Défense : Les propositions de M. Macron s’inscrivent dans la continuité de la politique du président Hollande

Le programme [.pdf] d’Emmanuel Macron, le fondateur d’En Marche, était très attendu. Comme tout vient à qui sait attendre, l’ancien ministre de l’Économie l’a dévoilé ce 2 mars, lors d’une conférence de presse. S’agissant de la politique qu’il entend mener en matière de défense, le candidat a livré des mesures qui, pour la plupart, sont déjà sur les rails.

Cela étant, le constat que M. Macron fait sur l’état de l’armée française est juste. « Utilisées au maximum de leur capacité, nos forces n’ont plus suffisamment de temps pour se reposer ni s’entraîner, faisant craindre une dégradation progressive de leur sécurité, de leur efficacité et du recrutement », affirme-t-il. Les chefs d’état-major et les nombreux rapports parlementaires ne disent pas autre chose.

Par ailleurs, M. Macron estime que les dépenses militaires françaises, rapportées au nombre d’habitants, « stagnent depuis longtemps, voire diminuent, alors même que les conflits s’intensifient et que nombre de pays se réarment. » Cela était vrai sur la première partie du quinquennat de M. Hollande (le niveau budget de la Défense avait été gelé)… Mais cela l’est moins depuis 2015, avec l’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, qui a revu à la hausse les ressources devant être allouées au ministère de la Défense. Un fait trop rare (voire inédit) pour être oublié…

Après ce constat, que propose M. Macron? Tout d’abord, le candidat d’En Marche fixe trois objectifs. Le premier est de « donner aux armées les moyens d’assurer la souveraineté stratégique de la France. » Pour cela, les mesures de son programme ne sont pas vraiment nouvelles et elles s’inscrivent dans la continuité des décisions prises par l’actuel gouvernement.

« Nous porterons la force opérationnelle terrestre à 77.000 hommes, effectifs nécessaires pour maintenir le niveau d’engagement actuel de nos troupes, tout en leur laissant le temps nécessaire pour s’entraîner et se reposer », peut-on lire dans son programme. Seulement, cet objectif sera atteint dès cette année…

Quant à la dissuasion nucléaire, il n’y a rien de neuf non plus. En effet, M. Macron s’engage à moderniser ses deux composantes (océanique et aéroportées). Or, les travaux allant dans ce sens sont déjà engagés. Au plus peut-on en déduire qu’il n’a pas l’intention de réduire le format des forces stratégiques, contrairement à d’autres responsables politiques (dont certains soutiennent sa candidature), qui proposent de supprimer la composante aéroportée.

Plus généralement, M. Macron parle de continuer le renouvellement des « équipements conventionnels pour permettre la préservation de notre autonomie, de notre efficacité et de la sécurité de nos soldats. » Et de citer les « drones et satellites pour le renseignement », les « avions de transport », les « patrouilleurs maritimes » et les « véhicules de combat ». De là, on peut en déduire qu’il lancera l’indispensable programme BATSIMAR qui doit permettre à la Marine nationale de conserver ses capacités de surveillance des eaux françaises dans les territoires outre-Mer.

Enfin, M. Macron veut aussi renforcer « la priorité en matière de cyberdéfense et de cybersécurité », avec des missions de « protection », de « riposte et de neutralisation ». Là encore, il n’y a rien de nouveau : le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé des mesures allant dans ce sens, avec la création d’un commandement « Cyber » et l’élaboration d’une doctrine pour le cyberespace.

Pour financer toutes ces mesures, l’ancien ministre entend porter le niveau du budget de la Défense à 2% du PIB… d’ici 2025. Or, d’après le général de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), voire le président Hollande, cet effort sera insuffisant. En effet, pour faire face à tous les investissements nécessaires pour renouveler les équipements et honorer les contrats opérationnels, il faudrait atteindre cet objectif d’ici 2022, soit deux ans avant l’échéance fixée par l’Otan (et acceptée par la France).

Sauf à demander de nouvelles réformes aux armées dans l’espoir de trouver des économies susceptibles d’être réinvesties par la suite (comme cela a été fait entre 2008 et 2012…) ou à imaginer des montages compliqués pour financer les nouveaux équipements (comme les sociétés de projet, que M. Macron connaît bien pour s’en être occupé quand il était ministre), le compte n’y sera pas.

Par ailleurs, M. Macron propose de « revitaliser la réserve opérationnelle et la garde nationale » en portent les effectifs à 80.000 volontaires en 2020. Mais une fois encore, c’est arriver après la bataille. La Garde nationale est déjà sur les rails, avec les réservistes des ministères de la Défense et de l’Intérieur. Et il même question de porter ses effectifs à 85.000 volontaires d’ici… 2018. Quant aux dispositifs que le candidat d’En Marche évoque pour la développer, ils ont déjà été mis en place, ou sont en passe de l’être. À noter que le Service Militaire Volontaire (SMV) ne figure pas dans son programme.

Enfin, l’un des objectifs de M. Macron concerne « l’Europe de la Défense ». Une fois de plus, ses propositions ne sont pas nouvelles ou relèvent de la déclaration d’intention. Ainsi, « la création d’un Fonds européen de défense, pour financer des programmes communs » qu’il appelle de ses voeux a déjà été annoncée par la Commission européenne, en novembre 2016. Quant au quartier général européen qu’il propose, sa création a été évoquée lors du Conseil européen de décembre 2016. Mais en la matière, le tout est de se mettre d’accord avec les 26 autres membres de l’UE, ce qui est plus facile à dire qu’à faire.

En outre, M. Macron veut aussi activer « les groupements tactiques » européens qui, bien que créés il y a plus de 10 ans, n’ont jamais été sollicités. Comment compte-t-il s’y prendre? Là est la question.

99 commentaires sur “Défense : Les propositions de M. Macron s’inscrivent dans la continuité de la politique du président Hollande”

  1. OK. Comme en pratique je ne pense pas que les autres fassent les choses très différemment sur le plan des équipements, je suppose que la question est peu importante.
    .
    Côté politique, on reparle de l’Europe de la défense. Avant de se mettre d’accord à 26, certains suggèrent de se mettre d’accord à 5 : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie.
    .
    En réalité, si on y arrive avec France-Allemagne – c’est à dire avec les deux politiques de défense les plus différentes d’Europe – le reste devrait suivre sans trop d’effort.

