Premier déploiement à l’étranger pour les F-35B des Marines

f35b-20170111

Le corps des Marines (USMC) a annoncé, le 10 janvier, l’envoi à Iwakuni, au Japon, de 10 avions F-35B du Marine Fighter Attack Squadron (VMFA) 121. Il s’agit du premier déploiement à l’étranger de ce type d’appareil dont la capacité opérationnelle initiale (OIC) a été prononcée en juillet 2015.

Le F-35B est l’une des trois versions de l’avion conçu par Lockheed-Martin. Appareil à décollage court et atterrissage vertical, il doit remplacer les F-18 Hornet, AV-8 Harrier II et les EA- 6B Prowler actuellement utilisés par les Marines. Son existence fut un temps menacée par Robert Gates, alors chef du Pentagone, qui, excédé par les retards et les surcoûts, avait décidé de mettre ce programme en période probatoire.

Le VMFA-121 dispose de 10 F-35B au standard Block2B. En théorie, ces avions sont en mesure de mener des mission d’appui aérien rapproché, d’interdiction aérienne et de reconnaissance.

Cela étant, dans un rapport publié l’an passé, le bureau des tests opérationnels et de l’évaluation (DOT&E) du Pentagone, avait estimé qu’il était encore trop tôt pour envisager d’engager les F-35B au combat en raison de leur manque de maturité.

Mais, dans son communiqué annonçant le déploiement de ces 10 F-35B au Japon, l’USMC a souligné que ces appareils avaient donné pleinement satisfaction à l’occasion de l’exercice Steel Knight, organisé en décembre 2015.

Ce premier déploiement du F-35B sera l’occasion de tester la chaîne logistique dédiée à cet appareil. Dans son rapport diffusé en 2016, le DOT&E avait justement souligné que « la maintenance [des F-35B] devra faire face à des défis significatifs » dans la mesure où elle sera « évidemment plus difficile quand le premier avion sera déployé pour des missions opérationnelles. »

L’envoi du VMFA-121 à Iwakuni est annoncé alors que, estimant les coûts du programme F-35 « hors de contrôle », le prochain président américain, Donald Trump, a mis la pression sur Lockheed-Martin en demandant à Boeing de soumettre une alternative basée sur le F/A-18 Advanced Super Hornet.

Pour rappel, le Japon a également commandé 42 F-35A (version classique), dont 38 seront assemblés à Nagoya, par Mitsubishi Heavy Industries.

164 commentaires sur “Premier déploiement à l’étranger pour les F-35B des Marines”

  1. Petit rappel : Il y a déjà un plus grand nombre de F-35 de produits qu’il y a de Rafale.

        1. Ils n’e sont pas opérationnels Ruffa .. Ils sont IOC et déployé au Jpon de façon permanente ou l’USMC devra les adapter à chaque mise à jour jusqu’au stade pleinement opérationnel prévu en 2019.

    1. petit rappel rectificatif, il y a un plus grand nombre de f35 non opérationnels que de rafales .

          1. Pourquoi? Ils vont furtivement viser la France avec des armes de destruction massive? Ou voler des contrats au Rafale? Parce sue pour la Belgique, c’est pas encore plié pour la version A et la Grande bretagne, l’Italie et l’Espagne s’ intéressent à la B pour leur porte aéronefs. Et pour armer ces navires, y’a juste rien d’autre. Donc attendons pour voir,car ce test sera déterminant pour cerner la maturité de l’avion.

    2. @Eric:
      Lockheed Martin inaugure effectivement un nouveau concept de l’industrie aéronautique :
      La production à marché forcée de 3 séries de prototypes qui seront tous (je dis bien tous) appelés à retourner en usine pour avoir leur IOC…
      .
      Du reste, il y a toujours bien plus de Rafale que de F-35 pouvant voler 🙂 …

      .
      Petits rappels:
      – Il y a un plus grand nombre de Rafale opérationnels que de F-35.
      – Il y a pour longtemps encore des Rafale engagés en opération de combat avec zéro F-35.

