Barkhane : Une opération aéroportée tourne mal, avec un tué et plusieurs blessés parmi les parachutistes français

Le 17 juin, à 22h45 (00h45 heure de Paris), depuis son quartier général de N’Djaména [Tchad], la force française Barkhane a lancé une nouvelle opération conjointe, appelée « Aquila », dans le secteur d’Amoustarat, à une centaine de kilomètres au nord de Gao, afin d’y « réassurer les forces armées maliennes dans un secteur où les groupes armés terroristes [GAT] contestent leur présence ».

Pour cette opération, il était prévu un largage de nuit d’une centaine de parachutistes de la réserve opérationnelle de théâtre par trois avions de transport Transall C-160 sur une position reconnue et tenue dans le secteur de Tarikent par des commandos maliens et français infiltrés par hélicoptère. Le tout avec l’appui de Mirage 2000 du Détachement « Chasse » de Niamey.

Seulement, cette opération aéroportée (OAP) a mal tourné puisque plusieurs parachutistes se sont blessés lors du saut. Malheureusement, l’un d’entre-eux, le chasseur de 1ère classe Albéric Riveta, du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) de Pamiers, a été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire. Son décès a été constaté à 6H00 (heure de Paris), après avoir été admis à l’unité médicale opérationnelle rôle 2 de Gao.

Originaire de Papeete (Polynésie française), né le 6 avril 1994, Albéric Riveta avait rejoint le 1er RCP le 4 octobre 2016 en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT). Affecté à la 3e compagnie de combat après sa formation initiale et son certificat pratique « combat débarqué », en avril dernier, il avait été immédiatement « projeté » en Côte d’Ivoire, au sein du 43e Bataillon d’Infanterie de Marine (BIMa), avant de rejoindre Niamey, le 12 juin, en vue de l’opération Aquila.

« Militaire de grande valeur, manifestant en permanence un grand professionnalisme et une solide volonté de servir », selon sa hiérarchie, ce jeune parachutiste, célibataire et sans enfant, avait été élevé à la distinction de chasseur de 1ère classe à peine un mois plus tôt. Son décès porte à 20 le nombre de militaires français ayant perdu la vie dans la bande sahélo-saharienne (BSS) depuis janvier 2013. Le 1er RCP avait déjà été endeuillé par la perte de l’un des siens au Mali, à savoir le caporal-chef Cédric Charenton, en mars 2013, lors de l’opération Serval.

Quoi qu’il en soit, l’opération « Aquila » se poursuit. Et l’EMA a indiqué qu’une enquête pour déterminer les circonstances et les causes du décès de ce parachutiste a été ouverte.

22 commentaires sur “Barkhane : Une opération aéroportée tourne mal, avec un tué et plusieurs blessés parmi les parachutistes français”

  1. Respect et honneur à toi , à ta famille , aux tiens ; puisses-tu reposer en paix …

  2. Condoléances aux parents et amis, pour un type qui comme ses semblables font preuve d’un courage énorme et mettent leur vie en jeu pour tenter d’endiguer la menace d’illuminés moyen-âgeux.

  3. Mes plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses frères d’armes.
    Cundulience.
    Pace è salute

  4. A toi la paix.
    .
    Espérons un bon et prompt rétablissement aux blessés.
    .
    Il est toujours triste de voir des pertes dans les rangs de nos Hommes, faute de santé je n’ai pu servir sous les drapeaux, je me sens donc toujours coupable et redevable envers vous que j’aurais voulu appeler mes frères(Ou sœurs).
    .
    A nous civils de nous rappeler de ces sacrifices et de notre devoir de mémoire.

    1. Mais non , mais non , tu es en parfaite forme ; c’est dans la tête tout ça … 😉
      .
      Vous , vous n’avez pas pu et moi j’ai été stoppé net ! Alors …
      .
      Ne vous sentez pas coupable , ce n’est pas de votre faute ; rien ne fut volontaire , vous n’avez décidé de rien . C’est comme ça .
      .
      En tous cas , beau message de votre part ! 🙂

  5. Mais que s’est-il passé? L’article ne le dit pas, les autres sources non plus. Y a t-il eu un engagement? En tout cas condoléances à la famille du soldat mort pour la France. Respect

    1. L’article dit qu’il a été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire , pas qu’il a reçu une balle. Quand c’est un mort au feu , ce n’est pas caché . Maintenant l’enquête permettra de savoir s’il était déjà inanimé en touchant le sol ou si cela est dû à un choc à l’atterrissage.

