L’administration Trump propose un budget de 639 milliards de dollars pour le Pentagone

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. v_atekor dit :

    30% du PIB de la France… Il y a le même ratio entre notre PIB et les dépenses américaines de défense qu’entre le PIB de l’Irak (2015 !!) et nos dépenses en défense.

    • L'impertinent dit :

      Non, c’est 24% du PIB français. Par ailleurs, le budget Américain (650 milliards de dollars US) correspond à peu près au budget total que nous mettrions dans le cadre d’un effort de guerre installé sur au moins 2 années (si nos infrastructures ne sont pas détruites). Je parle ici d’une guerre totale d’Etat à Etat.

    • Haikai dit :

      Peut-être… mais en terme d’efficacité militaire opérationnelle, c’est le jour et la nuit… xD
      .
      La nuit : c’est l’efficacité militaire médiocre des USA par rapport à leurs dépenses, voir pour s’en convaincre de leurs résultats somme tout médiocre en Irak… 😉
      .
      Le jour : c’est l’efficacité militaire certaine de la France par rapport à son budget, notamment sur toute la zone BSS qui est comparable à l’étendue entre la Syrie et l’Irak…
      .
      En conclusion : mieux vaut savoir dépenser à bon escient, que de dépenser à tort et à travers… 🙂
      .
      Néanmoins, je pense qu’il serait grand temps d’augmenter un peu nos effectifs et nos moyens… 😉

      • JP dit :

        La guerre de type guérilla est par définition plus complexe est plus longue… L’ennemi a pour but de faire le plus de dégats possibles et considère qu’il est déjà mort. Donc soit on est prudent, ou alors il y aura bcp de morts… Pas sûr que l’armée française fasse bcp mieux…

        • Haikai dit :

          Dans la contre-guérilla la France a une longue expérience, beaucoup plus importante que les USA qui s’inspirent souvent d’ailleurs de nos expériences (pas toujours les meilleurs)… mais sans pouvoir nous égaler en ce domaine… 😉
          .
          Noter bien que dans la BSS, nous avons bien à faire à une forme de guérilla… mais nous nous en sortons assez bien, je trouve… 🙂

          • JP dit :

            C’est possible.
            Toutefois, on ne peut pas parler d’efficacité en termes absolus.
            Dans la contre-guérilla, la France est peut-être plus efficace, mais qu’en serait-il d’une guerre plus « classique »?

      • Roissard dit :

        Leurs résultats médiocres ont ils des causes militaires ? Ont ils été en échec sur le terrain ? Ne seraient ce pas plutôt ces succès militaires qui, détruisant absolument la structure politico-économique du pays, auraient amené ces médiocres résultats ?

        L’armée – « cette grande chose que l’on meut et qui tue – A de Vigny »- n’a t’elle pas parfaitement fait son travail ?

        Les résultats militaires furent bons. Mais la politique menée – mélange saugrenu d’idéal rêvant de faire de l’Irak une démocratie et d’intérêt voulant transformer ce pays en réservoir de pétrole low cost -, ont abouti à créer, pour chaque Irakien tué, cinq ou dix nouveaux ennemis.
        L’armée n’est qu’un outil au service d’une politique : un excellent outil servant une politique mauvaise produit évidemment des résultats bien pires que ne le ferait un outil inefficace.

        • Haikai dit :

          Jolie sophisme… c’est bien un échec militaire opérationnelle étasunien en Irak, il ne sert donc à rien de se voiler la face… 😉
          .
          Certes les politique ont leur part de responsabilité, mais la conduite des opérations militaire en Irak est avant tout une faillite du système de la pensée militaire étasunienne…

        • Pathfinder dit :

          « un excellent outil servant une politique mauvaise produit évidemment des résultats bien pires que ne le ferait un outil inefficace. » Très bien dit.
          .
          Vous retrouverez les mêmes attentes en d’autres lieux, par exemple en Lybie, où certains s’attendaient à voir fleurir une démocratie et les structures de société adéquates en… n’investissant rien.
          L’opération en Côte d’Ivoire au profit de Mr A. Ouattara et de ses proches a même permis d’inverser la courbe!
          .
          Je ne vous égalerai pas, et ne ferai que citer Parménide: « Ex nihilo nihil fit »