    3. @Eric:
      .
      Petit Rappel:
      .
      Le Rafale reste exporté à 3 pays, Égypte, Qatar et Inde quand le F-35 ne connait que 2 clients export avec le Japon et la Corée-du-Sud les autres clients étant partenaires du programme Israel compris.
      .
      Cet aspect démontre qu’évidemment le F-35 sera plus produit que le Rafale pour répondre aux besoins des forces aériennes US sans commune mesure avec ceux de la France comme pays respectivement concepteurs de ces deux programmes…
      .
      Ce genre de comparaison ne tient donc que d’une lapalissade…

    4. Fabriquer des centaines d’avions de combats non apte au combat (et dont les remises à niveau coûteront quelques milliards), c’est justement un bien piètre défaut de ce programme..

      1. @ TontonCharlie

        Il n’y aura aucun coût supplémentaire pour mettre à niveau les F-35 au Block 3F puisque ce Block est déjà financé depuis longtemps.

        1. Financer ou pas d’avance, il faudra/aura fallu dépenser plus pour remettre les avions produits au niveau opérationnel. Lorsque le F-35 sera réellement apte au service, tout les appareils produits ne deviendront pas opérationnel par magie, il faudra les mettre à niveau, et prévu ou pas, les remises à niveau auront un prix, alors on en arrive là: coût de production + coûts de remise à niveau ; vous m’excuserez mais je ne vois absolument pas l’avantage d’une telle stratégie si ce n’est que de jeter l’argent par la fenêtre.

  2. On devrait leurs proposer des AMR Super rafale(non ça n’existe pas, mais ça fait aussi bien qu’advanced super hornet), ça ferait une belle interopérabilité francoUS 😮

  3. Pas d’alternative pour les U.S marines dont les harrier II sont à bout de souffle. Face au tweet de Donald Trump, ils prennent le risque d’employer l’appareil comme su il était opérationnel. Mais ce n’est pas encore le cas avec le block 2b du logiciel… les pilotes vont donc devoir faire avec, et c’est courageux de leur part. Et en plus,on va tous pouvoir découvrir quel est le vrai potentiel de l’engin.

    1. Le fait que ce déploiement intervienne à 10 jours de l’investiture (possible …) d’un président ouvertement hostile à la poursuite du programme, n’est evidemment pas un hasard …
      C’est aussi un pari tres risqué car je n’ai pas de doute que chinois comme russes vont tenter a tout prix de « detecter » l’avion portant une grande partie de la puissance aérienne occidentale pour les 40 prochaines années …

      1. Le F-35 est un échec technologique…
        .
        Je vois donc pas comment il pourrait porter « une grande partie de la puissance aérienne occidentale pour les 40 prochaines années … »

        1. Le simple fait d’être l’avion de chasse N°1 de l’occident en termes de nombre, pas besoin de plus, ça pourrait aussi bien être un starfighter s’il y en a 5000 ca fera poid…

    2. Qui c’est qui est courageux , les pilotes ?
      Ils sont certainement courageux mais surtout ils sont tenus d’obéir aux ordres ; leur formation a coûté assez cher comme ça , donc ils n’ont guère le choix ; il ne faut pas les sur-évaluer , les pilotes de Mirage IIIC ( 10ème Escadre à Djibouti ) , de SEM ou de Jaguar ( Abéché , Faya Largeau ) étaient sur des machines d’une autre trempe et pourtant ils se sont parfois frottés à de rudes défenses !
      Mais oui , si la logique est respectée , nous devrions en savoir davantage sur les capacités « ops » du F-35B !
      Quoique …

      1. +1. Mais quand même. Si la logique est respecté e, ils devraient opérer depuis un porte aéronef et dans un environnement aux portes de la Chine. Donc soit il y a eu de gros progrès, soient ils tentent un coup de bluff. Il y a sûrement des deux car la pression à sensiblement argumenté sur le programme. Et un certain tweeter n’a rien arrangé.

