Archives quotidiennes : Mercredi, 15 février, 2017

La République tchèque envisage de louer des avions de transport A400M à l’Allemagne

La mésaventure vécue par Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, en Lituanie, la semaine passée, a « choqué » Airbus. En effet, l’A400M à bord duquel elle était arrivée à Kaunas n’avait pas pu repartir, à cause, a priori, d’une fuite d’huile découverte sur l’un de ses quatre turbopropulseurs TP-400. Ce « désagrément » est

La Mission de l’ONU en Centrafrique peine à contenir l’avancée de groupes armés vers Bambari

Depuis maintenant trois mois, dans la région de Bambari, des combats, parfois violents, opposent l’Unité du peuple centrafricain (UPC) du « général » Ali Darass au Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), dirigé par le chef de guerre Noureddine Adam, ainsi qu’au Mouvement Patriotique pour la Centrafrique (MPC) d’Al Katim. Ces trois formations sont issues

Washington accuse à nouveau Moscou d’avoir violé le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires

Dans l’ensemble, les orientations de la politique étrangère américaine n’ont, du moins pour le moment, pas été fondamentalement bouleversées depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, contrairement à ce que laissaient présager les propos qu’il avait tenus au cours de la campagne électorale. Ainsi, lors d’une tournée en Asie du Sud-Est, le chef

Le diplomate français Jean-Pierre Lacroix nommé à la tête des opérations de maintien de la Paix de l’ONU

Le poste de secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix est occupé par un diplomate français depuis 1997. Et cela va durer étant donné que Jean-Pierre Lacroix, 56 ans, jusqu’à présent directeur pour l’ONU et les organisations internationales au Quai d’Orsay remplacera son compatriote Hervé Ladsous à compter

Le conflit au Soudan du Sud atteint des proportions « catastrophiques »

Ayant obtenu son indépendance par rapport à Karthoum en 2011, le Soudan du Sud ne tarda pas à basculer dans une guerre civile nourrie par la rivalité entre les deux hommes forts de ce nouvel État, à savoir le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar, ainsi que par les tensions éthniques et la