Un mois de prison avec sursis pour un sous-officier qui s’était fait voler deux FAMAS

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. cellule dit :

    Sanction juste. Il y a de la malchance certainement, mais ce sous-officier ne peut être exonéré de toute responsabilité.

  2. Raymond75 dit :

    Un mois avec sursis pour une négligence qui a entrainé le vol de deux fusils mitrailleurs et cinq chargeurs, ce n’est pas cher payé !!! Un militaire n’abandonne jamais son arme, ais-je appris lors de mon service militaire.

    • Si vous aviez fait votre service (et tout écouté lors de vos classes) vous sauriez que le FA-Mas n’est pas un « fusil mitrailleur »…
      Pas cher payé…

      • zhú dit :

        Sauf que le terme fusil d’assaut et un abus de language dû à la propagande d’hitler. Ca fesait bien de l’appeler comme ça.

        • Eric dit :

          Non, le terme « fusil mitrailleur » désigne une arme différente, destinée à l’origine à l’appui de l’infanterie, comme le Bren anglais ou le FM Chatellerault 24/29 français. Ce type d’arme n’existe d’ailleurs plus aujourd’hui, remplacé par les mitrailleuses type MG3, AA F-1 ou plus récemment Minimi. Quant au terme fusil d’assaut, il y a longtemps qu’il est passé aujourd’hui dans le langage courant : FAMAS signifie bel et bien « fusil d’assaut Manufacture d’arme de Saint-Etienne ».

        • ScopeWizard dit :

          @zhû
          .
          Un fusil d’assaut ( FA ) est une arme individuelle dont encombrement et poids sont limités tout en offrant un tir en rafale rapide servant à « arroser » l’adversaire à courte distance ( tir au jugé sur des cibles à 20 – 50 mètres ) ainsi qu’une bonne précision à 200/300 mètres de portée en tir au coup par coup ( tir semi-auto ) , bipied déployé et tireur bien posté ( FAMAS ) .
          .
          Un fusil mitrailleur ( FM ) sera plus encombrant , plus lourd et ne sera pas aussi précis à longue distance bien que le plus souvent de portée supérieure au fusil d’assaut ; il s’agit en fait d’une sorte de mitrailleuse utilisant un chargeur ou magasin à la place de la bande qui sert à la mitrailleuse pour s’alimenter .
          Il me semble sans certitude que ce type d’arme est aujourd’hui remplacé par quelque chose de plus polyvalent .
          .
          Un pistolet mitrailleur ( PM ou mitraillette ) , lui , sera beaucoup plus léger et beaucoup moins encombrant , offrira le tir en rafale mais ne sera pas balistiquement « optimisé » pour le tir de précision à moyenne ou longue portée .
          .
          Un fusil semi-automatique sera lourd et encombrant mais offrira une excellente précision en longue portée .
          .
          Une carabine sera plus légère , moins encombrante qu’un fusil , offrira un tir rapide , une certaine précision à courte et moyenne portée .
          .
          Ces différentes armes utilisent des calibres , des projectiles eux-mêmes souvent différents dont la force d’impact varie .
          .
          Certaines armes bien qu’elles soient classées dans telle ou telle catégorie offrent diverses possibilités de polyvalence soit par l’ajout d’accessoires , la conception initiale , soit par modifications ultérieures .
          .
          .
          Maintenant , si c’est truffé d’erreurs ou d’inexactitudes , vous voudrez bien m’en excuser et apporter les précisions qui s’imposent ; il est tôt le matin et j’ai rédigé ça à toute vitesse en puisant dans mes souvenirs et en faisant appel à une certaine logique …
          .
          Merci ! 🙂

          • Sempre en Davant dit :

            Le principal est la distinction entre une arme « collective » et une autre « individuelle ».
            .
            Le FM « léger » est servit par un tireur et un pourvoyeur.
            La mitrailleuse par un tireur, un pourvoyeur et un porte affût (et rab de bandes!).
            Le F.A. sert le soldat sans distinction d’arme ‘Inf. Cav, Gén. Tringlot… Télégraphiste.) : universel !
            .
            Cela (me semble) devoir être rappelé car l’arrivé des AIF et de leurs canons courts me semble annoncer la fin du calibre unique pour tous.
            On devrait donc voir revenir dans l’organigramme des tireurs de précision au niveau des groupes ou sections, avec 7.62 pour traverser les parpaings creux et autres.
            .
            Notez qu’au niveau « appui » les tireurs de précision (7.62) ou d’élite (12.7 / 338) tiennent un rôle proche de celui dévolu aux FM ET qu’ils sont accompagnés d’un observateur.
            Donc un « fusil à lunette » = au moins deux hommes: observateur – couverture / Tireur.
            Bref, retour aux « F.M. l’aristocratie autour de laquelle s’organise le combat ».
            Il serait donc grand temps de réinventer le FM pour l’appui en « combat loc » quand le choix de l’AIF indique que les portes recevront des coups de pied.
            Par ce qu’un 7.62 portant à 800m au coup par coup avec impact poitrine à 600 et tête à 400… et capacité de contre mobilité en rafale à 1000m pour 5kg ne ferait pas défaut dans la panoplie.
            Une alternative au FRF2 à l’heure du Hecate.
            .
            C’est un emploi distinct de la Minimi dont les perfs ont été jugé légères en Irak contre des bâtiments en dur.
            😉