  4. Tout simplement ridicule…
    .
    C’est pas en forçant les choses, qu’ils arriveront à le rendre opérationnel dans les faits…
    .
    Ils risquent surtout de ne rien démontrer avec ses très faible capacité de base… ou plutôt, ils risquent de se ridiculiser un peu plus encore, comme si c’était encore possible de faire pire en la matière… xD

    1. Heureusement que le ridicule ne tue pas : y’a longtemps que tu serait mort La version pour les Marines est opérationnelle Je sais ça va te plaire mais c’est comme ça!

      1. @ruffa
        Non, les F-35B (tout comme les autres versions d’ailleurs…) ne sont pas opérationnels ! … Ils sont juste considérés en « capacité opérationnelle initiale « (IOC), une sorte d’étape bâtarde inventée de toutes pièces par LM, et destinée à faire patienter les utilisateurs jusqu’en 2020 (au moins…) et à ne pas obérer les éventuelles chances de contrats export . Pour faire simple, les Marines mettent en œuvre 10 prototypes de F-35 B….

  5. Cela devient quasiment impossible de se forger une opinion tant les ecarts les informations entre les pro et les anti sont differents …
    C’est pire que l’ecarts entre syndicats et police lors d’une manifestation…

    1. @ Elmin,
      .
      Pas tout à fait d’accord. On peut se forger une opinion, à condition de bien poser les choses.
      .
      Le F35 est affecté de trois défauts absolument rédhibitoires:
      – Premièrement il n’est pas français, ce qui, à mes yeux, suffit à le disqualifier à tout jamais en tant qu’avion (nan mais c’est vrai quoi);
      – Deuxièmement, il est étranger, ce qui rajoute au premier grief en montrant bien qu’il y a une sorte d’acharnement à nous déplaire;
      – Troisièmement, il est américain, ce qui est encore pire que tout. Si j’étais versé dans la chose religieuse, j’aurais dit « satanique », voire « haram », ce qui me semble bien convenir.
      .
      Donc, le rêve secret de tout Français digne de ce nom est de voir les États-Unis et les pays partenaires du programme renoncer spontanément au F 35, par un effort de lucidité qui nous semble relever du plus pur des bons sens, et… d’acheter des Rafale. L’ensemble de ce que l’humanité compte de meilleurs esprits est évidemment d’accord avec nous, cela va de soi.
      .
      Voili, voilou. En toute simplicité et dans le plus simple appareil (telle Vénus sortant du bain, quoi).
      .
      Bon, à part ça, ce truc est un excellent produit et une arme de guerre qui promet d’être assez redoutable dans son genre. Mais, est-ce vraiment important s’agissant d’un avion de combat, hein? La France a produit une foultitude d’armes de guerre dont elle ne s’est pas souciée une seule seconde de savoir si elles étaient utiles à quoi que ce soit (ligne Maginot, par exemple), on ne va donc pas emmerder les Américains avec des détails de ce genre. Ne soyons pas futiles.

      1. Tschok, vous tenez la grande forme 😉
        Elmin, je vous rejoins volontiers ; c’est parfois fastidieux de trier dans chaque commentaire ce qui pourrait éclairer ma lanterne.

      2. Passons sur la mauvaise foi évidente…
        Mais la Ligne Maginot a parfaitement tenu son rôle en 1940 : les envahisseurs l’ont contournée pour passer par les Ardennes considérée comme infranchissable par un état-major français d’une rare incompétence. Elle n’était d’ailleurs pas conçue pour être totalement étanche, mais suffisamment robuste pour obliger les Allemands à concentrer leurs attaques sur un secteur réduit pour la percer, ce qui devait permettre aux troupes en réserve sur ses arrières de contre-attaquer efficacement sur un front étroit en limitant les surprises sur les ailes.
        Quant à la foultitude d’armes de guerre françaises qui ne marchent pas, faut-il que les étrangers soient ballots pour nous en acheter et faire de la France le troisième exportateurs d’armes dans le monde.

