L’administration Trump a assoupli les règles d’engagement pour les frappes de drones

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. Parabellum dit :

    Trump est un pragmatique et préfère sans doute la frappe par drones qu’exposer des boys même si il y en a plus en Irak…nous on n a toujours pas de drones armées par niaiserie alors que les armes de demain devraient être largement d’ironiser notamment pour les combats urbains et les frappes opportunes en cours de reco lointaines…il faut repenser tout ca pour le XXI éme siècle…et épargner la vie de nos camarades face à des fanatiques…ou à des masses .les russes développent des drones chenillées très armées et elles sont combat proven..

    • jyb dit :

      @parabellum
      non trump a officiellement autorisé un raid sue le terrain le 28 janvier (1 navy seal tué) et officieusement un deuxième raid toujours au yémen ( pas de bilan)
      D’autre part il envoie des troupes régulières en syrie.

    • Auguste dit :

      Les boys?:il est question qu’il en envoie 30 000 en Syrie-Irak.Quant à savoir si c’est lui qui décide….de l’heure ou il mettra sa signature peut-être?.J’ai du mal a l’imaginer prendre des décisions délicates et difficiles que sont les décisions de politique étrangère.

  2. jyb dit :

    la porte ouverte aux conneries ! et ça a déjà commencé…
    Au yémen, trump n’a pas du tout apprécié l’échec de son premier raid en temps que président et il a décidé de « punir » les yéménites. L’expression n’est pas de moi. Pendant une grosse semaine jusqu’à ce que la météo se gate les us ont mené plus de raid au yémen que ces deux dernières années.
    Pour l’instant le résultat de ces bombardements est « en cours d’évaluation » pour ce qui est des cadors d’aqpa tués mais pour ce qui est des civils on en compte une trentaine dont des enfants et cerise sur le gateau, un chef de tribu…pro hadi et donc pro coalition. L’asabiya (solidarité clanique) est très forte au yémen, on ne va pas tarder à le constater.

    • Thaurac dit :

      Dans ces pays, tu détruits un état major, il y a plus de civils tués que de militaires, car ils n’ont pas d’uniformes, et sans la kalash et les chargeurs, ils redeviennent civils….

      • jyb dit :

        @thaurac
        Tous les hommes yéménites pubères portent une jambyia ( le poignard ) et hors des villes une arme à feu.
        le yémen est : arme à feu par nombre d’habitants numéro 2 (derrière les USA) 55 armes pour 100 hbs. Au nord dans la ville de saada, jour de marché, il y a le souk des tissus, le souk des épices…un peu plus loin le souk aux bestiaux qui est juste à coté du souk aux armes (un musée à ciel ouvert) Un chef djebella qui trouvait que j’étais un peu léger avec mon opinel m’a offert un fusil lee enfield. beau et… lourd.
        P.S : non il n’y a pas d’état major, ce sont des réunions de famille.

        • Thaurac dit :

          Réunion de famille avant de reprendre le combat, bon, malgré les surveillances, les renseignements, les drones se sont encore trompés, zut…..

      • Clément dit :

        ou juste peut être qu’avec 4 enfants par femmes, des familles très élargies et un peu de polygamie, ça fait beaucoup de monde dans les maisons.

      • tschok dit :

        Thaurac,
        .
        Vous avez le raisonnement du type qui se trouve du bon côté du manche. Maintenant, imaginez que la France bascule dans la guerre civile et que les Américains interviennent militairement, en appliquant aux Français les règles de tir qu’ils appliquent aux Arabes.
        .
        Ah…
        .
        Là, ça change la perspective.
        .
        Beaucoup de Français seraient scandalisés que leur vie dépende de l’appréciation d’agents de la CIA ou de contractors de boîtes privées, confortablement installés dans des bungalows climatisés plantés sur le tarmac d’une base aérienne US, dans un de leurs foutus déserts de rednecks.
        .
        Si jamais ça devait nous arriver, beaucoup d’entre-nous redeviendraient très vite des amoureux zélés des droits de l’homme. Maintenant, comme les Hellfire pleuvent sur des Arabes, ça nous en touche une sans faire bouger l’autre, c’est sûr…

        • Thaurac dit :

          On pourrait aussi pourquoi pas, appliquer les règles russes, ne sont pas t’elles plus souples.
          Souviens toi des bombardements anglais et américains de nuit de haute altitude , la france a déjà connu…
          Ce qui est bizarre dans ces pays arabes, tu vois rentrer 40 terroristes dans une maison, une bombe tombe, il y a 60 civils morts, si possible enfant, femme, et si tu peux ajouter un ou deux humanitaires de plus pour faire le compte , c’est tant mieux….

  3. tschok dit :

    L’idée générale est d’assouplir le nerf de bœuf pour le rendre plus cinglant, pour qu’il fouette mieux.
    .
    Pour qu’il arrache à l’os plus de quantité de chair humaine. Il y a une idée de rendement derrière cela.
    .
    Vu les errements de la politique des drones, alors qu’il s’agit d’un outil performant dont la létalité augmente plus on le rend précis, je crois cette nouvelle facilité d’emploi offerte aux exploitants des drones nuit, en réalité, à la conduite des opérations, car elle les autorise à encore plus d’inadvertance. Ce dont ils ont déjà abusé au prix de pertes collatérales qui en font les équivalents, en uniforme, des terroristes.
    .
    Le drone est un moyen qui a besoin d’être concentré, pas dilué.

  4. Yrr dit :

    Je vais rappeler ici que ces assassinats sans jugement dans des pays étrangers sont le comble de l’illégalité. Ce sont bien des assassinats au regard du droit international tel qu’il est défini par l’ONU.

    Alors j’entend d’ici les moralisateurs et les hérauts bien-pensants nous expliquer qu’on sauve des vies en éliminant des terroristes. C’est répondre à côté de la question, et c’est quand même illégal.

    La civilisation c’est le droit. On ne lutte pas contre la barbarie en piétinant le droit, fut-ce avec les meilleures intentions.

    Et j’ajoute que les soutiens idéologiques, religieux, financiers du terrorisme islamique sont très bien connus. Si l’on voulait vraiment lutter contre le terrorisme…

    • wagdoox dit :

      le droit international ne s’applique qu’en cas de réciprocité.
      mais vous avez raison ca ne fera qu’empiré les choses, sans compter que la CIA est une agence infernales qui n’a jamais rien résolu. À voir si ca se confirme.

    • Clément dit :

      Je suis plutôt d’accord avec vous sur la nécessité de rester droit, mais il me semble que le droit international (disons plutôt « les droits internationaux ») autorise la légitime défense des états. Mais ce droit concerne plus les relations d’état à état, donc difficilement applicable pour les groupes non étatiques. C’est là toute la complexité de cette question, les juristes se déchirent dessus.

    • Thaurac dit :

      Voir russie, hassad, alep….

  5. Thaurac dit :

    Fini les 10 avocats et deux procureurs dans le dos du pilote , qui débattent avant chaque tir!

  6. Lagaffe dit :

    Pour info, l’USAF a vu son nombre de pilotes de drones dépasser celui de ses avions de chasse et de transport :
    https://www.generation-nt.com/armee-usa-drone-pilote-avion-nombre-actualite-1940466.html

    • Parabellum dit :

      Tout à fait. Nous on est toujours dans les belles images genre Tanguy et laverdure…la guerré tue et à la fin seule compte la victoire quand l autre est telllement détruit qu’il arrête….ok ca veut dire zéro killed. Zéro mort..