Accrochage sérieux entre Israël et la Syrie

Depuis le début de la guerre civile syrienne, le Hezbollah, la milice chiite libanaise qui soutient le régime de Damas, a souvent été la cible de raids aériens. Et la force aérienne israélienne a évidemment été soupçonnée d’en avoir été à l’origine.

Seulement, Israël a pour ligne de conduite de ne jamais commenter ouvertement ce genre d’opérations. Toutefois, en avril 2016, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu avait publiquement admis que des dizaines de convois d’armes destinés au Hezbollah avaient été visés par des frappes israéliennes.

Cette fois, il n’a pas fallu attendre longtemps pour avoir une confirmation de l’implication de Tsahal dans des raids aériens effectués en Syrie, dans la nuit du 16 au 17 mars.

« Cette nuit, des avions de l’armée de l’Air israélienne ont frappé plusieurs cibles en Syrie et ont été visés par des missiles anti-aériens », a en effet indiqué l’état-major israélien, sans donner plus de précisions.

De côté de Damas, l’on a évoqué l’intrusion de « quatre avions israéliens » dans son espace aérien. Ces derniers, entrés « via le territoire libanais », ont « atteint une cible militaire près de Palmyre », ville qui vient d’être reprises à l’État islamique (EI ou Daesh) par les forces gouvernementales syriennes. « Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir », a-t-on encore ajouté.

Mais Tsahal n’a pas tardé à démentir la perte d’un de ses appareils. « La sécurité de civils israéliens ou de l’appareil de l’aviation israélienne n’a à aucun moment été menacée », a-t-elle avancé. Toutefois, elle a reconnu que ses chasseurs-bombardiers ont bien été visé par des missiles anti-aériens (des SA-5?).

L’un d’eux a poursuivi l’un des avions ayant participé au raid alors qu’il était déjà revenu dans l’espace aérien israélien. L’engin aurait finalement été détruit par le système anti-missile Arrow, ce qui serait son premier engagement opérationnel depuis son entrée en service. Les débris du missile syrien sont tombés à Irbid, dans le nord de la Jordanie.

Il ne s’agit pas de l’incident le plus sérieux entre Israël et la Syrie [deux pays techniquement toujours en guerre, ndlr] depuis le début de la guerre civile syrienne. En septembre 2014, un Su-24 « Fencer » syrien avait en effet été abattu par une batterie de défense aérienne « Patriot » mise en oeuvre par Tsahal sur le plateau du Golan.

Cela étant, les forces syriennes n’avait jusqu’à présent pas aussi réagi d’une manière aussi forte aux incursions des avions israéliennes. Pour Assaf Orion, un expert à l’Institut pour les études de sécurité nationale, c’est un « changement significatif ». Comme il l’a expliqué à l’AFP, le régime syrien, renforcé par ses récents succès face à la rébellion et fort du soutien russe, a voulu faire passer le message : « Ne me cherchez pas, je ne suis plus aussi faible qu’avant. »

À noter que les forces aérospatiales russes présentes en Syrie devaient probablement avoir été mises au courant de ce raid israélien effectué dans la région de Palmyre, afin d’empêcher un possible nouveau transfert d’armes destinées au Hezbollah. En effet, Israël et la Russie ont trouvé un accord, en octobre 2015, pour s’informer mutuellement de leurs opérations aériennes respectives afin d’éviter des meprises.

66 commentaires sur “Accrochage sérieux entre Israël et la Syrie”

  1. serait-il possible que l’avion « abattu » soit en réalité un leurre ? les technologies actuelles permettent-t-elles de tromper les radars ?

    1. La technologie sert à brouiller un radar, le rendre aveugle ou générer des leurres… mais pas de faire croire à un crash, ça n’a aucun intérêt militaire.
      Quand le régime prétend que « Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir », c’est juste de la propagande. Impossible pour Bachar d’avouer être incapable d’intercepter l’aviation israélienne.

      1. Il est tout aussi « impossible » à la super armée israélienne d’avoir perdu un avion contre la piteuse armée syrienne.
        La carcasse peut aussi être tombé dans des territoires hostiles à l’armée syrienne ou ne pas existé.
        Propagande contre propagande attendons un peu pour savoir la vérité.