      3. @tschok:
        .
        Votre raisonnement tiendrait la route si les A-10, F-18, F-15, F-16, F-22 et mêmes Typhoon et Gripen (également non-français;…) rencontraient la même hostilité la même hostilité en France…
        .
        Quant à dire que le F-35 « promet d’être assez redoutable dans son genre », observez que la promesse n’est toujours pas tenue depuis presque 10 ans et risque de ne pas l’être avant 2025/2030…
        .
        Le F-35 est pensé pour tuer les industries aéronautiques des pays alliés des USA, voilà ce en quoi le F-35 est effectivement déjà « assez redoutable dans son genre » et ce pourquoi beaucoup détestent ce programme qui en a en plus vu son cout exploser du fait d’une conception bâtarde…

        1. @ Zayus,
          .
          Votre argumentation se tient, mais elle n’exclut nullement qu’on puisse trouver dans l’hostilité française au F 35 une pointe de chauvinisme, pointe minuscule bien sûr, enfin disons qu’elle fait la taille de la pyramide de Khéops (qui n’est d’ailleurs pas française).

          1. Mais le F-35 n’est pas décrié qu’en France. Il l’est même aux USA et parmi les pays partenaires de ce programme.

      4. « Le F35 est affecté de trois défauts absolument rédhibitoires:
        – Premièrement il n’est pas français, … »
        —————-
        FAUX!
        Ses pneus sont français. (Michelin)
        D’ailleurs le F-35 roule très bien. Le monde entier en convient.

        1. Oui et l’oxygène et les batteries sont aussi l’affaire d’entreprises françaises

      5. Pour la ligne Maginot, demandez aux italiens si elle a été complètement inutile…

        1. @Baptiste
          C’est vrai que l’on ne parle jamais de la Ligne des Alpes, pourtant les italiens se sont fait sévèrement dérouillés en voulant la franchir !

      6. @ tschok,
        .
        Je mets de côté le trolling …
        .
        Les américains sont nos alliés. Mais au niveau du marché, ce sont des concurrents. Si le Rafale a mis aussi longtemps à se vendre, c’est aussi parce que les américains faisaient du chantage économique diplomatique et militaire à nos clients potentiels. Du coup, le prix du Rafale est resté élevé, et il a eu du mal à être vendu.
        .
        Après, le Rafale a fait ses preuves au combat. Il est polyvalent, fiable et il a une capacité d’évolution. Si on ajoute à ça quelques prouesses en dogfight face à des F-22, on obtient un produit très intéressant !
        .
        Moralité, le F-35 est très couteux maintenant et sa MCO va être rédhibitoire (furtivité ha ha ha ! ), le Rafale est parfaitement adapté aux besoins actuels, et il pourra évoluer vers les besoins futurs.

      7. On parle des hydravions à réaction US ?
        Je donne un exemple mais on peut parler de bien d’autres.
        La ligne maginot devait continué en Belgique mais les belges n’ont pas fait le boulot et l’ont payé autant que nous. Sinon ca fonctionnait très bien.

        1. Vous êtes sur que ce n’est pas nous qui n’avons pas voulu la continuer sur la frontière belge pour ne pas froisser nos voisins, d’autant plus que la Belgique était neutre et que l’armée allemande ne devait pas passer par la ?

          1. la ligne s’est arrétée à la frontière belge parce qu’on a pas voulu froisser les belges. D’ailleurs, la france a déclaré « nous avons confiance en l’armée belge (pour retenir les Nazis). L’idée était d’utiliser les chars de cavalerie pour stopper l’avance allemande qui débordait du nord. La débâcle aura mis un terme à ce mouvement, d’autant que les chars SOMUA chargé d’endiguer la marée n’avait pas de soutien aérien et pas de ravitaillement.

          2. Je confirme ce que dit de Fabien et  » l’armée allemande devait pas passer par là » c’est une blague ? Non parce que durant la première les allemands sont passés par l’Italie c’est ça ? Trop effrayé de la résolution belge? Plus sérieusement les anglais considèrent qu’ils sont rentrés en guerre d’abord et avant pour défendre la neutralité de belgique.

