Archives quotidiennes : Mardi, 30 mai, 2017

Quatre options pour l’avenir de la force aérienne suisse

Après l’échec de la votation sur l’achat de 22 avions de combat Gripen E/F pour remplacer les F-5 Tiger de la force aérienne, Guy Parmelin, le ministre suisse de la Défense de la Confédération, prend toutes les précautions nécessaires pour éviter de connaître une nouvelle déconvenue. C’est ainsi qu’il a mis en place une commission

La Croatie pourrait accélérer l’acquisition de nouveaux avions de combat

Cela fait déjà quelques années que le dossier concernant la modernisation de l’aviation militaire croate est sur le table. Seulement, en raison du contexte économique, il n’a jamais pu aboutir. Cependant, en décembre 2016, la présidente de la Croatie, Kolinda Grabar-Kitarović, a annoncé la mise en place d’une « équipe consultative », chargée d’étudier les différentes options

Un rapport du Sénat s’inquiète du risque de « sur-spécification » du futur drone MALE européen

Le 28 septembre 2016, l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’ARmement (OCCAR) notifiait à à Airbus, Dassault Aviation et Leonardo (ex-Finmeccanica) un contrat portant sur l’étude de définition du futur drone MALE européen, appelé MALE RPAS (Medium Altitude Long Endurance Remotely Piloted Aircraft System). Il s’agissait là d’une étape importante franchie par ce programme qui,

Les forces spéciales françaises font plus qu’appuyer les troupes irakiennes à Mossoul

Les forces spéciales françaises envoyées dès 2014 dans le nord de l’Irak ont la mission de former et d’appuyer les troupes irakiennes, en particulier les combattants du Kurdistan irakien (Peshmergas), lesquels sont actuellement en première ligne face à l’État islamique (EI ou Daesh) dans la région de Mossoul. La présence des commandos français en Irak

Les sénateurs veulent ouvrir un débat public sur les drones MALE armés

Plusieurs pays alliés de la France ont fait le choix d’armer leurs drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance). C’est évidemment le cas des États-Unis, où cette question fait l’objet de discussions, notamment au sujet des frappes ciblés effectuées contre des cadres terroristes, mais aussi celui du Royaume-Uni, de l’Italie, voire de l’Allemagne, qui va louer