Le BPC Mistral pourrait participer à un exercice destiné à « envoyer un message » à la Chine

 

En juin 2016, évoquant la mer de Chine méridionale, revendiquée dans sa quasi-totalité par Pékin, et la liberté de navigation dans cette partie du monde, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait plaidé pour le respect du droit maritime et des conventions tout en défendant la recherche permanente du dialogue, basée sur un principe de « fermeté ».

« De la même manière que nous sommes un allié rigoureux des pays d’Europe de centrale et orientale, dans le contexte de crise ouvert en 2014 par la Russie (…) nous nous tenons aux côtés de nos principaux partenaires » de la région Asie Pacifique, avait lancé le ministre, lors de la dernière édition du Shangri-La Dialogue, un forum sur la sécurité organisé tous les ans par l’Institut International d’Études Stratégiques.

D’où, sans doute, la participation annoncée du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral à un exercice amphibie organisé en mai prochain dans le secteur de l’île de Tinian, dans le Pacifique occidental, aux côtés des forces américaines et japonaises.

« Plus qu’un simple exercice naval, ce sera une manoeuvre amphibie qui enverra un message clair à la Chine », a affirmé une source militaire à l’agence Reuters.

En effet, Pékin aménage plusieurs récifs à des fins militaires en mer de Chine méridionale, une région particulièrement stratégique étant donné qu’elle est le carrefour d’importantes routes maritimes commerciales. Par exemple, un blocus dans cette zone aurait pour conséquence de perturber grandement l’approvisionnement du Japon en pétrole. En outre, la Chine lorgne sur d’autres territoires, comme les îles Senkaku/Diaoyu, actuellement sous administration japonaise.

Cependant, la tenue de cet exercice n’est pas encore certaine. Interrogé sur ce sujet, un porte-parole des forces d’autodéfense japonaises a déclaré que rien n’était encore décidé. En tout cas, le BPC Mistral, qui, cette année, accueille la mission Jeanne d’Arc, et la frégate légère furtive (FLF) Courbet, seront bien présents dans la région à la date indiquée de ces probables manoeuvres. Et les deux navires français navigueront dans les environs de Guam, non loin de l’île de Tinian.

À noter que, dans le même temps, le porte-hélicoptères japonais Izumo appareillera en mai prochain pour une mission qui l’emmènera à Singapour, en Indonésie, aux Philippines et au Sri Lanka. Le bâtiment prendra part à des manoeuvres conjointes avec les forces navales américaines et indiennes en juillet. L’objectif de ce déploiement est de tester ses capacités.

142 commentaires sur “Le BPC Mistral pourrait participer à un exercice destiné à « envoyer un message » à la Chine”

    1. Armé, comme il l’est, il ne faut pas qu’il s’approche trop près, il pourrait lui aussi devenir un récif artificiel.

  1. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer la raison pour laquelle nous-nous sommes séparés des TCD ( Transport de Chalands de Débarquement ) ?
    Nous en avions deux , trois ou même quatre , je crois …
    .
    Le TCD :
    http://i37.servimg.com/u/f37/14/97/26/52/caract10.jpg
    .
    La Foudre ( L 9011 ) :
    http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/batiments/foudre/tcd-foudre14/927283-1-fre-FR/tcd-foudre.jpg
    .
    En 1990 avec un hélicoptère Lynx en approche :
    http://img7.hostingpics.net/pics/270881TCD_Foudre_1990.jpg
    .
    Autre schéma ; le Siroco ( L 9012 ) :
    http://img7.hostingpics.net/pics/19989TCD_Siroco_CT.jpg
    .
    Le Siroco vu verticalement :
    http://www.meretmarine.com/objets/23946.jpg
    .
    Dessin de l’Orage ( L 9022 ) :
    http://tcd.orage.free.fr/caracteristiques/Orage20074Mo.jpg
    Notez que l’hélicoptère représenté est un Super-Puma et non un Puma .
    .
    L’Ouragan ( L 9021 ) :
    http://ouragan7677.free.fr/tcd/big/big_07.jpg
    .
    Comparaison avec les BPC :
    http://www.helicopassion.com/images/assautmer/france/mistral01h.jpg
    .
    Merci ! 🙂

    1. @ScopeWizard:
      .
      Nous avions deux TCD (ou LPD) avec la Foudre et le Sirocco (de 12 000 tpc), ceux de la précédente génération: les TCD Ouragan et Orage (de 8500 tpc) furent respectivement remplacés par les BPC (ou LHD) Mistral et Tonnerre (de 21 500 tpc).
      -> N’oublions pas que le BPC Dixmude n’était à l’origine pas programmé et que c’étaient deux BPC-140 de 14 000 tonnes qui devaient remplacer les TCD Foudre et Sirocco.
      .
      L’arrivée du Dixmude renvoyait la Marine Nationale à 5 grands navires amphibies auxquels il était devenu compliqué de conserver un équipage.
      C’est également une des raisons qui a vu l’annulation d’un 4e BPC classe Mistral en option.
      .
      Les TCD classe Foudre présentaient l’avantage d’être conçus en suivant des normes militaires et donc complémentaires des BPC construits sur des normes civiles et devant opérer à une plus importante distance de sécurité.
      -> Par contre, les TCD classe Foudre souffrent d’un problème de conception avec un radier trop étroit de quelques dizaines de centimètres ne leur permettant pas d’embarquer des LCAT/EDAR et qui plus est des LCAC …
      .
      Ces aspects comptent parmi les principaux qui auront motivés la Marine Nationale à se séparer des ces 2 TCD Foudre sans trop de remords.
      Mais une nouvelle de classe de TCD serait néanmoins utile à concevoir en complément des BPC et de leur handicape structurel qui fait d’eux des « hangars flottants » (comme on les surnomment dans la marine…) construits aux normes civiles.

      1. Merci de cette réponse cher Zayus .

        .
        « L’arrivée du Dixmude renvoyait la Marine Nationale à 5 grands navires amphibies auxquels il était devenu compliqué de conserver un équipage.
        C’est également une des raisons qui a vu l’annulation d’un 4e BPC classe Mistral en option.
        .
        Les TCD classe Foudre présentaient l’avantage d’être conçus en suivant des normes militaires et donc complémentaires des BPC construits sur des normes civiles et devant opérer à une plus importante distance de sécurité.
        -> Par contre, les TCD classe Foudre souffrent d’un problème de conception avec un radier trop étroit de quelques dizaines de centimètres ne leur permettant pas d’embarquer des LCAT/EDAR et qui plus est des LCAC … »

        .
        Trois trucs que je ne pige pas :
        1) pourquoi était-ce devenu compliqué de leur conserver un équipage ? Manque d’effectifs ?
        2) les TCD étaient conçus selon des normes militaires mais pas les BPC , comment cela se fait-il , est-ce une façon de faire qui soit normale ?
        3) le problème de conception dont souffrent les TCD classe Foudre était-il prévisible , aurait-on pu l’éviter ou cela dépend-il des nouvelles options choisies à l’époque , après leur conception ?
        S’équiper de LCAT/EDAR et de LCAC adaptés à notre format était-il si difficile ?
        .
        Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne ! 😉

        1. – 1) Oui, manque d’effectif d’autant plusque les navires de la génération des Foudre demandaient proportionnellement plus de personnel que les actuels BPC.
          .
          – 2) Les premiers navires contemporains de la Marine Nationale proposés par la DCN à être conçus en suivant des normes civiles furent les FS ou Frégate de Surveillance de la classe Floréal.
          -> Ces normes civiles s’avèrent assez insuffisantes sur le plan de la sécurité en temps de guerre en même en temps de paix, comme en témoigne un incendie sur la frégate Nivôse à La Réunion ainsi rendue indisponible pendant plus de 11 mois.
          Les motivations de ce choix de normes civiles restent avant tout économiques…
          .
          – 3) Non ce n’était prévisible car les LCAT/EDAR n’existaient pas et qu’en ce qui concerne les LCAC, nos liens avec l’US Navy n’étaient pas aussi étroits à l’époque où furent conçus les TCD Foudre pour anticiper des exercices communs qui auraient vu ce genre d’échanges.

        2. On va pas etre d’accord avec Zayus mais les mistrals ne sont pas des navires de premier rang, ils doivent arriver après avoir gagner la supériorité aérienne, et sous-marine puis lancer les troupes amphibies de loin. Le navire est aux normes civiles donc la compartimentation est moindre ainsi que l’épaisseur de la coque. Mais au vu sa taille, l’équipage aura le temps d’éteindre un incendie et une exposition aura un effet de blast moindre puisque le choc pourra se rependre. Après on sera d’accord il est sous armé.
          Les TCD ne sont plus des bâtiments français … l’un est chilien l’autre brésilien… D’ailleurs la marine n’a rien contre à 4 ème BPC mais c’est pas du tout l’urgence, on en reparlera après le programme BATSIMAR et un moyen de trouver des resources humaines plus importantes (par économie ailleurs ou en augmentant les effectifs).

          1. @wagdoox:
            .
            – 1 – Ce n’est pas si les BPC ne sont pas des navires de 1er rang que leurs équipages doivent être moins protégés.
            Les normes militaires diffèrent des normes civiles notamment au sujet des incendies:
            – On a vu que ça donne sur l’incendie de la FS Nivôse en 2014…
            .
            – 2 – Mais au delà des incendies, que faites-vous de l’impact d’une torpille sur un navire où les porte battantes coupe-feu remplacent les sas hermétiques ?
            .
            Ce n’est pas pour rien qu’on les surnomment les hangars flottants (en tout cas ceux qui ont embarqué sur des navires conçus sur d’autres normes) dont l’essentiel du coût repose sur le système de commandement et la modularité, mais certainement pas sur la sécurité de l’équipage et l’armement d’auto-défense.
            .
            .
            – 3 – La supériorité aérienne et sous-marine gagnée n’est pas synonyme d’une protection absolue d’autant plus sur une zone de projection à une époque où l’artillerie atteint une portée de 40 à 70 km…
            -> Les BPC ne vont pas faire plager leurs EDAR à 40 km du littoral…
            Et le fait d’intervenir sur des opérations amphibies sous-entend aussi une période de transit qui peut croiser l’opposition d’un SNA et quelques torpilles : BPC = Costa Croisière.
            .
            – 4 – C’est sûr que vu qu’on en voulait plus du fait de leur radiers incompatibles avec les EDAR, on a préféré revendre le TCD Foudre au Chili, et le TCD au Sirocco au Brésil (qui avait d’ailleurs de peu failli rester européen au Portugal)…
            .
            – 5 – La Marine Nationale n’a jamais voulu de 4 BPC de 21 000 tonnes (les BPC n°3 et 4 furent imposés par le « plan de relance économique » de Sarkozy), le format qui était non-pas programmé mais encore anticipé avant 2008, était de 2 BPC classe Mistral de 21.500 tpc, et de 2 BPC-140 de 14.000 tonnes pour justement remplacer les TCD Foudre et Sirocco de 12.000 tonnes.