      • ruffa dit :

        Désole de te contredire : Pour 27 millions d’habitants les américains n’avaient que 140 000 hommes sur le terrain ! La France en aucun cas n’aurait eu les moyens de faire la même chose et de plus les américains menaient de front 2 Guerres en incluant l’Afganisthan!
        Ce qui n’enlève rien au professionnalisme de l’armée Française au Sahel!

  2. petitjean dit :

    et tout ce qui concerne la défense, n’est pas dans ce montant déjà astronomique* !
    pendant ce temps plus de 45 millions d’américains survivent grâce aux bons alimentaires, les bien nommés « food stamp » (dans le cadre du Supplemental Nutrition Assistance Program (SNAP))

    C’est curieux, personne ne fait jamais cette comparaison ?…….

    *le budget de la défense US est supérieur à la somme de tous les budgets de la défense des pays de notre planète !
    Au fait, c’est pourquoi faire ?…………

    • Dany40 dit :

      Ce budget est délirant par sa taille monumentale mais il est extrêmement utile à l’économie US … pour ne pas dire vital.
      Ce budget, offre aux USA une capacité d’action unilatérale et d’influence géostratégique inégalée. (demandez ce que le Venezuela, la Russie ou le Brésil pensent de leurs crises économiques respectives causées par l’effondrement du prix du pétrole .. effondrement provoqué par l’Oncle Sam en augmentant nettement la production irakienne qu’il a sous son contrôle depuis une certaine action militaire …).
      Mais même sans cela il faut bien se dire que ce budget militaire nourri massivement l’industrie et l’innovation aux USA … le nombre d’emplois directs et indirects existants grâce à ce budget est énorme, et son apport sur le dynamisme de la recherche, de l’éducation et bien d’autres secteurs est très fort. C’est un New Deal permanent … un financement d’état massif habillement camouflé au sein d’une nation libérale se disant officiellement contre l’interventionnisme de l’état dans l’économie …. une magnifique embrouille !!!

      • Vince dit :

        L’effondrement du prix du pétrole n’a pas grand chose à voir avec le redémarrage de la production irakienne. Il est causé par l’irruption massive du pétrole de schiste/bitumeux etc. (produit en grande partie USA), et au pari perdu de l’Arabie Saoudite de saigner cette nouvelle offre en laissant la production de l’opep inchangée.

        • Dany40 dit :

          Il y a plusieurs leviers agissant sur ces prix du pétrole … et c’est une surproduction importante qui est à l’origine de cette chute vertigineuse :

          http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/06/petrole-les-raisons-de-la-chute-continue-des-prix_4549739_3234.html

          Comme cet article du journal le Monde le souligne très bien, au delà du très médiatique « complot saoudien » consistant à maintenir une production forte pour affaiblir les producteurs concurrents, il faut savoir que l’exportation de pétrole irakienne est aujourd’hui la plus massive depuis 1980.
          Donc nous avons augmentation des exportations des USA + de l’Irak + De l’Arabie Saoudite. Même si l’Arabie Saoudite possède le poids le plus lourd , il y a un effet d’aggravation net par les deux productions sous contrôle US. Quand on y réfléchi ??? Arabie Saoudite + USA + Irak on est tout de même dans une très forte zone d’influence US … il n’y a aucun hasard.

          • Camp coyote dit :

            Tout comme depuis que les talibans ont perdus la maitrise du terrain en 2003, la production d’opium a augmenté de 200% en Afghanistan. Les USA prennent l’Irak, la Russie prend la Crimée, la Chine prend des îles, l’Arabie prend le Yémen, et la France prend la Libye..et se retrouve à Madama. mdr. L’Europe est je trouve plutôt moribonde, on risque un jours de payer cash cet angélisme de ventre-mou.