    2. La question est sans doute de savoir si un avion a été abattu, car pour le moment, aucune carcasse n’a été montrée, ce que n’aurait pas manqué de faire, sinon le pouvoir syrien ou libanais, au moins le hezbollah.
      .
      Pour le point 2 : Oui, les technologies pour tromper les radars existent, et elles sont nées en même temps que les radars. Il existe aussi des technologies anti-anti-radars, et ça fait partie des techniques qui focalisent le plus d’efforts depuis les années 1990. Elles atteignent un niveau de sophistication considérable dans l’armée Israélienne. Côté Syrien et sans l’aide Russe qui semble avoir été mise au courant et s’être abstenue d’intervenir, ils n’ont pas grand chose de sérieux à opposer, ni dans le domaine radar, ni même dans le domaine des missiles.

  2. Les raids israéliens visent aussi des garnisons syriennes. C’est un acte de guerre envers un pays souverain reconnu par les Nations Unies. Le couplet « anti-terrorisme » est un paravent destiné à faire passer une violation territoriale et un acte de guerre pour de la légitime défense dans l’opinion publique mondiale. C’est de l’inversion accusatoire, et c’est la même pilule que pour l’Iran, qu’on cherche à nous faire avaler à coups de diabolisation.

  3. Tiens, et sur ce même principe, l’Iran pourrait fort bien justifier le bombardement des locaux qui abritent les services de renseignement qui sont à l’origine d’assassinats de scientifiques iraniens en les qualifiant de terrorisme. Pourquoi ne le fait-il pas en représailles? Simplement parce qu’il en a pas les moyens politiques et militaires.
    Apparaît donc la vérité toute nue; toutes les justifications pseudo-morales autorisant, justifiant le non respect du droit international sont dans le fond, une seule et même chose, la loi du plus fort et sa volonté de l’imposer.

  4. Du SA5 sur du chasseur bombardier ca fait pas un peu riche?
    Et surtout du missile pour HVT en HA, pas vraiment manoeuvrant ca a pas bcp de sens….

    1. Entièrement d’accord, peu de chance de taper un F-15 avec ce genre d’arme

  5. Si l’objectif se situait autour de Palmyre, difficile de croire qu’il s’agissait d’un convoi de livraison d’armes sophistiquées au Hezbollah qui pourraient être acheminées au Liban , ce qui est l’excuse classique d’Israël en pareil cas. Il n’ y a à cet endroit que daesh qui recule sous la pression de l’AAS et des ses alliés. Finalement , cette opération ressemble plus à un coup de pouce supplémentaire à daesh de la part d’Israël , les deux partageant objectivement la même hostilité vis à vis du gouvernement légal syrien.

    1. La frappe visait un chef du Hezbollah Badie Hamya et son état major. Apparemment il serait mort.

      En 5 ans de conflit Israël a bombardé une dizaine de fois le Hezbollah. Ces frappes ciblent des objectifs très précis et ne sont en aucun cas une aide à l’un ou l’autre des belligérants. Si Israël soutenait l’état islamique, à l’heure qu’il est, Al-Baghdadi dormirait dans le palais présidentiel d’Assad.

      La situation dans la région est très complexe et on a souvent la tentation de simplifier les choses mais c’est pas une raison pour imaginer des scénarios délirants.

      Quand à l’avion abattu, si c’était vraiment le cas, on aurait des images.

        1. Ben voyons, Israël est responsable de tout les maux, du Sida à la famine en Afrique, en passant par la situation politique dans tout le Moyen-Orient, et maintenant Daesh! Je ne suis pas favorable à la politique d’expansion sioniste que mène Israel au détriment des territoires palestiniens, mais de là à partir dans des théories du complot délirantes, c’est irrationnel.

          1. … Y croire, a quelque chose du délire, et tiendrait de l’irrationnel.
            Propager la rumeur, au contraire, est très délibéré: politique, désinformation, propagande, toussa. Alt-fact.
            .
            On est habitué aux liens pourraves de datamo ; ce coup-ci, il l’a joué discret, avec un site tiersmondiste-bonenfant, mais si vous g**glisez: « Clark-daesh-cnn-israel », vous trouvez tous les sites/blogs habituels de la bande à voltairenet, etc.
            .
            Alors je suis allé voir yout*be, la séquence video de cnn en question (un extrait d’environ 3mn), où le général dit en gros que daesh est soutenu/financé par des gens au M-O. Il ne les nomme pas (diplomatie), mais c’est implicite/évident qu’il s’agit de gens dans les cercles du pouvoir saoudien. Pays qui est certes un allié des Etats-Unis.
            .
            (Et allié aussi de la France, entre parenthèse)
            Donc, suivant datamo, daesh est une création de la France.
            Pardon, d’Israel, je voulais dire.
            C’est l’évidence-même.
            .
            Mais pourtant (toujours pour faire du datamo),
            la France, c’est prouvé, tape daesh à coup de scalp, et de pélos de 120, daesh pourtant « création de ses alliés sionisto-arabes (!) ».
            .
            C’est que la France est fourbe: en tapant daesh, la France révèle qu’en vrai elle est l’alliée du hezbollah et d’Assad (qui sont dès-lors, ipso-facto, tous deux des créations en sous main de la France, comme chacun le sait).
            .
            Voilà voilà. De rien. N’hésitez pas à me solliciter s’il y a des trucs que vous ne comprenez pas.
            .
            Sinon, aux origines de daesh, cherchez: 2003, Irak, Baas… Syrie.

