Un nouveau fusil d’assaut tchèque pour le GIGN?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. Albatros24 dit :

    Tiens…pourquoi pas un hk 417 compact alors ?
    Ces groupes ont tout un tas d armes très différentes. Je ne sais pas si on y gagne à trimballer tout ce matos ensuite.
    Heureusement ils vont avoir…1 Sherpa blindé lourd pour l transporter.

    • Aleks971 dit :

      calibre 7.62 x 51 pour hk 417…

    • Zayus dit :

      @Albatros24:
      Visiblement parce que le HK-417 est beaucoup moins compact que ce CZ Bren 2 de 7,62 mm.

    • Fougasse dit :

      Il n’y a pas que le calibre, il y a aussi la longueur de la cartouche et donc la quantité de poudre pour propulser la balle. Le HG 417 tire du 7,62×51 qui est une munition de fusil, de fusil-mitrailleur ou de mitrailleuse légère, c’est à dire une munition très puissante mais qui se prête mal au tir en automatique avec une arme individuelle relativement légère (recul, élévation de l’arme, surchauffe rapide). C’est une des raisons pour lesquelles l’armée US a fini par préférer le M16 au M14. La Kalashnikov, comme le Sturmgewehr allemand, tire une munition de fusil raccourcie, c’est à dire de même calibre mais avec moins de poudre pour la propulsion (7,62×39 et 7,92×33), qui reste donc plus facilement contrôlable en tir automatique et donc qui se prête mieux à l’utilisation pour une arme individuelle comme un fusil d’assaut. Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, ce besoin a trouvé deux types de réponse : soit un calibre de fusil avec une cartouche raccourcie donc contenant moins de poudre, soit un calibre inférieur (5,56 américain ou 5,45 soviétique) avec une vitesse élevée pour le projectile, ce qui donne un pouvoir vulnérant élevé (surtout si le projectile se fragmente ou retourne dans le corps de la cible – sans parler des effets hydrodynamiques dus à la vitesse du projectile) mais un pouvoir d’arrêt instantané moins élevé. On en revient toujours au débat entre la munition relativement lente, qui ne pénètre pas forcément mais qui « assomme » et la balle plus rapide, qui blesse ou qui tue mais qui ne jette pas forcément la victime par terre instantanément. Pour les armées, il y a d’autres critères (poids, quantité de munitions qu’un fantassin peut emporter, logistique etc.) mais pour une force d’intervention ce n’est pas important.

      • ScopeWizard dit :

        Merci , cher Fougasse , de cette excellente réponse détaillée qui nous permet de mieux comprendre les raisons techniques et rationnelles d’un tel choix .
        .
        Question : y-avait-il un autre choix possible mis-à-part celui de la munition , ou bien ce choix a t-il été imposé par le contenu du cahier des charges , par les options et critères prioritaires du GIGN qui font qu’il ne pouvait être question d’en choisir un autre , quel qu’il soit ?

        • Jak0Spades dit :

          A moins d’acheter des Kalaches , il y’a des solutions qui réunissent ergonomie et modularité des fusil occidentaux avec le 7.62x39mm. Certaines companies offrent des « Franken- AR » , des AR-15 chambrées en 7.62×39 . Sinon , a part le Bren 2 , il y’a aussi une version du Beretta ARX 160 dans ce calibre. L’avantage de ces fusils c’est qu’ils présentent des commandes et une ergonomie très similaire aux fusils déjà en dotation. et donc de simplifier la transition des opérateurs sur ce nouveau model.

        • Fougasse dit :

          @ScopeWizard. Pour connaître les réponses à vos questions, il faudrait demander au GIGN… Par contre, j’ai l’impression que, si l’info est confirmée, le GI serait le premier parmi les groupes d’intervention de l’Ouest à adopter à la 7,62×39. Je me trompe?

    • Fab dit :

      Ils ont différentes armes pour différents types de missions. Ils ne déplacent pas tout à chaque mission. Et à priori, vu les restrictions budgétaires, ils ne commanderaient pas d’armes s’ils en avaient pas réellement besoin !