    • Caton dit :

      Supérieur à la somme des 9 ou 10 budgets suivants… C’est déjà pas mal !

    • OTOOSAN dit :

      « Au fait, c’est pourquoi faire ? » ben, pour se défendre , mdr

    • Orion dit :

      « Au fait, c’est pourquoi faire ?………… »
      .
      Tenter de faire survivre la machine industriel qui perd de plus en plus les pédales, malgrès ce budget astronomique il y a d’énorme lourdeur budgétaire (Administratif/gestion), sans parler du financements de très nombreuses « innovations » qui beaucoup ne vont pas plus loin, puis faut financer le F35, le B2V2, les zumwalt et autres jouets affreusement cher à développer.
      .
      Pour faire simple, énormément pour faire sans refaire, sans doute beaucoup d’abus des industriels, et pour tenter de garder une avance technologique toujours plus compliqué à conserver.
      .
      A mon avis, ils ne tiendront pas longtemps de cette façon, ils commencent a se rendre compte qu’il y a un soucis au niveau des fondations.

    • Thaurac dit :

      Peut être que sans ce budget, il y en aurait plus qui ne vivraient pas du tout…

  3. Nico St-Jean dit :

    Bonjour à tous. Je vais dressé une liste de toutes acquisitions militaires reliés au budget en question pour que tout le monde y voient plus clair.
    .
    Je commence par l’USAF.
    .
    Tout d’abord, les crédits pour le prochain appareil de supériorité aérienne  » Next generation Air dominance » ou « penetrating Counter Air » ou encore « F-XX » ont commencé à augmenté passants de 21 millions $ à 295 millions $ signe que le programme commence à démarrer. La R&D pour le B-21 est passé de 1,3 milliards $ à 2 milliards $.
    .
    Pour les Acquisitions :
    .
    – 46 F-35A
    – 15 KC-46A
    – 16 MQ-9 Reaper
    – 5 MC-130J
    – 2 HC-130J
    – 12,133 JDAM’s pour le budget de base américain (Stock US)
    – 18,531 JDAM’s pour le budget dédié uniquement aux OPEX
    – 399 Hellfire pour le budget de base
    – 3230 Hellfire pour le budget des OPEX
    – 4579 SDB-I/SDB-II pour le budget de base
    – 2273 SDB-I/SDB-II pour le budget des OPEX
    .
    Le reste étant essentiellement de la R&D : 417 millions $ pour le programme JSTARS, 10 millions $ pour l’exploration du remplacement de la motorisation des B-52H, 60 millions $ pour le développement Laser, 593 millions $ pour le développement d’un nouveau moteur (probablement pour le F-XX) nommé  » Adaptive Engine » Les crédits supplémentaires pour la R&D couvrent essentiellement les programme T-X, et un nouvel hélicoptère de recherche et sauvetage en zone de combat. Le constat marquant par rapport aux autres budget FY est que les crédits pour la R&D de l’USAF est beaucoup plus important.
    .
    Voici le résumé officiel en version anglaise que j’ai traduit : http://www.defensenews.com/articles/research-and-development-increases-in-air-force-fy18-budget-request-but-no-big-surprises
    .
    Je vais faire un post par Corps des forces armées américaines pour que ce soit moins long à lire et moins compliqué. Après la dernière expérience avec Google Trad, j’ai décidé de traduire moi même le tout en Français, cela sera plus lisible mais encore une fois, excusez moi pour les fautes, j’y travaille ^^

    • Camp coyote dit :

      Donc le programme du B-21 est connu d’avance?! C’est nouveau par rapport au B-2 et SR-71 (Le F22 et le F35 ont également étés connu avant leur mise en service), cela doit être la conséquence du peu de fiabilité humaine et informatique d’aujourd’hui, garder le secret doit être dure, et je suppose que les américains prennent les devants en divulguant le projet. Après est-ce que le B21 sera juste un B2 amélioré? C’est pas évident, ni très logique, on sait la furtivité des B2 hautement perfectible, j’ai peine à croire qu’ils choisissent à nouveau une aile volante lente, et facile à intercepter. Enfin successeur du B2 ou d’un hypersonique type SR-71, difficile à dire tant la désinformation peut être performante, en tout cas je ne cache pas ma préférence pour un engin hypersonique.

