L’État islamique ouvre un nouveau front aux Philippines

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Très inquiétant !
    .
    L’EI s’étend et s’étend encore mais chut ! pas d’amalgame , surtout pas de haine ; ayons confianzzssss …
    L’Islam n’a rien à voir avec ça , rien du tout , non , absolument rien ; seuls Bachar Al Assad et Vladimir Poutine sont responsables des pires crimes de la planète comme chacun sait .
    .
    Dormons paisiblement citoyens ; rien à signaler , tout est tranquille …

    • TontonCharlie dit :

      @ScopeWizard
      « Pas de panique on se calme! Cirez viva l’Isa-lam ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=H1Fv67HKdkQ (à 46s)

    • Françoise dit :

      @ ScopeWizard : Merci pour vos propos réconfortants 🙂

      • Françoise dit :

        Malheureusement, ça continue chez nous « Selon le Parisien, une patrouille Sentinelle a été attaquée et caillassée ce vendredi soir, vers 20 heures, à Corbeil-Essonnes par dix jeunes cagoulés. L’attaque aurait eu lieu sur la Nationale 7.

        Il n’y aurait pas de blessés parmi les militaires. Lundi soir, au même endroit, une patrouille de police avait été visée par des jets de pavés. »

      • ScopeWizard dit :

        Je vous en prie , chère Françoise , mais ne le dites pas trop fort , je suis ici incognito … 😉

  2. Jyb dit :

    Depuis avril la situation c’est considérablement dégradée aux philipines et en Indonésie. Mi avril l’armée est intervenue dans une ope aeroterrestre impliquant environ 200 fs. Le bilan est mitigé.
    J’essaierai de faire un point plus complet.

  3. wrecker47 dit :

    Dans ce pays ou le cannibalisme existe encore ,les rats islamistes vivent comme » larrons en foire « avec les islamistes d’origine étrangère…leur armée à fort à faire surtout composée d’une majorité musulmane …de pensée !
    On voit assez mal comment enrayer le mal sans renforts,Mindanao a pourtant été sous la botte US fut un temps !..

    • So6 dit :

      « Dans ce pays ou le cannibalisme existe encore  » !???
      Ah bon, Vers quelle region precisement !? Je ne l’ai jamais constaté
      Peut-être confondez-vous avec Les coupeurs dear têtes du Nord Luzon !???

      • So6 dit :

        *coupeurs de tête
        Qui ne coupent plus de tête par ailleurs et depuis longtemps

      • wrecker47 dit :

        @So6 …
        Vous connaissez l’Iryan-Jaya à l’est de l’Indonésie …la tribu MEK vous dit quelquechose? Les Asmat coupeurs de tète appellent les étrangers « Mandove  »
        Ceux que l’on peut croûter!…Comme la So6!

  4. Pierre047 dit :

    Ce n’est pas tant l’EI qui s’étend, mais bien que les groupes islamistes qui existaient déjà avant la création de l’EI sont devenus des franchisés.
    Que ce soit Boko Haram, les Shebabs ou d’autres, ce sont des groupes islamistes locaux qui sont présents depuis longtemps et qui saisissent, un peu comme Al Qaida il y a quelques années, une sorte d’appartenance a un « tout » mondial, un même drapeau, qui permet et facilite les recrutements, via une marque que tout le monde connait.
    Pour les Philippines, il y a toujours existé un extrémisme dans le coin « musulman » de ce pays très largement catholique.Abou Sayyaf, ça existe depuis longtemps, les révoltes islamiques également, depuis l’indépendance des Philippines il y a un conflit avec les musulmans et comme souvent, les musulmans dérivent dans un combat religieux avant d’être politique.Alors avec l’idéologie de l’EI pas étonnant de voir des groupes s’en revendiquer.
    Il y a 3 ans, la région du Mindanao (sujet de l’article) a obtenu une certaine autonomie en échange d’un désarmement d’un groupe islamique.Visiblement tout le monde n’apprécie pas cet accord…
    .
    Ce qui est intéressant c’est de savoir comment Duterte réagira.On connait bien le personnage, il n’a pas hésité a faire ou encourager a tuer des milliers de personnes proches du milieu de la drogue.Alors dans ce pays qui doit compter 6 millions de musulmans sur 100 millions d’habitants, on a des chances de voir une répression qui risque d’aller bien au delà de ce qu’on connaissait auparavant et croyez bien que c’est la majorité chrétienne qu’il va satisfaire, tant pis pour les musulmans, il serait susceptible de faire une chasse à l’homme et je suis persuadé qu’il ne serait pas contre de dégager tous les musulmans des Philippines.Ce Duterte rassemble toutes les caractéristiques pour devenir un vrai bourreau et mener son pays d’une main de fer.
    Par contre, l’armée des Philippines est très faible, peu nombreuse pour un pays de 100 millions d’habitants, peu de moyens, peu de budget.Largement équipée par des dons américains, aujourd’hui ils cherchent à obtenir la même chose de Russie, en tout cas pour cette dernière, il y a tout a donné et rien à recevoir en dehors d’une position géostratégique.En réalité, Duterte a fait une belle connerie, il s’est mis à dos son allié américain qui depuis l’éviction du « fils de pute » Obama (comme Duterte l’a nommé), Trump aurait été un bon appui pour lutter contre ce terrorisme islamiste, largement au delà de la Russie.