          2. « Théorie du complot »
            Argument indigent , le seul qui semble vous rester visiblement.
            Regardez plutôt qui est Wesley Clark.
            Je vous rappelle par ailleurs que dans des termes différents , le Général Desportes au Sénat et le Général Flynn ont confirmé la responsabilité des alliés de la coalition occidentale dans la création et l’implantation de daesh.

  6. Il n’y a pas d’avions abattu, c’est un classique des pays arabes pour ménager la fierté nationale.
    De plus, sur d’autres sites, il semblerait que le missile envoyé n’est pas « suivi » l’avion mais visait la région de jérusalem, ou l’alarme a retenti, et pour être abattu par un système de haute altitude, c’est surement un cadeau du hezbollah sur jérusalem

    1. C’est marrant que votre réponse ne soit que l’occasion de niaiser les pays arabes quand il s’agit d’une agression de l’état juif, ce même état qui passe son temps à se plaindre, plaintes relayées pour des soutients comme vous, on peut pas faire plus malhonnête qu’un argumentaire sioniste.

        1. Quant Israël frappe le Hezbollah c’est très bien pour le monde entier vous voulez dire !

          1. tout à fait!! Mais en France, par exemple, nous commençons tout juste à toucher du doigt, ce que les Israéliens vivent depuis des décennies..les attaques terroristes et la vie au quotidien avec des gens qui ne vivent que pour vous frapper lâchement. Et nous, nous aurions le droit de frapper partout sur la planète les terroristes, mais pas Israël…Notre dernier rempart contre un monde de barbares….

      1. Où tu vois que je les rend niais.
        Souviens toi, nasser dans son palais, les généraux qui pleuraient et la foule en bas qui disait « on a gagné » israel était entre 20 et 40 km de damas, et idem pour kadafi, saddam, ils prennent pilées sur pilées mais pour eux c’est une victoire.
        a toi de voir si c’est de la naiveté ou autre chose!

    2. Je suis certain que si les 4 F16 avaient été abattu on aurait parlé de « Haine du juif et d’antisémitisme de la part des missiles syriens ».

    3. Bonjour,vous avez surement raison ,c’est vraiment bizarre cette histoire de SA-5 abattu par un Arrow pour couvrir des F15 .Maintenant ,si la Syrie veut jouer à ce petit jeu ,j’espere qu ‘ils se souviennent de la leçon de 1982.Je me demande aussi jusqu’où pourrait aller les Russes ,ont ils vraiment envie de tester leurs S300 et S400 contre la chasse israélienne ou plus généralement occidentale ,pourtant cela serait encore mieux pour le commerce qui marche déjà bien ou alors non !Plus sérieusement ,Israël se retrouve quand même avec un gros problemme avec cette force du Hezbollah qui ne ressemble plus trop à une milice et dont l’ encadrement et les moyens de combat progressent ,cela nous montre aussi le type d’adversaire que nous pourrions affronter avec un combat certes plutôt asymétrique mais qui peut employer des moyens « lourd ».

      1. Le Hezb n’est plus une milice mais une force armée autrement plus puissante que l’armée régulière libanaise (qu’il a d’ailleurs largement infiltrée).
        Le seul missile antiaérien au service de l’Armée syrienne capable d’atteindre Jérusalem est le SA-5 Gammon, selon la nomenclature de l’OTAN (S-200 Dubna en russe). Cette fusée, introduite dans la région dans les années 70, d’un poids de 7 000kg et d’une longueur de 11 mètres, vole à 40km d’altitude et à Mach 4. Le SA-5 est l’unique missile antiaérien syrien qui aurait pu justifier le tir d’un Khetz (Flèche en hébreu) pour l’abattre. Si c’est le cas, cela aura servi de test grandeur nature pour le Khetz et lui permettrait désormais d’arborer la fameuse mention « testé au combat ».

