Un gendarme blessé par balle lors d’un exercice anti-terroriste

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. Duc d'Oréans dit :

    Mais n’y a-t-il pas eu, aussi, un accident à l’instruction au sein du PSPG de la centrale de Fessenheim ? Car Thionville n’et pas à côté de Fessenheim. Je ne cherche pas à faire de l’humour, car cela me navre pour les victimes, les auteurs qui vont en prendre plein la gueule et l’image de la Gendarmerie, une des rares choses qui fonctionne à peu près dans ce pays foutu.

  2. tartempion dit :

    Encore une erreur de manipulation , une de plus devrait-on dire …Décidément ce corps militaire semble être plus à l’aise dans la surveillance des usagers du réseau routier que dans la lutte anti terroriste …. Je comprends mieux pourquoi Sarko préférait la police nationale !

    • roq'nwar dit :

      Sarko préfère les matraques c est ca?

    • philippe dit :

      @ Tartempion
      Votre commentaire fielleux n’apporte aucune plus valu à ce blog et démontre votre méconnaissance du sujet.
      1) la lutte contre l’insécurité routière est une mission noble et utile pour peu qu’elle soit conduite avec intelligence, bienveillance et professionnalisme,
      2) le président Sarkozy préférait certes les policiers aux gendarmes mais pas pour des raisons de compétence supérieure …. (il a fait aussi la preuve au cours de son mandat du peu de cas qu’il faisait des armées),
      3) pour info, les gendarmes du GSPR sont recrutés au sein du GIGN. Estimez vous, Tartempion, que ces personnels sont assez compétents ?

    • Un moblo dit :

      Hummmm ça c parce-que vous n êtes pas au courant de toutes les bévues de la police…… nombreux vols d armes dans des véhicules perso, pertes de matériel, départs de coup intempestifs. ……..

      • Bob dit :

        Hum si les deux institutions devaient faire comparaisons de bevues il y aurait bien des cartouches des deux cotes..

    • MD dit :

      Vu la faible quantité de cartouches que les policiers tirent chaque année en général ( voire la répugnance qu’ont certains à aller à s’entrainer, comme nous l’ont affirmé beaucoup de leurs collègues) , il est tout à fait normal que ceux aient moins d’accident, voire pas du tout . Ce qui ne veut pas dire pour autant que les policiers sont meilleurs, ou moins bons que les gendarmes. Tout simplement , leurs missions ne sont pas identiques. Donc votre commentaire est dénué de sens.

      • Thaurac dit :

        Je me demande si avec toutes ces mesures de restrictions, ils ne se tirent pas dessus pour récupérer les balles 😉

  3. eric dit :

    sa commence vraiment a devenir de amateurisme chez nos force de sécurité.

    • Franck dit :

      Pas autant que votre orthographe.

    • MAS 36 dit :

      Chez les militaires il est une maxime qui dit  » Entraînement difficile guerre facile » ou « la sueur épargne le sang ». Il n’y a pas de risque zéro quand l’entraînement est proche de la réalité. Un peu de pudeur . Il y a ceux qui sont sur le terrain à prendre des risques et les autres assis à l’abri derrière leur écran. N’oubliez pas que ces hommes seront peut-être votre ultime secours.

      Pour ce qui est de la surveillance du réseau routier, les hôpitaux et les cimetières sont pleins de ceux qui n’ont pas respecté les règles de sécurité , et pour certains malheureusement un poids pour leurs familles et la société.

    • philippe dit :

      @ Eric
      Par souci d’équité, par rapport à Tartempion, je réponds à votre propos :
      1) amateurisme ou volonté de transparence ?
      3) l’entraînement en conditions réelles aboutit malheureusement parfois à des blessures voire davantage,
      2) en 2016, 14 « amateurs » de la GN ont perdu la vie en service pour votre sécurité.

    • FredericA dit :

      « sa commence vraiment a devenir de amateurisme chez nos force de sécurité. »
      .
      Non, ce type de fait divers à toujours existé. La seule différence est l’existence de blogs comme opex360 qui nous relate en (quasi) directe ce type d’actualité.

