Assemblée nationale : La commission de la Défense va être chamboulée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

17 contributions

  1. Jak0Spades dit :

    Avec un taux d’abstention record du premier tour, les Français n’aurons qu’a se plaindre de l’éventuelle perte de député(e)s expérimenté(e)s sur cette commission. Pour autant un certain renouveau ( c’est bien le principe des élections) n’est pas forcement chose mauvaise, il y’a peut être de nouveaux talents dans le domaine de la défense parmi la nouvelle vague parlementaire qui s’annonce.

    • Besant dit :

      L’abstention ne reflète que le rejet d’une classe politique pourrie qui trahi le peuple depuis de très nombreuses années…Mais qui s’enrichit, accumule les privilèges, assurent leurs arrières et ceux de leurs gosses à coup de conflits d’intérêts…Mensonges, promesses, manipulations aboutissent au rejet pur et simple…Ne plus croire en la « démocrassie », de nos jours, c’est tout simplement être politisé…Y croire encore en 2017, c’est faire preuve soit d’ignorance, de naïveté ou bien encore de bêtise…

      Toujours est-il que le premier parti de France, c’est l’abstention et que le petit Macron va obtenir la majorité absolue avec très peu de voix…mais bon, la sacro-sainte démocratie républicaine s’en contentera et appliquera ses « lois »…car en « démocratie », c’est à coup de « lois » qu’on tord le peuple, des « lois » consenties par le peuple et qui s’accumulent à n’en plus finir pour imposer des dicktats qui subrepticement transforment notre société en dictature…Oligarchique!

  2. cases olivier dit :

    sic transit gloria mundi, Amen!!

  3. Pascal dit :

    Mais on peut également citer que plusieurs potentiels « nouveaux » députés sont ou ont été des militaires pour qui, j’en suis certain, la question militaire ne leur sera pas indifférente.
    Quand aux autres députés cité ici, bien que leur travail révèle des choses et fait du bruit, n’en doutons pas, ils faisaient cela dans un esprit d’opposition en voulant créer des scandales qui seraient de nature à mettre en faute le gouvernement.
    Rien ne se perd rien ne se créer, tout ce transforme et cette élection ne sera que le début d’une nouvelle chose, avec d’autres acteurs, d’autres décisions.

  4. Caton dit :

    « Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, qui ont tous été remplacés. »
    Georges Clemenceau
    « Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l’appelle un papillon. »
    Richard Bach

  5. jyb dit :

    loic corrégé ancien des forces spécials est bien placé pour etre élu contre jean lassale.

  6. Duc d'Orléans dit :

    La commission de la Défense nationale c’est 70 députés. Comme vous le montrez dans l’article beaucoup de ceux qui connaissaient les problèmes disparaissent. Les remplaçants auront beaucoup à apprendre. S’ils sont travailleurs et motivés, ils peuvent y arriver. Je fais un souhait, si monsieur Cornut Gentille garde son siège, qu’il reçoive la présidence de la commission. Car, lui, il connait parfaitement les problèmes !

  7. Myshl dit :

    L’ardoise magique, pour ceux qui ont connu.
    On efface, puis on repart de zéro.
    Des fois ça fait du bien.
    (Mais le crayon est le même)

  8. wrecker47 dit :

    Tristus es anima méa!…

  9. Bob dit :

    J’ai peur que le manque d’expérience des nouveau députés combiné à la nouvelle ministre de la défense ne fasse un boulevard à Bercy pour faire des économies aux frais de la défense… J’espère me tromper.

  10. dureau dit :

    Dans la mesure où le budget des Armées est déjà démoli, avec une Ministre des Armées qui n’y connaît rien mais ne parle que de la Défense européennne, avec à la clé encore un abandon de souveraineté, cette Commission n’aura bientôt pas plus d’influence qu’un patronage de campagne

    • John dit :

      Totalement d’accord avec vous !!!
      C’est un scandale qui pourrait entrer dans l’incrimination de complot contre la sûreté de l’État de la part d’un membre du gouvernement… Si cette incrimination n’avait pas été retirée en catimini de la Constitution en juillet 1993… Pour l’application du traité de Maastricht démarrant l’hemoragie de transfert de souveraineté de la France vers l’UE!!!
      Maintenant on a une ministre qui ose ouvertement dire qu’elle ne soutiendra par les intérêts (pourtant régaliens ) de la défense française au profit de l’UE !!!
      Le poisson pourrit toujours par la tête… Proverbe chinois qui s’applique bien à nos gouvernants

    • Électeur dit :

      @ dureau
      Cette commission n’a jamais eu beaucoup d’influence, en fait : même pas capable de défendre un Général qui, au goût du Président, a trop parlé devant elle. Même pas capable d’imposer que le gouvernement se conforme à la loi budgétaire. Même pas capable de réagir quand un PR insulte les militaires et un autre Général dont les états de service sont pourtant respectables (2008 : « vous êtes des amateurs ! « )
      Depuis longtemps cette commission n’a « pas plus d’influence qu’un patronage de campagne ».
      En même temps, je ne sais pas si elle veut en avoir ou si elle n’existe que pour distribuer des indemnités aux « honorables parlementaires » qui la compose.

      • Laurent Lagneau dit :

        @ Électeur,

        Le général Soubelet ne s’est pas fait remarquer lors d’une audition devant la commission de la Défense (de mémoire, ce devait être devant une mission sur la sécurité intérieure) 😉

    • Ancien dit :

      @ Franchouillard
      Une autre séquence doit aussi être rappelée : quand un syndicaliste policier accuse les militaires d’avoir été nuls devant le Bataclan, aucun député ne cherche à vérifier l’histoire que ce syndicaliste raconte. Or cette histoire est inventée.
      Mais n’ayant donné lieu à aucune vérification de la commission parlementaire, le mensonge syndical est devenu vérité officielle.
      Les nouveaux pourront facilement mieux faire.

  11. Électeur dit :

    @ Laurent Lagneau
    D’accord. Mais on m’avait compris.
    J’en profite pour rectifier mon erreur d’orthographe : « les Parlementaires qui la composeNT. »