    1. Absolument ; de plus, le rapprochement des constructeurs d’armement terrestre Français et Allemands sous la même bannière (KNDS) laisse à penser à un rapprochement en termes d’acquisition, et donc probablement de doctrine d’emploi. De là à parler de mise en commun des moyens, et donc d’une vraie défense bilatérale (et donc, comme vous le soulignez, d’une route ouverte à la vraie europe de la défense), il n’y a qu’un pas.
      Les rapprochements militaires du Benelux et des pays scandinaves va aussi dans ce sens.

      1. Le soucis c’est que le Benelux ne soutient pas l’industrie européenne.

        1. L’EATC fonctionne bien…et c’est bien une des seules choses de l’europe de la défense qui marche bien. Le considère t-on comme un groupement tactique dont parle Macron?

  2. analyse rapide et objectivement critique merci monsieur lagneau,
    rien de nouveau et donc une molle continuité . on est toujours dans les plans glissants et les series peau de chagrin.pas de vue strategique a hauteur du XXI eme siecle et pas de reel effort . le bla bla europeen n a pas de realite operationnelle ou si peu; on nous depanne quelques mois de quelques avions ou helico et si ca chauffe ca degage.pas de rearmement industriel pas de conception strategique; mais en 5 ans et en fait 4 on ne peut pas faire grand chose sauf energie de de Gaulle pour creer tres vite la premiere force de frappe avec les mirage IV. si on voulait lancer une deuxieme porte avions le chantier devenu italien serait il libre…? comment accelerer une production de defense ? on va mettre dix ans a avoir un volume de fusils et de blindes nouveaux…77000 hommes c’est moins que le public assis au stade de france…alea jacta est!

  3. Cette république est malade, les médias nous offrent un beau cadeaux en bois, car l’opinion que l’on peut analyser sur le net montre que les français n’aiment pas Macron (80% contre, sur Accropolis). Déjà les socialistes nous avaient propulsés DSK, ils ont le don pour nous pondre des candidats tordu, peu jovial, le contraire de ce que notre vieux pays mérite. Si Macron a la même politique que Hollande, et que ce dernier est au plus bas dans les sondages justement pour cette même politique, où est le respect de la nouvelle attente des français? Ou alors Hollande n’a cas se représenté…lol. On voit bien là les petits stratagèmes miteux qui renvoient notre pays dans le club des nations où la démocratie reste un truc de 68art huluberlué, même si les démocraties scandinaves montrent chaque jours la haute valeur ajouté du respect tacite de l’égalité des droits (Les jeunes finlandais sont premier en terme de scolarité.). Alors qu’avec Macron en non-stop sur les médias français, nous avons juste là la fin de l’état de doit, et donc l’économie et le marché de l’emploi qui va avec. En Corée du Sud on a vu les pontes de chez Samsung menottes au poignet, alors que chez nous les conflits d’intérêts sont pratique courante, ce qui à notre époque est insupportable. Il n’y a pas de sagesse sans humilité, alors ceux qui veulent faire croire que Macron est le seul choix obligatoire, sont définitivement de bien triste sire. Moi je voyais studieusement Juppé face Hamon, mais aura Le Pen face à Macron, et là je suis pour ceux qui n’ont pas trahis leurs idéaux, comme Macron l’a fait récemment dans le gouvernement Valls. Je préfère l’intolérance des fachos à la soumission du petit rejeton de Jacques Attali, Serge Weinberg, ou encore Alain Minc… Tous les potes à Dieudonné en somme.. MDR!

    1. Eliot,
      Les candidats du système, agréés, républicains, casherisés, sont de plus en plus des produits de marketing et plus des caractères des gueules avec une histoire et un tempérament. Macron en est l’exemple, sans idées, sans colonne vertébrale, perméables à toutes les idées dominantes, avec lui c’est le dernier qui parle qui a raison.
      Sans prendre pour autant de comparaison avec Dieudonné qui, comme Soral, est un faux rebelle et un bouc émissaire de rêve, un personnage représentant tout ce qu’il est bon d’haïr.
      Les pays scandinaves sont en pleine décadence morale et spirituelle, il ne leur reste plus que leur modèle social socialiste. Appliqué avec une certaine homogénéité sociale et culturelle de la population, il marchait, mais la population et les moeurs changent, reparlons-en dans dix ans, même cela aura disparu. Enfin, c’est mon point de vue et je le partage.

      1. Les pays scandinaves allez-y, vous verrez qu’il n’y a ni banlieue, ni pauvre dans la rue (quelques fous qui ères évidemment); mais de toute façon à partir des Pays-Bas les rues sont immaculés, nickel, on change de monde. Seul les norvégiens qui voguent sur le pétrole sont plus crades par laisser-aller. Non franchement ces pays vivent d’une manière paisible que vous ignorés sans doute. Vous êtes en banlieue de Marseille il me semble, alors si vous pouvez vous le permettre, allez faire un tour chez les vikings, ils ne vivent pas dans la frénésie, c’est vivifiant.

  4. Site pro-macron ? Rien à propos des propositions des autres parties politiques ? vraiment pathétique …

    1. @ phil,

      Faudrait quand même suivre. Les propositions de MM. Juppé et Fillon ont été évoquées sur ce site. De même que celles de MM. Hamon et Valls.
      C’est comme à confesse, chacun son tour. Alors, qui est pathétique?

      1. Certains ont la mémoire courte et ont déjà oublié des primaires ayant eu lieu il y a 2 et 4 mois.

      2. Et se sera quand le tour du Front National ? Vous m’avez cité pour le moment que la traditionnelle gauche-droite qui pour le moment ont bien tapé sur l’armée depuis 40 ans.
        .
        J’ai peut-être loupé des rubriques qui sais.

        1. @ Phil : le Front National ? Et puis quoi encore ? Il ne représente qu’environ 30 % de l’électorat français actuellement, c’est-à-dire une broutille ! Et puis chacun sait que c’est Vladimir Poutine qui le dirige en sous-main, voyons !