  6. Belle opération pour un « para », après bien entendu ça comporte des risques que ce soit en sortant de l’avion, dans le vol et surtout a l’atterrissage.
    Un sol meuble, de nuit, du vent, une mauvaise position et la blessure arrive vite.
    Ce très jeune engagé qui n’avait que 6 mois d’engagement avant d’être envoyé en Côte d’Ivoire, n’avait sans doute pas réalisé beaucoup de sauts, mais cela ne veut pas dire que c’est la cause du drame, généralement ça se passe très bien dès le premier saut et les blessures il y en a toujours, pas médiatisé et qui n’ont pas d’importance quand ce n’est pas en mission.
    Dans une opération les hommes avaient sans doute un paquetage plus lourd qu’à l’entraînement, mais laissons l’enquête déterminer les causes de sa mort qui aura malheureusement cassé les plans de l’opération qui était tout de même importante.
    On voit bien que les forces de Côte d’Ivoire sont des forces qui servent pleinement de renforts pour Barkhane, d’autant plus lorsqu’il s’agit de para.
    On voit également qu’il faut 3 transalls pour 100 hommes (un avion par section) et c’est là qu’on se dit que vivement que l’A400M arrive et valide ses capacités tactiques, pour ne devoir en utiliser qu’un seul (un avion par compagnie).
    Cette mort plombe le mandat du RCP qui n’en est qu’a son début, même si une mort accidentelle reste moins marquante qu’un tué par l’ennemi.Cette mort risque aussi de mettre en parenthèse l’option « para ». Mais c’est comme une chute à cheval, il faut remonter tout de suite dessus!

  7. Que St Michel, l’accueille à côté de nos anciens. Prompt rétablissement à ses camarades blessés.

  8. Honneur au chasseur Albéric Riveta, pensées émues pour ses proches.
    .
    Bon rétablissement aux blessés.

  9. Condoléances aux proches du 1ère classe Riveta.
    Prompt rétablissement aux blessés.

  10. J’ai toujours pensé que le parachutage est utilisé en dernier ressort, quand c’est urgent et que il n’y a pas d’alternative. Ça comporte des risques.

  11. RIP camarade. Que Saint Michel veille sur tes proches.
    Cruel rappel que les sauts de nuit sont toujours plus compliqués.

  12. C est quoi cet accident mortel et blessés? Mauvais pose ? Parachutes? Et respect au soldat.

  13. Une pensée profonde et émue pour toute la famille et les proches du 1er classe Albéric Riveta mort en héros pour défendre la France .
    Courage et prompt rétablissement pour tout ses camarades blessés au combat.
    Tous mes respects pour ces soldats

  14. Profonde tristesse a l’annonce de la mort de ce jeune soldats.
    Qu’il repose en paix.
    Que sa famille reçoive nos condoléances sincères et sache que nous ne l’oublierons pas.

  15. Toutes mes condoléances à sa famille et à ses camarades !
    .
    Tous mes vœux de prompts et complet rétablissement aux blessés !

  16. Sincère condoléances à la famille et que ST Michel t’accompagne dans ta dernière demeure et veille sur tout les paras en OPEX au quatre coins du monde une pensée pour vous les gars de Pamier de la part de la BOMAP Toulouse

  17. MES PLUS GRANDS RESPECTS AUX PARAS MES PLUS SINCÈRES CONDOLÉANCES AUX FAMILLES DES VICTIMES…QUE SAINT-MICHEL VEILLE SUR EUX!!R.I.P CAMARADE

  18. Respect a toi et a tes frères de combat
    Ici il y aura toujours des Patriotes sur la terre de france qui pensera a vous tous loin de votre terre

Les commentaires sont fermés.