    • Faire de l’Invex avec du 7,62×51 ou du 7,62×39 c’est pas du tout pareil. Le second est beaucoup plus confortable notamment lors de doublé ou triplé à courte distance. Quand au comparatif avec le 5,56 c’est « no comment »…

      • zhú dit :

        Instructions de faire du double top corps tête evidement plus confort avec la M43 ball que la 308 win.

    • Borca dit :

      Voir la différence de poids du chargeur en 7.62×39 et un chargeur en 7.62×51….
      Et le poids c’est l’ennemi du combattant débarqué. ..

      • zhú dit :

        Arrivé sur zone en contexte anti terro depuis un peugeot 806 voir en puma 300gr de mun de plus ca change rien…

  2. Fran17 dit :

    Ça ressemble au Scar de FN

    • Jak0Spades dit :

      En effet , il s’en inspire vraiment ! Tout comme le MSBS Polonais resemble au Magpul Masada/ Remington ACR / Bushmaster ACR. D’ailleurs le MSBS est un concept très intéressant , conçu pour une conversion standard bullpup en interchageant la carcasse et en conservant le cannon , la culasse et le boitier de culasse ainsi que le group de détente.

    • Zayus dit :

      Le type de crosse choisi, ressemble effectivement que l’on trouve sur le SCAR.

  3. Wrecker47 dit :

    …On est jamais aussi bien servi que par soi-même ,surtout lorsque notre pays est incapable de fournir les moyens du moment!…Et cela reste vrai pour bien des choses !
    Le GIGN n’est pas le seul organisme de l’armée dans ce cas!

    • fefe dit :

      Oui, on va s’amuser a construire une usine pour créer une arme à 67 exemplaires qui tire un calibre qui n’est même pas Otanien.
      Mais je suppose que votre logique veut qu’on construise également une usine d’armement pour produire uniquement des 7.62 x 39 pour approvisionner les 67 armes précédemment achetées ?

      • Wagdoox dit :

        La production peut être modulaire !
        Les prototypes font de plus en plus appellent aux imprimantes 3D. Et ce sera de plus en plus le cas pour la production donc votre argument s’il est encore juste aujourd’hui ne le sera plus dans un futur très proche

        • zhú dit :

          A ce niveau d’utilisation et de competence faire son propre rechargement, son ogive, son amorce et calcul de poudre grain, type, est a envisager.

      • ScopeWizard dit :

        Pas seulement , fefe , pas seulement …
        .
        Il est tout-à-fait envisageable , même si c’est se lancer dans l’aventure , de recréer une chaîne complète d’usinage , d’assemblage et de conception d’une toute nouvelle arme ou série d’armes ; nous savons faire cela parfaitement avec en sus , la touche de génie bien française , qui alignerait de fait notre production au rang des meilleures et des plus novatrices mondialement parlant .
        .
        « Oui mais le marché est saturé , il n’y a plus de place , nous avons autre chose à faire que de perdre notre temps et d’investir hasardeusement les deniers du contribuable dans ce qui pourrait s’avérer au final une entreprise sans lendemain ! Remettons-nous-en à ce que savent faire les autres …
        Nous , nous savons faire et vendre tant d’autres produits , notre excellence ne saurait être , en aucune façon , prise en défaut dans le vaste domaine de l’armement que nous maîtrisons largement dans son ensemble ! »

        .
        Ça , c’est ce qui est généralement entendu ou lu , sur ce sujet précis …
        .
        Cependant , une autre réponse est possible ; celle qui consiste à rêver et à réaliser ce rêve en mettant à contribution les meilleurs artisans qui , sans nul doute , auraient les capacités et seraient en mesure de présenter un projet qui n’intéresserait pas que les forces françaises …
        .
        Et qu’on évite de me rétorquer que le FAMAS n’était que de la merde et que sais-je d’autre !
        Ce fusil d’assaut présentait des points de fragilité , certes , de ce côté-là il aurait fallu faire le nécessaire , mais d’un point de vue balistique , donc précision , c’était une excellente arme , ne présentant ni poids , ni encombrement excessifs , ni équilibrage pénalisant ; le magasin aurait mérité davantage de munitions mais tant que nous produisions les nôtres ou que nous utilisions du 5.56 de bonne qualité , les FAMAS tournaient comme des avions sans le moindre problème !.
        Ensuite , si ça s’est gâté , voyez avec nos chers politiciens le pourquoi du comment de l’inexorable dégradation de l’infortunée situation de ce pauvre fusil .
        .
        La volonté politique , voilà un des principaux éléments à prendre en considération , il faut de la volonté politique , c’est le moteur de nos ambitions comme de nos soumissions ou renoncements …
        .
        C’est un choix !