  4. Nico St-Jean dit :

    US NAVY
    .
    Le budget de la Navy ne contient pas encore de crédits pour la R&D du programme de remplacement du Super Hornet « FA-XX » car la Navy attend la fin de l’étude de revue stratégique, étude qui devrait être publié en Août ou Septembre, le Financement de R&D autre que la DARPA devrait donc commencé en 2019 en ce qui concerne ce programme.
    .
    Il est à noter que le Budget de l’US Navy comprend également le budget de l’USMC. Les acquisitions et autres sont :
    .
    Constructions navales : 19,9 milliards $ pour 8 navires soit :
    – 1 PA de classe G.Ford
    – 2 SNA classe Virginia
    – 2 Arleigh Burke Flight III ou tranche 3.
    – 1 LCS
    – Un remorqueur de sauvetage
    – Un pétrolier
    .
    Les acquisitions d’aéronefs pour 15,1 milliards $ sont :
    – 4 F-35C au lieu de 6, donc réduction d’achat pour le budget 2018.
    – 20 F-35B
    – 14 F-18 SH Block II ou III
    – 5 E-2D AD Hawkeye
    – 7 P8 Poséidon
    – 2 Tankers HC-130J
    – 4 CH-53K
    – 5 Hélicoptère H-1
    – 6 MV-22
    – 3 MQ-4 Triton
    – 4 UAV RQ-21A
    .
    Les acquisitions pour l’armement sont :
    – 100 nouveaux Tomahauk
    – 125 missiles SM-6
    – 60 RIM-116
    – 185 AIM-9X
    – 120 AIM’-120D
    – 251 missile « home-on-jam » AARGM
    .
    Le reste du budget concerne la MCO des navires et appareils. : http://www.defensenews.com/articles/us-navys-fy18-budget-steady-as-she-goes

    • cipal dit :

      Merci Nico St Jean.
      quand je lis ce document j’ai un énorme coup de blues quand je vois nos investissements, toutes proportions gardées et nos supply de surveillance armés de manches à incendie !

  5. Nico St-Jean dit :

    Autre nouvelle.
    .
    Le programme FGFA entre l’Inde et les Russes semble allé au plus mal. Un haut responsable de l’India Air Force déclare que le programme semble « perdu » parce que les russes demande un prix « inabordable » pour l’avion de 5e gen à l’Inde. La Russie vient en effet demandé 7 milliards US de participation indienne alors que cette dernière avait réduit ça participation de 6 milliards US à 4 milliards US. Le haut responsable déclare  » L’Inde n’est pas en mesure de payer se genre de montent et le projet d’appareil de 5e gen entre les deux pays semble perdu »
    .
    Alors, simple manip de la partie indienne pour faire baisser les coûts ou le programme est réellement « en grave danger » ? : http://www.defensenews.com/articles/steep-price-rise-hits-indo-russian-5th-gen-fighter-project

    • ScopeWizard dit :

      Merci , cher Nico , de nous faire partager toutes ces infos . 🙂

    • TontonCharlie dit :

      ça serait un véritable coup dur pour la Russie et surtout son image. Avec ce programme la Russie à fait croire au grand publique qu’elle est au même niveau de technologie et de moyens que les USA concernant l’aviation militaire, si ce programme tombe à l’eau le grand publique pourrait commencer à comprendre que ça n’est pas le cas.
      .
      Au passage, si ça devait arriver, je me demande comment le justifierait sputnik.. sûrement en annonçant qu’en réalité la Russie ne veut pas perdre de temps avec la 5gen et est déjà en train de développer un 6gen..

      • ruffa dit :

        La Russie n’as aucune expérience de la furtivité Elle part d’une page blanche et surtout n’as pas les budgets américains de recherche n’y les entreprises pour mener à bien ce programme !

