Archives quotidiennes : Jeudi, 27 avril, 2017

Soupçonné de préparer un attentat, un officier allemand affecté France a été interpellé

Un lieutenant appartenant au Jägerbatallion 291, une unité de la brigade franco-allemande (BFA) basée à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, a été arrêté par la police allemade à Hammelburg (Bavière) sur la foi de soupçons sur de possibles activités terroristes. Un étudiant de 24 ans a également été interpellé en même temps. Le projet prêté par

Les milices kurdes syriennes demandent l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne

Le bilan des frappes aériennes turques ayant visé, le 25 avril, des positions tenues par les milices kurdes syriennes (YPG) près de la ville d’al-Malikiyah s’est encore alourdi, avec désormais 20 combattants tués et une vingtaine de blessés. Au lendemain de ces raids aériens, le ton est monté d’un cran entre les forces turques et

Un navire de renseignement russe coule en mer Noire après une collision

Un navire de renseignement russe, dont la conception remonte à l’époque soviétique, est entré en collision, ce 27 avril, avec un cargo battant pavillon togolais à environ 40 km au nord-ouest du détroit du Bosphore, en mer Noire. Selon le ministère russe de la Défense, ce navire de « reconnaissance » affecré à la flotte de mer

Le secrétaire général de l’Otan demande à la Turquie de « respecter pleinement l’État de droit »

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a réussi son pari en remportant de justesse, le 16 avril, le référendum constitutionnel visant à renforcer ses pouvoirs. Et, ayant constaté des irrégularités lors du scrutin, l’opposition, en particulier le Parti républicain du peuple (CHP), a vu le Conseil d’État refuser d’examiner les recours qu’elle avait déposés. En

Le patron d’Airbus visé par une enquête portant sur la vente d’avions Eurofighter Typhoon à l’Autriche

Quand l’Autriche décida de moderniser son aviation de combat, les avions américains F/A-18 Hornet et F-16 Falcon étaient donnés favoris étant donné que ces deux types d’appareils avaient réuni les suffrages des aviateurs autrichiens à l’issue de leur évaluation. Seulement, pour des raisons politiques et surtout financières, aucune commande ne fut passée. Puis le constructeur