  4. Jak0Spades dit :

    Choix étonnant. D’un point de vu ergonomique, le BREN 2 n’offre pas vraiment grand chose en plus que le SCAR L et le HK416 , tous deux en dotation chez le GIGN. Pourquoi pas, dans ce cas, acheter des kits ( culasse, canon) de conversion en .300 blackout , dont la balistique est très similaire au 7,62x39mm ? Le blackout a l’avantage d’être une cartouche qui été conçu pour être employée avec un modérateur de son. Si vous avez essayé de modérer le son ou utiliser un cache flamme sur une kalache, vous verrez que la 7,62×39 n’aime pas se faire « discrete » :p

    • Jak0Spades dit :

      « Enfin, cette arme serait précise jusqu’à une portée de 400 mètres. » – Mouais , du 7,62×39 d’un cannon de 9 pouces , je n’y crois pas trop. Les AK47/AKM avec leurs cannon de 16 pouces on été conçues pour être efficaces a 300m avec organes de visée mécaniques ( qui ne sont pas au top) et du moment que le tireur fasse sont boulot. Même avec des aides de visée ( genre EOTech/ Aimpoint vu que cette arme est conçu pour être employée au combat rapproché), le coefficient de traînée de la 7,62×39 fait qu’elle perd beaucoup de vitesse assez rapidement ce qui la rend assez difficile d’emploi au delà de 250-300 metres. A noter aussi que la famille CZ Bren 1/2 sont originellement chambrés en 5.56mm , mais la version 7.62×39 a été conçue pour répondre a un appel d’offre au Pakistan. Enfin il existe aussi une version 7,62×39 du Berretta ARX 160 (en dotation chez les FS du Kazakhstan).

      • Fab dit :

        Le sig 550 a une portée de 600m alors que d’autres fusils d’assaut ayant des caractéristiques « similaires » ont une portée plus faible. Il existe aussi une version sniper (« peu » de modifications avec la version standard).

        Tout ça pour dire que la précision de la fabrication associée à une bonne conception rendent l’arme meilleure (plus précise, plus résiliente…). Donc sans avoir essayé cette arme et les concurrents, difficile de juger.
        De plus les personnes qui s’occupent de ça sont censés connaître les armes, et savoir ce qu’il leur faut!
        Autant il y a énormément de politique dans le choix d’une arme de dotation dans une armée, lorsqu’il s’agit d’une quantité aussi « réduite » le choix se fait sur des critères très précis et définis en amont.

        • Jak0Spades dit :

          Il y’a deux facteurs qui priment lorsqu’on cherche a determiner la portée « effective » (et non maximale) d’une arme: le calibre de la munition et le la longueur du canon. Le SIG 550 dispose d’un cannon de 20 pouces alors que la plupart des armées sont passées sur du 16/14 pouces. Le 400m avec du 7.62x39mm d’un cannon de 9 pouces ? Physiquement c’est possible. Dans une situation de combat , je n’t croit pas trop.

          • Fab dit :

            Je parle bien d’une portée effective, la portée maximale est au-delà de cette distance (1000 m sauf erreur, et je parle bien de distance à laquelle il est possible d’atteindre sa cible, mais avec une lunette).
            Toutefois, je vous accorde que la portée effective annoncée dépend clairement de la manière de la définir. Et il est vrai que le canon est plus long que celui des carabines pour le Sig 550.