      • Clavier dit :

        Raymond doit être journaliste….

      • Jorge Falcao dit :

        Et si vous savez ce que veut dire « mitrailleur » vous n auriez pas fait cette remarque desobligeante parce que le terme « fusil mitrailleur ça veut dire « fusil que tire par rafales » le FAMAS ne tire pas par rafales aussi??????
        Pas chere payé mais il y la « monnaie »…………………………..

      • Raymond75 dit :

        C’est très amusant : à la suite de certains de mes commentaires, j’ai été catalogué de déserteur, porteur de valises, exempté, planqué, individu qui n’a pas fait son service militaire, et aussi de journaliste (c’est nouveau). Et bien si, j’ai fais mon service 16 mois en Allemagne, dans un régiment de chasseurs, et bien que modeste citoyen, j’ai aussi une opinion (hors technique pour laquelle je suis incompétent) sur la chose militaire … La Défense nous concerne toutes et tous, elle est le prolongement de la diplomatie, donc de la politique, et signe le plus souvent son échec. Et la guerre est, je maintien mon jugement, la pire chose qu’a engendré l’humanité … mais elle est parfois inévitable, imposée, et alors seuls les combats et la résilience du peuple peuvent nous en libérer. La guerre est aussi parfois le prétexte à la libération des instincts les plus vils … Et pour terminer, je l’ai déjà mentionné sur ce site, je suis partisan d’un service militaire vraiment universel, hommes et femmes, sans exemptions, de quatre mois environ, qui regrouperait des sortes de classes, un stage de secourisme, et une période de service civil. Pas pour former des combattants de niveau professionnel bien sur, mais des citoyens qui doivent avoir conscience qu’en démocratie chacun peut être amené à défendre son pays, selon sa compétence. Et ce service pourrait susciter des vocation pour une Garde Nationale, dont on parle souvent sans avancer de propositions concrètes.

        • Robert dit :

          C’est trop tard, Raymond.
          Il n’existe plus de sens patriotique, sinon dérisoire pour le foot, de sens civique, de bagage commun autour duquel se rassembler dans un tel service. J’exagère sûrement, mais ceux qui ont encore ces valeurs authentiques n’ont pas besoin de service national.
          Le fractionnement individualiste, les communautarismes, l’absence chronique d’éducation familiale pour des millions de jeunes, ferait de ces mois de mise à niveau et d’intégration un enfer pour les formateurs.
          Certes, on pourrait toujours faire comme dans l’éduc’ nat’, simuler que ça marche très bien en augmentant les moyens, en niant les problèmes, en cherchant des coupables ailleurs. Mais sérieusement, je ne vois pas plusieurs millions de jeunes qui n’ont plus rien en commun, sinon Facebook et des goûts musicaux, accepter ce service et en sortir une cohésion nationale. D’ailleurs, c’est quoi la nation ? Pour nos gouvernants, c’est une idée utopique, parler de réalité charnelle ancestrale et spirituelle vous fait déjà passer pour un facho.
          Sans polémiquer sur le politique, l’élection actuelle démontre la victoire de cet individualisme.
          Reste l’armée de métier qui a du mal, mais peut sélectionner et rejeter, sous réserve qu’il reste encore une défense nationale pour défendre un pays.
          Le peuple en soi n’existe qu’avec un héritage commun assumé, une culture commune, un idéal commun, sinon c’est un troupeau malléable par n’importe quelle idéologie pour n’importe quelle mauvaise cause.

          • Raymond75 dit :

            Je vais peut être vous surprendre, mais je plains les militaires qui acceptent de risquer leur vie ‘pour la patrie’, alors que je ne suis pas loin de penser comme vous que cette notion (de patrie) est en voie de disparition … Mais lors de circonstances exceptionnelles, on constate que ce sentiment existe encore, par exemple lors du gigantesque rassemblement qui a suivi les attentats de Charlie Hebdo : pas un mot de haine ou de vengeance, ‘merci la police’ clamé partout, ainsi que ‘Liberté, Égalité, Fraternité’. Il serait du devoir de nos nouveaux dirigeants, qui se présentent comme ‘neufs’, de restaurer l’esprit républicain, mais ce ne sera pas facile, et ce sera coûteux. Mais cela me semble relever de l’urgence absolue !

