La République tchèque envisage de louer des avions de transport A400M à l’Allemagne

a400m-20161114

La mésaventure vécue par Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, en Lituanie, la semaine passée, a « choqué » Airbus. En effet, l’A400M à bord duquel elle était arrivée à Kaunas n’avait pas pu repartir, à cause, a priori, d’une fuite d’huile découverte sur l’un de ses quatre turbopropulseurs TP-400.

Ce « désagrément » est survenu alors que la Süddeutsche Zeitung indiquait que le ministère allemand de la Défense envisageait d’augmenter le nombre d’A400M devant être livrés à la Luftwaffe. Et cela pour deux raisons : la bonne santé des finances publiques et la volonté désormais affichée par Berlin de jouer un plus grand rôle sur la scène internationale.

Initialement, la force aérienne allemande envisageait d’acquérir 73 exemplaires de ce qui allait devenir l’A400M. Puis, au fil des restrictions budgétaires, la cible a été réduite à 60, puis à 53 unités.

Et quand, en 2010, les clients d’Airbus trouvèrent un accord pour sauver le programme A400M, alors en proie à des retards et à des surcoûts importants, Berlin, qui souhaitait réduire encore sa commande à 40 avions, prit l’engagement de la maintenir, avec l’idée de revendre à un pays tiers les 13 exemplaires en surplus.

Mais, a priori, la revente de ces avions ne serait plus d’actualité. En effet, il serait question d’en louer une partie à la République tchèque et même à la Suisse (à en croire le quotidien allemand et le journal Basler Zeitung).

Cette information a été confirmée auprès d’un média local par Petr Medek, le porte-parole du ministère tchèque de la Défense. « Nous attendons, dans les semaines et les mois à venir, une proposition concrète de coopération avec l’Allemagne. Et, par la suite, nous l’analyserons en détail », a-t-il affirmé.

La location de quelques A400M n’est pas la seule piste étudiée par Prague. La force aérienne tchèque, qui dispose de 17 avions de transports, dont 4 Casa C-295, envisage aussi l’achat de C-130 Hercules ou d’Embraer KC-390.

24 commentaires sur “La République tchèque envisage de louer des avions de transport A400M à l’Allemagne”

  1. Bon et bien moi, je n’arrive plus à suivre sur les accords de coopération sur les flottes transports, ravitailleurs et chasseurs.
    Ils deviennent fous ces européens ! On se calme ! :>)
    Et encore un autre deal possible ? Pas clair:
    https://www.lorientlejour.com/article/1034961/defense-berlin-veut-renforcer-les-liens-avec-paris-et-dautres.html
    « l’Allemagne doit acheter de quatre à six C-130J et les intégrer dans la flotte française. La France doit acquérir quatre C-130J et pourrait encore en acheter d’autres à l’avenir »
    Des cachoteries ?

  2. J’ai compris !
    – L’Allemagne: « Tenez, on en veut pas, ils ne marchent pas.. par contre faut payer »
    10-20ans plus tard, quand Airbus a réglé tout les problèmes et fait de l’A400M un excellent avion de transport:
    – L’Allemagne: « Bon.. vous nous les rendez maintenant »
    🙂

    1. @TontonCharlie:
      .
      Ça nous rappelle les 15 Typhoon de la Tranche 1 livrés dès 2003 à l’Allemagne qui les avait ensuite revendu en 2007 à l’Autriche pour remplacer des F-5E prêtés par la Suisse… L’Autriche devenant ainsi le premier client export de « l’Eurofighter 2000 » 🙂 …

      1. Erratum:
        Les 15 Typhoon autrichiens n’avaient pas été livrés à l’Allemagne, mais étaient encore destinés à la Luftwaffe en 2003 quand l’Autriche récupéra la commande livrée en 2007.

    2. L’a400m n’est pas encore un excellent avion de transport. Il faudra encore quelques années pour cela…

    3. Bah les allemands ont l’habitude, les panzer ll si ma mémoire est bonne étaient tchèque, Skoda .
      On se sert et on vous vous vend du vieux matos.

      1. @ Fafou; les managers Tchèques ont une histoire et une origine e qui n´à rien à voir avec les Panzer II. Le Panzer II est un char Allemand qui fut développé pour l´entraînement des équipages.il fut utilisé malgré tout en opération parce que le panser III n´était ni fiable, ni en dotation suffisante. Lors de l´on avion de la Tchécoslovaquie, les Nazis capture les usines Skoda et leur ex élément char, qu’il intègre font sous le nom de Panzer P38 (t) (pour tchèque).
        .
        L´histoire, ironique, veut que le train de roulement du char ait bénéficié de l’aide Française, que ce char fut à la tête des assauts lors de la campagne de France, et que sa mobilité exceptionnelle soit l´U.S des raisons des succès de la guerre éclair avec les stands, la communauté citation et les Panser IV.
        .
        Vous me suivez?

        1. En complement: en mai 1940 , la moitié des 8 divisions panzer étqient équipées, partiellement ou totalement, de Pzkfw 35(t) ou Pzkfw 38(t). Par la suite, la propulsion et le train de roulement donnaient tellement satisfaction qu`ils ont servi de base pour les canons d`assaut, specialisés en anti-chars, type Marder puis Hetzer, jusqu`à la fin de la guerre.

