Une milice islamiste a lancé une offensive en direction du croissant pétrolier libyen

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

5 contributions

  1. jyb dit :

    C’est une alliance hétéroclite de milices islamistes et tribales ( du sud est libyen) qui sont parties d’al joufra. Leur allégeance à khalifa ghweil est très relative, je vois plutôt un coup opportuniste à plusieurs bandes.
    Une colonne a été intercepté par les moyens aériens de la lna un peu au sud de nofliya, sans qu’il ait été fait état de materiel de guerre moderne. Dans l’hypothèse ou ce materiel existe à priori 2 acteurs sont en tête de liste, la turquie et le qatar. Il faut attendre d’en savoir un peu plus sur qui sont précisément les chefs de milices islamistes impliqués. Si ceux si sont proches de fajr libya ou des milices de misrata, alors effectivement la balance penche vers turquie/qatar.
    C’est simple égypte, jordanie, eau et russie sont pro haftar.
    Algérie, tunisie, et communauté internationale sont pro sarraj.
    turquie et qatar sont pro fajr libya ( et quelques milices islamistes)
    Le tchad entretien des relations avec les deux gouvernements et est hostile aux milices.
    Si un acteur discret arme les dbd, il faudrait regarder qui est le grand absent du dossier libyen.
    Dans le croissant pétrolier, haftar est l’homme fort. les gardes des installations pétrolières (GIP)
    s’étant ralliés à la lna en septembre 2016 après la prise des quatre principaux sites pétroliers du nord-est : zoueitina, brega, ras lanouf et sedra.
    Avec la prise de l’aéroport de ras lanouf par les bdb ( brigades de Benghazi) il y a un réel risque d’escalade.
    – le gna a dit qu’il n’était pour rien dans cette attaque. Merci. On s’en doutait.
    – A tripoli fin février le convois de sarraj (gna) a été attaqué par des miliciens proches de khalifa gwheil. L’incident a plus ou moins été étouffé.

    • Lagaffe dit :

      L’attaque du convoi de Sarraj a été largement relayé dans tous les médias et était prévisible vu que l’ancien premier ministre Khalifa Ghweil a été écarté du pouvoir après la formation du GNA mais que sa milice, qui contrôle une partie de Tripoli, n’a toujours pas été désarmée !

      • jyb dit :

        @lagaffe
        étouffée dans le sens : qui étaient les auteurs ? que voulaient ils ? combien de blessés ( au moins 2 en tous cas ? cette attaque intervient 2 jours après que sarraj ait demandé une garde rapprochée à l’onu… y avaient il des menaces précises ? etc

  2. jyb dit :

    précisions : ce raid est mené par al saai al naoufali qui est le chef de la milice ajdabya operations room ( anciennement conseil de la choura d’adjabya) Cette milice est effectivement liée aux brigade de Benghazi. Mais pour autant si une alliance avec ghweilh à l’air de s’etre dessinée, il est difficile de connaitre la coloration islamiste de ces forces tant elles ont changé d’étiquettes depuis 2015. Ce qui est certain c’est qu’elles bénéficient d’un appuis local au travers de la tribu des z’waya.