            En effet, je pense qu’il s’agit de tests pour connaître la portée maximale « précise ». C’est probablement le meilleur moyen de tester la précision intrinsèque des différents modèles testés.
            Ensuite il s’agit de choisir le modèle ayant la meilleure combinaison de: précision – résilience – ergonomie (qui ont aussi un impact important sur la précision).

            Donc je pense qu’au final on est plutôt d’accord

    • Choix sans doute motivé par la fiabilité car le CZ 805 utilise un principe de culasse verrouillée avec rotation du bloc de culasse et fonctionnement par piston. (moins d’accident de tir, bouffe une grande variété de munitions…)

      • Jak0Spades dit :

        On retrouve le même mechanism dans le H416 / 417 , SCARL L/H et le G36…. Tous déjà en dotation. C’est plutôt la compatibilité du calibre qui interpelle ici.

        • Plus fiable que le G36, moins chère que le SCAR ?
          Mais c’est vraie qu’il est bandant !

          • Jak0Spades dit :

            Il faut savoir que les problèmes de fiabilité du G-36 etait du aux choix des matériaux de la carcasse et la largeur du cannon , induisant des distortions sous forte chaleurs. Le mécanisme, dérivé du AR-18 , est très fiable.

      • R2D2 dit :

        @ Pietrucci Christophe
        vous êtes gonflé de venir ici après ce que vous avez fait avec votre site commerçant EUROKANER (oui je suis un de vos malheureux client débité mais jamais livré…)

    • Marti dit :

      Le 7.62×39 a un avantage comparé au 300BLK .. on en trouve partout … vraiment partout, donc les sources d’approvisionnement sont multiples comparé au 300 blk qui reste trop occidental pour le moment et marginal niveau distribution.
      Pour moi c’est un choix pragmatique et puis tout le monde connais l’efficacité d’une balle de 7.62×39….

      • Jak0Spades dit :

        Certes mais cette disponibilité n’est pas pertinent pour le GIGN. Pour les FS ou le Service Action de la DGSE j veux bien. Mais je ne vois pas le GIGN avoir de problèmes approvisionnement en .300 BLK , surtout pour 68 fusils…

        • Marti dit :

          Le GIGN agit un peut partout dans le monde, c’est pas sur ce site que je vais le rappeler donc le critère de la disponibilité est essentiel
          Mais je vous rejoins à l’heure actuelle il y a peut de risque d’avoir une rupture de munitions.
          Pour la performance pure du 300 AAC il est génial rien a dire que ce soit en subso ou supersonique mais encore une fois combien d’arme le propose bah c’est pas énorme le choix on a SIG SAUER avec le MCX , HK aucun produit CZ aucun , FNHerstal même chose même les américains n’ont pas un choix énorme donc pour moi ça s’explique ici il vaut mieux attendre encore un peut qu’il continu de ce développer et de toute façon je doute qu’un jour ce calibre soit adopté par une armée conventionnelle la balle étant lourde pour ce trimbaler avec 10 chargeurs ils partiront je pense sur le 6.8 SPCII ou le 6.5 Grendel

          • Marti dit :

            et j’ajouterai que sur une AKM système qui date, il faut bien le dire de 60 ans on a fait mieux depuis, le confort et les capacités intrinsèques sont bien différentes aujourd’hui par rapport à hier

    • Stac dit :

      Je n’aurait pas dit mieux, la 300 AAC/BLACKOUT à balle de 220 grains est d’une efficacité redoutable avec l’apport d’un silencieux, et lorsqu’elle est montée en 110 grains, c’est l’équivalent de la 7.62X39 en termes de balistique! Il suffisait d’acheter des UPPER adéquates…

    • MD dit :

      Ergonomiquement, il a l’avantage de ne pas dépayser les tireurs habitués au HK MP5, qui sont assez nombreux dans la Gendarmerie . L’encombrement de ces 2 armes est assez proche. Le MP 5 est simplement plus léger et a moins de recul . Le but recherché avec ce CZ805 Bren 2 n’était pas de s’équiper d’un fusil d’assaut : l’armée française en a déjà toute une collection de modèles divers . Il s’agissait de se doter d’une arme tirant autre chose que la cartouche de 9 mm Parabellum et dont la balle soit capable , à courte distance, de neutraliser l’adversaire : ce que la cartouche de 5,56 OTAN ne fait pas. Et surtout de percer les protections de type militaire que tous les terroristes bien formés porteront à présent, ce que la 9 mm ne fait pas .
      Ce CZ805 offre aussi un bon choix d’équipements divers qui le rendent intéressant.