          2. 1) j’ai jamais dit que les normes influes sur l’équipage.
            2) le choque de l’explosion dans un compartiment hermétique est mortel. Plus un espace est grand moins le blast est violent. C’est d’ailleurs comme ca qu’hitler avait survécu à l’attentat.
            3) on est d’accord, les BCP sont sous armées mais comme le reste de la flotte.
            5) jusqu’il y a encore pas longtemps le n°4 était souhaité par la marine (ou peut etre un autre bâtiment de débarquement).

            De toutes façon soyons franc si un bâtiment prend un missile ou une torpille, il est dans la merde. Brouillage, leurrage sont les vrais défense d’un navire. Là encore il doit etre escorté.
            J’attends vos commentaires sur les capacités anti surface et sous marines du CdG ?

          3. @wagdoox:
            .
            .
            – 2): « … Plus un espace est grand moins le blast est violent. C’est d’ailleurs comme ca qu’hitler avait survécu à l’attentat. »
            -> En fait c’est également proportionnel à la puissance du blast par rapport au volume du compartiment ou du hangar touché par l’explosion…
            .
            « …l’explosion dans un compartiment hermétique est mortel »
            Alors si effectivement ça tuerait tous occupants d’un compartiment confiné et hermétique; ça en sauverait les autres.
            Une explosion reste mortelle dans tous les cas de figure, même sur un pont on ne peut plus ouvert.
            Si on suivait votre option il faudrait construire tous les navires de guerre comme des hangars sans compartiments 🙂 …
            .
            Et au delà de cet aspect de « blast » que dire des voies d’eau sur un espace justement ouvert ?
            -> Ça nous fait des navires qui sombrent en moins de 1/4 heure.
            .
            -5) Trouvez-moi ne serait-ce qu’une déclaration officielle indiquant que le 4e BPC était souhaité par la Marine Nationale.
            -> La marine anticipait 2 BPC de 21 000 tpc + 2 autres BPC en effet, mais de 14 000 pas 21 000 tonnes.

        1. @Dans le bayou:
          .
          « BV-Mili » n’est que le nom militaire de cette norme civile…
          .
          Dans tous les cas de figure, ça reste des normes qui ne sont pas militaires comme sur le CdG, les FDA, FLF et FREMM.
          -> Les navires civils ne sont pas pensés pour recevoir l’impact d’un missile anti-navire.
          On a également vu ce donne ces normes civiles avec le Costa Concordia…
          -> Il n’y a aucun gain de sécurité avec ces normes civiles qui ont en fait été imposées pour des gains économiques, les normes militaires étant plus couteuses.
          .
          L’auteur de l’article que vous mettez en lien ne connait pas le sujet car les premiers navires de la Marine Nationale construits sur ces normes civiles furent les FS classe Floréal, telles que la Nivôse qui en 2014 avait flambé comme une torche sur un incendie mineur :
          http://www.meretmarine.com/fr/content/la-fregate-nivose-serieusement-endommagee-par-un-incendie
          .
          L’auteur de cet article particulièrement à la rue amalgame les gains de personnels sur les FREMM par rapport aux navires des précédentes génération, à ces normes civiles. Or les FREMM ne sont pas construites sur ces normes civiles.
          .
          Sachez enfin, que contrairement aux TCD, les BPC avec leurs normes civiles sont pensés pour rester à une importante distance de sécurité pour plager les troupes amphibies qu’ils transportent.
          -> C’est d’ailleurs cette contrainte de distance de sécurité qui motiva la création de moyens rapides de débarquement tels que les EDAR moins couteux que les LCAC dont la dotation était imaginée quand à la fin des années 90 fut lancé le programme NTCD devenu BPC.
          .
          En résumé les BPC sont des hangars flottants qui flamberont comme des torches et sombreront en moins d’un 1/4 heure dès le moindre impact missile.
          On a tellement rogné sur les budgets sur ces BPC que même les plots d’appontage ne sont pas renforcés en dehors du n°1.
          .
          Les normes civiles ou « BV-Mili » ne sont qu’un moyen de faire des économies en construisant des navires où les sas sont remplacés par des portes battantes coupe-feu.
          Alors imaginez le tableau quand le navire commence à sombrer :
          Costa Concordia.

          1. le costa concordia c’est un échouage pas fini avec un capitaine de cirque. Le mec était le premier a avoir quitté le navire après avoir jouer les tour effeil flottantes ! Le problème vient plus de l’équipage que du bateau.

        2. J’ignorais que le Costa Concordia avait été coulé par une mine, une torpille ou un missile. Suis-je bête, j’oubliais qu’il s’était éventré de nuit sur la côte avec une brèche de 53 m et la perte de tous ses moyens électrique. Aucune norme civile ou militaire ne protège un navire de l’incompétence crasse de son capitaine. Mais un règlement civil bien adapté protège l’équipage de l’hésitation notoire de son commandant, aux abonnés absents dès les premières minutes, puisque sur 4231 personnes, seules 32 ont perdu la vie.

          Pour comparaison, le croiseur ARA General Belgrano est l’exemple le plus récent (1982) de navire militaire avec un équipage nombreux (1138) envoyé par le fond. Éventré de nuit par trois torpilles et en avarie électrique, il perd 323 personnes durant son naufrage malgré l’action permanente de son commandant. Comme quoi un système d’évacuation même civile et bien conçu a son petit effet…

          En bref, mélanger choux et carottes ne prouve rien, si ce n’est des lacunes en botanique…

          Ah bon, le Nivôse a flambé comme une torche ? Pourtant, son équipage a réussi à la sauver du naufrage et elle est depuis remis en service. Et si vous aviez lu l’article que vous citez, vous apprendrez que la frégate Jean-Bart, celle-là aux normes militaires, a subi le même genre de problème en 2003. Vous connaissez aussi sans doute l’incendie de la frégate F67 Dugay-Trouin, intervenu le 21 février 1983. Un incendie eut lieu en compartiment machine arrière et après 12 h de lutte en passant pas loin du naufrage, le navire rentra en remorque à Brest. Il fallut 18 mois de réparation. Et quant en 1999 on choisit pour raisons budgétaires de désarmer des frégates, la Dugay-Trouin fut mis hors service, sa structure étant fragilisée par cet incendie.

          Donc, le feu de machine n’est jamais un « incident mineur » et aucune norme civile ou militaire n’en protège vraiment…

          Et pour les BPC, la norme BV militaire (Bureau de Vérification militaire) n’est pas une norme de construction civile, mais une norme militaire avec des objectifs liés à la convention Solas sur les bateaux à passagers (évacuation, etc.) et ses propres objectifs. À votre décharge, la BV mili n’a pas été intégralement publiée, ce qui rend difficile de l’évaluer.
          Toutes les spécificités militaires (aviation, armes et munitions) des BPC ont d’ailleurs suivi les règlements DCNS voire DGA et autres acteurs.

          Comme vous semblez porter les TCD dans votre cœur, vous n’ignorez sans doute pas que le Foudre n’a pas été intégralement qualifiée pour la résistance aux chocs (mines, torpilles) et aux effets de souffle (bombes et missiles) pour l’ensemble de sa structure. Le Siroco est d’ailleurs un des premiers navires à être conçu en faisant appel à certaines normes civiles…Ce qui pour reprendre vos analyses, laisse sceptique sur leur résistance en cas d’attaque en zone exposée .

          On peut aussi remonter plus loin dans le temps pour citer des navires de la Marine nationale usant de normes civiles, comme le porte-avions Arromanches de classe Colossus ou les corvettes River sur une coque de chalutier, etc..

          Au passage, les Fremm sont au règlement BV rina, un mixte BV mili et rina mili, l’usage consistant à prendre le meilleur des normes civiles et militaires pour augmenter la résistance du navire, du bon sens en somme….
          ==>
          http://www.meretmarine.com/fr/content/fremm-11-fregates-multi-missions-pour-la-flotte-francaise

          Et d’ailleurs vous raisonnez à l’envers. Les BPC sont déployés au delà de l’horizon non pas parce que la Marine nationale n’a pas assez d’argent pour en faire des cuirassés invulnérables ou des boîtes en métal coulant en « 1/4 d’heure », ce qui serait fort cher à 1 milliard d’€ les 3 BPC…

          La marine nationale considère que tout ce qui est exposé en deçà de l’horizon (~40 km) peut faire l’objet d’une détection visuelle et une désignation pour des armes biens camouflées, ce qui limite le temps de vie de navires forcément peu véloces pour charger et décharger. La détection au delà de l’horizon nécessite des moyens plus faciles à détecter (avions, radars,..) et donc à détruire qu’un bonhomme, sa paire de jumelles et sa radio..
          Autant donner du pain à un canard ou une corvette saoudienne immobile face à la côte à des Houthis…

          Pour l’opposition entre LCAC et Edar, c’est un peu caricatural. Un edar est loin d’être donné (32 millions d’€~) par rapport aux matériels qu’il remplace. Il emporte plus de 80 t à 18 nœuds, doublant la vitesse à pleine charge des EDIC/CDIC et CTM. Le LCAC emporte 70 t ou un char M1 avec une vitesse maximale de 48 n, mais pas à pleine charge et avec un état de mer 2 (belle), de 30 nœuds à mer 3 (peu agitée), etc. Et avec 16000 cv, la consommation est au rendez-vous, la sustention de 184 tonnes nécessitant beaucoup plus de puissance que de faire flotter les 200t d’un Edar ! L’Edar peut aller jusqu’à un état de mer 5 (forte), ce qui relativise les capacités de vitesse du LCAC imaginé (donc imaginaire) pour le BPC. Dans la vraie vie, les débarquements s’effectuent parfois par mauvais temps, pour citer une exemple en juin 1944…

          Je vous laisse calculer le taux horaire de transfert de charge d’un EDAR et d’un LCAC, en fonction de l’état de mer, du quota de carburant disponible et d’autres facteurs. Vous seriez sans doute surpris des résultats en faveur ou en défaveur de l’un ou de l’autre. C’est tellement vrai que l’US Navy dispose toujours de LCU quand il s’agit de transférer beaucoup de tonnage.

