Les F-35A de la base américaine de Luke resteront cloués au sol jusqu’à nouvel ordre

Normalement, les vols des 55 avions F-35A du 56th Fighter Wing, basé à Luke Air Force Base [Arizona] auraient dû reprendre le 12 juin, après avoir été suspendus trois jours plus tôt en raison de problèmes avec l’alimentation en oxygène des pilotes. Mais il n’en a rien été et la décision de maintenir au sol l’ensemble des appareils concernés a même été prolongée jusqu’à nouvel ordre.

L’US Air Force « prend ces incidents physiologiques au sérieux et notre attention est centrée sur la sécurité et le bien-être de nos pilotes », avait expliqué, le 9 juin, le général Brook Leonard, le commandant du 56th Fighter Wing.

Cette mesure d’interdire de vol des les F-35A de la base de Luke a été prise après 5 incidents au cours desquels les pilotes ont présenté des symptômes d’hypoxie (manque d’oxygène) ayant eu lieu entre le 2 mai et le 8 juin. Ces derniers ont pu ramener leur appareil à la base grâce au système d’oxygène de secours.

Les causes de ces incidents n’ont pas été précisées et l’on ignore si le système OBOGS (On-Board Oxygen Generating System) est en cause ou pas. Des problèmes similaires d’alimentation en oxygène des pilotes ont déjà été constatés, par le passé, avec le F-22 Raptor (en 2011), le T-45C Goshawk et le F/A-18 Hornet.

Des spécialistes sont arrivés sur la base et s’attachent à « réduire les causes potentielles de ces incidents », après le major Rebecca Heyse, porte-parole du 56th Fighter Wing. « Nous espérons identifier la cause » de ce problème « au cours des prochains jours mais aucune date n’a été arrêtée pour la reprise des opérations », a-t-elle ajouté.

Cela étant, ces dysfonctionnements, même s’ils ont été constatés sur des appareils provenant de différents lots de production, n’ont jusqu’à présent concerné uniquement des pilotes du 56th Fighter Wing. Aussi, l’US Air Force, estimant qu’il s’agit d’un problème local, n’a pas étendu l’interdiction de vol aux F-35A de la base de Hill [Utah], laquelle a envoyé 8 avions de ce type en Europe.

Aussi, la démonstration en vol du F-35A prévue lors du prochain salon de l’aéronautique et de l’espace du Bourget ne sera pas remise en cause.

Développé par Lockheed-Martin depuis 2001, le F-35, qui se décline en trois versions, est le programme d’armement le plus cher du Pentagone, avec un coût avoisinant les 400 milliards de dollars, notamment à cause de surcoûts générés par des retards et des problèmes techniques rencontrés lors de sa mise au point.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de ScopeWizard

    • de v_atekor

  2. de Tokamak

    • de ScopeWizard

    • de Valère

  3. de Spender

    • de Jak0Spades

    • de TontonCharlie

    • de Patatra

    • de Frédéric

      • de Nico St-Jean

    • de Raphael

      • de TontonCharlie

        • de Nico St-Jean

  4. de Auguste

    • de Ryner

      • de ScopeWizard

        • de Ryner

          • de ScopeWizard

          • de Ryner

          • de ScopeWizard

  5. de Nico St-Jean

  6. de Le Suren

    • de Dany40

      • de Nico St-Jean

        • de Dany40

  7. de Erwann

  8. de Scipion

    • de R2D2

  9. de luc

    • de ScopeWizard

  10. de Lagaffe

    • de ScopeWizard

    • de intruder

  11. de Jérôme

    • de ruffa

      • de Dany40

    • de Dany40

  12. de ScopeWizard

    • de ScopeWizard

      • de ScopeWizard

    • de Léonard

      • de ScopeWizard

    • de v_atekor

      • de ScopeWizard