  5. datamo dit :

    Depuis son élection , le Président Duterte s’est d’abord copieusement essuyé les godasses sur Obama en fin de parcours. Il s’est ensuite rapproché de la Chine de façon appuyée et réclame maintenant que la Russie lui livre des armes.
    Hasard ou conséquence de ces orientations nouvelles , il fait maintenant face à une réactivation brutale de l’insurrection islamiste par un afflux de combattants étrangers.
    Visiblement , « on » cherche à lui rappeler que la laisse qu’il a autour cou n’est pas si extensible que cela.
    Et l’armée US se propose d’ailleurs spontanément de renforcer sa position.
    Ici comme en Syrie ou en Irak , ces djihadistes sont décidément très « utiles » au renforcement des intérêts étatsuniens.

    • Nico St-Jean dit :

      D’un autre côté, la Chine à presque au même moment perdu un allié bien plus puissant que les Philippines, l’Indonésie, qui se rapproche de plus en plus des USA comme l’Inde et le Vietnam par exemple.

    • reverjovial dit :

      Encore et tjrs le complôtiste et la paranoia anti-américaine. Et le schisme puis la guerre entre chiites et sunnite après la mort du prophète c’est aussi un coup des USA ?

      • datamo dit :

        Il y a des chiites dans ce conflit philippin ? Non.
        Il y en a au sein de daech ? non plus.
        A une régurgitation des médias ( le complotisme) s’ajoute un hors sujet.
        Merci de votre contribution.

  6. mustard dit :

    Le problème c’est qu’on a trop tardé à agir face à ce groupe terroriste qui s’est developpé à vitesse grand V, et meme si on arrive aujourd’hui à l’éradiquer lentement de Syrie et Irak ça a surtout pour conséquence de la voir se déplacer un peu partout (Sahel et afrique centrale, Asie, Moyen Orien, etc).

    Ce combat contre ces fanatiques va durer dans le temps, et je crains qu’il faille une à deux décennie pour en venir à bout … et encore.

  7. Chur Bro dit :

    Au moins il y a à la tête des Philippines un homme qui « les met sur la table » et qui appelle un chat un chat quand c’est nécessaire …

  8. Frédéric dit :

    Pour les Philippines, il s’agit des dernières métastases d’une insurrection qui a débuté dans les années 1940.

  9. clément dit :

    Et depuis que Duterte à dit que « mr obama you can go to hell », les FS américains sont partis ?

    • Jacques 29 dit :

      @ clément : les forces spéciales US semblent tout aussi présentes que s’il n’y avait jamais eu de mots doux avec les USA . USA qui ont obtenu l’utilisation de 3 bases l’an dernier .. donc les fâcheries, c’est juste pour les médias…

  10. jyb dit :

