Sept marins américains portés disparus après la collision de leur destroyer avec un cargo

Il était environ 2H30 (locales), le 17 juin, quand le destroyer américain USS Fitzgerald est entré en collision avec le porte-containers philippin ACX Crystal, à environ 56 milles au sud-ouest de la ville japonaise de Yokosuka, précisément à 12 milles au large de la de la péninsule d’Izu.

Selon un premier bilan donné par les gardes-côtes japonais, rapidement intervenus sur les lieux de l’incident avec 5 bateaux, 2 avions et 1 équipe de secours, trois marins américains, dont le commandant du destroyer, ont été blessés lors de cette collision. Ils ont été évacué vers l’hôpital naval de Yokosuda pour « des plaies et des contusions », a précisé la VIIe Flotte de l’US Navy

Mais l’inquiétude demeure pour 7 marins de l’équipage de l’USS Fitzgerald, qui sont actuellement portés disparus. « Au fur et à mesure que nous obtiendrons des informations, nous ne manquerons pas de les partager avec les familles », a indiqué l’amiral John Richardson, le chef des opérations navales de l’US Navy.

Outre les moyens déployées par les gardes-côtes japonais, le destroyer USS Dewey et deux remorqueurs de la marine américaine ont été envoyés dans le secteur où a eu lieu la collision.

Quant aux 20 marins du porte-containers philippin, aucun n’a été blessé lors de cet incident.

Le choc avec l’ACX Crystal, un bâtiment de 222 mètres de long jaugeant 30.000 tonnes qui se dirigeait vers Tokyo, a provoqué d’importants dégâts à bord du navire américain. Des images de la télévision japonaise NHK montrent que le destroyer a pris l’eau.

« L’USS Fitzgerald a été endommagé sur son côté tribord au-dessus et sous la ligne de flottaison. La collision a provoqué une entrée d’eau », a confirmé la marine américaine, qui précise que sa « propulsion est limitée ». L’incident s’est produit alors qu’il venait de quitter Yokosuka, où il est habituellement basé, pour une « mission de routine » en mer du Japon.

Pour le moment, aucune explication n’a été avancée pour expliquer les circonstances de cet incident. Une enquête a évidemment été ouverte.

Cela étant, il s’agit au moins de la troisième collision entre un bâtiment militaire et un bateau civil. En avril, le navire de renseignement russe « Liman » avait coulé après un choc avec un cargo en mer Noire. Plus tard, le sous-marin italien Sciré avait été endommagé lors d’un incident du même genre, dans le golfe de Squillace.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Corsu

  2. de Polymères

    • de Tony eul'Normand

  3. de sgt moralés

  4. de Orion

    • de Céphée

    • de Tony eul'Normand

      • de Orion

      • de Vince

  5. de momo

    • de xorminet

  6. de Nike

    • de Alain d

      • de Alain d

  7. de greg

    • de Tony eul'Normand

      • de v_atekor

    • de Fifi

  8. de Stylgar

  9. de petaf

  10. de wrecker47

  11. de clément

  12. de raphlolo

    • de lym

  13. de Hagen

  14. de Duc d'Orléans

  15. de Caton

  16. de lephil

  17. de Frédéric

  18. de Jyb

  19. de Iys

    • de Orion

    • de Jason Bourne

    • de Tournicoti

      • de Céphée

    • de Jason Bourne

  20. de lolo

    • de Vince

      • de Orion

      • de ScopeWizard

  21. de Pierro

  22. de Auguste

  23. de ji_louis

  24. de Lagaffe

  25. de themistocles

  26. de nico76370

  27. de Eric

    • de Clément

  28. de ScopeWizard

  29. de Alsako

  30. de Clavier