  4. jeff dit :

    Ils faisaient donc un exercice à balles réelles , pas avec cartouches à blanc …N ‘ est-ce pas un peu dangereux et prendre des risques pour rien ? Après un autre à villognon lors d’une allocution qui a blessé un serveur . Les mécanismes de détente sont réglés trop souple ?
    Quelle va être la raison ou l’excuse cette fois ci …?
    Jeff.

    • Cynfor dit :

      Ou bien il y a eu mélange dans le chargeur d’une munition réelle à la place d’une munition à blanc, mais vu la différence visuelle entre les deux types de munition ça me paraîtrait gros… Tout comme tirer en trébuchant avec un fusil de précision, remarque.

  5. Thaurac dit :

    Il faut faire des exercice avec le carnet à souches , c’est moins dangereux 😉

    • Alpha dit :

      Ça n’existe plus le carnet à souche en Gendarmerie … Depuis quelques années maintenant ! … Place au PVe relevé à l’aide d’un TIE (Terminal Informatique Embarqué) ou d’un PDA (Personnal Digital Assitant) … Faut vivre avec votre époque Thaurac ! … 😉

  6. Lionel dit :

    ils ne font pas les 35 heures et sans doute que la fatigue est aussi accessible aux gendarmes comme à tous les hommes, nul n’est parfait mais ces incidents doivent être considérés avec le sérieux nécessaire et à force de tirer sur la corde les hommes les plus compétents peuvent avoir des faiblesses.

  7. jeff dit :

    Ce qui ne manque pas de m’interloquer et de me sidérer c’est qu’à chaque fois qu’un type de l’institution ( gie) fait une c. bêtise , c’est le nombre et la nature des excuses qui sont trouvés et avancés pour minimiser et relativiser l’importance de cette bévue. « Ces types là ne sont pas au 35 h. » « ces types prennent des risques « . « Il n’y a pas de quoi en faire un fromage « ( !) « Des accidents de tir , il tir en a tout les jours dans le monde »  » c’est le stress » Les mèmes sont resservies que lors du tir accidentel à villognon….Et encore il en manque. La prochaine fois que je me fais gauler en petit excès de vitesse , je les ressortirait , pour voir . Remarquons que cette fois-ci c’est pas sorti de la famille , c’est un gend. qui a blessé un autre gend. La dernière fois c’était un membre du personnel qui avait bloqué la balle (J’espère que la victime a déposé plainte .). Cela ne nous explique pas comment un projectile réel s’est retrouvé dans un chargeur normalement garni à blanc . Jeff

    • Alpha dit :

      @jeff
      Et qui trouve ces excuses ? C’est l’institution ? Ou se sont juste des contributeurs de ce site ?…
      Et votre « La prochaine fois que je me fais gauler en petit excès de vitesse , je les ressortirait , pour voir « , franchement, à part traduire un certain manque de maturité (pour ne pas dire autre chose …) …
      J’aimerai bien être le motard qui vous arrêtera ce jour là ! Juste pour voir …

  8. Eliot Mess dit :

    On ne joue pas à « je te tiens tu me tiens par la barbichette » avec un pistolet chargé à balles réels!

  9. Vert4 dit :

    Ce qui me sidère c’est la promptitude de certains c… à essayer de mettre la zizanie entre les deux institutions que sont la police et la gendarmerie. Ces mêmes c… devraient être rassurés, la proportion de leur espèce est égale des deux cotés. Le pire c’est que les « grands chefs » des deux boutiques fréquentent les mêmes personnes et doivent bien se marrer lorsqu’ils lisent les commentaires des uns et des autres. Pour avoir servi dans l’une d’elle je peux vous dire que le plus souvent j’ai apprécié l’aide spontanée et bien venue de ceux qui faisaient somme toute le même métier que moi. Malgré un uniforme différent ils auraient pu tourner la tête et faire semblant de ne rien voir. Mais ça, sur le terrain, la nuit, ça ne se fait pas, et ils ne l’ont jamais fait !

  10. MAS 36 dit :

    Au fait , pour redevenir un être humain intelligent, quel est l’état de santé du blessé ?