          La vraie supériorité du LCAC n’est d’ailleurs pas à ce niveau mais dans sa capacité à aborder très vite n’importe quel type de côte (90% des côtes mondiales de mémoire) et de l’effet de surprise tactique associé. Tout ca nécessite des analyses et des hypothèses de travail plus poussées qu’un point de vue simpliste comme « chouette, on peut faire mumuse à 48 nœuds ».

          Mais bon, comme vous maitrisez la « chôse militaire », je présume que vous connaissez tout ca…. Allez, à la revoyure.

          1. @Dans le bayou:
            .
            Le Costa Concordia au delà de l’incompétence de son « capitaine », révèle simplement la fragilité de ces normes de construction civiles.
            .
            Ne me parlez pas de mélangez les choux et les carottes quand à votre tour vous évoquez la fin du Belgrano qui touché par 3 torpilles (proue, salle des machines, générateur électrique) n’avait aucune chance d’en réchapper en pleine mer quand le Costa Concordia se trouvait à quelques dizaines de mètres du rivage avec autrement plus présents in situ qu’en auront eu les marins argentins surtout dans des eaux aussi froides que l’Atlantique Sud…
            .
            .
            L’incendie de la Nivôse révèle précisément que ces normes civiles qui sont avant tout motivées par des gains d’argent et rien d’autre, n’apportent justement rien au regard des exemples des du Dugay-Trouin et surtout du Jean Bart qui connu le même type d’incendie mais pas avec les mêmes conséquences que la Nivôse !!
            .
            Alors je n’ai jamais dit que la Nivôse a risqué le « naufrage », mais rappelons qu’elle fut immobilisée 11 mois suite à cet incendie mineur qui s’était très vite propagé et que l’équipage eut du mal à maitriser…
            .
            .
            « …Le Siroco est d’ailleurs un des premiers navires à être conçu en faisant appel à certaines normes civiles… »
            Oui, il a une coque qui flotte comme les navires civils…
            -> Nous parlons de normes de sécurité militaires opposées aux normes des civiles certainement pas prévues pour résister à un impact de torpille.
            .
            « …Et d’ailleurs vous raisonnez à l’envers. Les BPC sont déployés au delà de l’horizon non pas parce que la Marine nationale n’a pas assez d’argent pour en faire des cuirassés invulnérables ou des boîtes en métal coulant en « 1/4 d’heure », ce qui serait fort cher à 1 milliard d’€ les 3 BPC… »
            .
            En fait,
            vous ne faites que confirmer mon observation des BPC qui furent effectivement pensés rester en retrait au delà de l’horizon en complément de TCD destinés à opérer en deçà de la ligne d’horizon.
            .
            Quant aux navires aussi ouverts qu’un BPC avec un compartimentage minimaliste, il sombrerait effectivement bien plus vite qu’un cuirassé en subissant l’impact une salve de 3 torpilles… Et je ne parle pas du radier…
            Comparé à 2 FREMM qui coûtent plus, le prix d’1 Md € pour pas moins de 3 unités est précisément pas élevé pour des BPC qui ne sont rien d’autre que hangar flottants en carton.
            .
            Si vous voulez nous faire avaler la couleuvre que les FREMM sont conçues suivant les mêmes normes de sécurité que les BPC, je vous confirme tout de suite que vous faites de la désinformation (et ça ne rend service à personne).
            .
            « …Pour l’opposition entre LCAC et Edar, c’est un peu caricatural »
            Votre développement sur ce point est carrément inutile car je ne fais précisément qu’opposer le prix de ces 2 options comme le fit la Marine à l’époque. Mais dites-vous que les LCAC étaient initialement envisagés pour les NTCD.
            .
            .
            .
            Pour résumer cet échange au sujet des normes de sécurité, je n’ ai aucune difficulté à confirmer que les BPC ne présentent certainement pas le meilleur des normes civiles et encore moins des normes militaires.
            Tout simplement pour avoir des navires moins couteux à l’acquisition en plus de leur moindre cout à l’exploitation.
            .
            Ni plus, ni moins, et avec un attentat de type USS Cole sur un BPC, n’allez pas croire que le BPC ne sombrera pas en moins de 1/4 heure…

        3. Il faut lire Bureau Véritas military et non bureau de vérification militaire (merci au correcteur orthographique!)

          On finit tout de même par trouver des infos sur le BV Mili, chez Véritas évidemment et on y apprend que les BPC, les Fremm, le PA2,.. :
          Bureau Veritas Naval Rules benefit military ship designs
          Oct 24, 2006

          LEADING international classification society Bureau Veritas has joined forces with prominent military ships designers and builders to update and complete its Rules for Classification of Naval Ships. The new rules, which build on Bureau Veritas’s experience with high-technology vessels and materials, will provide designers and builders with a safe, pragmatic, robust and rational framework for military ships of all sizes.

          http://www.veristar.com/portal/veristarinfo/detail?content-id=/repository/collaboration/sites/veristarinfo/web%20contents/bv-content/news/bvNewsEvents/navy_rules&version=4

          1. Mon cher Zayus, ce n’est vraiment pas de la désinformation, vous avez au-dessus la satisfaction bien affichée par Véritas pour avoir certifié en BV Mili les Fremm, info d’ailleurs reprise par Mer et Marine (avec le lien en bleu si vous n’avez pas encore remarqué), à moins que ce site fasse aussi de la désinformation…. Très exactement la certification est BV Rina, Rina étant l’équivalent de Véritas en Italie (Fremm, franco-italien CQFD). DONC, la norme BV Mili N’EST PAS une norme civile mais une norme militaire qui adapte aux besoins militaires les acquis les plus performants des normes civiles.
            En bref, le BPC n’est pas un navire en carton contrairement à ce que vous semblez imaginer et les Fremm sont bien certifiées en BVmili.

            Pour les prix, les TCD sont payés 200 millions d’€ l’unité, pas très loin des BPC au prix à la tonne (16000 €/ t pour TCD, 15000 €/ t pour BPC), ce qui laisse là aussi sceptique sur le moindre coût des normes BVmili….

            Pour le Belgrano, peu voir aucune des victimes n’est morte d’une immersion en eau froide, mais dans le navire par difficulté d’évacuation (une obsession dans les normes civiles des navires à passagers et pas pour rien) ou au cours des explosions de torpilles. Le Belgrano aurait été en pleine mer ou à 100 m d’une côte, c’était la même chose…

            Et pour le Jean Bart, cinq mois de travaux ne semble pas un prix léger à la suite de cet incendie.
            Et un autre navire à norme militaire ravagé par un feu machine :
            BDC Blavet
            Hélas, un incendie ravage le bâtiment le 13 août 1984, et rend indisponible un compartiment propulsion, ce qui conduira, le 3 janvier 1985, au désarmement anticipé du BDC.
            http://www.netmarine.net/bat/tcd/blavet/index.htm

            Voilà, voilà et pour conclure, la norme BVmili est bien une norme militaire (va falloir vous habituer) et les Fremm sont bien certifiées en BVmili, à moins évidemment que Véritas et Mer et Marine racontent du pipeau

          2. @Dans le bayou:
            .
            En fait vous essayez de nous faire avaler la couleuvre que les normes civiles sont militaires par un tour passe-passe sur la désignation BV Rina ou Bureau Veritas qui devient « BV-Mili » dans un contexte de navire militaire.
            .
            Alors ce que j’essaye de vous faire comprendre, c’est qu’au delà de ces normes civiles anti-incendie ou d’évacuation c’est que contrairement aux BPC classe Mistral et aux FS classe Floréal, les FREMM classe Aquitaine, sont aussi construites sur des normes strictement militaires.
            .
            En ce qui concerne le Belgrano, je dis surtout qu’aucun navire ne peut réchapper à 3 impacts de torpilles qui plus est dans les parties touchées. Et je confirme qu’il était en pleine mer quand il fut coulé (contrairement au Costa Concordia) et qu’à 100 mètres du rivage il y aurait certainement eu moins de victimes, c’est clair.
            .
            .
            Quant au prix d’un navire votre comparaison établie sur un rapport « prix/poids » ( … ), tend à décrédibiliser toutes vos tentatives pour nous faire gober que la certification Véritas-Mili est une norme « militaire » parce qu’elle se désigne « militaire ».
            Quelle naïveté, d’autant plus que même DCNS: le constructeur et premier intéressé, précise des « normes civiles de construction » pour ses navires FS, BPC et futurs FLOTLOG et « normes militaires » pour les FREMM, FDA et FTI.
            .
            Allez-vous nous démontrer que les FLF classe La Fayette sont des frégates de « 1er rang » parce que c’est comme tel qu’elles sont aujourd’hui officiellement désignées (comme BV-« mili »…) 🙂 ?
            .
            L’habit ne fait pas le moine pas plus que la désignation « mili » fait d’une norme de construction une norme militaire.
            Ce n’est pas mon cas, mais parlez-en à ceux pouvant comparer qui auront embarqué sur des F70 et des BPC.
            .
            Les BPC sont des hangars flottants en carton à bas prix et je vous le redis vu esquivez cet arguement :
            avec un attentat de type USS Cole sur un BPC, n’allez pas croire que le BPC ne sombrera pas en moins de 1/4 heure…

        1. @Ryan:
          .
          Non, ce sont plutôt les TCD dont la largeur du radier fut calculée au plus juste pour recevoir 2 CTM côte à côte (soit 2 x 4 CTM).
          http://www.meretmarine.com/objets/500/12371.jpg
          .
          Pour les BPC, il était d’abord prévu d’embarquer des LCAC à l’époque du programme NTCD :
          http://img.bemil.chosun.com/nbrd/files/BEMIL085/upload/1067484269_57.jpg
          .
          Mais cet équipement s’avérant trop couteux,
          la marine resta indécise jusqu’à se voir proposer les EDAR pensés en 2008 à une époque où le départ des TCD Foudre et Sirocco était déjà anticipé pour les remplacer par des BPC moins lourds, moins longs avec moins de plots hélicoptères
          mais avec un radier aussi large, les BPC-140 :
          http://meretmarine.com/objets/28901.jpg
          .
          http://www.navyrecognition.com/images/stories/west_europe/france/carriers_amphib/mistral/BPC140/bpc_140_lhd_navy_dcns_concept.jpg

    2. Boah ! … Sûrement pour des raisons économiques … Pourtant, à mon sens, les TCD étaient complémentaires des BPC …

      1. A mon sens aussi et donc je ne saisis pas la logique qui a prévalu à ce choix plutôt curieux .

    3. Pour l’Ouragan et l’Orage, la réponse est simple. Ils sont vieux, 57 ans pour l’Ouragan, 50 ans pour l’Orage, donc la maintenance commence à devenir vraiment difficile. Pour le Foudre et le Siroco, la réponse est encore plus simple : Bercy.