    2. Le problème que vous soulignez c’est qu’on parle pas de meme chose.
      Le F35 est une plateforme de tire volante et sera probablement très bon dans ce role mais c’est pas un avion de combat. Ensuite il y a un problème être ce qu’il est censé faire et ce qu’il fait aujourd’hui. Personne ne sait ce qu’il fera demain bon ou mauvais, mais aujourd’hui c’est pas bon.
      Ensuite certain veulent en faire un avion de chasse quand le pentagon lui meme dit qu’il lui faudra une couverture aérienne, donc tout les pays européens qui l’ont acheté seront limité à du bombardement (c’est déjà 99% de la vie d’un avion).

    3. @ Elmin

      Nous sommes sur un site Français … Le fait que l’avion vous volent plusieurs contrat en Europe, sur votre propre territoire, rend vos jugements encore plus difficiles. Je vous suggère de simplement attendre et voir ce qui vas se passé.

      1. Pour l’heure, on ne peut pas dite qu’il nous ai volé beaucoup de contrats … car les cliebts europeens de la France n’ont jamais ete nombreux , au premier rang desquels la Grèce, la Belgique, la Suisse et l’Espagne, ne se sont pas prononcés pour le F35… le cas hollandais etait, en fait, largement prévisible …
        Sincèrement je n’oppose pas commercialement le F35 et le Rafale, tant les deux avions relevent d’une logique differente …
        je ne parlais pas d’ailleurs des pro et anti qui s’expriment sur ce site, mais aux etats unis …
        Apres, comme vous dites, on verra )) nous avons tout deux suffisamment echange sur le sujet pour connaitre et respecter nos positions respectives

        1. @Elmin:
          « …car les cliebts europeens de la France n’ont jamais ete nombreux… »
          .
          Euuuh,
          si vous détaillez les clients des Mirage III, 5, F-1 et 2000 vous trouverez des clients européens

      2. « Le fait que l’avion vous volent plusieurs contrat en Europe »
        Rien à voir avec l’avion mon cher Nico, les vassaux.. pardon, alliés, des USA achèteront ce que les Ricains leur demandent, que ce soit le F-35 ou un P-51 Mustang.
        Si le programme F-35 devait s’écrouler, les clients européens du F-35 se tourneront vers les SH ou les dernières versions du F-16 et du F-15, au mieux du mieux l’Eurofighter ou le Gripen pourrait s’imposer dans un voir deux (grand max) de ces pays, mais le Rafale.. non, jamais.. voyons mon cher Nico, les Français auront beau faire le meilleur avion de combat au monde pour 50 millions de dollars seulement et 5 000$ l’heure de vol, la plupart des pays européens préféreront acheter autre chose, quitte à payer bien plus pour bien moins d’efficacité (et je n’exagère pas, c’est une réalité).

      3. @Nico St-Jean
        Tiens donc ! Et rappelez nous combien nous avons vendus de Mirage 2000 / F1 / III à nos chers partenariats européens ?
        Hormis la Belgique, la Grèce et l’Espagne ( j’oublie volontairement la Suisse qui ne fait pas partie de l’Union…), soit 3 / 27, je ne vois pas trop….
        Le fait est que la France possède la seule industrie aéronautique européenne capable de produire seule un avion de combat hautes performances , mais que pour des raisons politiques, aucun pays européen, Grande-Bretagne, Allemagne en tête ne voudront renforcer cette position. Donc, on s’allie entre soit pour construire un appareil (Typhoon) dont on fait en sorte qu’il ne corresponde pas aux besoins français de façon à contraindre ces derniers à sortir du programme, ou alors on participe sous l’aile des USA au programme F-35, même si on est conscient qu’ in fine on sera bais…. par l’Oncle Sam … D’ailleurs si le F-35 n’existait pas, il ne fait aucun doute que les pays européens se tourneraient immanquablement vers les F-15 /F-18/ F-16, qui ceci dit, sont d’excellents appareils…