          • Robert dit :

            La patrie existe tant que des français y croient et veulent la défendre.
            Les écumeurs cosmopolites iront écumer ailleurs qu’elle existera encore.
            Moi, je plains nos soldats d’être dirigés par des cosmopolites, pas de risquer leur vie pour leur patrie.

        • ScopeWizard dit :

          Tant que vous n’êtes pas catalogué bonhomme de neige ou animateur de téléréalité , ça reste acceptable … 😉

        • felipe dit :

          Raymond, tu serais pas marin des fois… tu fais de belles phrases et, pardonne moi tu te complais dans la nostalgie du temps béni.
          un service de 4 mois (comme de 2 ou de 6 d’ailleurs) est un gigantesque ânerie que nous ressortent régulièrement ceux qui ont fait leur service mais qui ne purent qu’apprécier la dimension opérationnelle de l’outil militaire que par le petit bout de la lorgnette : celui de la chambrée. Ce n’est pas parce qu’on a tiré au canon ou au fusil dans les camps de l’est qu’on connaît l’outil opérationnel (avec beaucoup de respect). Tout le monde , et toi le premier a perdu de vue , ou n’a pas appréhendé que c’est à partir du 4/6e mois, que l’outil militaire devient progressivement performant. avant ce n’est que de la formation individuelle , indispensable mais insuffisante et inefficace au combat. rappelons nous que même les recrues de 1917 passaient plus de huit mois à la formation préalable à l’engagement, et encore en étant amalgamées dans des unités existantes qui avaient plusieurs mois de guerre.
          un service militaire pour n’avoir que 600000 combattants individuels formés (je te fais grâce des 30% de pistonnés) mais aucune unité de combat apte à engager le combat (même le plus léger), c’est juste bon à se faire plaisir au défilé du 14/7.
          Or entre le niveau de combattant et celui du bataillon (par analogie le niveau du gpt de gendarmerie à plusieurs escadrons de mobiles) , il y a le niveau du groupe, de la section, de la compagnie qui répondent chacun à des équations différentes et se compliquent si on veut combiner de l’interarmes (par exemple comme de mettre les pompiers, les chiens, et les spécialistes NRBC dans une colonne d’assaut du RAID ou d GIGN)
          le citoyen dit connaitre son armée et s’intéresser à la chose , c’est certain. commençons par leur expliquer POURQUOI on peut accepter de mourir et de tuer pour la république. cela s’apprend à l’école. expliquons leur pourquoi il est logique de penser à changer de blindé après 40 ans de bons et loyaux services (le VAB) et pourquoi il faut s’entraîner encore et toujours. imagine t’on le réal de Madrid ne pas s’entraîner et gagner la coupe d’Europe ?)

          • Raymond75 dit :

            De mon service ‘militaire’, je garde le souvenir de 16 mois de ma jeunesse de perdu. Des classes, beaucoup de corvées souvent pour nous emm…., très peu de manœuvres (trop chères), en Allemagne où il fait -20° en hiver mais sans équipements pour se protéger du froid (à l’époque), et une totale ségrégation sociale : les fils à papa exemptés ou affectés dans les ministères parisiens, les sursitaires ménagés, les ouvriers et paysans (encore nombreux à l’époque) traités sans ménagement, des sous off parfois à la limite de l’analphabétisme (la guerre d’Algérie n’était pas loin), des permissions rares et couteuses qui nous coupaient de nos proches … Je n’ai aucune nostalgie de cette époque, et au mieux nous étions de la chair à canon, ce qui aurait obligé l’URSS, si elle avait voulu envahir l’Allemagne de l’Ouest, à commettre un massacre qui aurait aussitôt entrainé la 3ème guerre mondiale ! C’est pourquoi je ne revendique pas cet encasernement inutile et couteux, mais une solide initiation qui peut amener à des comportements maitrisés en cas de graves problèmes, et pourquoi pas susciter des vocations comme je l’ai dit pour une ‘garde nationale’, qui soulagerait les militaires professionnels de certaines tâches qui ne devrait pas leur être attribuées, comme le plan vigipirate.

  3. S.fly dit :

    Les 15 années de très bons services doivent être mis en avant . Je comprend que l’on  » planque » des armes dans un véhicule. En effet les exposer au vu de tous sur un parking ne protège pas du vol.imaginons une dizaine de jeunes à cagoule qui par effet de surprise et de surnombre arrivent à s’emparer de l’arme au guichet du fast Food :on reprochera de ne pas avoir laissé les armes dans la voiture.Heureusement que les procureurs sont irréprochables, qu’ils ne laissent jamais des criminels dans la rue ( comme les braqueurs de Famas par exemple…).