  5. Flamy dit :

    Il n’y a pas de balles standard OTAN qui ai une bonne capacité d’arret?

    • Aleks971 dit :

      Si, la cartouche .300 AAC Blackout (ou .300 BLK) comble le gap entre la cartouche 5.56×45 (~1700-1800J) et l’encombrante 7.62×51 (~3200J). Conçu pour se rapprocher de la balistique du 7.62×39. Employée par de nombreuses forces spéciales (ex: MARSOF néerlandais). C’est un choix judicieux de la part du GIGN…La 7,62×39 étant peu onéreuse.

    • MD dit :

      La 7,62 X 51 mm OTAN . Problème : elle est plus longue , donc plus lourde dans un chargeur bien garnie. une arme courte qui l’utiliserait serait lourde et peu maniable . Elle est aussi surpuissante , ce n’est pas l’idéal pour l’utiliser en milieu urbain où il peut y avoir beaucoup de passants, car elle capable de percer plus d’une personne. Et dans une pièce close, tirée à courte distance, les ricochets peuvent être dangereux pour le tireur et ses coéquipiers.
      On la réserve donc plutôt pour les mitrailleuses et les fusils de précision . Mais certains ( j’en fais partie) la préfèrent pour l’utiliser en plein air – en terrain montagneux ou boisé par exemple.

    • Wrecker47 dit :

      @Flamy …Il y en a une la 12,7 ! Il y en avait une autre qui est abandonnée la cartouche 11,43 !

      • Jak0Spades dit :

        Euhh allez faire un tour aux States, vous verrez que le .45 ACP n’a pas été abandonner…
        Par contre cette munition , naturellement subsonique, est complètement inefficace contre une protection balistique quelle soit composée d’insert molle ou rigide.

    • Fab dit :

      Le 7.62 OTAN n’a pas la même dimension que le 7.62 Russe (51 vs 54 mm).

      La cartouche standard OTAN est le 5.56 (la raison étant d’augmenter le nombre de cartouches emportées sur le terrain car plus léger, et de réduire le poids de l’arme).
      Le 7.62 OTAN est encore produit, mais en nombre relativement limité, contrairement à la « version russe ». Le choix d’aller pour une version non-OTAN permet d’avoir des coûts très faibles, et une grande diversité de fournisseurs (avec potentiellement des produits de meilleure qualité, car plus d’expérience que l’OTAN).

      Cette cartouche est un tel standard que certains producteurs occidentaux développent des versions de leur arme en 7.62R qui peuvent même accepter des magasins « Kalash »

  6. Zayus dit :

    Précisons que ce fusil tchèque est aussi un candidat malheureux à l’AIF du fait que son développement était inachevé quand furent sélectionnés les 5 candidats : HK-416A5, SCAR-L, ARX 160A1, VHS K-2 et MCX (de SIG Sauer), le F90 de Thales et une production sous licence en France du Galil ayant été éliminés.

    • Zayus dit :

      Pour l’appel d’offre AIF j’évoque évidemment de la version CZ 805 BREN, chambré en 5.56×45 mm OTAN…

      • Jak0Spades dit :

        Le CZ 805 Bren était déjà adopter par les Forces Tchèques a l’époque. Mais il est vraie que le Bren 2 address certains défauts de la premiere version.

        • Zayus dit :

          Oui Jak0Spades,
          comme vous le précisez il s’agissait bien logiquement du Bren « 2 » en 5,56 mm, encore en développement quand fut arrêté le calendrier d’évaluation de l’AIF.