    2. Si c’est pour sortir des inepties pareille, vous pourriez mieux employer votre temps au troquet, là où les gens dans votre genre racontent des trucs que personne n’écoute.

  5. Et qu’on stope la dissuasion nucléaire qui va être de plus en plus coûteuse avec sa modernisation…
    De toute façon je pense qu’aucun gouvernement ne pourra financer la modernisation de notre dissuasion car après les élections toutes les promesses le retour à la réalité va être brutal. Déjà les marché financiers commencent à perdre patience et surtout à perdre de la confiance en notre pays pas capable de se redresser alors que notre dette augmente, par conséquent il risque d’y avoir une remontée brutale de nos taux d’intérêts. Rappelons aussi que notre dette est détenue à 70% par des investisseurs étrangers.
    Mais on préfère faire de belles promesses en promettant à tout le monde….

    1. laurent, votre propos est entièrement hors-sujet puisque la dissuasion nucléaire est un des fondements sur lesquels repose la doctrine notre défense nationale.
      Relisez l’article, Macron s’inscrit dans la continuité de Hollande, il n’y aura donc pas de « révolution écologiste antinucléaire » dans la défense française, d’autant plus que les budgets de modernisation de notre dissuasion nucléaire sont déjà arrêtés et figés sur les 15 prochaines années. Il faut suivre un peu…

      1. On a vu ce qui est arrivé a l’Ukraine « avec » son nucléaire.Tchernobyl c’est en Ukraine….

    2. on est trop gros pour sauter, et ceux qui nous ont prêté perdraient tout!

  6. « Sauf à demander de nouvelles réformes aux armées dans l’espoir de trouver des économies susceptibles d’être réinvesties par la suite (comme cela a été fait entre 2008 et 2012…) ou à imaginer des montages compliqués pour financer les nouveaux équipements (comme les sociétés de projet, que M. Macron connaît bien pour s’en être occupé quand il était ministre), le compte n’y sera pas. »

    Ils peuvent réformer le système de pension et augmenter la durée des services pour toucher la pension pour faire des économies

    1. Et donc perdre le seul truc qui permet encore aux armées de recruter et fidéliser.

  7. Comme dans la plupart des champs de l’action politique et gouvernementale, mis à part quelques ajustement libéraux s’inscrivant dans une lignée politique socio-démocrate qui parcours l’Europe depuis une quinzaine d’années, ce n’est pas Macron qui incarnera une alternance aux années Hollande.
    Continuité restera le maitre-mot de la politique de Macron vis-à-vis l’actuelle, comme tend à le démontrer le chapitre défense de son programme, copié-collé de celui de Hollande.
    Le problème étant que Macron n’aura pas l’atout d’un Ministre de la Défense tel que JYLD pour supporter les forces armées face aux travers d’une telle politique (bras de fer JYLD/Sapin…), ce en quoi la copie risque de s’avérer bien foireuse par rapport à l’original d’emblée imparfait.

    1. Pas évident concernant JYLD … on parle de plus en plus d’un possible ralliement et, éventuellement, de le laisser à la Defense …

      1. @Elmin:
        Autant qu’il abandonne son mandat de Président du Conseil Régional de Bretagne qui plus qu’une chaise vide devient aussi un emploi fictif 😉 !

        1. Bah .. pour peu qu’il ai plus de moyen …
          Et puis .. 160 H160 !! Vous savez, je regrette que ce n’etait pas des H300 )))
          On va dire qu’entre les 2 Freda et les H160, ca attenue Batsimar …

          1. H300 aurait été compliqué sur des frégates.
            Le H160 « M », n’arrivera pas avant 2022 tout comme la première FTI. Tiens vous les aviez celles-ci 😉 …
            Et tous seront inscrits dans la LPM 2020/2025 avec théoriquement le début des programmes FLOTLOG et … BATSIMAR.

  8. Comme Fillon, il promet 2% en 2025, ben voyons ! Déjà pour les engagements qu’ils prennent pour le mandat pour lequel ils se présentent, l’expérience montre que vous n’êtes pas forcés de les croire, alors les engagements pour le mandat du président qui sera élu en 2022, c’est juste de la pure rigolade.
    Ces gens sont décidément incapables de mettre les moyens nécessaires dans un secteur qu’ils estiment « non rentable » électoralement. Il faudra malheureusement de nouveaux événements qui touchent durement ou menacent notre nation pour qu’ils régissent enfin… si ce n »est pas trop tard.

  9. Mr Lagneau un petit article sur le programme du Front National en matière de défense? étant donné la popularité de ce parti politique dans nos forces de sécurité cela ne me semble pas être une mauvaise idée.

    1. @ Fred,

      Comme tout le monde est logé à la même enseigne, ça viendra 😉

    2. Pour le FN, ce sera 2% tout de suite et 3% du PIB à la fin du quinquennat. un 2ème PA ( Richelieu ! ), 50.000 militaires en sus, et MAJ du matos des 3 armées. Après, c’est vraiment pas détaillé…

      1. Oui mais le programme du FN, c’est aussi et surtout une sortie de l’OTAn et le terme RUSSIE qui apparait 2 fois dans la page du programme….
        …Ben un deuxième PA, c’est bien mais se retrouver à coté des Russes et avoir la moitié de la planète comme ennemi dont les USA…je ne crois pas que ce soit un choix très judicieux. Moi entre une alliance entre les US et les Russes, ya pas photo, je préfère les forts aux faibles, la technologie au bluf, et les méthodes de travail US à celle des russes…

  10. Bref, comme le titre l’indique, on reste dans la continuité de la politique de Hollande.. le contraire m’aurait étonné.. donc pas vraiment fameux tout çà
    .
    Concrètement, quel est le meilleur candidat concernant la défense?
    .
    « qui proposent de supprimer la composante aéroportée. »
    Qui sont les abrutis qui proposent cela ??!!