      .

    4. On a eu jusqu’à 4 TCD plus un porte-hélicoptères, la Jeanne d’Arc, soit 5 grands navires d’assaut par la mer.
      Les TCD Ouragan et Orage dataient des années 1960, en gros l’époque des porte-avions Foch et Clémenceau … autant dire qu’ils étaient en fin de vie. Retirés du service en 2007 lors de l’arrivée des 2 premiers BPC [L9013 Mistral et L9014 Tonnerre]. L’un a été démantelé en Belgique, l’autre est toujours en rade de Toulon.
      Ensuite … c’est la longue histoire de la réduction des capacités pour cause de réductions budgétaires sous Sarkozy et Hollande :
      – passage de 5 à 4 grands navires. Lors de la commande du 3e BPC, le L9015 Dixmude en 2011, le TCD Foudre, mis en service en 1990, est donc vendu … au Chili, avec lequel il navigue toujours.
      – passage de 4 à 3 grands navires avec Hollande. Le TCD Sirocco, même pas à mi-vie (admis au service en 1998…) est vendu au Brésil en 2015.

    5. @ ScopeWizard
      Les Ouragan et Orage dataient des années 60, ils avaient droit à la retraite. Pour les Siroco et Foudre, il y a plusieurs raisons qui se conjuguent :
      Comme le reste des armées réduction du format.
      Construction du 3e BPC au moment du programme de relance (soutien aux chantiers navals)
      Maintient des forces pré-positionnées (souhaitée par l’l’AdT?) projection amphibie et pré-position sont en quelque sorte en « compétition »
      Sans doute l’évolution des modes de projection amphibie donnent plus de place à hélicoptère (sans exclure la batellerie)
      Mais, à mon humble avis, 2 BPC + 2 TDC c’était un format plus équilibré

    6. C’est simple, avec 3 BPC, l’armée de terre n’a DEJA pas de quoi les fournir ni en troupe, ni en hélicoptères. Tant que ce sera le cas, inutile de construire un 4e BPC.

      Et je dis bien BPC car ce type de navire fait TOUT ce que faisait un TCD + porte-hélico qui peut servir à la place d’hôpital de campagne dans le hangar hélico ou se servir de l’intégralité des hangars et ponts d’envol pour transporter des véhicules en quantité largement plus importante que les TCD.

      Quant aux normes civiles soi-disantes moins performantes que des normes militaires, c’est juste du pipeau. Entre un BPC et un TCD, le premier a une nettement plus grande résilience que le second. Et en fait les BPC sont aux normes MILITAIRES et civiles, c’est à dire que pour chaque point, on est au minimum à ce qu’impose la plus dur des deux normes. Maintenant un VAB n’a pas la résistance d’un char Leclerc. Est-ce que pour autant un VAB est un véhicule civil ?
      On peut certes regretter, et c’est mon cas, que les BPC ne soient pas mieux armés, mais cela n’a rien à voir avec des normes civils. C’est juste un mauvais choix du ministère.

      1. @Requin:
        .
        « …Quant aux normes civiles soi-disantes moins performantes que des normes militaires, c’est juste du pipeau…
        …Et en fait les BPC sont aux normes MILITAIRES et civiles, c’est à dire que pour chaque point, on est au minimum à ce qu’impose la plus dur des deux normes.  »
        .
        -> Tiens depuis 5 ans que nous polémiquons sur ce sujet, c’est la première fois que vous évoquez cet argument de conjugaison du meilleur des normes militaires et civiles. Demandez à ceux qui sont embarqués sur la Nivôse, ce qu’ils en pensent du meilleur de ces normes civiles et militaires…
        Les BPC et les FS contrairement aux FDA par exemple, ne sont pas aux normes militaires.
        .
        Quant au meilleur de ces normes civiles, on a vu ce que ce que donnaient ces normes civiles sur le Costa Concordia un navire justement de + 20 000 tonnes.
        .
        Ceux à qui j’ai pu en parler qui furent embarqués sur 1 des 3 BPC (voire même sur 2 pour un d’entre eux) reconnaissent ce défaut de normes civiles (à l’origine anti-incendie) qui ont amené un compartimentage moins dense supprimant des sas qui sont autant d’obstacles aux voies d’eau en cas d’impact torpille.
        Tous ça en plus de l’assemblage par blocs, pour des gains éco-no-miques et rien d’autre.
        .
        Imaginez l’évacuation un BPC embarquant justement un hôpital de guerre ou 450 marsouins en plus de 200 hommes d’équipage sombrer en moins 20 minutes…
        .
        Voici l’exemple d’un navire construit sur des normes militaires avec des compartiments étanches et des sas (pas des portes battantes) suite à important impact au niveau de sa ligne de flottaison et qui pu voir tout son équipage évacué en dehors des 15 victimes de l’explosion.
        http://images.alarabiya.net/a1/15/640x392_46084_212534.jpg
        .
        Ça, c’est le genre de cas de figure qu’on verra jamais sur un BPC construit sur des normes civiles évidemment pas pensées pour faire face à ce cas de figure.
        https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/25/INTEL-COGNITIVE-Cole.jpg
        .
        .
        .
        « Maintenant un VAB n’a pas la résistance d’un char Leclerc. Est-ce que pour autant un VAB est un véhicule civil ? »
        Si vous tenez à ce genre de métaphore, comparons plutôt la résistance aux impacts de 5.56 mm d’un Kangoo de Vigipirate et d’un PVP:
        https://farm4.static.flickr.com/3780/32681060033_9c88f8f020_b.jpg
        .
        https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d6/PVP_Arm%C3%A9e_de_Terre_Strasbourg-2010-01.jpg
        .
        Le sous-armement d’auto-défense/auto-protection des BPC, est effectivement on ne peut plus regrettable au regard des risques encourus par les hommes qui s’y trouvent embarqués en situation de conflit.

        1. Depuis quand les FS sont des navires aux normes civiles ??? Parce que justement, cela n’a JAMAIS été le cas, c’est comme pour la VAB, c’est sûr que ce n’est pas un cuirassée. Quant à l’incident, le navire était équipé d’un système hallon qui était… coupé. D’ailleurs, on se demande bien pourquoi la défense n’a toujours pas dévoilé le responsable de cette coupure : SSF ? DCNS? la Marine?

          Les FDA ne sont pas aux normes civiles parce que conçu avant 2000. A l’inverse, la MinDef a demandé il y a des années une normes au bureau Veritas (donc « civil ») pour les navires militaires. Les FREMM y répondent !!! Les Brave, FTI, futur PA, BATISMAR, tous ces navires répondront aux normes civiles. C’est une OBLIGATION !!!
          Et encore une fois, une norme demande un minimum. RIEN n’empêche de faire mieux.

          Sinon, il n’y a RIEN qui vous dérange entre la comparaison entre un véhicule non-protégé et un véhicule protégé ? Désolé, mais on ne fait pas rouler vigipirate en VBCI dans Paris

          Quant aux compartimentage. Ils ont fait leurs études en ingénierie où vos connaissances ? Que je rigole un peu. Démontrez moi par A + B qu’un impact torpille ou missile auraient plus d’impact sur un BPC qu’un TCD. Le compartimentage n’est que l’un des éléments et plus serrés ne veut pas forcément dire meilleurs, dirigé le plus d’énergie d’une explosion en est un autre. Un système d’extinction automatique en est un troisième (ils étaient où sur les TCD ?). Des salles d’alertes avancées pour les équipes de sécurité est aussi un gain important. Elles sont où sur les TCD ? Et même sur le CdG ?

          Le Concordia a répondu a ce qu’on attendait de lui. Que je sache, il n’a pas coulé à pique au moment de l’impact. La gravité de l’incident n’est du qu’à l’incompétence de l’équipage et en particulier du commandant, mais pas que. D’ailleurs à quel moment, peux-tu me dire Zayus, l’enquête à incriminé le constructeur ou les normes ?

          Je vois pas trop non-plus en quoi la construction par bloc et méga-bloc, pratiqué par tous les chantiers y compris DCNS Lorient et Cherbourg a le moindre rapport avec la résistance du navire ? Là encore, il semble qu’ils y en aient qui ont besoin de quelques cours d’ingénierie…

          J’imagine très bien l’évacuation d’un BPC, Elle sera la plus facile de tous les types de navire de la MN justement grace à l’application des normes civiles et aussi grace aux innovations de St Nazaire, les BPC sont équipés de tobogans gonflage dérivé de ceux qui équipent les avions de ligne.

          Bref, il y a les fantasmes d’un coté et la REALITE de l’autre

      2. Bien , je vous remercie tous de toutes ces réponses .
        .
        Ce que j’en déduis , c’est que nos décideurs agissent en dépit du bon sens , sans tenir compte de la survie à la fois des équipages comme des bâtiments ; ce qui est criminel et inepte sur un navire de guerre censé devoir faire face à des attaques mortelles .
        .
        Perso , donnez-moi un simple FAMAS bien réglé et je mets trois pruneaux dans sa coque à 400 ou même 500 mètres sans aucune aide à la visée et sous sédatif …
        Pourquoi une telle phrase ? Tout simplement parce que ces navires me paraissent avoir un tirant d’air bien trop important ( 65 mètres ) , ce qui les rend très visibles ; ils manquent de rapidité ( moins de 20 nœuds ) et me semblent bien patauds .
        Si , de surcroît , ils manquent cruellement de solidité alors … la fin des haricots ?

    7. Pour l’ouragan, mission balbuzzar 1994, c’est plus classifié, chute d’une barre métallique de 2 m de long à la verticale dans les fonds des auxiliaires babord, on la cherche encore au fond de l’adriatique… Voie d’eau etc, après expertise, il y avait moins de 1 mm d’acier. Voilà, voilà… Je pense que l’Orage encore pire. Pour les autres un petit problème pour un des 3 de largeur du radier, là je moque, tout simplement pas assez de sous.

  2. Je déteste quand notre pays fait ce genre de rodomontade. Même si je peux comprendre les enjeux qui se nouent là bas, je trouve ça ridicule et inutile. Voir irresponsable.

    1. Tout simplement la guerre approche, la france a la plus grande surface de zee au monde qu’il faut proteger. Taiwan est clairement menace la tension monte on doit choisir notre camps. Taiwan cherche des F35 et affirme pouvoir tirer des missilies sur la chine.