  7. R2D2 dit :

    Indépendamment des qualités/défauts de cette arme cela laisse l’impression qu’il y aura bientôt en France autant de modèle d’AR que d’unité: entre ce qu’a l’armée et ce qu’elle va avoir, plus ce qu’ont les unités spéciales. Ce qu’ont les gendarmes au quotidien, dans les ambassades, en OPEX au GIGN. Ce qu’ont les policiers. Etc.
    .
    La rationalisation ne semble plus etre dans l’air du temps…

  8. Myshl dit :

    Il est inexact de dire que le AK-47 Kalachnikov tire du 7,62.

    Donc c’est faux.

    Certaines versions du AK-47 Kalachnikov tirent du 7,62. Pas toutes les versions.

    • PK dit :

      @ Myshl
      .
      Toutes les versions de l’AK-47 tirent du 7,62. C’est la génération d’après, donc à partir de l’AK-74, que le calibre a changé (5,45).

    • Jak0Spades dit :

      L’AK47 / AKM ( et leurs innombrables copies) sont chambrées pour 7,62x39mm. Apres il y’a l’ AK74 /74M / AK12 / AEK971/ AN-94 qui sont chambrées en 5.45 mm. On peut aussi trouver des AK 74M en 5.56mm. Mais la vaste majorité des kalaches dans le monde tirent du 7,62x39mm.

    • Dudule dit :

      L’AK-47 est bien chambrée en 7.62 à l’origine, ce n’est que dans les années 70 que le 5,56 est arrivé en Union soviétique. Au passage on ne trouve quasi aucune AK47 sur le marché mais plutôt des AKS et AK74.

    • toutes les AK 47 tirent du 7,62, sinon on parle de AK74 (5,45 par 39) ou AK101 (5,56par 45) pour faire simplifié à l’extrême…

    • Marti dit :

      l’Ak 47 tire du 7.62×39 il y a rien d’autre …
      quand il sont dans un autre calibre ce ne sotn plus des AK 101 aK103 etc …

    • Aleks971 dit :

      Ce n’est pas inexact: le AK-47 tire bien la cartouche 7.62×39 M43. Vous confondez sans doute avec le modèle AK-74 ( 5.45×39 M74) ou bien la récente gamme de modèles AK – 100 dans leur version 102 (5.56×45 NATO) dont l’AK-74 a servi de base de développement.

  9. Myshl dit :

    On notera tout de même qu’un « Petit pays » reste capable de produire son armement. Quand un « Grand pays » s’en est rendu incapable. Bravo la Tchéquie. Triste France.

    • R2D2 dit :

      dans le renouvellement du famas ce n était pas la production d’une arme qui etait bloquant mais les conditions qui portaient sur le fabricant notamment son chiffre d’affaire. En enlevant ces conditions « périphériques » l’appel d’offre aurait ete différent…

    • fefe dit :

      Oui et c’est bien connu que la République Tchèque construit des Portes-Avions et des Sous-Marins, des avions de chasse ultra-modernes (non le L-39NG ne compte pas), des radars etc….

      • FredericA dit :

        … vous oubliez les sous-marins, les portes-avions et les frégates Tchèques dont la qualité est mondialement reconnue 😉 !

    • Zayus dit :

      @Myshl:
      Il existe un « petit pays » bien plus modeste que la République Tchèque, qui produit ses propres fusils d’assaut et les exporte avec succès, notamment auprès des forces spéciales de la « Division d’Or » irakienne actuellement engagées à Mossoul avec leurs VHS-2 dérivés du VHS-1 qui est une production locale sous licence du … FAMAS, en Croatie 😉 !!!

      • Albatros24 dit :

        Cela me rappelle la fois où je m étais pris le bec avec un ressortissant tchèque à ce sujet. Je lui disais « copie améliorée du g2 » il me répondait « pas du tout totalement différent… ».
        En anglois en plus…moi qui suis déjà pas très bon en françois..diantre.

      • Pierro dit :

        Le VHS-2 n’est pas une production sous licence du Famas.
        Indubitablement, ils se sont inspirés des proportions et de l’ergonomie du Famas (au moins au début).
        Mais plus le fusil évolue plus il s’en éloigne.
        Au niveau du mécanisme c’est un emprunt de gaz et piston (comme le CZ, le HK, FN…), donc différent du Famas.