  11. Tout comme Hollande, qui refuse de passer à 2% du PIB. C’est pas en 2025 qu’il le faut, c’est en 2017.
    Et la fameuse « défense Européenne ». Mettre notre armée sous tutelle Européenne. Avec cette logique nos hommes seraient allés combattre en Irak en 2003. Avec cette logique encore, étant le seul pays de l’Europe des nations équipé d’un PA digne de ce nom, il faudrait le mettre à la disposition de l’Europe.

    Ce candidat ouvertement défendu par Hollande et son premier sinistre n’a tous simplement pas la fibre patriotique, comme sa dernière sortie en Algérie la démontré. Il poursuivra ce que l’on connait aujourd’hui. Et même si nos forces brillent encore, nous devons la fin de la réduction des effectifs (et non pas l’augmentation) qu’ au funèbre coup de pouces des fous d’Allah. Quand je pense à ce que nous allons fêter le 14 juillet 2017…

    Pour les présidentiels, Marine Le Pen semble quand a elle décidé a redonner à la France, des forces armées dignes de ce nom et prête à défendre les intérêt de la France et non pas de l’Allemagne par exemple. Pour le PIB elle parle de 3% du PIB. Son dernier discours à Nantes a été marqué en tout cas par un « nous réarmerons sans complexe et massivement pour assurer notre sécurité » et par la construction d’un second PA entre autres.
    Elle bénéficie aujourd’hui d’être la seule à ne pas avoir être targué de ne pas avoir tenue ses promesses puisqu’à part les fantasmes les plus délirants, elles n’a jamais eu l’occasion de montrer ce qu’elle peut faire.

    En tout cas, les Britanniques eux, ne ce posent plus ce genre de questions.

    1. Le soucis de Le Pen, en dehors de ses idées nauséabondes bien familiales, c’est que sa politique économique rends sa politique militaire impossible.

      1. Encore l’argument de poids : Nauséabond. Léger messieurs, léger.
        Pour le début d’argument de politique économique, il faudrait préciser en quoi elle rends sa politique de défense impossible. Moi je dirais que l’on est en pleine cohérence.

    2. Passer à 3 % du PIB, ça signifierait quasiment doubler le budget, qui est aujourd’hui à 1.5 % hors pensions. Donc passer de 33 à 65 milliards d’euros. Avec un déficit budgétaire de plus de 60 milliards d’euros actuellement et une dette publique supérieure à 2000 milliards, bon courage ! Comme disait le regretté Charles Pasqua, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. Surtout quand elles sont carrément farfelues.
      La simple vérité, n’en déplaise à tous ceux qui croient au Père Noël, c’est que le chiffre de 2 % du PIB consacré à la défense en 2025 est raisonnable, compte tenu de la situation financière catastrophique du pays. Et s’il était tenu, ce qui serait en tous états de cause une première, ça serait déjà bien…

      1. Croire au père noël c’est imaginer que les promesses de ceux qui ne les tiennent jamais, valent d’avantage que celles de quelqu’un qui n’a jamais eu l’occasion de démontrer l’inverse.
        Vos chiffres pourraient presque créer le doute si personne ne savait que le budget militaire et toujours le déclencheur d’emploi pour les Français car il soutient directement les PME dans l’innovation et les grand groupe dans le développement et la production.
        La défense est un ministère qui cré des richesses et de l’emploi, le CEMA l’explique en permanence en s’appuyant sur des faits.

    3. 3% par le simple fait du prince .. soit 68Md€ .. 26 Md€ de plus par an, sans AUCUNE architecture particuliere développé sur l’utilité, l’impact socio-economique, le volume des armees, la ventilation sur les PEM , la dissuasion et surtout l’impact sur l’export. Une queue de strategie sur l’industrie de defense ? Rien .. que dalle …
      c’est un ramassis d’annonces symboliques, sans la moindre coherence..
      La simple sortie des programmes européens de defense couterait 20 Md€ de pénalités et de surcout .. selon une modélisation du ministere de la defense !
      Et surtout, 3% pour quoi faire ? On devient la Suisse (plutot la Coree du nord). On n’a plus d’alliés en Europe, plus d’intervention en Afrique pu dans le Cadre de l’Onu .. pourquoi 3% ? Pour aller appuyer les Russes en Syrie et proteger leur accès à la Méditerranée ??
      Le programme economique du FN, c’est 160 Md€ de surcout ! 85% d’augmentation du budget de l’etat ! Et compensé par quoi ? Les 1,5 a 5 Md€ d’aide aux immigrants et pays et surtout 80 Md€ de « fraude fiscale » que le FN conscidere pouvoir ramener à 0 sans impact sur l’economie , et d’un coup !!
      C’est de la Magie !! Pas un programme economique !! On n’est pas dans un jeu video !!
      Quoi d’autre … ah oui !! La sortie de l’Otan, de l’UE (avec qui nous faisons 75% de nos echanges economiques), et le l’Euro … mettant instantanément la France en cessation de paiement selon la majorité des economistes , y compris jean Tirole, qui avait évalué une sortie globale de l’euro de maniere tres contrôlé pour l’ensemble des pays de la zone, et non une sortie unilatérale francaise…
      Ah, oui … la sortie de l’UE , c’est la sortie de la PAC !! Exit 30% des revenus des agriculteurs aujourd’hui !!
      Alors bon, quand le FN peoposera quelque chose qui ne nous transformerait pas en une Coree du Nord bis sous controle mental de la Russie (teouvez une seule remarque negative de M Le Pen sur Poutine … ca n’existe pas ! On ne mort pas la main qui vous nourrit !! Ca c’est du patriotisme … ), on pourra éventuellement se demander comment ils peuvent arriver à proposer 3% et pour quoi faire … mais là, c’est de la science fiction de mauvaise qualité

      1. La France sera est restera ainsi le pilier principal de l’Europe et les autres pays s’en feront un allier et certainement pas un pays isolé. Nos accords avec les autres pays n’ont aucun risque de cesser. Encore une fois, sommes nous éloigné des Britanniques depuis qu’ils ont quitté l’Europe? Pas du tout.
        Vous criez encore et encore au loup, mais vous cédez simplement à la panique. Les politiques qui se succèdent fondent la France en puissance militaire standard. A ce rythme, dans 10 ans nous ne sommes même plus une puissance nucléaire.
        Pour ce qui est des pénalités, actuellement avec l’Europe c’est en permanence de toute façon.