    4. 20 ans de plus pour mettre définitivement au point un avion qui vole déjà opérationnellement , c’est très long mais si ce n’est raisonnable , ça reste envisageable ; 20 ans de plus pour mettre au point un avion qui n’aurait jamais dû encore voler en unités parce qu’il présente de telles difficultés qu’il ne sert pas à grand-chose en l’état et présente de surcroît un degré de dangerosité élevé , c’est de la folie et je dirais même plus , du foutage de gueule éhonté .
      Si ça continue ainsi , avec les « génies » politiques qui se pointent à l’horizon , ce programme ira droit dans le mur ; ce qui est bien dommage .
      Bah , on achètera ce dont nous aurons besoin sur étagère ; made in USA ?
      .
      Ça fait longtemps que je suis persuadé que ce programme n’a pas été mené « normalement » ; question : qui s’en est mis plein les poches ?
      Si l’A400M est « lâché » , comment les européens vont-ils le justifier vu qu’il aura coûté excessivement cher sans jamais être en mesure de répondre pleinement aux cahier des charges initial , quel os à ronger donneront-ils à ses concepteurs et maîtres d’œuvres ?
      .
      C’est impossible , vous ne dites que des conneries , ne soyez pas si négatif , oiseau de mauvaise augure , cela ne peut pas arriver !
      Hmmm , perso , je ne serais pas si catégorique ; l’expérience me fait dire de nous méfier de ce qui ne peut , soi-disant , pas arriver …
      Cet avion a tout intérêt à être définitivement mis au point très vite avec zéro morts supplémentaires !

      1. @ Scope Wizard; prenez patience… cet avion est déjà capable, au point t que les Allemands revoient leurs commandes à la hausse, ce qui permet de donner du sursis au programme. Les versions avec les capacités tactiques arrivent et Airbus bosse dur pour résoudre les problèmes.
        .
        Si L.M arrive à être optimiste sur le F35, on peut avoir de l´espoir pour un À 400 opérationnel….

  3. Tiens, ce ne seraient pas par hasard les Tchèques qui auraient des difficultés pour entrainer leurs parachutistes aux sauts à haute altitude?

    1. eh bah ils vont avoir du mal à s’entraîner sachant qu’il y a peu d’A400M qui ont l’homologation pour utiliser la porte latéral de l’ A400M à ma connaissance seul la Flotte Française a cette capacité et encore pas toute sa flotte….

      1. Généralement, les chuteurs sortent par la tranche arrière, et ça tombe bien car l’A400M est au moins qualifié pour ça.

      2. Z’auront qu’à larguer par la rampe arrière. Et puis, s’ils veulent sauter depuis les portes latérales, il faudra qu’ils se débrouillent pour n’en utiliser qu’une seule à la fois, ce qui ne devrait pas être problématique s’agissant de FS, dont les formations parachutistes sont moins nombreuses que les paras classiques.
        .
        Non?

      3. Et bien ils sauteront pas la soute, où est le problème, la quasi des sauts hautes altitudes se font par là!

  4. C’est vraiment traiter les questions de Défense par le petit bout de la lorgnette … En sujet économique , politique , pragmatique , réaliste mais pas du tout ambitieux et visionnaire voire prévoyant ; que c’est triste tout ça .
    Chaque pays devrait disposer d’une force militaire en rapport avec ses capacités ; il faut croire que l’Europe n’est plus du tout ce qu’elle prétendait être ( mais l’a t-elle jamais voulu ? ) .
    .
    Merci qui ?

  5. Pour louer des appareils de transport , le plus simple pour les Tchéques, comme d’autres pays de 2° niveau en Europe est de s’intégrer à l’EATC à Eindhoven, l’organisation européenne de défense certainement la plus aboutie à ce jour. La seule chose qui manque à l’EATC, ce sont de gros porteurs, style C 17 et AN 124.

  6. Durant la seconde guerre mondiale les américains , les anglais et les russes ont construit en 3 ans des programmes d’équipements époustouflants qui auront contribué à la victoire , si cela n’avait pas été le cas , à cette heure , la bannière nazie flotterait partout en Europe . Nul doute que si rien n’est fait , il est probable qu’ en 2050 le drapeau de daesh claquera au vent en lieu et place du beau drapeau étoilé européen à Bruxelles . Les citoyens considérés comme des dhimmis auront alors 4 possibilités : résister , fuir , se convertir ou , vivre en pariât sur la terre de leurs ancêtres en s’acquittant de l’impôt islamique .

    1. Votre remarque est intéressante. Je la complète avec ceci; les U.S. profitent des têtes franco anglais et développent des technologies d’ustatiques et du matériel hautement standardisé et interchangeable (au moins sur leurs camions et chars)… on est maintenant loin de cette période de raison. Les Britanniques eux se dotent d´ù e structure assurant la liaison entre industries, armées et ingénieurs. Et les alliés en profiteront largement quand les nazis s´étouffent sous la bureaucratie.
      . Enfin,Roosevelt signe avec l´arabie saoudite pour un plein accès au pétrole a la fin de la guerre. Sans cet appui, ce pays ne poserait pas les problèmes actuels, quand bien même il y des Saoudiens moins extrémistes que d’autres

Les commentaires sont fermés.