Archives quotidiennes : Vendredi, 7 juillet, 2017

Mme Parly assure qu’elle fera tout son possible pour porter le budget des armées à 2% du PIB

Après les propos tenus par le président Macron devant le Parlement réuni en Congrès, le 3 juillet, on voit mal comment le ministère des Armées pourrait être mis à contribution pour juguler les déficits et réduire la dette publique. Pour rappel, le locataire de l’֤Élysée a avancé qu’une « déflagration mondiale » est une « hypothèse sérieuse » et

Les experts chargés d’enquêter sur l’attaque chimique de Khan Cheikhoun dénoncent des pressions politiques

Le 30 juin, l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé que du gaz sarin avait bel et bien été utilisé lors de l’attaque ayant visé la localité de Khan Cheikhoun, en Syrie, près de trois mois plus tôt. Attribuée au régime syrien par Washington (et Paris), la marine américaine avait alors lancé

L’Autriche renonce à ses avions de combat Eurofighter et cherche une alternative

On ne verra bientôt plus d’avions de combat Eurofighter Typhoon aux couleurs autrichiennes. Dès 2020, ces appareils seront en effet retirés du service, soit 13 ans après la réception du premier exemplaire. Telle est la décision annoncée ce 7 juillet par Hans Peter Doskozil, le ministre autrichien de la Défense. Ce dernier ne fait que

La frégate « Montcalm » termine sa carrière tandis que la FREMM Languedoc entre en service

Ce n’est pas tous les jours que cela arrive. Le 4 juillet, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), l’amiral Christophe Prazuck, a admis au service actif deux nouveaux navires, à savoir le Bâtiment multimissions (B2M) Champlain, qui, récemment arrivé à La Réunion, remplace le BÂtiment de TRAnsport Léger (BATRAL) « La Grandière », et la

Cloués au sol pendant plusieurs semaines, les C-130H Hercules belges sont de nouveau opérationnels

Début juin, l’on apprenait que la Défense belge avait été décidé de clouer au sol ses avions de transport C-130H Hercules après une série d’incidents dus à un « fonctionnement anormal des commandes de vol. » Et qu’une enquête pour en déterminer la cause était en cours, avec l’aide du constructeur, Lockheed-Martin, et de Sabena Aerospace. Á

Nations unies : La Russie bloque un texte appelant à prendre des mesures « significatives » contre Pyongyang

Depuis son premier essai nucléaire, en octobre 2006, la Corée du Nord s’est vu infliger pas moins de 6 régimes de sanctions par le Conseil de sécurité des Nations unies, dont deux en 2016. Pourtant, cela n’a nullement mis un frein au développement de ses capacités nucléaires et de ses missiles balistiques. Ainsi, le 4