  12. Niveau défense c’est dingue de le dire mais Hamon est quand même le mieux… si il tient ses promesses.

    1. Quand Hamon aura commencé par claquer 350 milliards dans son revenu universel, je doute qu’il reste grand’chose pour les armées ensuite…

      1. En fait il n y aura pas de revenu universel dans tout le quinquennat qu il propose…seuls les jeunes en beneficieraient c est à dire ceux qui consomment car en debut de vie active.
        Et le budget de la sécu c est presque 500 milliards par an.
        Je retiens une excellente idee de Hamon qui est d enlever le budget de la defense des criteres à 3% de Matrique unilateralement…et si on doit payer des amendes on les paiera.
        Par contre je ne sais pas s il veut fiscaliser les multinationales françaises du CAC 40 qui se sont delocalisees dans les paradis fiscaux europeens. Ce serait une excellente idee ils paient actuellent environ 34 milliards d impots…à l Etranger et non en France. L IS en France etant de 24% soit le double du taux qui leur est actuelleent applicable en Hollande et ailleurs; on peut donc escompter 34 x 2 soit plus de 60 milliards d impots annuels recuperes…
        Et on veut bien alors payer des amendes à Bruxelles rubis sur l ongle avec tout ce pognon. De toutes façons on finance deja plus l Europe qu elle ne nous indeminise pour la PAC er les fonds eiropeens car nous sommes avec Deutchland les contributeirs principaux de l Europe. Sans nous…plus d Europe.
        Ainsi on est alors en excedent budgetaire…la derniere fois c etait avec Jospin vous vous en souvenez ?
        Un socialo aussi

        1. Il peut aussi s attaquer aux innombrables niches fiscales qui n apportent rien à l économie seulement d enrichir ceux qui le sont déjà.

          Je ne parlemêmepas de la fraude fiscale car Sarko a supprimé les postes de controleurs de ladministration notamment du fisc des services vetos des fraudes…desormais une boite de TP ou un restairant n est quasi plus contrôlee et tant pis siles immeubles s ecroulent ou qu on se faot empoisonner en mangeant dans un restau…bon j exagère..mais pas tant que ça.
          https://www.google.fr/amp/www.radins.com/amp/dossiers/argent/optimisation-fiscale-ou-comment-les-entreprises-arnaquent-fisc,1241.html
          https://www.google.fr/amp/lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-fraude-fiscale-en-france-coute-60-a-80-milliards-d-euros-a-l-etat_1369872.amp.html

    2. C’est sur que ça doit être dingue a dire. Car ce n’est que votre avis.

  13. Un défense européenne commune implique au préalable une politique étrangère commune, hors on en est à des années lumières.
    Si on parle de dissuasion nucléaire, on est là carrément dans une autre galaxie.
    Selon la sentence célèbre, « La guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens. » S’il n’y a pas de politique commune, il ne peut y avoir de guerre ou d’opération militaire commune et une Europe de la défense est un slogan vide de sens.
    Pour le moment, pour la plupart des pays de l’UE, la consigne c’est « armons-nous et partez ! ».

    1. S’il n’y a pas de politique commune, il ne peut y avoir de défense commune. Pour une fois, on est bien d’accord. Mais on a bien une politique agricole commune, je pense qu’on peut avoir une politique étrangère commune sans se donner trop de mal ; le problème est essentiellement de réunir les français et les allemands qui ont les politiques étrangères les plus éloignées au sein de l’Europe.
      .
      Après, ça pose de véritables problèmes en terme de représentation puisqu’il s’agit de passer outre les prés-carrés des ministères nationaux ; mais là encore rien d’insurmontable, on a même inventé des mécanismes d’élections pour choisir des représentants pour ces fonctions. Mais ce serait un renversement politique qui fera surtout du mal aux égos de certains politiques.

  14. I have a dream…
    Imaginons : Bruno Lemaire, qui vient de plaquer Fillon et qui était bien bas aux primaires LR, considère qu’il n’a plus guère d’avenir dans son parti et décide de rejoindre Macron.
    Parmi les candidats réalistes et les candidats à la candidature, c’est le seul à avoir eu des idées précises et volontaristes sur la Défense, sujet qui semble être un de ses dadas. S’il était chargé de cette question, tout ne serait pas perdu : les fameux programmes ne sont que des projets condamnés à évoluer en fonction des circonstances et des réalités.

    1. Ca part tellement en sucette chez les républicains que plus rien n’est impossible… mais le retour de la candidature de Juppé attendant un retrait de Fillon parrait le plus probable.
      Par contre l’UDI se retrouve tres eclaté, un peu comme le PS. Il me semble que Macron va reussir a creer ce grand mouvement du centre que Bayrou appelle de ses voeux, allant de Valls a Borlo …
      On verra …

      1. Oui Juppé attend au coin du bois et la position de Fillon est tout bonnement intenable. A suivre.

        Macron est un homme de paille. Il n’a pas de stratégie, pas de vision. Il va faire ce que les dirigeant des 20 ou 30 dernières années ont fait, c’est à dire de la bricole. Et notre pays continuera son lent, son très lent naufrage…
        Marine avec ses 3 % du PIB, c’est du délire quand on connait l’état de nos finances. Ne rêvons pas. Si déjà on arrive à dépasser les 2 % avant 2022, on pourra se réjouir.
        De toute façon, qu’importe le futur président, un jour ou l’autre la réalité se rappellera à lui par le biais d’une série d’attentats, ou d’émeutes dans les banlieues, ou de je ne sais quoi de très inquiétant, alors j’espère au moins qu’il aura un éclair de lucidité et qu’il lui viendra l’idée que par les temps qui courent, les budgets de la Défense et de la sécurité sont une priorité pour la stabilité de notre pays.