        • Jak0Spades dit :

          En effet , le VHS-2 resemble au FAMAS mais en interne c’est un fusil complètement different.

        • Zayus dit :

          @Pierro:
          @Jak0Spades:
          .
          C’est bien le VHS-1 que désigne comme une production dérivée du FAMAS.
          Alors le VHS-1 n’est effectivement pas à proprement parler, une « production locale sous licence » du FAMAS mais il en reste ouvertement inspiré sous bien des aspects.

        • Lagaffe dit :

          ça me rappelle la propagande russe avec la photo d’un soi-disant terroriste d’Al-Qaïda en Syrie armé d’un « Famas » sensé prouver que la France vend des armes à Al-Qaïda…..alors qu’il s’agissait de la photo d’un milicien pro-assad avec un VHS-D1 qui ressemble encore plus au Famas que le VHS-2 !

    • Claude dit :

      Collège unique

    • Thierry HENRY dit :

      Bien vu.

  10. nonmaisdisdonc dit :

    Excellente arme…! comme toute la production CZ

  11. Eliot Mess dit :

    Reste à la tester grandeur nature, car on a vu pour une autre arme, arrivé récemment dans la police, que les conditions réels du combat étaient différentes des tests en labo, faudrait pas qu’elle prenne chaud…

    • Dhrall dit :

      Le G36 est la rumeur des tirs de travers mouais …. depuis sa sortie en 97, personne ne s’en serait rendu compte. Et c’est connu dans le GIGN et le RAID, ils ne savent pas tirer et ne teste pas leurs armes c’est pour ca qu’ils ne s’en sont pas rendu compte.

      • Eliot Mess dit :

        C’est aussi pour ça que le G36 est encore en dotation de certain service, parce que dès qu’un problème est détecté, il est directement résolu, efficacité, efficacité. D’ailleurs vu que le GIGN et le RAID sont très bon, ils doivent avoir une bonne idée sur l’arme idéal qu’ils aimeraient avoir, et que la France aurait pu leur construire, juste par souci de patriotisme économique, et par fierté souveraine bien sûr…

  12. Warno dit :

    Niveau calibre il y a d’autres choix:(admettre la supériorité de la munition russe me tracasse un peu, sans pour autant être anti-russe, loin de là )
    – la nouvelle munition 5.56 M855A1 très appréciée par l’US ARMY, au pouvoir d’arrêt bien supérieur au calibre 5.56 « classique », ce qui éviterait d’avoir à acheter une nouvelle arme !
    – le calibre 6.5mm et surtout, le 6.8mm, qui justement est le juste milieu entre le 5.56 et le 7.62 otan. Mais, donc, achat d’une nouvelle arme, américaine et chère, (et trop peu produite / ou plus en production – remington acr 6.8)
    – enfin, bien que « trop puissante et encombrante » la 7.62 otan, qui fait largement le job ! Et est dévastatrice.. Mais surdimensionnée selon eux, ils connaissent leur métier.

  13. Pierro dit :

    La 7,62 est surtout utilisable jusqu’à 200-250m, mais surement pas avec un canon de 9″.
    Et même tirée depuis un AK-47, à 400m la balle chute d’environ 1,30m (donc il faut viser 1,30m au dessus de la cible pour toucher).
    De plus à 400m la balle aura tellement ralenti qu’elle n’aura guère plus d’énergie qu’une 5.56 à la trajectoire plus plate.

    Donc là il s’agit d’un pistolet mitrailleur pour l’assaut à courte portée, avec potentiellement plus de punch qu’un PM 9mm, et une plateforme moderne sur laquelle les gendarmes pourront facilement adapter ce qu’ils veulent. Et elle n’est pas typée « Soviétique » comme l’AK-47SU/ AKMSU.

    C’est cohérent pour certaines missions du GIGN. ça ne veut pas dire que la 7,62×39 est fondamentalement meilleure que la 5,56 dans tous les usages.