    • Polymères dit :

      Bien sûre que ce programme d’avion de 5e génération russo-indien a du plomb dans l’aile et qu’il risque fortement de s’effondrer.
      Hausse des prix énorme, les russes veulent que les indiens achètent 127 avions, pour un prix unitaire de plus de 130 millions $ l’avion.Mais ce prix d’achat est a rajouté aux frais de développement, les 7 milliards que vous parlez, qui ne servent qu’a finir l’avion et acquérir 4 prototypes.
      Les Russes font semblant que cet avion est « finit » qu’il va arriver dans les force,s mais en réalité la petite dizaine que la Russie a acheté ne servent qu’à maintenir le programme a flot et les avions livrés ce n’est pas le top du top.Même eux préfèrent acheter des Su-30 ou Su-35 en lieu et place de cet avion de 5e génération, qui attend que l’indien se ruine une nouvelle fois.
      Car on ne compte même plus les programmes d’armements qui ont été « sauvés » grâce aux indiens.Sans les indiens, le Su-30 ne serait pas ce qu’il est, idem pour le T-90.Les indiens qui récupèrent un vieux porte avions que les russes font payer la rénovation le triple prévu.Les indiens qui récupèrent des sous marins, comme le Nerpa.Les indiens qui payent le développement d’une frégate, que la Russie achète et vante fièrement devant la Syrie.
      Sans l’Inde, la Russie aurait eût bien du mal à maintenir son industrie militaire.Aujourd’hui on veut faire des avions de 5e génération, des bombardiers furtifs, des super porte avions, des super chars, mais toutes ces ambitions se heurtent a une réalité, celle que la Russie ne peut pas faire comme les autres a petit prix.Ils ne feront pas des T-14 au prix d’un T-72, ils ne feront pas un T-50 au prix d’un Su-27.La Russie a des ambitions qui vont au delà de ses moyens et elle s’est enfermée dans une vision passéiste qui fait croire encore à beaucoup de monde qu’ils produisent dix fois plus que les autres pour le même prix, que leurs matériels est toujours simple et rustique.
      Dans 10-15 ans, on pourra tirer un bilan négatif de la transformation militaire russe qui visait a se moderniser massivement mais qui aura en réalité, fait comme tout le monde, fortement réduit son format pour se payer les nouveautés.

      • Lagaffe dit :

        Effectivement, la Russie renonce à moderniser les vieilles armes, vient d’annoncer le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, pour financer ses armes modernes.
        https://fr.sputniknews.com/defense/201705211031467858-russie-armement-programme/

        • Polymères dit :