    2. Parmi les candidats réalistes et les candidats à la candidature, c’est le seul à avoir eu des idées précises et volontaristes sur la Défense, sujet qui semble être un de ses dadas

      Faut il qu’il ait une majorité à l’assemblée ce qui est loin d’être le cas ou alors il sera obliger comme d’hab,de composer avec les socialistes de hamon, les écolos, communards, et on aura le même bordel que l’on a eu 5 ans avec flamby…
      Faut être réaliste, un président ne fait rien et même au pire, il se peut qu’il doivent nommer un premier ministre de droite aux législatives, ce qui coûte un bras de plus aux français.
      D’ailleurs si macron passe, on part direct vers de la cohabitation, et président ou pas, quand tu as la majorité à l’assemblée, tu fais ce que tu veux, et en fait , c’est ce que le peuple demande, l’application d’un programme.

  15. Ce qui est pathétique ce n est pas le site Mais plutôt le programme ( qui n en est pas un . comme dit tout est déjà soit dans les cartons soit lancé)de ce monsieur . Mais par contre ce que je vois arriver très rapidement c’est sa proposition de l alignement des régimes spéciaux sur le régime général. Je sens que beaucoup déchanteront quand il annoncera que les pensions militaires ne seront plus à jouissance immédiate . Avec ces économies il pourra tenir son pseudo programme

    1. @ Fred83,

      Exact. D’ailleurs, vais tenter d’avoir des précisions sur ce point. Mais ce n’est pas gagné.

      1. @Laurent Lagneau
        Merci de nous tenir au courant car ce n est pas un secret de polichinelles de dire que les armees ont un mal fou à recruter et surtout fideliser leur personnel malgré un chômage conséquent . Si on enlève La seule « carotte » qui reste à se mettre sous la (dernière )dent qui reste aux militaires( paupérisation, louvois , x réformes des retraites,manque de moyens ect ect ) , je sens que beaucoup partiront et très très peu embrasseront les armes. A l heure où les grandes puissances se réarment massivement et où finalement seule La France est encore capable de proposer une défense pour l’Europe , une telle mesure pourrait être la picadille de La mise à mort

        1. – les armées ne sont pas assimilées à des régimes spéciaux au strict plan légal. comparaison n’est pas raison étant donné les caractéristiques majeures suivantes :
          – le principe de la limite d’âge qui vous fait quitter l’active que vous ayez les annuités ou non. que je sache, ce principe des limites d’âge indépendamment de l’acquisition d’une retraite complète ne concerne que le militaire.
          – c’est la contrepartie du « jeunisme » indispensable » au forces armées. une armée digne de ce nom doit avoir des hommes et des femmes jeunes pour supporter les efforts physiques potentiels. mais pyramide aidant, on ne peut pas offrir à tous un parcours professionnel jusqu’à 62 ans (sauf à conserver des caporaux chefs de 32 ans… il n’y a que Stallone qui sait encore faire des roulés boulés à cet âge). on les incite donc à quitter l’armée : ce qui explique les 65% de contractuels
          – les forces de sécurité (armées, gendarmerie, pompiers, pénitentiaires, etc.) bénéificient d’une bonification maximale de 5 ans (20 trimestres attribués à hauteur d’un an tous les cinq ans d’activités) au titre des professions actives. cette gratification n’est pas exclusive de l’autre.
          – la contrepartie à la notion de limite d’age (lire : limite d’activité imposée) reste la pension à jouissance immédiate (au prorata du temps de service, bonifications incluses) qui de 27 ans pour un officiers et de 17 ans pour un SOFF ou un MDF. dit clairement : un SOFF quittant l’institution et père de famille (disons 2 enfants) quittant l’institution à 17 ans de services DOIT RETRAVAILLER ensuite pour retrouver le salaire identique à sa solde d’active. in fine, sa pension correspond peu ou prou au différentiel lié à l’inexpérience qui lui ferait défaut dans son nouveau job.
          ce calcul théorique ne tient pas compte des cas très particuliers (quelques %) : les pilotes, les sous-mariniers dont la vie n’est pas à envier.
          conclusion : les armées ne sont pas comparables aux régimes spéciaux qui ne sont pas soumis à ces contraintes mais bénéficient (sans jugement de valeur) de bonification qui se cumulent (les cheminots, les contrôleurs aériens) sans contrepartie.

    2. Faut pas avoir peur du régime général, des millions de français s’y sont habitués…

      1. Ils n avaient pas beaucoup le choix..seuls les entreprises nationales comme la Sncf RATP…ont pu lutter syndicalement pour garder des avantages.
        Ne soyons pas jaloux et exigeons d avoir les memes avantages puisque monsieur Macron veut uniformiser…uniformisons et prenons le au mot.

  16. Le hic, et je suis désolé de le souligner, c est qu’isoler UNE partie d’un programme sans le remettre dans un contexte plus général concernant le candidat (quel qu’il soit), est inopérant. Pour juger de la pertinence de Macron, je ne reprendrais que 2 de ces récentes interventions (toutes deux faites il y a une semaine). D’abord, dire en Algérie « la colonisation est un crime contre l’humanité », une énormité si choquante qu’elle n’a pu étre prononcée qu’hors de France, et surement pour faire plaisir aux esgourdes toutes réjouies de Bout-teuf-teuf et sa clique. Ensuite, dire au sujet des personnes qui se sont manifestées dans les suites de cette imbécile déclaration « je vous ai compris », est le comble de la stupidité, doublée au choix d’un cynisme éhonté ou d’une méconnaissance telle de notre histoire que le personnage se discrédite pour la candidature au poste qu’il convoite.
    Donc, son programme pour la Défense, écrit sous la dictée d’un JYLD ou d’un autre proche du MinDef actuel, mis à part s’en tamponner je vois mal quel usage en faire… pour chopper « les mains sales » et « la nausée », comme aurait Desproges, y a déjà Minute 😉

    1. Ne vous en déplaise, la colonisation est effectivement un crime contre l’humanité, malgré tout ce que peuvent en dire les nauséeux du FN. Et ne venez pas me parler de ses prétendus bienfaits qui relèvent plus du mythe que d’autre chose.
      Après, que Macron en fasse une récupération politique pathétique est autre chose, mais la réaction de la droite et de l’extrême-droite sur ce sujet est à vomir.