        1. Bonsoir,quand je parlais de milice c’est effectivement il y longtemps,par contre je ne comprends toujours pas le tir d’un SA-5 contre des chasseurs (d’ailleurs j’ai l’air de m’être trompé en parlant de F15). Mais bon,si cela a servi pour l’entrainement .

          1. Bonjour, le SA-5 n’a pas été tiré contre les chasseurs, mais en direction de l’intérieur du pays (Jéru ? TLV ?).
            La Syrie avait déjà tiré des SA-5 contre des avions du ‘hel avir lors d’une précédente expédition anti-Hezbollah en septembre 2016 mais Israël n’avait alors pas déployé de contre-mesures.
            Le régime Assad prétend que les frappes des 4 avions hébreux visaient à « aider l’Etat Islamique » près de Palmyre, ce qui est aussi grotesque que ses affirmations d’avoir abattu un avion en vol et endommagé un autre. Tous les avions sont rentrés sans encombre à leur base et la preuve vient des débris du Sam atterri en Jordanie (et des autres débris que les fouilles des troupes au sol ne manqueront pas de ramener).

      2. Autant que je sache, la  » chasse occidentale » ne viole pas systématiquement l’espace aérien des autres pays.

    4. Un missile de 600 kms de portée ? Hé bé… Ils ont du matos les Syriens…

      1. Pourquoi 600km ? Il y a des sites Sam partout sur le territoire syrien et pas uniquement à Palmyre.

  7. Aucun avion israélien abattu, habituelle propagande destinée à la rue arabe, comme dit Thaurac  » pour ménager la fierté nationale « .
    Ce qui est nouveau, en revanche, c’est l’annonce officielle de l’état major israélien. Jamais celui-ci ne confirme (ou n’infirme) une opération du ‘hel avir. Ce qui augure d’un changement diplomatique (et militaire).
    A de datamo qui se permet d’évoquer  » un coup de pouce supplémentaire à daesh de la part d’Israël  » : thèse conspirationniste aussi récurrente qu’imbécile. C’est ne rien savoir des réalités israéliennes ni des conflits de cette malheureuse région. Comme si l’état hébreu avait un quelconque intérêt à favoriser l’état islamique et les djihadistes sunnites alliés au Hamas… Consternant.

    1. Ce n’es pas votre ami Netanyahu qui rendait visite il n’y a pas bien longtemps aux terroristes d’al Qaida Nusra dans un hôpital israélien ou ils étaient soignés?
      Ce n’est pas le chef du renseignement israélien, Herzi Halevy qui déclarait :  » Israël ne veut pas que la situation en Syrie finisse par une défaite de Daesh  » ?halevyha.
      Thèse conspirationniste ?
      Vous êtes consternant

      1. Votre commentaire est binaire : les bons du côté Assad, les mauvais du côté EI.
        La situation est beaucoup plus compliquée. Israël soigne en effet des blessés syriens, militaires et civils (dont beaucoup d’enfants). Mais l’ASL, réduite aujourd’hui, combat férocement l’EI et al-Nosra.
        La répartition des Druzes des deux côtés de la frontière — chaque groupe étant fidèle au régime de son propre pays, mais encore plus loyale à la communauté druze — vient encore compliquer les choses.
        Cette neutralité et ces soins d’Israël ne sont pas sans arrière pensée. Ces contacts ont débouché sur une relation de «bon voisinage», qui se traduit non seulement par la préservation d’un calme relatif à la frontière mais aussi par le maintien à distance du Hezb (et à présent des pasdarans).

        1. Un bon voisinage avec Dash et Al Qaida…………….merci de confirmer.
          Quand a l’ASL, elle a disparue corps et bien de puis au moins 3 ans.

        2. Pardon?
          « Maintien à distance des pasdarans »…?
          (merci d’avance)

      2. Je vois que l’ouverture des hôpitaux IL aux combattants de Syrie n’a pas échappé à votre sagacité.

        Quand à l’ouverture des prisons syriennes aux islamistes par Assad, votre sagacité fait alors curieusement défaut.