    • Syna VaiL dit :

      J’apprécie la rhétorique avec laquelle tu oriente le débat et ce que tu dis est très pertinent!

    • cedric dit :

      on ne laisse pas son arme sans surveillance, c’est le B.A.BA. il aurais dut soit laisser un garde faisceau soit les prendre avec lui. et je rapelle que quand on sort du materiel sensible on a un PA de securité, dans la majeure partie des cas, si il y a agression le simple fait de le sortir et de « tenter 🙂 « de virer le plombage va desamorcer l’agression. et si l’agression persiste il y a juste a faire usage de son arme, vu le contexte actuel y’as peu de chance que qui que ce soit netrouve a y redire.

    • Thaurac dit :

      Le lourd passé du voleur n’ pas joué contre lui, tandis que les 15 ans de service impeccables du militaires ne l’ont pas servis.
      Ainsi va la justice française…

      • tschok dit :

        C’est à peu près tout le contraire qui s’est passé, m’enfin bon, quand on est con, on est con.

    • monki dit :

      Ridicule, comment font la police, une arme sur soit et il la defende quitte a en faire usage

  4. OTOOSAN dit :

    Un mois avec sursis pour une telle faute professionnelle en période de « Vigie Pirate » ,mdr … Pourquoi pas aussi le priver de dessert ou de roudoudou pendant une semaine ?…triste époque !!!

    • R2D2 dit :

      Peine légère … mais suffisante pour terminer sa carrière militaire.
      Ce n’est pas la durée qu’il faut regarder…

      • tschok dit :

        Pas d’inscription au casier.
        .
        « Le tribunal aura été moins sévère que le procureur puisqu’il a condamné le sous-officier à une peine d’un mois de prison avec sursis, avec dispense d’inscription au casier judicaire. « ‘
        .
        L’un des plus grands droit que la République ait jamais donné au genre humain est d’aller à l’école pour apprendre à lire.
        .
        Il parait même que c’est un élément constitutif de l’identité française. Pour ma part, et depuis que je lis les commentaires de ce blog, j’ai d’énormes doutes.

        • R2D2 dit :

          « Pas d’inscription au casier. »
          Cela le suivra même sans inscription au casier. Il sera toujours « celui qui… ».
          .
          « L’un des plus grands droit que la République ait jamais donné au genre humain est d’aller à l’école pour apprendre à lire. »
          Idem pour apprendre à réfléchir. Quant à la condescendance…

        • 9439040397 dit :

          @ tschok :
          Le niveau d’intelligence de tel ou tel n’a rien a voir… L’Adjudant en question restera Adjudant jusqu’à la fin de sa carrière car sa prochaine notation sera plombée d’une manière ou d’une autre à cause de cette faute…
          Perso je ne comprend pas comment il est possible de laisser dans un véhicule, même fermé à clef des armes avec des chargeurs et des cartouches sans surveillance.

    • fred08 dit :

      C’est décision est de justice qui a mon sens est une décision objective, ça ne sert à rien de le condamner à de la prison ferme ou du sursis pendant un an ! Ce sous-officier a fait une faute qui n’a pas eu de conséquences pour la société civile, ouf ! il doit être conscient de son erreur, inutile pour la justice d’en faire plus. Par contre cette faute professionnelle doit faire l’objet d’une décision de sa hiérarchie et c’est celle là qui va marquer ce sous-officier et rappeler à l’ensemble des militaires les règles relatives aux armes.

    • Eric dit :

      Vous vouliez peut-être le faire fusiller, c’est ça ? Plus sérieusement, la faute professionnelle dont vous parlez n’a heureusement entrainé ni dégats ni victimes, ce dont le juge a évidemment tenu compte : il a donc appliqué la sanction prévue par la loi, ce qui est son devoir, en considérant aussi les états de service du sous-officier en question. Et tout ça ne préjuge en rien de la sanction disciplinaire qui l’attend de la part de sa hiérarchie, une sanction qui risque d’être nettement plus rude !