    2. @Ari jethro:
      .
      Pouvez-vous développer sachant que bétonner un récif pour y planter son drapeau, l’armer et proclamer une ZEE est certainement plus irresponsable étant même une source de tensions et de conflits ?

      1. Pour moi la France n’a rien à y faire. Mais comme toujours, nous suivons bêtement les USA dans des escalades qui ne nous apporteront rien, mais alors, absolument rien de bon.

        1. Naïf est celui qui croit pouvoir se cacher d’un conflit dans cette partie du globe.

          1. Se cacher dans la région, cela ne va vraiment être facile pour la France, ni même pour l’Europe, mais il y’aura toujours des doux rêveurs !
            Quelques exemples des réalités industrielles et économiques :

            Indonésie :
            Total conclut des accords sur le GNL avec Pertamina
            http://petrole-et-gaz.fr/total-conclut-des-accords-sur-le-gnl-avec-pertamina-6197/
            Singapour:
            CMA CGM ouvre un troisième fleet center
            https://www.cma-cgm.fr/detail-news/1458/cma-cgm-inaugure-a-singapour-son-fleet-navigation-and-port-operations-center
            Le français CMA CGM réalise la plus grosse acquisition de son histoire à Singapour
            http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-francais-cma-cgm-realise-la-plus-grosse-acquisition-de-son-histoire-a-singapour-1090197
            Chine:
            Transport maritime, Ocean Alliance, la future association de CMA CGM, Cosco, Evergreen et OOCL, sera clairement leader en termes de capacité, devant 2M (Maersk et MSC)
            https://www.cma-cgm.fr/detail-news/1360/le-groupe-cma-cgm-moteur-de-la-nouvelle-alliance-ocean-alliance-
            CMA CGM au centre d’un projet de première alliance mondiale
            http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/shipping/24470-cma-cgm-au-centre-dun-projet-de-premiere-alliance-mondiale
            Total a signé un protocole d’accord pour la livraison de GNL à ENN en Chine
            https://www.euro-petrole.com/total-a-signe-un-protocole-d-accord-pour-la-livraison-de-gnl-r-enn-en-chine-n-f-12623
            Air Liquide va investir 40 M€ dans une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air
            http://petrole-et-gaz.fr/chine-air-liquide-va-investir-40-me-dans-une-nouvelle-unite-de-separation-des-gaz-de-lair-6662/
            Japon:
            Philippines:
            Petits méthaniers : GTT signe un accord avec le philippin AG&P
            http://www.petrole-et-gaz.fr/petits-methaniers-gtt-signe-un-accord-avec-le-philippin-agp-6720/
            GTT Gaztransport & Technigaz, notamment spécialiste du confinement à membrane cryogénique, pour le transport par bateaux et le stockage sur terre et en mer de gaz liquéfiés. détient 80 % de part de marché mondial des commandes sur les méthaniers et même 100 % sur les FSRU (Floating Storage Regasification Unit). Les navires que GTT équipe sont assemblés dans des chantiers asiatique.
            Alstom et Bouygues remportent un gros contrat à Manille
            http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/biens-d-equipement-btp-immobilier/alstom-et-bouygues-remportent-un-gros-contrat-a-manille-550477.html
            Vietnam
            Totalgaz Vietnam rachète l’activité GPL de Petronas
            Les groupes pétroliers Total et Petronas ont signé le 11 décembre à Kuala Lumpur, en Malaisie, un accord d’achat de l’activité gaz de pétrole liquéfié (GPL) de Petronas au Vietnam
            Total acquiert deux usines d’installations d’emplissage de GPL à Hai Phong (Nord) et dans la province de Dông Nai (Sud), ainsi qu’un large réseau de clients et de distributeurs à travers le pays.

            L’Europe est très concernée.
            Une guerre en Asie plombera son économie pour longtemps, la France sera très impactée notamment parce que l’Afrique et l’Orient (avec lesquels Sud-UE et Asie échangent beaucoup), seront très impactés
            Trafic de marchandise 2014 :
            – Les exportations mondiales de marchandises se sont élevés à 18 494 milliards de dollars en 2014 selon l’OMC, dont un tiers vers l’Asie
            – L’Union européenne est restée le principal exportateur au cours des 20 dernières années (suivie de l’Asie), ses exportations s’élevant à 6 162 Md$, soit 33 % du commerce mondial en 2014. Le commerce à l’intérieur de la région y a représenté en moyenne plus de 70 % de ses exportations totales de marchandises.
            – En Afrique, la part du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) dans les exportations mondiales de marchandises est resté au niveau de 1995, soit 0,5 % (96 Md$), tandis que la part de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) est passée de 0,9 % à 1,1 % en 2014 (205 Md$).
            – Toutes marchandises confondues, les flux intra-méditerranéens, représentent à peine un quart du trafic.
            – L’Union européenne (UE) représente, selon les pays, entre 20 et 70 % du commerce des Pays du Sud et de l’Est méditerranéen (PSEM) alors que les PSEM ne représentent que 8 % du commerce extérieur de l’UE.
            – Le trafic en provenance d’Asie transite pour 70 % vers l’Europe du Nord et pour le reste s’arrête en Méditerranée, principalement dans les ports de Méditerranée occidentale (Gênes, Marseille, Barcelone, Tanger).

            Le commerce est mondial, si une grande guerre se déclare avec l’implication de la Chine, 3ème économie mondiale, le conflit pourrait bien s’étendre très rapidement à toute la planète.

            Chimie, hydrocarbures, minerais, agroalimentaire, le stratégique voyage quasi exclusivement, de région à région par mer.

        2. @Valère:
          .
          Même si l’information n’a pas été très relayée,
          la France a aussi passé d’importants accords de défense et de coopération militaro-industrielle avec le Japon qui sort petit à petit son armée du statu de « forces d’autodéfense », autorisant aussi son industrie à exporter des armements.

        3. @Valère : Mais non, ce sont les USA qui nous suivent en en faisant bien plus que nous voyons…

        4. En fait en Asie du Sud Est c’est plus les américains qui nous suivent, on y était en premier ^^
          Plus sérieusement ça rentre dans le principe d’affirmation de nos intérêts et de défense de nos alliés.

        5. La France a des intérêts économiques et stratégiques dans cette zone du pacifique, la Chine veut tout préempter en mer de chine méridionale tel le colon qui s’empare de tout. Ils nous accusent de ce que nous avons fait mais ne se privent pas de le faire eux même !
          La patience des occidentaux arrive au bout de ses « limites », tant sur cette question que sur celle de la Corée du nord soutenue, il faut le dire, par Pékin.

    3. Moi pas.
      Ce qui est irresponsable au 21ème siècle, c’est de poser ses bases militaires chez les pays voisins, sans considérer les avis de la communauté ni des tribunaux internationaux.
      .
      J’espère qu’à la marge du programme Batsimar, il sera prévu de mettre en œuvre 2 frégates solidement équipées depuis Nouméa, et qui pourront prendre part à une force maritime régionale (aux côtés de l’Australie, des USA et de la NZ, et avec également le UK comme autre marine européenne), visant à régulièrement naviguer dans les « eaux internationales » de mer de Chine, tout en continuant de refuser de décliner les informations de route systématiquement demandées par la Marine Chinoise à chaque fois qu’elle y croise un bateau Gris non chinois …
      .
      A date, la Marine Nationale s’est toujours refusé d’obtempérer … s’agissant d’eaux internationales, carrefour entre de multiples pays.
      .
      Pérenniser ce refus d’obtempérer, c’est par là que commence le refus de l’annexion arbitraire.

      1. 02 de nos frégates « aux côtés des USA » (…). C’est tellement génétique.

        1. dans mes propos vous voyez du ´genetique’,
          Et dans vos commentaires, je perçois du ´pathétique ´.

      2. Sauf votre respect,qui a jamais demandé la permission des instances internationales,quand il agit dans l’intérêt du pays.On prend tout au plus la précaution d’agir au moment opportun, en tenant compte de la prise de risque.Poutine n’a rien demandé pour la Crimée,les Américains non plus pour l’Irak et autres et nous non plus en Libye,pour ne citer que quelques exemples.

        1. Si. Revoyez votre copie.
          .
          L’air de rien, Bush nous a demandé notre vote à l’ONU pour envahir l’Irak.
          .
          Et on lui a répondu… euh… quelque chose entre oui et non. Souvenez-vous.
          .
          Officiellement, c’était un non, mais officieusement cela voulait dire un oui, mais sans nous. Et c’est exactement ce que les Américains ont fait.
          .
          Après, dire que ç’a été bien, c’est un autre problème…

          1. Les Américains ont attaqué l’Irak sans l’aval de l’ONU et contre l’avis du conseil de sécurité de l’ONU par 3 voix France-Russie-Chine contre 2 USA-RU

        2. Les violations que vous évoquez sont totalement disparates tant en terme de nature, que d’intensité ou encore de durée … l’amalgame que vous faites n’est pas possible.
          Déjà, l’essentiel du commerce mondial ne transite pas par le Nord de la mer noire.
          Kadhafi commettait des crimes depuis des lustres …
          Qu’ont fait les Vietnamiens, Philippins, Malaisiens et autres de si répréhensible aux yeux des Chinois pour justifier que ces derniers ne s’installent partout chez les autres comme si c était chez eux depuis toujours ???
          Expliquez nous … je suis très curieux d’apprendre.

          1. « Kadhafi commettait des crimes depuis des lustres  » Les Saoud aussi mais a eux on leur remet la légion…

        3. En Libye il y avait un mandat de l’ONU.
          Certes il fut largement dépassé par les Occidentaux (transformé de fait par eux en license to kill Kadhafi), et Poutine en a gardé une rancune tenace.

        4. Pour la Libye, désolé de vous décevoir, mais il y a eu un vote à l’ONU où TOUS les membres du Conseil de Sécurité (Russie et Chine compris) savaient parfaitement comment cela allait se terminer.

        5. @Auguste
          Différence de taille tout de même, la France n’occupe pas la Libye. Nos frontières sont restées les mêmes. Nous n’y avons pas installé des AA ou crée une base militaire.
          Ni envoyé des français en masse pour changer la nature de la population libyenne.
          Vous pouvez contester l’action en Lybie, mais cette dernière n’a été que temporaire, et n’est pas comparable avec les annexions russes ou chinois.
          Annexion, c’est dans le dictionnaire, vérifiez donc le sens de ce mot !
          Les russes et les chinois mènent des guerres ou des bidouillages pour gagner du terrain et agrandir leurs territoires.

