Archives quotidiennes : Mercredi, 1 février, 2017

Vers une accélération de l’acquisition d’avions ravitailleurs destinés à l’armée de l’Air?

La Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoit l’acquisition de 12 avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix » afin de remplacer non seulement les C-135 FR (et KC-135RG) mais aussi les 3 A310 et les 2 A340 actuellement en service au sein de l’armée de l’Air. Ce programme est d’une importance capitale. Les avions ravitailleurs sont en

Un décret signé par M. Trump gêne l’US Air Force

« Protéger la Nation contre l’entrée de terroristes étrangers aux Etats-Unis ». Tel est l’intitulé du décret entré immédiatement en vigueur après avoir été signé par le président Trump, le 27 janvier dernier. Ce texte, qui fait polémique, interdit aux ressortissants de 7 pays (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) d’entrer sur le territoire américain

L’EI cherche à améliorer les capacités offensives de ses drones

Le 2 octobre 2016, dans le nord de l’Irak, deux militaires français du Commando Parachutiste (CPA) 10 furent blessés par l’explosion d’un drone piégé appartenant à l’État islamique (EI). Et deux combattants kurdes irakiens (peshmergas) y laissèrent la vie. Cet incident était alors le premier du genre, bien que l’EI eût déjà utilisé, un an

Les États-Unis ont livré des véhicules blindés aux groupes arabes des Forces démocratiques syriennes

En 2015, le programme américain Train & Equip s’était soldé par un fiasco retentissant. Financé à hauteur de 500 millions de dollars, il devait en effet permettre de former et d’équiper 5.400 rebelles syriens modérés. Or, en juillet de cette année-là, la première unité des New Syrian forces [Nouvelles forces syriennes] ainsi formée fut rapidement

Faute de moyens, la Marine nationale a laissé filer des pêcheurs illégaux en Nouvelle-Calédonie

Depuis plusieurs semaines, et dans le cadre de l’opération UATIO, les Forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) ont arraisonné, à plusieurs reprises, des « blue boats » vietnamiens, pêchant illégalement dans les eaux françaises. C’est ainsi que plusieurs tonnes d’holothuries (ou « concombres de mer ») ont été saisies par la Marine nationale. L’objectif de cette opération, appelée à s’inscrire