      1. Nauséeux. Voici le principal argument contre le FN. Léger moi je trouve.

      2. Vous racontez vraiment n’importe quoi.
        1. Tout le monde a colonisé tout le monde depuis la nuit des temps, c’est un fait, arrêtez de voir midi à votre porte. C’est l’Histoire de l’Humanité.
        2. La France a plus dépensé qu’elle a gagné de la colonisation. Ce n’est pas en lisant des articles idéologiques qui cherchent à vous prouver le contraire qu’on changera les faits également. Si encore on avait eu des colonies avec du pétrole, la question comporterait sans doute une réponse différente, or ce n’est pas le cas. L’Algérie ayant obtenu son indépendance avant qu’on puisse véritablement en tirer parti.
        3. Il s’agit d’un jugement du XXIème siècle: vous ne pouvez en aucun cas effectuer d’anachronisme sur le sujet!!!
        4. Je me demande pourquoi on ne tape pas sur tous les autres pays qui ont colonisé également dans l’Histoire?? Pourquoi l’Arabie Saoudite et la Turquie, qui ont participé à l’esclavage à grande échelle car sur une période plus longue que l’Europe (pour un nombre de déportation 30% inférieur certes), ne font pas de mea culpa??
        Bref, votre vision idéologique vous fait dire des anneries, restez chez vous.

      3. Sonata,
        Ce que vous dites est historiquement faux.
        La colonisation a succédée à une conquête rendue nécessaire pour arrêter des siècles de razzias et d’esclavage, et en plein accord avec les pays européens. Cette conquête à donné lieu à des massacres, que personne ne nie, mais un crime contre l’humanité n’est pas un crime de guerre. Comme dit bien Bernard Lugan qui est plus crédible que vous et des pseudo historiens militants comme Benjamin Stora, ce qui est incontestable c’est ce qui suit ;
        « La France y aurait-elle commis un « crime contre l’humanité » ou « contre l’humain » ? Les chiffres de l’accroissement de la population ne semblent pas l’indiquer puisqu’en 1830, la population musulmane de l’Algérie n’excédait pas 1 million d’habitants alors qu’en 1962 elle avait bondi à 12 millions. »
        Et parlons de la création du néant d’un pays, la lutte contre les maladies endémiques au prix du sacrifice de milliers de médecins et coloniaux, l’assèchement des marais, un état de droit moderne, la scolarisation des enfants indigènes, etc.
        Et ce qui parle mieux que tout, c’est que le discours du FLN pour obtenir visas et avantages diplomatiques, la haine entretenue contre l’ancien colonisateur honni, contredit parfaitement le mouvement permanent et massif des algériens pour venir vivre en France.
        Votre propos relève de la haine masochiste et du mensonge et ne contribuera certainement pas ni à l’apaisement d’une histoire douloureuse ni à la justice. Et la « récupération » à laquelle vous faites allusion n’est possible que parce que d’autres comme vous persévérez dans le refus de la vérité. Si quelque attitude est à vomir, c’est plutôt celle-ci.
        http://bernardlugan.blogspot.fr/2017/02/lettre-ouverte-monsieur-emmanuel-macron.html

      4. @sonata:
        .
        Si vous payez des impôts dites-vous que vous êtes également acteur du « crime contre l’humanité » que vous dénoncez, car la France est toujours une puissance colonisatrice avec ses DOM-TOM.
        .
        Ça va vous ne vous sentez pas trop bête de sortir de telles énormités 🙂 ?
        On pourrait dire que Macron n’a pas un QI très élevé, mais il est plutôt certain qu’il prend ceux l’écoutent pour des débiles.
        Il n’est donc pas étonnant qu’il séduise les B4 ou Bo-Bo Blaireaux Bienpensants.

      5. Repentance, vous me réciterez trois fois: « non, pas de valise ou les cercueil », ainsi que deux: »non, je n’assassinerai plus les harkis, leurs femmes, leurs enfants »
        et pour finir: « oui, je quitterais très vite le pays de mon bourreau qui semble un eden pour moi! »

      6. @ sonata : J’ai eu l’occasion de vivre dans deux pays très différents anciennement colonisés par la France, et dans les deux pays j’ai trouvé des points communs très positifs, certains majeurs comme dans les infrastructures, l’organisation administrative, l’organisation des services éducatifs et des services de santé, tout cela étant des piliers sur lesquels un pays peut construire sa modernisation et son développement. Et dans les deux pays concernés on m’a souvent indiqué que la présence des Français était regrettée.

      7. La colonisation ne repond pas à la définition de crime contre l’humanité.. en revanche, il y a eu de nombreux crimes de guerres perpétrés, notamment par les armées francaises. Ce fut le cas par exemple lors de la repression dans le Constantinois en 46.
        Il faut etre lucide sur notre histoire pour pouvoir envisager sereinement le futur et eviter les mêmes erreurs.

        1. Elmin,
          Je crois que personne ne nie les crimes de guerre, mais pour être complet rappelons qu’ils répondaient souvent à des massacres, comme à Sétif.
          Quand on accuse une partie, l’autre partie passe pour victime ce qui n’est pas toujours si simple.

    2. Il donne a manger ce que l’auditoire veut, c’est un parvenu qui comme hollande qui ne devait pas être là, il s’est trouvé propulsé, à la façon télé réalité, sur le devant de la scène, et les médias, en mal de starlettes, pardon, vedettes, lui ont mis le grappin dessus, il ne s’est plus senti pisser, et voilà le résultat d’une france avachie, qui laisse les médias penser pour eux…

  17. Encore un , pour qui la défense du pays qui lui permettra de vivre tranquille jusqu’à sa retraite via le salaire à vie pour toute personne élu président de la république , n’est pas une priorité . Tout le monde est au courant que porter le budget à 2% est trop juste et d’ici 2025 il sera trop tard , mais rien de change , cela ferme les yeux en espérant que le drapeau fera le reste . Le Cema n’a pas fini de mendier devant le Séna ou le parlement . A ce rythme il finira par faire la manche dans la rue !

