Selon Moscou, la branche afghano-pakistanaise de l’EI recevrait des armes livrées par des avions non identifiés

Depuis quelques mois, la Russie est accusée par des responsables américains et afghans d’apporter un soutien au mouvement taleb, notamment via des livraisons d’armes. D’ailleurs, le chef du Pentagone, l’ex-général James Mattis, avait évoqué cet appui lors d’un déplacement à Kaboul, en avril.

« Nous engagerons un dialogue diplomatique avec la Russie. Nous le ferons où nous pouvons, mais il nous faudra nous confronter à la Russie là où elle agit à l’encontre du droit international et là où elle enfreint la souveraineté des États », avait en effet déclaré le secrétaire américain à la Défense. Et de préciser que la livraison d’armes depuis un pays étranger vers l’Afghanistan était justement une « violation du droit international. »

En soi, ces accusations ne sont pas surprenantes au regard des propos tenus à plusieurs reprises par le diplomate russe Zamir Kaboulov. En décembre 2015, il avait en effet affirmé que les intérêts de la Russie et ceux des taliban « coïncidaient objectivement » dans la lutte contre l’État islamique (EI).

D’autant plus que, pour Moscou, les taliban sont moins dangereux que les jihadistes de l’EI dans la mesure où leurs objectifs sont d’essence nationaliste et qu’ils n’ont donc pas l’intention de « faire le jihad » ailleurs qu’en Afghanistan. Et cela, même si le chef d’al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a renouvelé son allégeance à celui du mouvement taleb afghan.

« Les talibans ont abandonné le djihad mondial et sont devenus une force nationale », fit encore valoir , il y a quelques semaines, M Kaboulov, peu avant la tenue d’une conférence internationale sur l’Afghanistan, à laquelle les États-Unis ne prirent pas part.

Cela étant, Moscou a toujours réfuté les accusations américaines et afghanes sur des livraisons d’armes aux taliban. Elles sont « sans fondement », avait répondu Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, en avril.

C’est donc dans ce contexte que la diplomatie russe a publié, le 30 mai, un communiqué lourd de sous-entendus. Ainsi, via ce texte, Moscou interroge l’Otan et les États-Unis au sujet d’avions « non identifiés » qui aurait parachuté, « à plusieurs reprises », en mai, « des armes et d’autres matériels militaires » aux combattants de l’EI implantés dans la province afghane de Jowzjan.

Et des hélicoptères, également non-identifiés, auraient été répérés dans la province de Ghazni, précisément dans les districts de Waghaz et de Khogyani, où la présence de l’EI a été signalée.

« À cet égard, une question vient naturellement aux représentants susmentionnés de l’Otan et des États-Unis : connaissent-ils l’appartenance des avions non identifiés dans le ciel de l’Afghanistan, un pays qui depuis plus de 15 ans abrite des militaires des États-Unis? », a interrogé la diplomatie russe. Mais demander une telle chose revient à accuser, a minima, les Occidentaux de fermer les yeux sur ces livraisons d’armes. De quoi subtilement nourrir la théorie du complot sur les origines de l’EI…

D’autant plus que M. Lavrov a abordé le sujet, lors d’une conférence de presse donnée à l’issue d’une rencontre avec Harry Kalaba, son homologue zambien. « Il existe des preuves que ces hélicoptères ont laissé tomber quelque chose dans ces zones, des hélicoptères sans identification ont atterri dans ces zones, puis en ont décollé… Des témoins confirment qu’ils sont retournés dans les bases où il y avait des troupes américaines, entre autres. Cela soulève des questions », a-t-il lâché.