          1. Ma réponse concernait « la permission des instances internationales ».Mes exemples je les ai tirés au « tutch » (il y en a beaucoup d’autres) et en ce qui concerne la Libye,quand je dis « nous » c’est dans le sens large,même si la France et L’Angleterre en étaient les chefs de file,d’autres pays ont mis la main a la pâte,Américains compris.

          1. Vrai mais faux.
            L’intervention INITIALE était sous mandat de l’ONU.
            Ce qu’a fait la France, après qu’avoir fait ce que l’ONU approuvait,
            était hors du mandat de l’ONU.
            La France sarkozienne est entrée en Libye sous mandat de l’ONU,
            puis outrepassant son mandat a foutu la merde qu’on sait.
            Sarkozy devrait être jugé pour son bricolage.

          2. Oui,mais l’intervention,qui a eu lieu avant que le mandat ne soit signé,n’avais rien a voir avec les termes du mandat.Les Russes furax d’avoir été trompés,se sont vengés en prenant les devants en Syrie.

          3. @Auguste:
            Vous racontez n’importe quoi, les russes n’ont jamais été furax, même s’ils n’ont pas apprécié la tournure des événements avec l’élargissement de la notion de zone d’exclusion aérienne.
            Mais que pouvaient-ils dire après leur intervention en Georgie ?
            .
            @Myshelle:
            .
            « La France sarkozienne » et « filloniste »avec Fillon proche de Poutine, ne l’oublions pas…
            .
            La France le RU et l’OTAN auront épargné à la Libye et au peuple libyen les douleurs, les morts, les exils d’un conflit que la Syrie connait depuis plus la même époque en 2011, soit plus de 6 ans de guerre civile…
            Nous pouvons être fiers d’avoir aidé le peuple libyen à franchir une première étape du nouveau destin qu’il se construit.
            .
            Même Poutine à fait le deuil de l’ancien régime en soutenant Haftar également soutenu par la France et l’Égypte.

    4. Il vaudrait mieux que nos déploiements se fassent autour de nos zones,après les russes on risque de se mettre à dos les chinois comme au temps des canonnières,(les chinois s’en souviennent du pillage du palais d’été par nous et les anglais,sans parler de Shanghai).

    5. Vous avez raison, il n’y a qu’à féliciter les chinois et les encourager à continuer. Typiquement une attitude de gauchiste pacifiste. Un esprit munichois diraient certains !
      On a eu ce genre de voisin encombrants en Europe, et c’était il n’y a pas si longtemps. Le voici d’ailleurs qui se rappelle à notre bon souvenir…
      La France est une puissance qui a des intérêts en Asie, il est parfaitement normal qu’elle participe à un tel exercice. Notre implication est d’ailleurs appelée par plusieurs pays asiatiques.

      1. Oui, mais l’idée n’est pas de se comporter comme des cons bellicistes, car cela ne manque vraiment pas dans le coin.
        .
        L’idée est d’amener une présence française et de la faire rimer avec une solution que tout le monde approuvera, ce qui suppose que nous ne soyons pas nous-mêmes tombés dans les affres d’un nationalisme étriqué et petit-bourgeois, qui fait devenir tout le monde égoïste.
        .
        Si, au contraire, nous sommes devenus des petits bourgeois, alors il est urgent de choisir un allié, qui partage les mêmes aspirations que nous.
        .
        Dans ce cas, il n’est plus question de valeurs, mais plus simplement de calculs, quoique je ne sois pas certain qu’on soit vraiment meilleur lorsque l’on renonce à ce en quoi on croit, lorsque l’on devient strictement opportuniste.
        .
        Mais bon, c’est la vie.

  3. Tiens on se réveille? On découvre l expansionnisme chinois en Asie…on se souvient qu on a des Zee…? Question récurrente: quel armement sur le mistral? Quasi pas d autoprotection AA et tres peu d hélico d aéronavale …si on veut passer un message aux chinois va falloir monter en puissance. Armer Nouméa et Tahiti et La Réunion…avec de l aviation et autres vecteurs…qui le veut et le peut on encore..?

    1. Le mistral est d’abord protégé par les hélico. Ensuite pour une frégate. C’est face à un danger assymetrique qu’il est vulnérable.
      Le mistral est orienté pour l’action vers la terre pas vers la mer ou vers le ciel. C’est d’autant plus juste qu’il s’agit d’îlots pris et militarisés par Chine. Donc en cas de guerre c’est bien une action de débarquement qui aurait lieu.

      1. D’aucun ici envisageant même déjà une guerre avec la Chine ? Mais dites donc c’est quoi ce délire ?

        1. Vous trouverez la réponse en une citation ancienne toujours plus vrai.
          « Si Vis Pacem Para Bellum »

        2. Bah, arrêtez un peu, personne n’ira déclarer la guerre puis débarquer en Chine !!!
          Ne soyez pas si binaire.
          Et si par bien mauvaise aventure la France devait être en guerre lointaine contre une puissance telle que la Chine, les BPC ne seraient d’aucune utilité…

          1. au contraire les iles et ilots seraient repris avec les missions amphibies menées avec les BPC

        3. vous comprenez le sens de « en cas » ? vous comprenez le sens d »‘envoyer un message » ? Je suis meme pas entrain de dire que souhaite cette guerre, je parle de la justesse tactique d’envoyer un mistral et pas un autre navire dans ce contexte. Mais qui délire ?

    2. Des vecteurs ? La Réunion -> Chine c’est du missile intercontinental…

      1. Stylgar,
        si la Chine tire des missiles intercontinentaux sur La Réunion; dites-vous qu’elle s’en prendra en retour et que ce ne sera pas sur ses îles mais bien en métropole 😉 !!

      1. Vous oubliez les quatres VBC cal 50 aux quatre coins de la piste d’envol

      2. @Thaurac:
        .
        Les 2 canons de 30 mm Breda-Mauser ne sont pas en projet mais bel et bien depuis longtemps abandonnés…
        Les 3 BPC sont équipés de 2 canons de 20 mm Narwhal téléopérés et les 12.7 sont complétées par des mitrailleuses Dillon multitubes de 7.62 (3000 coups/minute).
        .
        Mais cet ensemble ne sert qu’à l’auto-protection AA très courte portée et l’interdiction des approches; et dépourvu de tout moyen anti-navire, il n’effraiera pas ne serait-ce qu’une corvette chinoise.
        -> La protection du BPC repose donc sur la FLF qui l’escorte avec probablement un SNA pour l’occasion vu que le CdG est en ATM.
        Ça serait bien qu’un de nos Rubis approche une escadre chinoise un peut trop curieuse 😉 …

      3. le danger ne vient pas d’un porte avions mais des avions …
        le mistral est le navire le plus adapter à reprendre les ilots donc à envoyer un « message ».
        On demande aux mistrals de projeter troupes, chars et hélico pas d’éperonner d’autre navires ou de sauter or de l’eau pour chasser les avions, il y a une frégate d’escorte pour ça. De la meme façon qu’un PA ne fait pas d’AA ou de lutte marine (les Aster 15 c’est de l’auto protection.) et le BCP ne doit pas etre en premier mais après avoir la maitrise aérienne et maritime.

      4. Un BPC n’est pas un cuirassée ou un destroyer, c’est un porte-hélico. L’armement lourd c’est du ressort des navires d’escorte. Pour ces navires, cela doit se limiter à l’auto-défense rapproché. Éventuellement avec des lanceurs Mica VL, mais pas plus.

        1. Nous sommes d’accord sur ce point, il n’empêche que plus d’armements d’auto-protection AA ou antimissile courte-portée.
          Tel que 2 SADRAL auraient été mieux venus que ces 2 malheureux SIMBAD ou alors un véritable système CIWS tel que le Goalkeeper de Thales Nederland…
          https://rhk111smilitaryandarmspage.files.wordpress.com/2013/10/mistral_sadral_launcher1.jpg
          .
          https://www.thalesgroup.com/sites/default/files/styles/asset_image_full/public/assets/images/GK_C_710.jpg

    3. Les BPC ne sont pas seuls en opération, à Tinian il sera en formation avec des unités US et japonaises, frégates et croiseurs lance missiles et sans doute PA nucléaire américain, certainement sous couvert de l’USAF de Guam et de l’aéronavale US. De plus si vous lisez un appui du Courbet est envisagé…
      Quant à la volonté de stopper les visées expansionnistes chinoises il faudra bien un jour prendre des décisions en concertation avec tous nos alliés, arrêter de nous prendre le choux pour rien et en venir à des conclusions bien muries !
      Ce n’est donc pas en nous battant entre français ni entre alliés européens et autres que nous y arriverons, le fait de vouloir tout péter comme le promet lepen est un véritable non sens historique.
      on est toujours plus forts à plusieurs que seuls !
      Par contre, la chine et la russie comptent sur nous et nos désunions pour parvenir à leurs fins !

  4. « Plus qu’un simple exercice naval, ce sera une manoeuvre amphibie qui enverra un message clair à la Chine », a affirmé une source militaire à l’agence Reuters.
    La Chine est une puissance nucléaire et a une armée de plus de deux millions d’hommes (en service). J’espère que la « source militaire » en a conscience. Occupons nous plutôt de ce qui se passe au Sahel et qui devient de plus en plus inquiétant.
    Tartatin de Tarascon est vraiment bien français (sinon, il ne serait pas de Tarascon).

    1. @Rodier:
      .
      S’il est confirmé par le Japon,
      cet exercice adressera un message à la Chine simplement dans la mesure où il signalera que le Japon, pas forcément très copain avec la Corée du Sud et Taïwan, peut aussi trouver des alliés en dehors des seuls USA.

    2. La chine est une puissance nucléaire…. comme si nous autres ne l’étions pas …. !
      d’autre part la Chine à tout autant besoin de nous pour écouler ses marchandises que nous pour payer le fonctionnement de nos états, surtout le notre qui vit à crédit par des levées de capitaux sur les marchés obligataires …. fonds de pension etc…..
      et la chine est un de nos principaux créanciers !!
      Et comme les chinois ne sont pas des cons, ils sauront revenir à de meilleurs sentiments…. sinon ils savent aussi ce qui les attend.
      La course aux armements entre chinois et occidentaux , si elle a lieu, leur fera autant mal qu’à nous, leur croissance n’étant vraiment pas au top, 6,7 % du PIB si cela nous fait rêver n’est pas suffisant pour la Chine et son gouvernement. Une croissance en berne, signifie plus de pauvres et de « chômage » en Chine , la population ne sera pas en mesure d’absorber les excédents gigantesques non exportés et avec un système de corruption tel que les soulèvements populaires sont proches !
      Donc c’est de l’intérêt de personne d’en arriver aux mains !