          La Russie arrive a un moment ou elle ne peut plus faire durer éternellement ses matériels hérités de la guerre froide.
          Nous ne le voyons pas vraiment, car ils n’arrêtent pas d’évoquer les nouveautés et de super programmes d’armements qui donnent l’impression qu’elle s’arme et se renforce, mais la Russie est sur un dégraissage massif de ses armées, moins de navires, moins d’avions, moins de blindés, moins d’hélicoptères, moins de sous marin.La communication russe est ce qu’elle est, on entendra que la cinquantaine de nouveaux avions qu’ils vont recevoir mais ils n’évoqueront pas le retrait des 200 qu’ils remplacent, il faudra attendre le jour ou ils diront futilement que le dernier escadron sur Su-24 (ou autre) a cessé d’utiliser cet avion pour qu’on comprend, que les 200 avions qu’ils affichent dans leurs inventaires n’existent plus, c’est comme ça chez eux, une immense opacité.
          Alors dans l’inconscient collectif, l’armée russe ça reste l’armée rouge, mais elle en est loin.Prenons l’exemple de la marine russe, cette dernière envisage un avenir avec 8 SNLE, 12 SNA (que 7 de commandé, à voir si le reste suivra) et une dizaine de sous marin diésel.Cela peut paraître énorme, mais quand on compare avec ce que c’était auparavant avec l’armée rouge et après, la marine russe aura subit un sacré coup, surtout quand on sait que cette flotte se divisera sur 4 flottes, très distantes les unes des autres.Mais tout cela n’est jamais bien expliqué, les russes préférant cultiver l’ignorance, le doute, ils maintiendront des navires en « réserves » voir en « actif » juste dans un esprit de dissuasion (ils aiment cultiver la dissuasion, notamment avec leurs systèmes S-400, pure outil psychologique servant a rassurer la masse) , alors que ce sont des épaves qu’ils ne pourraient même pas remettre sur pied.
          C’est pareil partout, même stratégie, ou l’on fait également rêver/trembler le monde avec de super projets qui visent à donner l’idée d’une Russie au top du top qui tient son rang face aux USA, c’est leur obsession et ils ne veulent pas accepter la nouvelle réalité de la Russie actuelle, on vit dans le passé avec les ruines du passé qu’on maintient.
          Je doute que les russes cessent de moderniser leurs anciens matos, ils n’ont pas le choix, ils réussiront toujours à prétendre qu’un Su-25 rafistolé est un avion nouveau et moderne sans évidemment expliqué que tout cela ne servira qu’a le faire durer 5 ans de plus et qu’il sera donc très vite mis à la casse.Un peu comme si la modernisation de nos transalls auraient été présenté comme un choix de raison, que ce choix rendra cet avion « moderne » et que si on a fait cela, c’est par ce que cet avion est par sa nature française, rustique et fiable et toujours très adapté aux besoins contemporain.Bien entendu, on sait que c’est n’importe quoi, que ces avions sont à bout, que c’est le retard de l’A400M qui est la cause.Mais en Russie, ça passe, car on ne parle pas des problèmes, si un programme a du retard on l’expliquera que c’est pour intégrer de nouveaux accessoires qui le rendra encore plus redoutable (donc le retard devient bénéfique et utile).
          Cette communication russe autour des affaires de la défense est différente de la nôtre, il est nécessaire de bien la comprendre et ne pas s’emporter avec les effets d’annonces, les projets, les ambitions de la Russie.On attend encore les remplaçants des mistral, leurs super porte avions etc..
          Pour l’instant je vois encore une Russie qui galère à faire du neuf, qui préfère bidouiller de l’ancien, faire des variantes de Su-27, qui ressort les programmes soviétiques d’hélicoptères ou de navires qu’on présente comme l’innovation et la nouveauté de la recherche russe, sauf que ce n’est que de la poudre aux yeux.La Russie qui durant 20 ans n’a pas investit dans la recherche , qui devait aller chez les français ou les israéliens pour équiper leurs T-90 ou Su-30 voulait pondre en 5 ans un avion surpassant le F-22? Il faut qu’ils retombent sur terre du côté du Kremlin et l’avenir me donnera raison.

          • Dany40 dit :

            Excellente analyse …

            J’ajouterai que la Russie se focalise sur une capacité à gêner les actions unilatérales des USA pour pouvoir peser face à la 1ère puissance mondiale. Il le font politiquement et stratégiquement en Syrie … Ils le font aussi par leurs choix de domaines militaires avec les systèmes S300 et S400

  6. Sphinx dit :

    Avec tout cet argent il serait pas plus simple de renforcer les polices et armées de tout ces pays qui posent pb aujourd’hui et d y créer usines et emploi qui couperaient les pattes de tout mouvements terroristes ?

    • ScopeWizard dit :

      Voilà qui est bien écrit !
      Mais quelle est la partie immergée de l’iceberg de votre intervention ?

