L’Otan se concentre sur le passage de Suwalki, point faible de la défense des pays baltes

Situé entre l’enclave russe de Kaliningrad et la Biélorussie, proche alliée de Moscou, le passage dit de Suwalki [nord-est de la la Pologne] est le seul accès terrestre reliant les pays baltes aux autres pays de l’Otan et de l’Union européenne.

Aussi, dans le cas où la Russie déciderait d’envahir la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie, elle n’aurait qu’à occuper cette ligne d’une soixantaine de kilomètres de long afin d’empêcher l’Otan de se porter au secours de pays baltes.

Outre l’impossibilité d’y envoyer des forces terrestres, il pourrait également être compliqué pour les Alliés d’intervenir par les airs et la mer étant donné que Kaliningrad est le port d’attache de la flotte russe de la Baltique et qu’une « bulle A2AD » [Anti-Access Area-Denial, interdiction et de déni d’accès, ndlr], basée sur des systèmes de défense aérienne performants (S-300 et S-400) y a été installée. À cela, il faut aussi compter la base aérienne russe installée en Biélorussie.

En clair, le passage de Suwalki est un point critique de la défense de l’Alliance atlantique (et de l’UE). D’où l’exercice mené pour la première fois par l’Otan dans cette zone, le 19 juin, dans le cadre des importantes manoeuvres Saber Strike, lesquelles impliquent 11.300 militaires, venues de 20 pays (dont la France, qui a déployé 13 VBCI et 4 chars Leclerc à Tapa, en Estonie).

Cet exercice, appelé « Iron Wolf « , a consisté à faire passer en Lituanie le bataillon multinational basé en Pologne [Battle Group Poland, ndlr], dans le cadre du renforcement du flanc oriental de l’Otan (enhanced Forward Presence, eFP), décidé lors du sommet de Varsovie, en juillet 2016. Au total, 1.500 militaires américains, polonais, britanniques et lituaniens y ont participé.

« La capacité de combattre en masse sur le flanc oriental de l’Europe et le repositionnement d’un pays à l’autre en traversant le passage de Suwalki démontre que le Battle Group Poland peut rapidement réagir et manœuvrer lorsqu’il est sollicité », a commenté le capitaine Brain J. Lee, du 2e régiment de cavalerie de l’US Army, une unité dotée de blindés Stryker.

La présidente de la Lituanie, Dalia Grybauskaite, a estimé, auprès de l’AFP, que la réussite de cet exercice était « un message fort de capacité et de l’engagement de l’Otan à assurer la sécurité de la région. »

Par ailleurs, il faudra bientôt compter sur la présence d’un nouvel acteur dans cette région . La Chine a en effet indiqué, le même jour, que trois de ses navires de guerre, dont un destroyer, participeront, fin juillet, à des manoeuvres navales avec la marine russe, en mer Baltique.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Auguste

    • de Céphée

      • de MD

      • de dureau

      • de Auguste

        • de Bouli

    • de Polymères

    • de Lagaffe

    • de lucnets

  2. de Spirit of Bercy

  3. de wrecker47

  4. de Abrine

    • de Thom

      • de Bouli

        • de Abrine

          • de Bouli

    • de Niccos

    • de Lagaffe

    • de Keim ferron

    • de jpcourmaceul

  5. de Frégate

    • de Polymères

    • de Bouli

    • de Paul Letissier

      • de Frégate

        • de Paul Letissier

    • de lucnets

  6. de Parabellum

    • de lucnets

      • de Parabellum

  7. de tchac

    • de tchac

    • de Thierry HENRY

  8. de R2D2

  9. de Sebastien Gelormini

    • de Bouli

  10. de Titi74

    • de Bouli

    • de Lafolix

      • de Cimourdain

  11. de Raymond75

  12. de ferron

  13. de ferron

    • de Abrine

      • de Léonard

      • de ferron

  14. de dureau

    • de Barfly

      • de etage

    • de ferron

  15. de etage

    • de ferron

  16. de jpcourmaceul

  17. de tschok