      1. et comme nous ils sont en proie aux pbs financiers, leurs banques ne vont pas si bien !

      2. Le problème de la croissance chinoise actuelle c’est qu’elle est en grande partie fictive.
        Les chinois ont l’habitude de se fixer une croissance élevée a atteindre chaque année, chez eux la croissance n’est pas une tendance générale d’une économie se développant normalement mais bien un objectif.
        Pour atteindre cet objectif, la Chine lance d’énormes investissement, on construit a tout va des villes entière, des ponts, des autoroutes, on fait tourner les usines au taquet on donne des crédits a tout le monde.
        Résultat? La Chine s’endette comme pas possible, on se retrouve avec des villes flambant neuves, mais sans habitants (créant une bulle immobilière), des entreprises endettées qui ont des stocks immense mais pas assez de clients.
        Mais l’arrivée de Trump fait lever le pied à Pékin et y met un doute sur la stratégie a suivre.
        Tout ne va bien en Chine et sa folle montée risque de s’arrêter avec une crise tout aussi folle.

    1. @Willys89:
      .
      Rien que le fait que les japonais aient lancé un LHD : l’Izumo de 27 000 tonnes, fait peur à la Chine…
      .
      Constater qu’en plus des US, le Japon se constitue un réseau d’alliances intégrant donc la France, le RU, l’Australie, l’Indonésie, le Vietnam, la Birmanie et l’Inde n’est pas non-plus de nature à rassurer la Chine.

  5. Quelqu’un sait ce qu’est devenue la compagnie du 21 qui avait embarqué fin février à Toulon ? Débarquée à Djibout’ ou restée à bord ?

  6. Comme pour » le tour du monde de la Jeanne « ; Offrez-leur du cognac et du bon vin à bord ils vous écouterons poliment ,vous ferons un gracieux sourire ! Puis passez-leur le film de la « canonnière du Yang Tsé Kiang » version Chinoise, pour leur rappeler le bon vieux temps …
    Quand ils apercevront l’armement du bord …ce sera la franche rigolade!

  7. C’est trop tôt pour le poisson d’Avril.. A moins que Le Drian cherche des alliés outre-Atlantique pour faire élire son petit biquet. Je vois pas la Chine faire un blocus en Mer de Chine, ce serait profondément néfaste pour son économie; mais si ça amuse certain de montrer les biceps et de faire de grandes manoeuvres, ce sera juste une histoire de réciprocité face aux velléités chinoises.

    1. Le coup du petit biquet de Le Drian m’ a bien fait rire 🙂
      Bon sinon, notons que l’annonce arrive au moment d’une visite officielle du PM japonais a l’Elysee. Le lien est ici un peu plus probable.

    2. Eliot Mess,
      vous saisissez effectivement les intérêts chinois et les limites qu’ils s’imposent en conséquence.
      -> Il s’agit plutôt d’un message à destination du Japon si ces manoeuvres sont confirmées.
      Mais ce genre de manoeuvres adresse aussi de facto un message à la Chine soulignant que le Japon, pas forcément très copain avec la Corée du Sud et Taïwan, peut trouver des alliés en dehors des seuls USA.

    3. Le petit biquet sera toujours meilleurs que la grosse truie ou que la pie voleuse !

  8. Est-ce vraiment dans notre intérêt de mettre la main dans le panier de crabe asiatique? Si la situation entre la Chine, le Japon, les deux Corées ou le Viêt-Nam tourne au vinaigre, ne serait-il pas plus sage d’adopter une attitude « suisse », empreinte de neutralité et de modération? Et conserver ainsi nos capacités militaires, notamment navales, là où nous y avons le plus d’intérêt?

    1. Je ne cesse de me poser ces mêmes questions. Mais il y a des gens ici qui ne pensent qu’à faire des guerres partout en se disant qu’aucune d’elles ne traverseront nos frontières.

      1. « en se disant qu’aucune d’elles ne traverseront nos frontières. »
        .
        Cette phrase peut être retourné dans l’autre sens, ces individus pacifiste qui pensent que la France peut rester en dehors des conflits potentiels, sont au mieux naïf au pire ignorant, dans tous les cas ces 2 éléments sont dangereux.

      2. Hier les Sudètes, … demain la mer de Chine.
        Continuez de ne rien voir.
        .
        Il ne s’agit pas ici de faire la guerre à la Chine, mais juste de savoir considérer à temps le problème pour éviter de se retrouver demain devant un fait accompli.
        La France fait DÉJÀ partie d’alliances militaires dans le Pacifique.
        Le Monde est déjà globalisé.
        Ne pas vouloir considérer ce qui se passe en Asie … simplement parceque cela vous paraît … loin, c’est faire preuve de courte vue.
        Reprenez ce que j’ai écrit et ne le déformez pas. Il ne s’agit pas de faire la guerre la bas, mais simplement de rappeler aux Chinois le B.A.BA du droit international maritime, … en circulant la bas librement tout en refusant de répondre à leurs injonctions illégitimes …. et ceci de manière très sereine , sage , posée et diplomate … nul besoin de s’énerver contre quiconque.

      3. Il y a des gens ici qui ne veulent pas plus de guerres que d’autres mais qui réfléchissent et qui se disent que la France n’est pas le nombril du monde ni son trou du cul !
        Nos intérêts en tant que nation puisque vous aimez ce terme fourre tout ne sont pas moins en Asie qu’en France ou en Europe, le monde n’est pas français mais nous y avons des intérêts économiques visibles ici !
        Donc quand un pays les menace il est logique que nous lui en fassions part tout d’abord par des canaux diplomatiques, puis si cela n’a aucun effet par une démonstration dans leur zone économique ou proche !
        Le commerce maritime en Asie du Sud Est est quasiment pris en otage par la Chine, le collier de perle c’est bien beau mais la Chine n’est pas non plus la seule nation de ce monde. Le monde n’est pas plus chinois, ne devrait pas l’être en tout cas, qu’il ne devrait être français, US , japonais ou même russe. En comprenant ça, on arrivera à mieux s’entendre et se comprendre.

        1. Autre ex Hong Kong
          Quand les anglais ont rétrocédé l’enclave aux chinois les accords stipulaient que HK devait rester libre, hors du giron du PCC, hors les chinois ,ne respectent pas ou plus cet accord comme ils ne respectent rien à l’OMC, ni ailleurs du reste.
          Mais que foutaient les anglais blabla vous allez me dire, c’est l’Histoire, c’est comme ça ! relisez ou lisez l’Histoire de notre évolution, celle du genre humain….et vous comprendrez
          que foutent les chinois en Malaisie, Indonésie, et en Afrique… ils font ce qu’on a fait il y a deux siècles !
          à cette époque la chine n’était pas ce qu’elle est devenue grâce à nous et notre technologie qu’on leur a vendue sans réfléchir, créant un monde toujours plus dangereux ! Une bonne technologie dans de mauvaises mains deviendra mauvaise pour le genre humain, voir le gras du bide Kim jong Un

        2. @Rigel:
          .
          Oui, et où serait donc le problème quand la France entend faire passer un message à la Chine ?
          Il s’agit précisément d’un acte diplomatique en référence à la diplomatie que vous appelez de vos voeux et sans puissance militaire la diplomatie n’est rien.
          C’est une manière de pousser la Chine à la table des négociations.

    2. Oui c’est plus que dans notre intérêt….au delà du premier cercle d’îles (Philippines, taiwan, Japon), il y a en ligne de mire la Polynésie et la Nouvelle-Caledonie. Déjà que l’Australie et la Nouvelle Zélande qui sont supposés être nos alliés aimeraient bien nous voir dégager, je n’ose même pas imaginer dans quel état d’esprit se trouve la Chine.

    3. @Brun loutre:
      @Valère:
      .
      Du calme, ce n’est pas non-plus une campagne militaire, simplement un rappel que la Chine n’a pas s’approprier des zones maritimes en créant des îles à moitié artificielles.
      C’est rappel du droit international.
      -> Dites-vous que les chinois n’ont pas intérêt à se la jouer rapport de force, pas plus que sur les iles japonaises qu’ils contestent.

    4. Brun Loutre,
      .
      C’est une vraie question: la France doit-elle devenir une grosse Suisse?
      .
      Concernant les capacités navales, la Suisse est un paradoxe: non, les Suisses ne sont clairement pas des marins, pourtant leur argent fait tourner le commerce maritime mondial. Et pas qu’un peu.
      .
      Alors je vous retourne la question: être suisse veut-il dire qu’il faut se détourner de l’Asie?
      .
      Non, la vraie question c’est (élection présidentielle oblige): faut-il être provincial?

    5. Je partage vos réserves sur l’utilité de telles démarches pour notre pays.
      Vouloir donner des leçons aux chinois va nous revenir immanquablement dans la figure au travers de la question de nos territoires dans le pacifique et ailleurs.
      On nous demandera d’appliquer nos grands principes à nous même.
      Car ne perdons pas de vue que beaucoup de nos alliés dans le région seraient ravis de nous voir plier bagage du pacifique afin de nous y remplacer.

  9. Rappelons que le président mégalo philippin a du admettre qu’il ne peut empêché la Chine de faire ce qu’elle veut sur les îlots contestés :

    http://m.rfi.fr/asie-pacifique/20170319-mer-chine-meridionale-philippines-propos-duterte-construction-scarborough

    Malgré le fait que sa marine a commandé 2 frégates légères a la Corée du Sud équipé d’un système de combat Thales et de missiles Mistral, il faut bien plus de moyens pour être crédible.

  10. Message parti trop tôt. Entre Tinian et la mer de Chine, il y a dans les 3000 km. Guère de risque de tomber sur un garde côte chinois.

  11. J’aime beaucoup ce site et j’apprécie grandement les commentaires des contributeurs qui semblent être, à part les un ou deux trolls de service, de très bons connaisseurs des sujets exposés ; de fait il m’arrive de lires les commentaires après n’avoir lu que le titre de l’article .

    Je voudrai juste poster un commentaire en forme de question :
    Avoir des moyens militaires plus que limites, budget de la défense en dessous des 3% , et se lancer dans une aventure asiatique qui ne peut que les mettre en relief, me parait stratégiquement aussi inutile que contre productif ; une diplomatie musclée me serait elle pas beaucoup mieux adaptée dans ce cas précis ?.