Seulement, si M. Lavrov parle de « preuve », il ne les a pas produites. En outre, il est question d’avions et d’hélicoptères dont le type n’a pas été précisé alors que cela serait susceptible de donner une indication sur leur origine. Quoi qu’il en soit, depuis la diffusion de ce communiqué par son ministère, l’Otan et Washington n’ont pas répondu aux sous-entendus de Moscou. En tout cas, pour ce qui concerne les Américains, les seules munitions livrées à l’EI l’ont été par des chasseurs-bombardiers et des AC-130. L’une d’elles, la MOAB (la mère de toutes les bombes) a même fait beaucoup de bruit

43 commentaires sur “Selon Moscou, la branche afghano-pakistanaise de l’EI recevrait des armes livrées par des avions non identifiés”

  1. Effectivement, sur youtube, j’ai vu une vidéo où Poutine lui même en parlait et posait la question?
    Avec les moyens que détiennent la coalition ou la russie, sur place, il ne doit pas être difficile de connaitre l’origine de ces vols, ou alors c’est un coup d’intox pour masquer ce que font les russes en Afghanistan.

    1. il est évident que les américains savent qui c’est … ils n’accusent pas les russes sans fondement

      par contre, les russes ont vraiment beaucoup de culot

      mais comme par hasard, ils n’ont pas d’appareil photo ou de caméra pour fournir des preuves … technologies trop avancées pour eux, sans doute 😀 (ironie)

      1. « Les Américains n’accusent pas les Russes sans fondements »:mais sans preuves.(a ma connaissance).Les Russes avancent des faits (mais n’accusent personne) :mais sans preuves.Pourquoi croire plutôt l’un que l’autre?.Si les Russes ne cachent pas leur intention de mettre les Talibans autour d’une table,on connait aussi les liens anciens qu’unissent USA-Al Qaida et consorts.Quelquefois orageux,quelquefois amoureux,comme dans les vieux ménages.

        1. Peut être parce que les « preuves » des russes sont souvent falsifiées (cf MH17 en Ukraine…)

    1. Oui, c’est cela, des avions de transports US qataris qui feraient des aller-retour en Afghanistan et le château de sable, ca ne passerait pas inaperçu ? Faites donc un effort, vous allez pouvoir trouver mieux !
      Le sujet parle d’hélicoptères.
      Et puis le Qatar doit déjà être bien occupés à financer des opérations contre celles des EAU, de l’Egypte ou de l’Arabie Saoudite !
      Moscou a décidé de travailler avec les Talibans et l’a admis.
      Et comme toujours, accusés qu’ils sont, ils vont maintenant nous baratiner un maximum.
      Ils ne peuvent pas avouer qu’ils arment les talibans contre Kaboul qui est soutenu par l’Inde.
      Sans quoi ils vont perdre leur premier marché d’armement.
      Mais cela ils auraient pu y penser avant !
      Comme les US qui pensaient pouvoir continuer de livrer des chasseurs au Pakistan tout en espérant en vendre en Inde.
      Ca se bouscule au club des maboules !
      Y’a un moment ou il faut choisir son camp, quitte à faire une connerie, et l’assumer!

      1. demander à des vendeurs d’armes de choisir un camp c’est comme demander à un lion de choisir entre bouffer un zebre ou un gnou ,il mange les deux et point barre si il a faim

    2. Ne pas oublier que l’Iran rémunère des mercenaires afghans pour sa guerre en Syrie.
      Iran = Pole Emploi afghan.
      Ces afghans endoctrinés par l’Iran ne sont certainement pas des fidèles de Kaboul !
      Un retour de bons et loyaux services ? Ce serait une hypothèse plus crédible que votre flag, d’autant plus que la longue frontière commune entre ces deux nations facilite les échanges, et c’est bien à portée d’hélicoptères iraniens.
      Mais je n’y crois pas non plus.
      Quand aux opérateurs privés (mercenaires) engagés par le Qatar, c’est une réalité, mais y’a pas d’infos qui prouveraient des missions en Afghanistan.
      Avec les russes on sait qu’il font généralement le contraire de ce qu’ils annoncent ou dénoncent!

      1. Correction
        Les russes font généralement le contraire de ce qu’ils annoncent et l’identique à ce qu’ils dénoncent !
        L’histoire récente, depuis 2014, regorge d’exemples !