  8. Le conflit syrien n’est pas une guerre civile.
    Deuxièmement pourquoi parler de  » régime syrien » et non de gouvernement syrien ?
    Parlez-vous de régime français ? ou de régime turc ? Ou de régime américain ?
    L’objectivité de ce site internet est à géométrie variable.
    Dans ce cas, prenez officiellement un parti-pris pro-terroriste.
    Car vous ne le savez peut-être pas, mais le gouvernement légal syrien combat des terroristes étrangers sur son propre territoire depuis des années.
    J’ai horreur de la désinformation.

  9. Si l’on apprend qu’un f16 s’est crashé à l’entraînement dans quelques semaines on saura que les Syriens avaient raison quand ils disaient avoir abattu un avion.

    1. Nop. Si un avion Israélien s’était crashé, la carcasse aurait été photographiée par les Hezbollah et aurait inondé les réseaux sociaux. C’est le genre de victoire sur lesquelles on ne mégote pas la com’, ni en occident, ni en Syrie.

      1. A condition qu’il se soit crashé en Syrie ou en Jordanie.
        Les avions israéliens ont suivi le chemin habituel, méditerranée, viol de l’espace aérien du Liban, pénétration en Syrie, retour direct.
        Si touché il y a eu , c’est au retour donc probablement au dessus du territoire israélien.
        Il est possible que les russes aient averti les Syriens, la capacité de détection des Syriens étant très faible. Le raid ayant pour objectif Palmyre ou se trouvent de nombreux conseillers militaires russes, les russes n’ont surement pas apprécié.
        Le tir de S200 était juste un avertissement, la prochaine fois ce sera les S300 ou S400.
        Manifestement le fait de s’être fait coller aux fesses et allumer par les chasseurs russes n’a pas suffit.
        Deux ou trois avions israéliens descendus devrait suffire a rappeler aux israéliens les règles de base de la souveraineté de l’espace aériens

        1. Vous êtes bien sur de vos affirmations ? en 1982 la défense aérienne syrienne « soviétique « était sensé être au top ,on a vu le résultat .On peut dire de l’ OTAN,mais que valent les russes face à une vrai armée ? Peut être qu’un ou deux F16 pourrait être abattu ,mais alors je ne donnes pas cher des quelques positions Russes en Syrie , à eux de voir ,mais je crois qu’ils ont déjà choisi .

        2. aleksandar
          Vous devriez arrêter de rêver, les Russes ne toucherons pas aux Israéliens pour plusieurs raisons, ils ont besoins d’Israël pour leurs hautes technologies dont une partie importante et conçus, fabriqué et fournie par les compagnies Israéliennes, du faites des absences ou retards Russes dans ces domaines. La Russie ne peut se passer des technologies Israéliennes dans de nombreux domaines vital pour sa sécurité.
          De plus le corps expéditionnaire Russe en Syrie ne tiendra pas 2 jours face a Tsahal on cas de conflit, et les Russes savent parfaitement que la sécurité d’Israël n’est pas négociable et n’ont aucune envie de se frotter a eux, Tsahal et l’armée de l’air Israélienne ne sont pas les Ukrainiens….
          Le deal et simple entre le Kremlin et Jérusalem, et date depuis leurs installation en Syrie pour soutenir Assad, Israël fait le ménage avec ses ennemies dans la région, les Russes restent hors de notre chemin, si vous intervenez, vous devenez une menace pour Israël et vous serez traiter comme tel, Poutine n’est pas idiot, il ne va pas se bruler les doigts, il connait les limites et capacités de ses forces.

          1. si 1 millier de combattant du hezb on pu empêcher Tsahal de franchir la rivière Litani sans support aérien satellites ou armes lourde la Russie ne ferait qu une bouche de l arme israélienne si elle le voulait.. mais le veut elle… 30% des israéliens son d origine russe (la terre de leur ancêtres).

        3. @aleksandar
          Quand les Russes ( et je les aime bien ) réussiront à abattre un avion occidental ( qui ne soit pas de ligne…! ) avec des ROE normales de temps de guerre – pas comme au Vietnam – les poules auront des dents …

          1. @Clavier Alors pourquoi avec leurs supers armes et armées les occidentaux n’ont pas vaincu Daesch de simple civils peu équipés. Super la technologie occidentale capable de mettre ne pièce toutes les armées du monde mais pas quelque fanatique avec leur pick-up et leur kalach.