      • Angelin dit :

        Ça s’appelle la double peine.un militaire n’a même pas les droits basiques d’un citoyen.après avoir été jugé,avec une peine dont vous pourrez encore palabrer pendant des pages,il est déjà condamné.mais comme il est militaire et sert son pays il va avoir encore des sanctions.
        L’égalité des citoyens ce n’est pas pour les militaires….
        Faut pas se plaindre on a quand même le droit de vote…

  5. dugenou67 dit :

    au final, a force de banaliser notre posture (voiture banalisee, tenue civile, …), on en devient un objectif comme les autres….
    pour un oeil de malfrat, il aurait eu un vehicule « militaire » il n’aurait pas tenté sa chance, car cherchant a voler du matériel de chantier pour une revente rapide sur les sites ou sur commande….
    la faute de négligence n’est pas excusable pour autant, mais les conditions de l’evenement sont pour le moins troublantes….

  6. Robert dit :

    Est-ce qu’était présent dans le box des accusés un des politiques qui abusent les militaires en dehors de leur métier, donc de leur excellence professionnelle, pour faire croire à la population qu’ils apportent une réponse au terrorisme en leur montrant des soldats autour d’eux ?
    Parce que ce brave sous-officier est certainement compétent dans son domaine professionnel, mais peut-être n’a-t-il pas voulu effrayer des civils en faisant la queue au Mac Do avec des Famas.
    Personnellement, je doute d’une faute professionnelle, je pense plutôt à des circonstances de mission qui sortent trop du coeur de métier de ces soldats.

    • MD dit :

      Il faut quand bien vivre avec son temps. Puisque Sentinelle il y a, que l’état d’alerte est décrété, qu’il est permanent et renforcé, et que nous sommes  »en guerre », le public, la population française , les enfants à l’école, les mémés du troisième âge , les bons bourgeois et tous les bien pensants de l’hexagone devront bien devoir s’habituer à voir déambuler des patrouilles armées , sans avoir des vapeurs à chaque fois . Et les clients ou le personnel d’un Mac Do , d’un Prisunic ou d’une station d’essence devraient au contraire se sentir rassurés de voir entrer 3 soldats armés dans leur établissement. Il est quand même curieux que beaucoup de militaires français se montrent encore très pudibonds lorsqu’ils doivent porter une arme en public. Il y a beaucoup de pays où ce n’est pas le cas, et personne ne s’en porte plus mal .

      • tschok dit :

        Bof, ça se discute. Aux Etats-Unis, les armes à feu font plus de 30.000 morts par ans, sans compter les blessés et victimes collatérales (les ayants-droits);
        .
        A comparer avec les pertes des forces armées US en temps de guerre ou OPEX. En gros: une année de temps de paix aux Etats-Unis génère autant de pertes humaines que la moitié de la guerre du Vietnam.
        .
        De façon assez ironique, American Sniper (le super soldat ubermensch barbu des Navy Seals, croisé de la culture occidentale en Irak) s’est fait flinguer par un cintré chez lui, avec ses propres flingues et ceux de son pote, fanamili comme lui, et mort avec lui. Le mec a survécu à la guerre, mais il s’est fait flinguer chez lui par un Américain dépressif en PTSD.
        .
        C’est vous qui voyez, hein. M’enfin, si vous tenez absolument à mettre une arme à feu dans toutes les mains, pour dire ensuite qu’on s’en porte pas plus mal, je crois que le type est mort, là, non? A mon avis, c’est plus grave qu’une dent cariée.

        • WilyB dit :

          « Aux Etats-Unis, les armes à feu font plus de 30.000 morts par an… »

          30.000 certes, mais 2/3 sont des suicides.

      • Robert dit :

        MD,
        Il n’est pas certain que ce soient eux qui soient « très pudibonds » mais l’autorité civile sous laquelle ils se trouvent.
        En tout cas, patrouiller en France en continu dans des zones civiles n’est pas le métier auxquels sont plutôt bien formés les militaires et cet adjudant a probablement payé non pas une faute professionnelle mais certaines incompatibilités entre ce qu’ils sont et ce qu’on leur demande.
        Si vous voulez comprendre mon propos, allez traîner vos guêtres dans les Mac Do des banlieues de grandes villes dont celui de la Verpillère. Il leur faudrait quasiment une formation spéciale rien que pour gérer ce genre de situation en temps normal.
        Mais on pouvait se douter que les politiques qui n’assument pas une situation de guerre dans un pays miné par le communautarisme et la délinquance feraient porter le chapeau sans hésitation à ceux qui sont corvéables à merci mais à qui on ne passera aucun écart. Peu importe que certains ordres soient contradictoires.

    • roissard dit :

      = 1 000 0000

  7. Lxm dit :

    Est-ce les romains qui ont inventé ce principe qu’un soldat était responsable de ses armes et ne devait jamais les perdre sous peine de lourde sanction ?

  8. Daniel dit :

    Deux Fama et six chargeurs dont un chargé. Cela veut il dire que les militaires n’avait qu’un chargeur plein pour eux trois pour se défendre au cas où?