  2. De drôles d’aéronefs bizarre avec une étoile pas rouge sur le flanc?

  3. Votre avant-dernière phrase est comique M. LAGNEAU ! Bravo ! 😀

    (Mais vous vous avancez car rien ne prouve que les USA n’ont pas livré le groupe EI…)

    1. En partant de ce type de raisonnement rien ne prouve que le père Noël n’existe pas…

    2. si, il y a bien des preuves, c’est juste que leurs livraisons sont un peu explosives

      et sinon, il est impossible de prouver l’inexistence de quelque chose

    3. Rien ne prouve que Poutine n’est pas une femme très moche.
      Je demande une photo de lui debout, à poil et les jambes écartées, comme preuve qu’il est un homme !

  4. apres toutes leurs debacles en afghanistan Les occidentaux voudraient-ils combattre les talibans en armant daesh ? La théorie du chaos,qui ressemble beaucoup a cette organisation trouble qu’est l’OTAN. En tout cas je pense que les russes ont quelque chose.

  5. n’est ce pas ce que font USA et Otan en Syrie : « Nous engagerons un dialogue diplomatique avec la Russie. Nous le ferons où nous pouvons, mais il nous faudra nous confronter à la Russie là où elle agit à l’encontre du droit international et là où elle enfreint la souveraineté des États », avait en effet déclaré le secrétaire américain à la Défense. Et de préciser que la livraison d’armes depuis un pays étranger vers l’Afghanistan était justement une « violation du droit international. »

  6. « Il existe des preuves que ces hélicoptères ont laissé tomber quelque chose dans ces zones, des hélicoptères sans identification ont atterri dans ces zones, puis en ont décollé… Des témoins confirment qu’ils sont retournés dans les bases où il y avait des troupes américaines, entre autres. Cela soulève des questions »
    La première question qui devrait être soulevée est de savoir qui sont ces observateurs qui ont vu (ou cru voir) :
    – des hélicoptères laisser tomber quelque chose ( quoi, des paquets de tracts, des colis du Croissant Rouge? pour qui? )
    – et qui qui sont retournés vers des bases américaines ( situées donc à distance de vue des postes d’observation de ces très fiables témoins ?)
    La deuxième question est la fiabilité de ces témoignages.
    La troisième question est de savoir comment et dans quelles conditions les diplomates russes ont pu recueillir ces témoignages , et aussi pourquoi ils les jugent crédibles .
    Des hélicoptères qui se sont posé et on redécollé dans ces zones :
    Après avoir débarqué qui ou quoi?
    Ou après avoir rembarqué qui ou quoi?
    Des FS afghanes, ou du ravitaillement pour ces dernières , ce ne sont pas forcément des cadeaux apportés à l’EI .
    Des agents récupérés, des blessés , des prisonniers ou des suspects évacués non plus.

  7. Il y a de nombreux pays dans cette région qui ont tout intérêt à voir les talibans reprendre le pouvoir.
    La Russie et les USA font peut-être fausse route à s’accuser mutuellement.

    1. le Pakistan est connu pour avoir créé et armé les talibans (du moins, leurs services secrets)

      donc, ce ne serait pas impossible … mais les afghans aurait vu des russes et c’est sans doute ce qui aiguise les craintes américaines

  8. Il faudrait envoyer sur ces vecteurs quelques missiles non identifiés…

  9. J ai discuté avec un kurde arrivé en Belgique il y a qq mois
    il me disais que régulièrement l armee americaine larguaient de l armements
    était larguer côté djihadistes alors erreurs !!! Avec l équipement qu ils ont ou incompétence

  10. Ouais c’est ça, rien ne prouve aussi que les USA ou plutôt la CIA ont soutenu à une certaine époque les « freedom fighters » devenus aujourd’hui les ennemis jurés des amerloques.
    Donc ça m’étonnerais guère que d’ici dix ou vingts ans ont découvrira que la CIA a soutenu ISIS contre les talibans, tout est possible, sauf que les bisounours habituels vont crier aux théories de complot fumeuses, car il est bien connu que la propagande est utilisée par un seul et unique camp, the usual suspect quoi !