          2. Commentaire de pékin……..aucune argumentation,aucun fait , aucune analyse, juste la boule de cristal.

          3. @ Redge,
            pfiou, vous savez pas à quel point vous revenez de loin.
            .
            Le prochain qui parle de mecs avec des kalashes, en pick-up, et en TONGS, je réclame le rétablissement de la peine de mort et j’envoie mes drones, dans un même mouvement.
            .
            Sinon, Redge, pour poutrer durablement (définitivement) daesh, faut autre-chose que de la techno, hein.
            Il faut au sol: des bataillons, des régiments.
            Et puis une (des) administration(s), un appareil d’état, etc.
            Ayant une « certaine » légitimité.
            .
            Pour ça, il y a les russes, le hezb, … et le régime
            (tant qu’il est là ; et avec votre sagacité, il ne vous a pas échappé que personne le tape, hein, le régime, ni nous, ni les US, ni les « sionistes », etc)
            .
            De rien.

        4. à aleksandar : 2 ou 3 avions israéliens descendus signeraient la fin d’Assad, de la présence russe en Syrie et de l’arc chiite dans cette région. Ne prenez pas vos désirs pour réalité.
          Quant au  » viol de l’espace aérien du Liban « , il cessera — si tant est qu’il soit avéré, mais vous êtes bien sûr plus au courant que tout le monde — quand le hezb arrêtera de violer tous les domaines de la souveraineté de Liban.

          1. Israël est chargé de la protection de la souveraineté du Liban?
            C’est embêtant car les libanais vous détestent.
            Cessez de rêver, vous n’êtes pas en mesure de contrer la Russie si jamais vous vous attaquez aux russes en Syrie.
            Renseignez vous sur la capacités de S300 et S400, votre belle armée de l’air se fera détruire en moins d’une semaine et les US ne bougeront pas le petit doigt.
            C’est fini les rodomontades, il va falloir abandonner le projet de Grand Israël et revenir a la réalité.

          2. de aleksandar
            Israël est chargé de la protection de la souveraineté du Liban?
            __________
            Le hezbollah est chargé de la protection de la souveraineté du Liban?
            Chargé par qui?
            Par l’Iran.
            Qui se fout royalement de la souveraineté du Liban, mais entend, via le hezb, préserver ses intérêts dans la région (arc chiite).
            (Et aussi tenir aux yeux du monde le rôle de leader dans la soit disant lutte antisioniste (c’est vendeur auprès de certains, cette posture))
            .
            La guerre du hezb et de l’Iran en Syrie, c’est aussi pour défendre le pauvre et malheureux petit Liban contre les méchants israéliens?
            Ou bien cela s’inscrit dans la lutte d’influence chiites vs sunnites?
            .
            A votre avis?

  10. C’est marrant cette surreprésentation sioniste sur cette page a venir défendre un pays qui en agresse un autre et dont même le ministre vient de menacer de détruire leur défense aérienne s ils se défendaient encore. On aura tout avec cet état voyou.

    1. Svenko
      Pour la majorité des commentateurs, l’équation est assez simpliste, Israël tue des arabes, donc on soutient Israël.
      Cela ne va pas plus loin que ça.

    2. je me disais quant à moi que ce genre de sujet était un véritable honeypot, pour tous les « conspis », alt-facts dealers, révisionnistes, etc.
      .
      Le pays en question, c’est Israel qui agresse la Syrie, j’ai bon?
      Avec vous on n’est jamais déçu.
      .
      Vous savez pas que ces deux pays sont toujours techniquement en guerre?
      Depuis 1982. Faute d’accord/traité de paix.
      .
      Aussi, est-ce de bonne guerre…

    3. C’est marrant comme, sur cette page, certains s’obstinent à confondre agresseurs et agressés.
      Israël n’a jamais menacé de génocide un quelconque pays, contrairement à l’Iran (sans que cela ne gêne l’ONU censé préserver la paix mondiale), au hezb, au hamas, à l’EI, à al-Qaïda et j’en passe.
      Ne comptez pas trop sur l’état hébreu pour se suicider, la fête est finie et tsahal veille.

    4. Va voir du coté des agissements de poutine et on en reparlera ,camarade Svenko!

  11. Comprend toujours pas cet éternel étonnement quand il y a une opération IL en Syrie.

    Nucléaire en Syrie? Une paire de claques.
    Armements pour le Hezb? Une paire de claques.

    Tarif somme toute habituelle pour deux entités qui ont une grande sympathie pour IL.

Les commentaires sont fermés.