        1. La Suisse reste un pays européen !
          Elle s’est pas encore détaché du continent non plus

          1. @wagdoox
            Mais bien sur que la Suisse reste un pays européen, alors ne voulant pas vous froisser, reprenons selon votre raisonnement :
            Combien de pays européens, dont la France, acquéreurs de Mirage / Rafale ? … 5 ! …
            Sur un total de combien de pays européens, géographiquement parlant ??? Huuum ? J’attends ? … 49 !!!
            Et sur ces 49 pays, combien utilisent des avions US ?
            On parle bien de solidarité européenne, hein ?

      4. L’europe n’est pas notre territoire, ca c’est la France.
        Ensuite la plus part des pays qui font parti du programme F35 c’est pour trois raisons pallier aux manques du typhoon en air sol, remplacer les harriers dans les marines et faire la jonction avec la prochaine production européenne tant l’eurofighter évolue « facilement ». Bref le problème du rafale en europe c’est l’eurofighter et non le F35 (le F35B n’est meme pas un concurrent, c’est un domaine ou on est pas).
        On est d’accord attendons (zut on est d’accord !) mais on a le droit de se marrer devant les « prouesses » de cet avion qui va au devant du danger avec toutes les caméras braquées sur lui.

      5. @Nico St-Jean
        C’est vrai qu’il n’est pas plaisant de voir cet abomination américaines sur des tarmac européens. La vente d’avions de chasse est avant tout politique. Le « succès » potentiel du F-35 est donc bien plus le témoin de la puissance politique américaine que les qualités douteuses et le prix dégénérés du F-35. De plus il faudra attendre des décennies avant de voir le succès ou l’échec des F-35 à l’export. On se souvient des 750 f-22 prévu qui se sont transformer en moins de 200 exemplaires. Sur 4 à 5000 exemplaires prévu dont 2400 pour les USA beaucoup sont susceptible de ne jamais voir le jour. Le programme F-35, à l’image du F-22, LCS, Zumwalt et bien d’autres est la preuve des dysfonctionnements du Pentagone en matière de développement d’armement. Les Etats-Unis sont en train de payer des années de capitalisme hors de contrôle qui n’a pas épargné le secteur de la défense. Le lobbyisme en toute sa splendeur, d’ailleurs si une entreprise trouve sont propre produit tellement génial, pourquoi dépenser des millions de dollars en lobbying pour que les politiques acceptent de les achetés? On pourrait croire qu’un homme politique accepte d’acheter les meilleurs avions de chasse à un bon prix sans être corrompu par de généreux donateurs, surtout au USA ou le militarisme est une réalité… A moins que les avions de chasse en question ne son pas si géniaux et pas si bon marché!

    4. Le site hushkit.net ewt anglophone,et relativement peo F35. Maus il est surtout pro Eurofighter et avoue que le Rafale leir pise un gros cas de conscience:il est français, donc affligé d’être le fruit d’une nation alliée, redpectablement capable, mais pas autaunt que quatre pays unis dans le même programme.
      .
      Pour le F35, leur intervenant est dans ambiguïtés :POGO n’est pas une source fiable. Le même intervenant pense que la version A est proche du niveau opérationnel. Mais les B et C ne seraient toujours pas au point. Et quand bien même toute la complaisance qu’il montre pour le programme,son mot de la fin est « de toutes manières, les trois prochains updates du code n’apporteront aucune nouvelle fonction: il résoudront les problèmes actuels. »

  6. Le F-35, malgré son programme chaotique finira par s’imposer et dominera les airs de pas mal de pays et risque même d’ici 5-6 ans, de devenir un avion bon marché.
    On peut bien sûre faire 1 million de pronostics pour se dire qu’ils auront pleins de problèmes pendant leur durée de vie, mais rien est certain.
    Le F-35 c’est un excellent appareil au summum de la technologie du moment.Même s’il n’a qu’un seul moteur, que la furtivité des avions n’est pas synonyme d’invisibilité.
    c’est un peu comme notre A400M, a une échelle largement plus petite, il finira par s’imposer partout en Europe (et ailleurs) et fera vite oublier ses retards et surcoûts de son développement.