    1. Il s’agit,pour moi d’un langage diplomatique du genre : »t’entends le bruit de mes bottes » mais nullement d’une escalade.De toute façon dans un conflit en zone pacifique nous ne serions que des acteurs secondaires, les acteurs principaux outre la chine et la corée du nord seraient les USA,le japon,taîwan,et sans doute l’australie ,la nouvelle zélande et pourquoi pas le vietnam(je ne sais quelle serait l’attitude de poutine ou celle de son successeur).Le centre du monde est maintenant sur l’axe pacifique.

    2. J’allais poster une question dans ce sens. Avons-nous les moyens de nos ambitions ?
      Quand notre armée est entièrement utilisée dans différents conflits et sur le sol national, quelle est la nécessité stratégique, au vu des frais engagés, d’aller grenouiller dans la mer de Chine ?
      Vulgairement, on dit qu’il ne faut pas prêter plus haut que ses fesses.
      Par contre, effectivement, sur les contrats et les accords politiques, il est possible d’avoir une influence sur la Chine, au profit de nos intérêts.

    3. le diplomatie sans armée c’est jouer du violon …
      là en plus on parle de la marine qui a un avantage qualitatif sur les bâtiments chinois et comme toujours il ne s’agit pas pour la France d’agir seule mais en coalition, pour une simple démonstration de force.

    4. Vos interrogations pertinentes sont annulées, détruites par votre invocation du dieu %.

      Les adeptes du dieu % sont une secte virulente, et malheureusement bien établie,
      contagieuse chez ceux « d’en haut » et qui s’éloigne du socle de ceux qui comptent.

      Le « pourcentage » est une injure au bon sens.

      Cerise sur le gâteau: C’est quoi une « diplomatie musclée »?

  12. « envoyer un message » à la Chine ?… Wouaffff !!!…. (concentration)… Message : Voici le pavillon français qui fait rire la planète entière… nous sommes grotesques, par la volonté de notre classe politique… c’est l’occupant de la Palestine qui nous a demandé de venir pour le défilé…. merci de ne pas tirer, on ne fait que passer… on n’a pas les moyens de remplacer le matos que vous couleriez… merci d’avance, et mille excuses pour le dérangement… Fin du message.

    1. C’est sur, 4 SNLE avec le systeme de missile le plus évolué en fonction, 6 sna bientôt remplacés par les sna les plus performants du moment, un porte-avion CATOBAR, 3 BPC , 12 fregates de 1er rang, 11 de second rang, la deuxieme aeronavale au monde … c’est tordant !!
      Et la France construit tout ses systèmes (a l’exception des catapultes) …

    2. @Ouranos:
      .
      L’US Navy étant la seule flotte au monde dite de Premier Rang, la Marine Nationale est la seule flotte dite Second Rang « supérieur ».
      Nous retrouvons ensuite les flottes de Second Rang (sans autres spécifications), avec la Royal Navy, la marine russe et la Force d’Autodéfense-Maritime Japonaise…
      Bien après viennent les marines de Second Rang « émergentes » telles que la Marine Populaire de Libération chinoise et l’Indian Navy.
      .
      Ce que fait la Marine Nationale en Mer de Chine, la marine chinoise n’a actuellement pas les moyens de le faire en Atlantique Nord…
      -> Les chinois fermeront leur gueule.

  13. « une diplomatie musclée ne serait elle pas beaucoup mieux adaptée dans ce cas précis ?. »
    Si absolument.
    Et c’est justement de cela dont il s’agit ici, de « diplomatie navale ».
    Sur ce terrain la France a même une position bien particulière, car la MN est la seule (sauf erreur) à être (encore) invitée dans les ports militaires chinois (avec manoeuvres communes), alors qu’en parallèle et par ailleurs, les bateaux gris français ne répondent pas aux injonctions de la marine chinoise lorsque la MN se déploie en mer de Chine dans les eaux internationales (les Chinois demandent sustématiquement à ce que les autres Marines déclinent leurs informations de route … ce qui n’est pas normal s’agissant d’eaux internationales … et, de ce que je sais, les bateaux gris de l’US Navy, de la Royal Navy, ou de notre Royale à nous refusent systématiquement d’y répondre, marquant ainsi officiellement leur refus de reconnaitre une quelconque souveraineté chinoise sur ces eaux).

  14. Pour donner des éléments d’appréciation :
    – C’est un échantillon de démonstration interalliée. Comme tous les échantillons, il donne un avant-goût mais ne dit pas quelle quantité ensuite…Le Mistral va simplement démontrer que la France est militairement capable de faire partie d’un dispositif naval de coalition de grande ampleur et intégré, avec des frégates françaises et asiatiques, en faisant débarquer des Marines américains intégrés à son 21 RIMA de l’Armée de Terre, couverts en même temps par des hélicos dont des Merlin anglais.
    – Dans ce coin du Pacifique il y a la Nouvelle-Calédonie. Stratégique pour la zone économique de pêche et surtout pour le minerai de nickel, métal stratégique qui sert aux superalliages aéronautiques.(société française ERAMET, poids lourd mondial de la métallurgie des alliages).

    Les chinois eux, savent lire une carte. On ne va pas baisser son froc en permanence devant eux.

    1. Mais nous avons toujours des pigeons voyageurs, au sein du 8ème régiment de transmissions au Mont Valérien. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à conserver cette capacité, les chinois se sont dotés, en 2012-13 d’une unité de transmission de 10000 pigeons. Bien utile dans un contexte de cyberguerre et/ou d’avarie majeure des moyens de communication. C’est la possibilité de communiquer des informations jusqu’à 800 km en une douzaine d’heures. De plus, une carte micro-SD, c’est pas ce qui va faire peur à un pigeon.
      Coté animalerie, nous avons bien sur nos chevaux, nos chiens diversement spécialisés, des faucons pour éloigner les oiseaux des pistes des nos bases et, derniers arrivés, un escadron d’aigles royaux pour la lutte anti-drones légers… Enfin les mascottes des unités, à valeur opérationnelle limitée je vous l’accorde, mais bien sympathiques et bien utiles pour la cohésion. Tout ce cheptel entretenu a budget extrêmement réduit au regard des services rendus. Petit hommage à la gent animale et sa contribution à la défense de la Nation.

  15. Pour ceux qui croient que les Chinois ne cherchent qu’à occuper pacifiquement des îlots déserts et sans intérêt, voir la bataille des îles Paracels , 19 janvier 1974.
    Pour ceux qui pensent que les Chinois n’ont aucune expérience des opérations amphibies, voir le débarquement et la conquête de l’île de Haînan (défendue par 100 000 soldats de tchang Kaï Chek) par l’armée Populaire chinoise en mars 1950.

    1. Vous avez raison MD,
      un peu de causticité ne fait pas de mal, merci pour cette parenthèse 🙂 !

  16. Puisqu’on parle de Chine et de la « Royale », un grand marin bien oublié, l’amiral Courbet!!!!

  17. La France pays de quelques dizaines de millions d’habitants va donc se servir du vaillant BPC Mistral, qui peut contenir quelques centaines de soldats, pour *envoyer un message* a la Chine, nation de 1.5 MILLIARDS d’êtres humains.
    .
    Question de curiosité – c’est quoi le message exactement de monsieur le Drian?
    Le capitaine de pédalo veut envahir la Chine avec ses BPC avant le mois de mai?
    .
    Bon OK je sors… 😉
    ….
    PS: comment dit on « cocorico » en Breton déjà ? 😉
    Bienvenue au printemps quand mème!

    1. Le message est simple, il s’agit de confirmer la volonté d’emprunter des voies et espaces maritimes que la Chine entend contrôler, alors qu’elle n’a aucune légitimité.
      Il s’agit aussi d’un message adressé au Japon et autres pays liés à la Mer de Chine connaissant des tensions avec la RPC.

  18. Moi pas comprendre.

    Je ne comprends pas comment la France, incapable de garantir la sécurité, l’inviolabilité de ses territoires et ZEEs, donc en métropole et en outre-mers…

    Je ne comprends pas comment la France s’en va « protéger » des territoires, des mers qui ne sont pas les siens. Là, la diplomatie fabusienne pète beaucoup plus haut que son cul (Même si Fabius a été garé, dangereusement garé).

    De mémoire l’OTASE n’existe plus, la France l’a quittée presque au même moment où elle quittait l’automatisme otanien. Alors qu’est-ce que la France fout là-bas?

    La réponse est simple: La France obéit.
    La France en Europe obéit aux anglo-saxons et aux demeurés de son Est contre la Russie. Elle obéit en Asie-Pacifique aux imbéciles essentiellement USAméricains contre la Chine.

    Je retiens que la France ne sait qu’obéir.

    Même une putain sait ne pas obéir.
    La France est donc moins qu’une putain.

    1. @Myshl MaBelle:
      .
      L’OTASE n’existe plus, mais en ce qui concerne la France, nous avons aujourd’hui des accords bilatéraux de défense avec le Japon, depuis peu que ses forces armées assouplissent leur statu de « forces d’autodéfense ».
      Les accords franco-japonais portent aussi sur des coopérations industrielles de défense, notamment dans le secteur aérospatial.

  19. Le message est pour la Chine, mais surtout pour le Japon et l’Australie. C’est l’affirmation de l’engagement francais dans ses alliances, et la protection de ses interets vitaux. Et en envoyant un Flagship , le message est d’autant plus clair pour tout le monde.
    Il faut rappeler que les patrouilles régulières de la Royale en Asie-Pacifique ont ete un facteur dans le choix de DCNS pour construire les Shortfin Australiens.

    1. Merci Elmin,
      je commençais à penser que je prêche dans le désert 🙂 …
      Vous faites également bien de citer le message indirectement envoyé à l’Australie par la France.

  20. Cela va être quoi comme message, si les chinois ne retirent pas leurs troupes de mer de chine, on les attaque ? Mais pourquoi la France attaquerait-elle la Chine ?
    Et je rappelle la puissance du langage, il y a eu le conflit entre arabie et iran à propos du nom du golfe persique ou golfe d’arabie.
    Pour la chine, la mer de chine signifie par son nom qu’elle appartient à la Chine.
    Pour les américains, leur signe USA( us A: nous premiers) signifie qu’ils se voient les premiers de la classe et ne veulent personne devant eux, pour cela qu’ils ont refusé la classement des PIB par parité de pouvoir d’achat car avantageant la Chine.
    On va risquer la guerre pour des histoires de noms.

Les commentaires sont fermés.