Le chef de l’EI pour les Balkans aurait été tué

 

Fin 2016, les services de renseignement italien indiquèrent que Lavdrim Muhaxheri, un ressortissant kosovar de 28 ans surnommé le « boucher des Balkans » en raison de ses exactions filmées par l’État islamique (EI) en Syrie, avait été repéré en Macédoine avant de perdre sa trace.

« Le retour de Muhaxheri, pour le renseignement italien, est considéré comme une menace très sérieuse non seulement pour les Balkans mais aussi pour de nombreux pays européens, où le chef jihadiste kosovar a des contacts et serait en mesure de frapper », avait écrit l’hebdomadaire Espresso, à l’origine de cette information.

Quelques semaines plus tôt, en novembre, les polices albanaise, kosovare et macédonienne avaient déjoué un projet d’attentat contre l’équipe de football isralienne, qui devait alors jour contre l’Albanie, dans le cadre des qualifications pour la coupe du Monde 2018. Et le nom de Muhasheri, alias Abu Abdullah al-Kosova, avait été cité dans cette affaire.

Affaire qui a connu un dernier développement, le 14 juin, avec l’inculpation de quatre suspects, accusés d’avoir cherché à « déstabiliser » et  » à détruire des structures politiques, constitutionnelles, économiques et sociales des pays des Balkans et de créer ensuite leur propre État islamique » avec ce projet d’attentat.

Quant à Muhaxheri, par ailleurs le chef de la brigade des Balkans de l’EI, il n’avait pas refait parler de lui depuis son passage présumé en Macédoine. Toutefois, la semaine passée, un policier a confié à l’agence Reuters qu’il aurait été tué au Moyen-Orient, sans donner plus de détails.

« Un ami a appelé la nuit dernière pour dire qu’il a été tué lors d’une frappe aérienne », a dit un de ses proches à la même agence de presse, qui a précisé que, « à la demande de la famille, la mort de Muhaxheri a été annoncée par les haut-parleurs de la principale mosquée » de Kacanik, la ville natale de ce chef jihadiste, qui a fourni la plupart des 300 combattants kosovars de l’EI.

Pour le moment, l’organisation jihadiste n’a pas confirmé la perte de Muhaxheri. Cela étant, par le passé, ce dernier a été donné pour mort à plusieurs reprises, avant de réapparaître.

Par ailleurs, Daesh tente d’étendre son influence dans les Balkans, notamment au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine. Selon un rapport du King’s College datant de 2015, au moins 600 individus originaires de cette région seraient concernées par les filières jihadistes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Thaurac

    • de Anonymous

      • de jyb

        • de Amida

          • de jyb

        • de anonymous

          • de Sempre en Davant

    • de Robert

      • de anonymous

        • de revnonausujai

        • de Robert

          • de Frédéric

  2. de Didier

  3. de jyb

  4. de Jesse38

    • de Lagaffe

    • de Anonymous

    • de Clément

    • de Pathfinder

    • de Affreux Jojo

    • de jean pierre

    • de Thom

    • de MD

    • de Eric

  5. de Vince

  6. de Jacques 29

    • de Jesse38

  7. de Myshl