Archives quotidiennes : lundi, 6 février, 2017

Quatre personnes placées en garde à vue dans l’affaire des deux Famas volés

De retour d’une mission Sentinelle à Paris, le 2 février, trois militaires du 4e Régiment de Chasseurs de Gap, firent un arrêt pour déjeuner dans un restaurant McDonald’s, situé dans la zone commerciale de La Verpillière, en Isère. Seulement, une fois leur repas avalé, ils ne purent que constater le vol de deux Famas, laissés

L’Otan a lancé un programme de formation dédié à la lutte contre les IED en Irak

L’Otan a annoncé, le 5 février, avoir lancé un programme de formation destiné à former les forces de sécurité irakienne à la lutte contre les engins explosifs improvisés, que l’État islamique (EI ou Daesh) utilise en grand nombre pour piéger les bâtiments qu’il est contraint d’abandonner. « Environ 30 soldats participent à la première session de

Libye : Le maréchal Haftar loue le soutien militaire que lui fournit la France

Avant décembre 2015, le choix était simple. Étant donné que le gouvernement de Baïda était issu d’un Parlement élu en juin 2014 et replié à Tobrouk, il était tout naturel le reconnaître face à celui qui, soutenu le Congrés général national (CGN, l’ancien Parlement), dominé par les islamistes, s’était maintenu à Tripoli. Puis, sous l’égide

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

Afghanistan : Les pertes civiles et militaires ont atteint un niveau record en 2016

L’élimination, en mai 2016, du mollah Mansour, alors chef du mouvement taleb afghan, n’a visiblement pas donné les résultats escomptés. Les pourparlers de paix sont restés dans l’impasse et, sur le terrain, les taliban ont intensifié leurs actions dans le cadre de leur traditionnelle offensive de printemps, appelée « Omari », en l’honneur du mollah Omar, leur