    Philippines-indonésie-malaisie
    L’armée philippine mi avril a voulu reprendre l’ile de bohol. La résistance des abou sayaf a été plus forte que prévue. Un soldat philippin a été retrouvé décapité, dimanche 23 avril. Abou sayaf était à l’origine un mouvement séparatiste, il se finance par les enlèvements et la piraterie et investit son butin dans des armes et des bateaux rapides. Il a prêté allégeance à l’Etat islamique.
    Le 25 avril s’est déroulé le raid évoqué plus haut sur l’île de mindanao. Autre mauvaise surprise pour l’armée philippine, le groupe abou sayaf était renforcé par la Jemaa Islamiyah en Asie du Sud-Est. Cette organisation islamiste d’Asie du Sud-Est, est responsable des attentats de Bali en 2002.
    « Depuis 2010, Jemaah Islamiyah met au point une division militaire clandestine tout en élargissant sa base traditionnelle à travers des prédications et des recrutements sur les campus universitaires » institut d’analyse des conflits (IPAC), basé à Jakarta.
    En 2001, jemaah islamya est présente dans cinq pays : Indonésie, Malaisie, Singapour, Philippines et Australie.
    8 mai : Le membre de daesh le plus recherché de Malaisie a été tué en Syrie. Mohammed wandy agé de 26 ans était sur la liste américaine des terroristes les plus recherchés. Il a été tué à raqqah.
    9 mai :les us considérent Isnilon Hapilon comme l’un des terroristes les plus dangereux au monde et ont mis sa tête à prix cinq millions de dollars.
    Il est un des leaders d’abou Sayyaf et de daesh en asie du sud est.isnilon hapilon s’efforce d’unifier les groupes qui ont prêté allégeance à daesh.
    24 mai :2 kamikazes ont fait exploser leurs bombes la gare routière de kampung melayu à jakarta.
    Jamaah Ansharut Daulah (JAD), un autre groupe ayant prêté allégeance à daesh est derrière l’attentat ( plusieurs morts dont des policiers)

  11. sergeat dit :

    C’est étrange chaque fois que Amnisty International condamne un pays non pro-us,l’EI arrive(Libye,Syrie,Philippine,..) parfois on se demande s’il n’y a pas une corrélation.

    • Lagaffe dit :

      Et zou ! encore une théorie du complot abracadabrantesque (et encore plus tordue que celle de Datamo, c’est dire !).
      Je la note pour ma rubrique sur internet « les couillons n’ont plus de limite ».

    • tchac dit :

      C’est curieux, à chaque foi que Amnisty International condamne un pays il s’agit d’une dictature ou d’un pays ne respectant pas vraiment les droits de l’Homme (Lybie, Syrie, Phillipine,…) et puis vous savez que il ya des pays que AI a comdamnée qui n’ont pas de problème avec Daech (Bélarus, Chine (quoique dans le Sud Est), Mexique, etc).

  12. Daniel BESSON dit :

    Nouveau front ?
    Cela fait presque un demi millénaire que les musulmans de Mindanao se battent contre la Chrétienté Catholique ou Protestante ( Etats-Unis ) , voir le Shintoïsme durant la SGM .
    @Frédéric
    Sous sa forme moderne oui ! Grâce aux armes fournies par le SOE et l’ OSS . Ce sont les occidentaux qui ont enseigné les méthodes terroristes contre les civils , en particulier comment cacher des bombes dans des fruits et les faire exploser sur les marchés .
    @Pierre047
    Duterte devrait s’inspirer du  » règlement  » de la  » question Tamoule » au Sri-Lanka ! Cela en fera couiner quelques uns chez nous mais avec ça la région sera pacifiée . Nous sommes dans une fenêtre historique où des guérillas ancestrales sont sur le point d’être éradiquées .

    • Amida dit :

      @ Daniel Besson: Tout à fait; la rivalité entre les chefferies du sud des Philippines et celles du centre et de l’est date d’avant l’arrivée des Espagnols, au XVIe siècle. La présence de l’islam n’a fait qu’ajouter une raison supplémentaire à l’esprit d’indépendance des ethnies de Mindanao. Lesquelles, bien entendu, sont loin de s’entendre entre-elles… Depuis la fondation de Manille par les Espagnols, et leur volonté de dominer tout l’archipel, les gouverneurs ont rencontré des difficultés avec le Sud rebelle; les Nord-américains après 1898, les Japonais après 1942, puis le gouvernement des Philippines indépendantes se sont heurtés au même problème. Voir page 174 http://www.persee.fr/doc/remmm_0997-1327_1993_num_68_1_2564

  13. briska dit :

    c’est quand même étrange, cette étonnante faculté qu’ont les islamistes de s’en prendre uniquement aux pays refractaires à la domination américaine. C’est dingue ça, il manquerait plus que des Toyota blanches à drapeau noir dans les rues de Caracas et Quito pour parfaire le tableau, mais ça serait peut être un peu trop gros, ça commencerait à se voir, même pour les groupies ecervellées qui fantasment sur Maverick et son F-14..

  14. steff dit :

    Ca m’étonnerai que les ricains laissent faire ça encore longtemps.