  9. ScopeWizard dit :

    Au vu de ses états de service , ce sous-off n’aurait dû avoir qu’une solide engueulade ; une négligence ne doit pas à elle seule tout entacher voire tout gâcher …
    .
    Maintenant , il est certain qu’on ne doit pas laisser une arme ( à feu ) opérationnelle sans surveillance ou sans l’avoir avec soi ; alors , plutôt que la simple faute qui n’ en est au final que la probable conséquence , ce sont les causes et les raisons de cette faute qu’il faudrait rechercher .
    La question à se poser est celle-ci : sanctionner ce militaire entraînera t-il nécessairement une absence de répétition voire une disparition quasi-totale de cette faute précise ou pas ?
    .
    Vous rappelez-vous de ce qui s’est passé à Miramas ? C’est cent fois plus grave … Alors les appréciations de la justice sur ce vol de Famas , excusez ma franchise , mais je trouve qu’elles se posent un peu là …
    .
    Rompez les rangs ! 😉

    • Auguste dit :

      Je ne juge pas.Peut-être que si on laisse couler au vu des états de service,ils ont peur que ça crée un précédent et une fissure dans la discipline.Or la discipline fait la force des Armées.

      • ScopeWizard dit :

        Je suis d’accord , vous avez parfaitement raison ; il ne faut pas non-plus pousser les hommes à la faute en multipliant les failles et les trous capacitaires ou les manques d’effectifs .

    • tschok dit :

      @ ScopeWizard,
      .
      Chuis dac avec vous. La judiciarisation des erreurs des militaires, ça se conçoit quand il y a dommages, ou atteinte à un grand principe. Bon, là, c’est vrai qu’il a fallu déclencher le plan ORSEC pour retrouver les flingues.
      .
      Mais, en définitive, à l’issue de cette opération de sauvetage des armes en vadrouille, on s’est tous rendu compte que c’était qu’une histoire de pieds nickelés, y-compris les voleurs.
      .
      Alors, bon, péché véniel. Force reste à la loi, c’est l’essentiel.

      • ScopeWizard dit :

        Disons qu’à la place des voleurs , si j’étais passé à proximité immédiate des véhicules en question , je ne pense pas que j’aurais vérifié qu’il soit fermé , je ne pense pas que j’aurais forcé la serrure , pas non plus que j’aurais piqué quoi que ce soit surtout des armes de guerre , encore moins des Famas !
        Mais bon , quand on a dit ça , on n’a pas dit grand-chose …

        • tschok dit :

          @ ScopeWizard,
          .
          Vous voulez dire que si vous aviez été à la place des voleurs, vous n’auriez rien volé?
          .
          Euh… mais pourquoi vous mettre « à leur place » si c’est pour ne rien voler? Je ne comprends pas la finalité de la démonstration.
          .
          Peut-être vouliez-vous simplement dire que vous êtes un type honnête qui n’a pas pour habitude de voler autrui (ce dont je vous félicite)?

  10. reynald dit :

     » mon famas est mon ami , je ne suis rien sans lui  » c’est pas ce qu’on nous faisait repeter sans arret lors du service militaire ? et lui , il s’en fait voler 2 !!!! que ce soit dans l’eau , dans la neige , sur terre , dans des trous creusés pour dormir , dans les tentes , peu importe , notre famas etait toujours pres de nous , et gare a celui qui se faisait voler le sien par un gradé !!!! ( c’etait un peu leur jeu a l’epoque ^^ )

  11. Lagaffe dit :

    15 années de service irréprochables détruit par une erreur et un sacré coup de malchance. La sanction judiciaire me semble suffisante.
    Je suis le seul a trouver en revanche très étrange que l’auteur de ce forfait, jugé en comparution immédiate avec ses deux complices, ne prenne que 2 ans de prison ferme alors que le procureur insiste lourdement sur le fait qu’il s’agit de « braqueurs aux casiers bien fournis » ?

  12. wrecker47 dit :

    Ton arme ? tu vis avec,tu dors avec,tu bouffes avec ,tu te douches avec ,tu chies avec ,tu baises avec,tu meurs avec …Ton arme? Tu ne t’en sépares jamais ,même HS !!Merde alors!

    • Robert dit :

      Wrecker,
      En mission de guerre ou adaptée à des militaires, on est d’accord.
      Si on leur demande de faire du gardiennage, un coup militaire, un coup civil….