    • petitjean dit :

      il faudrait déjà rapatrier at home les dizaines de millions d’emplois qui ont été externalisés dans les pays low cost !
      Et il ne s’agit pas de demander l’avis des industriels qui ne pensent qu’au fric ! Les contraindre par une taxes de 35 % et ils vont obtempérer vite fait
      Les dépenses fondamentales sont à faire dans le domaine de l’instruction et de la santé qui doivent être accessibles à tous

      • Pathfinder dit :

        @petitjean
        Les industriels et financiers n’obtempéreront pas avec une taxe de 35%, ni même de 10%, ils couperont simplement les ponts. C’est déjà ce qu’il se passe, de manière indirecte, alors que l’Asie est devenue un marché plus porteur que l’Europe; on change alors de réseau de distribution et les investissements se font ailleurs.
        .
        Un aspect très parlant de cette logique est que les centres névralgiques de toutes ces multinationales sont placés dans des paradis fiscaux ou dans des zones à fiscalité réduite (par ex. l’état de Delaware aux US, aux portes de Washington DC).
        .
        À ce jour, il est déjà impossible d’imposer quoi que ce soit. Les Etats distribuent des aides (entre autre grâce aux emprunts) pour maintenir les activités locales et sociales et limiter la casse, et les gains sont directements versés dans les paradis fiscaux. La solution? Je ne sais pas…

  7. ScopeWizard dit :

    Et alors , un truc rigolo , je ne sais pas s’il faut y voir une cause et un effet mais nos chères cliniques ( à tous les sens du terme ) ne seront bientôt plus que des boîtes à fric aux ordres des fonds de pension US ou britanniques …
    .
    Et pendant ce temps-là , notre Défense s’affaiblit …
    .
    Et les Shadoks pompaient …
    https://vignette1.wikia.nocookie.net/shadocks/images/0/08/Set-les-shadoks-pompaient-pompaient-pompaient.73601.gif/revision/latest?cb=20130713132048&path-prefix=fr

  8. Raymond75 dit :

    L’incarnation de la bêtise humaine, de l’incapacité de l’humanité à maitriser son développement, de la nécessité pour des dirigeants médiocres d’entretenir en permanence un climat guerrier. Tout cela pour penser dominer quelques pixel d’un infime point bleu perdu dans l’immensité de l’espace … (objectif jamais atteint malgré les guerres américaines continuelles depuis 1945, toutes perdues). – ; Eisenhower avait dénoncé la toute puissance du complexe militaro-industriel US, il avait compris que c’est lui et lui seul qui dirige les USA. Pendant ce temps, entre 14 et 20 M d’américains vont perdre leur assurance maladie. Lorsque j’emploie le mot ‘bêtise’ je suis extrêmement poli !!! L’éducation ne sert à rien, ce sont les cerveaux primitifs qui sont au commandes.

  9. Nico St-Jean dit :

    US ARMY
    .
    Pour l’US Army c’est un peu spécial, beaucoup de crédits dans la modernisation, encore bien plus dans la R&D, quelques acquisitions, mais la plus grande partie du budget est bien sûr lié aux soldats. L’US Army vas entré pour la période 2020-2030 dans une profonde modernisation (Char, IFV, remplacement des Apaches/Blackhawk nouveau obusier automoteur 155 mm etc et clairement, ils préparent le terrain avec les budgets FY18/FY19.
    .
    Pour les acquisitions :
    – 13 nouveaux Apache AH-64E
    – 50 Apache AH-64D complètement remanufacturés en version « E »
    – 6 CH-47 Chinook remanufacturés en version CH-47F
    – 48 UH-60M Blackhawk (version AD)
    – 93 Missiles PAC-3 MSE
    – 3925 missiles Hellfire II
    – 6000 roquettes longue portés GMLRS
    – 174 systèmes radars Sol-Air
    – 56 Abrams M1A1 remanufacturés au standard SEP V3
    – 71 M109A6 « Paladin » remanufacturés au nouveau standard M109A7 « PIM »
    – 71 transporteurs de munitions (de paires avec les M109A7)
    – 2110 JLTV (remplacent du Humvee) qui vient d’entré en LRIP pour 804 millions $
    Le reste étant d’autre munitions de divers calibres, des systèmes de liaisons en réseaux, beaucoup de modernisation etc. : http://www.defensenews.com/articles/armys-166-billion-budget-bolsters-force-for-global-operations