    1. Certes cet avion s’imposera sans doute dans la prochaine décennie, mais à quel prix?? Là est bien le fond du problème. Des dizaines et des dizaines de milliards de dollars dépensés pour un programme qui n’offrira que peut-être 20 ans de domination aérienne américaine au niveau technologique. Tout cela me parait personnellement peu très rentable.

    2. @Pierre047:
      .
      C’est sur le papier tel qu’il était encore présenté avant 2005 que le F-35 avait des objectifs qui devaient faire de lui « un excellent appareil au summum de la technologie du moment »…
      .
      Comme vous l’avez dit « du moment » mais c’était il y a 10 ans et ça fera plus de 15 ans quand il pourrait enfin avoir sa première capacité opérationnelle.
      .
      Quant à son prix, si Trump en menaçant de réduire la cible US notamment pour l’USN, obtient une baisse du cout pour les forces US, le manque à gagner pour Lockheed Martin se reportera forcément sur les clients partenaires du programme et qui plus est, les clients export qui ne sont que deux à l’heure actuelle.

      1.  » C’est sur le papier tel qu’il était encore présenté avant 2005 que le F-35 avait des objectifs qui devaient faire de lui « un excellent appareil au summum de la technologie du moment »…  »
        Et même sur le papier, malgré ses magnifiques promesses et son prix tout aussi magnifique, le Rafale se trouvait tout juste derrière lui, comme nous l’ont prouvé les Néerlandais 😉
        Depuis le prix du joujou américain a bien augmenté, et ses nombreuses capacités promises ont bien baissé.. le Rafale est donc, logiquement, passé devant non? 🙂

        1. exact 6.95/6.97 à l’époque en faveur du porcelet selon l’évaluation impartiale des néerlandais..

          1. @Zayus
            Et oui, encore une fois, une compétition tronquée dès le départ !…
            A noter également, que le choix néerlandais, à l’époque, s’est fait entre un avion « de papier » et un avion en service … Et que cet achat avait été rejeté dans un premier temps par le Parlement Hollandais, en particulier par le parti de centre-gauche PvdA … qui a brusquement changé son fusil d’épaule quand il est arrivé au pouvoir, étant membre d’une coalition devenue majoritaire !!! Étrange, non ?…
            A noter aussi, aujourd’hui, le lobbying insistant des Pays-Bas envers la Belgique pour que cette dernière choisisse le F-35 …

      2. Y’a une chose qui est sûre sur ce blog Dès que l’on évoque le F35 y’a un déchaînement des passions Attendons de le voir au combat pour voir ses vrais capacités !

        1. Ok, ruffa, après tout tu as raison… Donnons nous rendez-vous ici même en …. 2025 !!! Lol

        2. Mais ruffa,
          ça fait presque 10 ans que nous attendons de le voir avec toutes ses capacités opérationnelles et bien 7 ans qu’il aurait dû être engagé ne serait-ce qu’en Afghanistan ou depuis 6 ans en Libye, et 2 ans en Irak-Syrie…
          ;
          Alors oui, vous avez raison, attendons comme nous attendrons probablement jusqu’au moins 2020 pour les USA et 2023 pour le RU, si tant est qu’il y ait un conflit pour les engager au combat…

          1. Je me souviens avoir lu (il y longtemps) un ancien de chez dassault qui disait qu’en 2006, en voyant le F35 que LM avait fait le plus facile la cellule mais que la plus dure (ou le plus long) était encore à venir la partie logicielle.
            En prenant le temps qu’il avait fallu pour créer le logiciel de guerre de rafale et en extrapolant au nombre de ligne de code prévu pour le F35, il avait calculé qu’il faudrait environ 15 à 20 ans pour le développer. Soit en 2021 (voir 2026), à l’époque je pensais que c’était juste le discours de compétition mais apparemment on se dirige bien ca. Donc quand le F35 sera vraiment opérationnel, le successeur du rafale ne sera si pas loin.