  13. Sempre en Davant dit :

    15 ans de pacos et Adj!
    Donc un bon ?!?
    Comment un bon peut’il faire une ânerie pareille ?
    .
    « L’arme au contact de l’homme, le sac avec l’homme! »
    .
    Ce n’est surtout pas le temps de faire du « relativisme » avec la condition militaire.
    Quand bien même la mission est un triple concentré de « pot de pu » elle est remplie militairement si elle est remplie par des militaires!
    .
    J’imagine bien qu’il doit se bouffer les couilles, comme ses subs et ses chefs… et espérons le, ses premiers instructeurs à St Maixent.
    Ce doit être le dernier qui perd le contact avec son arme de son vivant et avant autopsie !
    .
    On peut comprendre beaucoup, par fatigue, par lassitude, par ennui, et si c’est une connerie isolée, une rude punition doit lui permettre de résorber…
    .
    Quoi que « manger chez Mc Do »… Ça mon Lieutenant ça vous classe un homme!

  14. Alpha-Golf dit :

    Un incident grave sans conséquence, heureusement! inadmissible et inqualifiable, des armes de guerre sans surveillance , une sanction judiciaire légère, j’espère que la sanction militaire sera à la hauteur de cet incident, de la part d’un adjudant, c’est un triste exemple et un manquement grave qui doit être sanctionné !
    Avis aux militaires de l’opération sentinelle en région Parisienne, que nous rencontrons parfois dans une grande chaîne de restauration, il est indispensable d ‘être un peu plus vigilant et exemplaires durant vos pauses repas, car tout est malheureusement possible dans cette période agitée.
    merci pour votre engagement, votre disponibilité et pour votre efficacité!

  15. Bangkapi dit :

    Moi ce que je regrette c’est que cela aille devant un tribunal civil. Oui je sais , je suis un vieux con, mais à l’époque ou il y avait un tribunal militaire, cela se serait réglé devant au maximum.
    C’est une faute professionnelle et rien d’autre.
    Heureusement dans ce cas le tribunal n’a pas suivi le procureur.
    Qu’il prennent les arrêts au maximum, soit cassé ou rétrogradé mais est-ce une raison pour le virer de l’armée.
    Car si j’ai bien compris dans le fonctionnement actuel, un militaire n’a aucun droit à l’erreur.
    Sa manière de servir, ses décorations pour un procureur c’est peanuts alors que cela ne devrait pas.
    Si cela pouvait être pareil chez les politiques, les juges et les bonnes âmes….

  16. Thaurac dit :

    2 ans pour le voleur, connu , raclure, multi récidiviste et 4 fois moins pour le militaire très bien noté.
    Un truc me choque.
    Et un branleur chercher du matériel de chantier, faut être une juge né de la dernière pluie pour gober ces trucs, plus il se moque, plus il en mangerait…

    • tschok dit :

      @ Thaurac,
      .
      Je connais un commentateur qui, sur ce blog, a proposé le plus sérieusement du monde que la police vende de la drogue pour financer des opérations secrètes, et ce commentateur, c’était vous.
      .
      Je connais un commentateur qui, sur ce blog, a proposé qu’on n’enquête pas sur les affaires de corruption ou de trafic d’influences dès lors qu’elles servent les exportations d’armes françaises, et ce commentateur, c’était vous.
      .
      Je connais un commentateur qui, lorsque j’ai cité le nom du fonctionnaire de police qui s’est fait tuer à terre (A. Merabet) par des terroristes, m’a répondu de façon désinvolte que de toute façon il ne ferait jamais confiance aux Arabes, et ce commentateur, c’était vous.
      .
      Alors, vos leçons de morale à deux balles, vous vous les roulez et vous vous les mettez là où votre femme vous met le doigt pour vous aider à jouir, quand ça vous arrive encore.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .

        Sur le troisième paragraphe , je le rejoins totalement ; à la fois par expérience personnelle et puis parce qu’il y a près de trente ans , quelqu’un de très surprenant de par ses origines , m’avait bien expliqué et prévenu sur certaines choses qui n’ont fait que se confirmer les unes après les autres , très vite de surcroît et sans quasiment jamais cesser de le faire .
        Sans-doute , suis-je mal tombé …

        • tschok dit :

          « il y a près de trente ans , quelqu’un de très surprenant de par ses origines , m’avait bien expliqué et prévenu sur certaines choses qui n’ont fait que se confirmer les unes après les autres , très vite de surcroît et sans quasiment jamais cesser de le faire .
          Sans-doute , suis-je mal tombé … »
          .
          Attendez ScopeWizard, ne me dites rien, il faut que je comprenne tout seul ce que ça veut dire.
          .
          Ca y est, j’ai trouvé! C’est un message personnel de Radio Londres, destiné à un réseau de résistants français sous l’Occupation!
          .
          J’ai bon?

  17. loafK6 dit :

    N’attribuez pas à la malveillance ce qui n’est qu’incompétence. Napoléon

  18. Ping dit :

    Le scandale n’est-il pas qu’une patrouille Sentinelle doive aller déjeuner au McDo ?