    1. ils les soutenaient contre leur ennemi juré ! nuance

      les américains ont déjà assez difficile à soutenir le régime afghan, ils ne vont certainement pas donner un coup de main à l’EI ni même aux talibans.

      1. mouais, la nuance , ça a donné Ben laden au final et al qqaida; le moins que l’on puisse dire , c’est que gars qui a choisi le nuancier était mentalement daltonien et a fait une sacré erreur d’appréciation !

  11. Les russes ont une communication bien spéciale et depuis leur engagement en Syrie, si ce n’est même depuis celui des américains en Irak un an avant, ont repris la propagande qu’utilise Assad, celle visant à créer le lien entre Daesh et les américains.
    Ce lien se basant avant tout sur la propagande ou l’on met l’ensemble des opposants Assad dans le même tiroir que Daesh.Ainsi les occidentaux soutenant et armant des rebelles syriens, ben ils soutiennent Daesh et comme ça on arrive a simplifier le conflit entre le camp du bien qui fait une guerre contre le terrorisme face a ces terroristes soutenus de l’étranger, donc des pays qui alimentent et soutiennent le terrorisme.Et cette propagande s’articule sur un seul fait qui sert d’éternel référence a cette propagande, celui d’un parachutage, une erreur mais qu’on ne dira pas, chez daesh d’armes américaines que les terroristes ont bien mis en scène.Pourtant il existe également des cargaisons de l’Iran qui sont tombés chez Daesh à côté de Dei Ezzor, par erreur aussi, mais bien entendu, on ne fera pas le même lien.
    Mais les choses ne sont pas si simple et Assad comme les russes ont très largement laissez proliférer Daesh afin de noyer les opposants dans cette masse (ces mêmes rebelles que les russes ont massivement bombardés), pour qu’au final, il ne reste pratiquement plus que des terroristes à combattre ce qui rendrait difficile aux occidentaux de trouver des soutiens pour combattre Assad sans créer des polémiques.Il faut l’avouer, cette tactique a marcher, la prolifération des groupes terroristes sur les oppositions que soutenaient les occidentaux, a poussé ces derniers a complètement abandonné ces derniers à leur sort, seul les kurdes restent fiables, et encore, avec la Turquie ça pose problème.
    On ne peut pas dire que l’occident soutient Daesh, cela revêt d’une propagande surtout que de semaines en semaines, Daesh est bombardé et son territoire se réduit.Cette propagande visant à faire de Daesh le « jouet » des américains devient de plus en plus ridicule a tenir, pourtant tant du côté syrien, iranien, russe ou dans l’inconscient collectif d’internautes acquis a cette idée, on persiste à faire passer Daesh pour une création et un instrument américain dans le but de faire perdre toute légitimité d’action aux américains sur ces théâtres.
    Là les russes font la même pour l’Afghanistan, on spécule pour créer le doute, visant à accuser les américains d’utiliser Daesh, de l’aider.On reste dans une volonté de faire perdre la légitimité d’un possible renforcement américain en Afghanistan et de leur faire porter le chapeau et de créer, osons le dire, une opposition populaire directement dans l’opinion américaine.
    .
    Les russes font exactement ce même genre de propagande pour cultiver l’impopularité de leurs cibles en Ukraine.Le pouvoir Ukrainien c’est un nazi qu’on vous répète, son objectif est d’éliminer les russophones et c’est cela qui oblige la Russie à envahir/sauver la Crimée et le Donbass.La Russie qui soutient les nationalistes de partout en Europe, semble avoir un jugement différent sur ceux en Ukraine.
    La Russie qui critique les mensonges et les inventions des occidentaux, fait exactement la même chose, non ce n’était pas eux les petits hommes verts en Crimée, non ce n’est pas eux qui soutiennent les rebelles dans le Donbass, non c’est un su-24 qui a abattu le vol de la malaysia.La Russie nie sans cesse certaines évidences et pour se défendre prendra les autres pour des russophobes et toute la crédibilité des preuves américaines sont balayées en sortant les mensonges américains de 2003 sur le principe de menteur un jour menteur toujours et cette idéologie tourne et tourne dans le milieu pro-russe et anti-américain (une religion pour certains) du web.
    .
    Les russes veulent que les américains se retirent de partout afin qu’ils puissent avancer leurs pions et leur stratégie, ce n’est pas l’affrontement militaire, mais celui de faire détester les américains et de retourner les américains contre leur interventionnisme, d’où l’espoir avec Trump.
    La Russie a depuis 2012, inscrit les systèmes d’informations (médias, communications..) comme une « arme » de leur doctrine.

