Libye : Une société militaire privée russe a envoyé des démineurs près de Benghazi

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. jyb dit :

    – Le mercenariat a le vent en poupe. L’arabie saoudite pratique au yémen un mercenariat institutionnel, mais aussi plus opaque avec des mercenaires colombiens, ougandais, africains (du sud)
    Aux usa le patron de blackwater qui a financé la campagne de trump est le frère de la « ministre de l’éducation »…et aurait même déjà signé un contrat avec l’us army.
    Pendant sa disgrace obamanienne, il a enregistré sa société à Hong-Kong. En libye, il est employé par les émirats arabes unis…
    – En syrie, les mercenaires russes travaillent étroitement avec le corps expeditionnaire russe ( pour ne pas dire qu’ils en font partie) Ils assurent la sécurité des convois, ils assurent la protection de certaines implantations ( ils auraient été déterminants dans la défense de la base tyias)
    Mais ils sont probablement aussi présent dans les phases offensives.
    On peut se demander ou est passé ivan SLyshkin ? C’est un des deux soldats russes tués pendant l’offensive sur palmyre. Mais qui a disparu du body count russe. Bizarre.
    En revanche on sait que artemb gorbunov faisait partie du peloton d’éclairage de la 96ème brigade de reconnaissance.
    estimation qui date un peu (2015) 2500 mercenaires russes.

  2. Pascal dit :

    Le mercenariat c’est le moyen de s’impliquer directement sans être sous le pavillon d’un pays et souvent du pays qui finance…
    Ce n’est pas nouveau et c’est une composante de la guerre hybride.
    Elle lave les mains des états et permet d’agir sans se soucier de la politique, de l’ONU, des scandales et autres accusations.Si demain une boite privée tue 300 civils par erreur, pas grave, elle sera fermée, un responsable en prison pour un petit temps et une autre, avec un nom différent naîtra de ces cendres…

  3. Myshl Mabelle dit :

    La Russie ne fait que mettre à l’oeuvre ses SMPs tardivement,
    vu que nos grandes démocraties occidentales pratiquent depuis un sacré bail.
    Des siècles.
    Dans « Le temps », au siècle précédent on les appelait les « Barbouzes »,
    et la France en a semé un max en Afrique. Pendant et après la décolonisation.

    « SMPs » ou « Mercenaires »?
    Les SMPs sont aux mercenaires ce qu’ont été les corsaires aux pirates.

  4. Auguste dit :

    J’ai envie de dire: »et alors? ».Et le trafic du pétrole,aux mains de deux clans mafieux qui travaillent mano en la mano avec les compagnies pétrolières,sous l’oeil bienveillant de l’Europe qui en profite, tout en faisant semblant de soutenir le gouvernement légal:on en parle?

  5. Robert dit :

    Les russes font comme les américains, non ?
    Ils interdisent à leurs ressortissants le mercenariat, mais ils opèrent en sous-main quand ceux ci s’engagent ou soutiennent des sociétés de mercenaires.
    Des informations à ce propos ?

  6. tartempion dit :

    On se souvient de la fameuse loi socialiste réprimant le mercenariat en 2003 qui a fait perdre ces 20 dernières années des milliards d’euros de contrat à la France alors que dans le même temps , les gouvernements français successifs , ont utilisé complaisamment les services de mercenaires Russo -ukrainien pour piloter les avions cargos Antonov /Ilouchine ou les vénérables hélicoptère de transport de l’ex armée rouge indispensables à nos opérations extérieures . Des sociétés immatriculées dans des paradis fiscaux pour couronner le tout , ce qui démontre que nos dirigeants ne sont pas à un paradoxe prés ….