  19. tonton2702 dit :

    On arrive à un ensemble d’erreur politique, judiciaire et militaire.
    Politique: l’opération sentinelle ne devrait plus exister. Le militaire est fait pour s’entraîner sur le sol français et entraide les français, en cas de catastrophes naturelles par exemple. Et exercer son métier sur des sol extérieur (OPEX).
    Judiciaire : les malfaiteurs ont été appréhendés à plusieurs reprises. Ce sont des multirécidiviste. Leur place est en prison. Pourquoi les laisser pourrir la majorité de nos concitoyens?
    Militaire: Pourquoi laisser nos militaires en mission se déplacer en véhicules banalisé? Manque d’argent? Pourquoi il se trouvait dans un McDonald. Nos soldats devraient être nourris Par l’institution militaire, non?
    Ce sont nos cadres dirigeants qui ne font pas leur boulot depuis plus de trente ans. Qui vont punir un militaire épuisé par toutes les missions, intérieur et extérieur, qui s’enchaîne depuis plusieurs années. On marche sur la tête.
    Ce soldat a fait preuve de manque de conscience professionnel, c’est une évidence. Mais la prochaine fois, ce fait divers, risque d’être beaucoup plus grave si personne ne fait rien.

  20. Un sapeur dit :

    De toute façon le vert est dans la pomme comme on dit.
    Dans quel région de France métropolitaine ou outre mer avons nous encore un sentiment de sécurité?
    Alors on peut mettre toutes les régiments de France et de Navarre devant chaque immeuble il y aura toujours un attentat.
    Nous avons réussi à israéliser notre pays en matière de peur quotidienne.
    Bravo messieurs et mesdames de la politique.

    Moi qui suis aussi un defenseur de cette France ,je regrette le temps de mes parents où c est vrais il y avait déjà des attentats, mais putain qu’ est ce qu’ on leur mettait en face à chaque fois.
    Maintenant c’ est la valise ou le cerceuil (comme en Algérie)…

    • Robert dit :

      Sapeur,
      Sauf que nous n’avons pas de pays de rechange, contrairement à ceux qui foutent la merde et ceux qui posent des bombes chez nous.
      Donc, il faudra soit se soumettre, dhimmitude prévue par la charia, ou résistance avec la perspective d’une guerre civile. En réalité, nous y sommes déjà, mais nous le savons pas.

      • ScopeWizard dit :

        Je souscris à votre observation sur la guerre civile .
        Pour le reste , je vous suis 100% .

    • tschok dit :

      « le vert est dans la pomme »
      .
      Une pomme verte, sans doute. Et une Granny Smith, bien sûr!
      .
      Chuis sûr que vous faites partie de ces mecs qui sont convaincus que la langue française est un élément fondamental de l’identité nationale. Hein?
      .
      C’est un peu comme la valise ou le cerseuille. Le quoi? Ben le cerseuille. Ca s’écrit aussi cerceuil, Mais c’est quoi? Ben c’est un cerseuille: ça sert à serrer les seuils. Aaaaah, ok.

  21. Ancien criquet dit :

    Déjà manger manger dans un mc do devrait être puni par la loi. Tapez pas, je sors.
    Les responsables sont bel et bien les autorités. Pourquoi rien n’est prévu dans ce genre de véhicule pour’ securiser les armes et pour enlever une piece essentielle au fonctionnement.
    Apres, pourquoi les militaires font du travail de police, surtout que micron 1er a supprimé le ministere de La Défense. Donc, il veut que l’armée fasse son travail en dehors du territoire national. Donc le militaire ne doit plus faire sentinelle.
    A chacun sa mission, sauf pour les inutiles politicards qui profitent un max du système.

  22. Vince dit :

    Nous ne connaissons que la partie que l’on nous a laissé lire. Qu’a pensé cet adjudant ? Pourquoi, a -t-il laissé ces armes sans surveillance ? Pensez-vous débouler au Mc-Do des militaire en armes, serait bien vu dans ce restaurant rapide ?

  23. Robert dit :

    Vince,
    Ajoutez dans ce restaurant rapide ou une bonne partie de la fréquentation habituelle prendrait cela pour une provocation ou une occasion de provoquer des militaires.
    Vérifiez sur Google Map ou se trouve ce Mac Do et vous verrez si j’exagère.

    • tschok dit :

      Vous voulez dire qu’on voit les délinquants sur Google Map?!
      .
      Je savais pas, moi.
      .
      Mais c’est génial! Vous avez prévenu les flics, pour leur dire? Nan parce que s’il ne sont pas courant, c’est con.