    1. C est assez surréaliste de constater que certains promettent la lune pour 2025 c est à dire après la fin de leur mandat comme si ils allaient en faire 2…il faut remonter le niveau vite d ici 2020 au moins mais je crains fort que le cirque politique qui arrive rende toute avancée improbable…instabilité parlementaire et économie à l’arrêt vont continuer et ce n est qu en chassant les gaspi pour renforcer La Défense interne et projetable qu on peut gagner les quelques milliards urgents.mais l’avenir s annoncé tres conforme helas aux prévisions de stagnation voire de recul…avec 1. De croissance et 1.5 d inflation…0 marge! Le reste est du bla bla …supprimer des cotisations ou des impôts locaux en faisant exploser La c’est…ruine des retraites et classes moyennes…revanche par le vote extrême…ou expat vers le Portugal la Thaïlande etc…

    1. Pur produit des banquiers
      Ne aps oublier qu’il se faisait dans les 100.000 par mois parait il, alors qu’est il venu faire dans cette galère, tout simple, garantir que l’on ne touchera pas aux produits financier, par exemple les produits des placement en dur, locations…etc, vont morfler, mais els milliards pourront toujours se balader librement
      En 18 mois, Emmanuel Macron a gagné 2,4 millions d’euros chez Rothschild
      http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/en-18-mois-emmanuel-macron-a-gagne-24-millions-d-euros-rothschild-854145.html

      1. Vous avez sans doute raison
        Hélas c est Macron notre futur Président…

  18. ah, il faut que tout change pour que rien ne change !
    ça me rappelle un film des années 60; Delon et C.Cardinale étaient quand même plus sexy que Macrou et Bayron !
    ce qu’il y a de bien avec le quinquennat, c’est qu’on économise deux ans de chienlit.

  19. Tout ça c’est du « pipeau ».
    Pendant ce temps là, nos soldats, aviateurs et marins galérent. On ne les emploient pas pour lebut pour lequel ils sont formés: la défense de la France, point…..

    1. Avant les généraux étaient choisis par des militaires, mais depuis peux, ce sont les politiciens qui le font…Le cochon est dans la maïs.

      1. Vous avez tout à fait raison. Un regard sur l’histoire et le mur que l’on nous propose devient une évidence.

  20. Bjr programme vide comme les autres malheureusement il faudrait 1 électrochoc bien plus gros que les attentats(perte de territoire outre mer par exemple) pour réveiller les français car en soit la défense ne les intéressé guer et cela les se ressent dans les programmes électorale de nos candidats comme suite à la défaite de 39 avc Mr DE GAULLE . La France est comme à sont habitude ! Il faut avoir 1 pied dans le gouffre pour attendre 1 réaction malheureusement sinon les 3% du pib sont plus que nécessaire et comme le disait si bien Mr DE GAULLE « DANS 1 MONDE TENDUE ET DANGEREUX OU NOUS SOMMES NOTRE PRINCIPALES DEVOIR SES D’ÊTRE FORT » vivement des gens crédible car la le défens d’un état est la priorité

    1. @Patriote35:
      .
      Croyez-vous sérieusement que la perte d’un Territoire d’Outre-Mer remobiliserait les français pour leur défense comme le furent les britanniques lors de la guerre des Malouines ?
      .
      Vous êtes bien naïf et dites-vous au contraire que si un tel cas de figure arrivait, la nomenclatura (politique, médiatique, judiciaire, syndicale voire même économique) bienpensante et anti-coloniale imposerait à l’opinion publique française que la France se couche.

    2. Pour ma part je pense que ces îles se souleveraient alors d elles mêmes pour rester françaises…
      Sauf peut être la Nouvelle Calédonie…et encore.
      Ses habitants ont bien compris leurs intérêts notamment economiques et sociaux…de rester europeens et surtout français

  21. Malgré son shampoing aux œufs, il reste un type falot, bref, un vrai « politicard » bien incapable de sortir notre pays du bourbier.

  22. On rappellera juste que, d’après l’ANSSI, la cyberdéfense est, avec la sécurité des systèmes d’information (ou cyberprotection) et la lutte contre la cybercriminalité une composante de la cybersécurité.

  23. Ah! Les fourchettes sont sortie! Alors,allons-y! Oui le poulain Macron est un copié-collé « à la va que je te pousse » de l’équipe présidentielle actuelle. Qualifier de crime contre l’humanité la colonisation prouve son immaturité politique et sa complète inculture. Passons . Dire que les 2% de budget sont indépassable, et au mieux atteignable en 2025 (héhé,après la fin du prochain mandat!) est une fumisterie…le reste n’est que blabla d’énarques, qui gèrent d’ailleurs l’Etat depuis plus de 70 ans avec plus ou moins de bonheur! Quant aux rustines du type Politique Agricole Commune collées sur les programmes militaires, omettant de parler des catastrophes écologiques, je vous donne juste un chiffre: un suicide tous les 3 jours chez nos agriculteurs! Alors oui, il nous faut très rapidement un chef(e) à la tête de l’Etat.

  24. Pour « assurer la souveraineté stratégique de la France », comme il dit, il faudrait commencer par se dégager du commandement intégré de l’OTAN, et même du reste de cette organisation folklorique à but commercial et uniquement anti-russe, qui se tourne aujourd’hui vers les pires dictatures islamistes de la planète pour en faire des observateurs, puis bientôt des partenaires, puis des membres à part entière.. je me demande bien ce que les armées de la France auront à faire, de travailler bras- dessus bras- dessous avec les bras cassés d’Arabie Saoudite, du Qatar, de Bahreïn, du Koweït et autres pays moyenâgeux.. je sais bien que pour leur vendre de notre quincaillerie militaire il faut baisser son pantalon, mais faut-il en plus fournir la vaseline ?
    Dans la mesure où l’OTAN, organisation étrangère chapeautée par les Américains, a la haute main sur notre Defense Nationale, le reste du discours de Monsieur Macron ( comme celui des autres d’ailleurs ) ne peut avoir aucune logique et donc, aucun intérêt. Classement vertical.

  25. Terminer de lire son programme ,eh bien après le moi,moi,moi on a droit au nous,nous ,nous .Quel changement !

Les commentaires sont fermés.