    1. Nuance, les médias ont toujours été considéré comme une arme par Moscou depuis l’empire russe, ce n’est pas une nouveauté.

    2. On sait tous que les opposants d’Assad sont tous de gentils démocrates adeptes de la charia.
      Pourquoi vous n’allez pas vivre a Idlib ?
      Le reste de votre post est juste un condensé de propagande américaine, basé sur des affirmations non étayées……..aucun intérêt.

    3. C’est parfaitement vrai ce que vous dites.
      Les Russes ont expérimentée cette propagande sur la Tchétchénie. Pendant le 1er conflit, les Russes ont accusé la Tchétchénie de Nationalisme et de tentative d’extermination de russe ou russophone (comme en Ukraine)
      Pendant le 2e conflit, La propagande russe a surtout repris le thème à la mode de 2001 à nos jours, c’est à dire la guerre contre le terrorisme.

      Leur propagande est archaïque, faite de gros mensonges, elle ne marche que sur une frange de la population la moins éduquée.

  12. En attendant des preuves des faits avancés par les Russes et les preuves des accusations américaines,il n’est pas impensable qu’ils se livrent une guerre par procuration.Qu’est-ce qu’ils font en Syrie et Irak?

  13. Ils voient des ovnis ukrainiens dans le ciel afghan maintenant, les russes?. S’arrange pas.
    (aller je sors).

  14. C’est un SU 24 a qui a abattu le vol de la Malaysian …? Félicitations au pilote car c’est un véritable exploit !
    J’imagine la fierté d’un pilote de A 10 abattant un A 380 au FL 300, ce doit être du même ordre…

  15. les amerloques sont les pires faux derches de la planète depuis la fin de la première guerre mondiale ,ils ont des awacs et tous moyens de savoir qui sont ces avions,les satellites sont déployés et verait une mouche sur un âne à Kaboul donc inutile de raconter des bobards ,ils savent et les russes aussi ,l’EI en arrange beaucoup ,tout ceci n’est pas clair clair et Macron ferait bien de se démarqué de l’OTAN au plus vite

  16. USA, Arabie saoudite, Qatar et d’autres fournissent vivre et munition à l’EI pour continuer d’alimenter le conflit au moyen orient , cela fait longtemps sinon que le terrorisme aurait été éradiquer !

  17. Pure projection.
    Avis n°1 : il n’y a pas plus de livraisons que de beurre en branche.
    Avis n°2 : Si ces vols sont avérés, ils viennent du pakistan (coup d’œil sur les cartes) et si ils viennent du pakistan, c’est l’isi (services secrets pakistanais) qui les opèrent à travers leur bras armé en afgha, c’est à dire le réseau haqqani.
    Pourquoi ? je fais un parallèle avec l’arabie saoudite au yémen qui essaie de maintenir un chaos gérable à sa frontière. L’isi pakistanais fait de même. Et en bons apprentis sorciers le truc leur pète à la figure régulièrement.
    Les talibans réseau haqqani sont en perte de pouvoir en afgha le nouveau mollah se révèle un excellent tacticien, et a su équilibrer la balance entre les deux mouvements rivaux omar/haqqani
    au seul profit du mouvement taliban officiel. En jouant cette carte les haqqani restent incontournables. Ca va plus loin mais je m’arrete là.

  18. A qui profite le crime ?…On retrouvera ensuite celui qui fournit l’arme !

Les commentaires sont fermés.