    • Fougasse dit :

      100% d’accord avec vous. Et ce débat sur la portée utilisable de 400m semble peu pertinent (voir également un autre échange ci-dessus). D’ailleurs, le GI – comme toutes les forces d’intervention – ne manque pas d’armes longues bien mieux adaptées aux grandes distances si nécessaire.

  14. Bouli dit :

    le FN P90 qui équipe déjà le GIGN ne pouvait pas faire le job ? à cause de sa portée trop faible ?

    • Jak0Spades dit :

      Le 5.7 mm du P90 , comme pour le 4.6 mm du HK MP7 , sont conçues pour percer des gilets par balle , mais leurs puissance d’arrêt laisse a désirer…

    • Pierro dit :

      Le FN P90 utilise de petites cartouches. ça perfore, mais je pense que ce qui est recherché avec le 7,62×39, si c’est acquisition est vraie, c’est la force d’impact.

  15. Daniel Chollet dit :

    Tous ces experts qui donnent leurs avis, c’est pire que les économistes ou les programmes des Présidentielles, à croire que les décideurs du GIGN sont des amateurs. On est déjà dans la République consultative.

  16. riri dit :

    l’utilisation d’un calibre similaire à l’adversaire permettra de se fournir sur l’adversaire.
    Ainsi grâce aux multiples saisies d’arme l’état n’aura pas à débourser un centime.
    Une plate forme logistique est d’ailleurs déjà implanter à Marseille

  17. riri dit :

    l’utilisation d’un calibre similaire à l’adversaire permettra de se fournir sur l’adversaire.
    Ainsi grâce aux multiples saisies d’arme l’état n’aura pas à débourser un centime.
    Une plate forme logistique est d’ailleurs déjà implantée à Marseille

  18. Sempre en Davant dit :

    Le coté surprenant de la munition choisie ne devrait pas distraire de la « courteur » du canon. Est ce encore un fusil même d’assaut?
    Quoi qu’il en soit, avec 9″ de tube ça fera un sacré boucan!
    Avec le « supressor » ça ne sera plus si court… Celui qui oublie le sien passe en tête 😉
    .
    Quoi qu’il en soit, si ce compromis « milieux clos mais avec de l’allonge » satisfait les braves gens du GIGN mieux que les PM et FA : youpi!
    Si c’est pour tests et entraînements… encore youpi!
    .
    C’est bien le premier sujet « gendarmique » ou personne ne ce plaint des radars! YOUUPIII 😉

    • Zayus dit :

      Nous avons eu droit à d’autres sujets concernant le GIGN où personne ne s’est plaint des radars.
      Vous êtes d’ailleurs ici le seul à les mentionner, Sempre en Davant 🙁 …

      • Sempre en Davant dit :

        Zayus,
        J’ai déjà exprimé maintes fois que la « répression routière » m’allait très bien… Contrairement aux sous sols de l’hôpital de Garches!
        Il y a toujours un risque qu’une blague tombe à plat…

        • ScopeWizard dit :

          Faites ce calcul : combien de morts et blessés sur les routes de France en une année par rapport à TOUT le trafic pendant cette même année ?
          Et combien de morts par maladies nosocomiales et décès dus à des erreurs de diagnostics sur la même échelle de temps dans nos hôpitaux , cliniques etc … par rapport au nombre d’entrées et de consultations ?
          .
          Ensuite , faites la comparaison entre chacun des résultats et revenez m’en toucher un mot …
          .
          C’est intéressant de le faire également avec le chiffre des accidents domestiques .
          .
          La conclusion qui s’impose est qu’il existe une nette préférence pour « surveiller » les usagers de la route ET bien braquer les projecteurs dessus plutôt que d’en faire autant envers les « médecins » et le monde médical dans son ensemble …

  19. Celtibère dit :

    Les Tchèques sont encore capables de concevoir et fabriquer des armes légères, pas nous. Ils font aussi partie des peuples européens, avec les Polonais et les Hongrois, qui manifestent la volonté de continuer à exister, pas nous. Ce n’est peut-être pas un hasard. Ça me désespère.