          2. @wagdoox:
            .
            Le témoignage de 2006 que vous rapportez peut aujourd’hui nous sembler tellement évident avec le recul d’une dizaine d’années…
            …Et la galère du F-35 semble bien se confirmer pour durer sur ce délais de 15/20 ans cité, impressionnant !

    3. On connait toujours pas son prix, il est livré pas fini !
      Au sommet de la tech ? le rafale remplis plus la case 5 gen que le F35, pas de super croisière pas de hyper manoeuvrabilité.

    4. Vu le cout du programme (1000Md$) meme sa production actuelle basée sur 3000 appareils en commande ne suffisent pas à en faire un avion bon marché, loin de là.
      Malgré les 3000 commandes (Rafale c’est 276) il reste 2 fois plus cher qu’un Rafale.
      Sachant qu’en plus les problèmes sont encore loin d’être réglé, et que le couts des pièces est surement plus cher que pour un Rafale.

      Quand à dire qu ele F-35 est au summum de la technologie, oui, enfin sur le papier, parce que dans les faits, dans le ciel il est moins bon qu’un vieux F-16 et peine à remplir la plupart de ses missions.

    5. Que l’on aime ou pas le F-35, l’avenir que vous lui décrivez est assez probable. Merci pour ce commentaire emprunt de bon sens.

        1. @ Zayus

          « Comme quoi le « bon sens » est souvent subjectif sur ce site… »
          .
          Comme … toute vos réactions à propos du F-35 …

          1. Il n’y a rien de subjectif quand je dis que le F-35 n’est pas opérationnel, que le F-35B avec des emports externes n’est plus furtif, que ce programme reste un gouffre financier qui cumule presque 10 années de retard.
            Ce sont des éléments factuels on ne peut plus objectifs, Nico St-jean 🙂 …

    6. Il y a une immense difference entre A400M et F35 et comparer les programmes et leurs difficultés relevent d’une erreur d’interprétation …
      En effet, l’A400M est avant tout un avion dont le « Format » est tres innovant : un avion ayant les capacités d’un avion de transport strategique et la souplesse d’un avion tactique … les innovations techniques liees a l’A400M sont, en un sens, secondaires …
      A l’inverse, le F35 apportent beaucoup d’innovations technologiques, mais peu d’innovation formelle .. et meme d’avantages, le F35 est largement penalisépar sa seule innovation formelle, qui veut que le (presque) meme avion soit un chasseur terrestre, embarqué et ADAC/V …
      Or , si les detracteurs de l’A400M critiquent sortout les dérives budgétaires du programme, autant pour le F35 , nombreux sont ceux qui remettent clairement en doute de l’utilité même du programme, vour de ses capacités reelles …
      Cen’est pas pour rien que Trump a envisagé une alternative ayant la forme d’un super super hornet, qui est un avion plébiscité par la navy, qui justement se passerait tres volontier de devoir mettre en oeuvre un monoreacteur, alors qu’elle avait , a dessein, cessé de le faire avec le A7 …
      Car, contrairement à ce qu’on lit ca et là, ce qui fait l’efficacité d’un avion de combat ne repose pas sur son radat, son moteur, son missile .. mais sur sa disponibilité operationelle et sur sa fiabilité , surtout sur un porte-avion.
      Or, ce sont precisement ces deux facteurs qui sont remis en question par beaucoup de detracteur du F35…
      De fait, et pas plus que l’on ne pouvait savoir si le rafale serait un bon appareil avant son utilisation operationelle, rien ne permet objectivement de dire que le F35 sera un bon appareil. Et meme au delà, la nature même des reserves emises ont de quoi sérieusement insinuer le doute quand au potentiel futur de l’appareil …

    7. Du coup il s’impose parce qu’il n’a aucune concurrence. Est ce que c’était une volonté de détruire l’industrie aéronautique de ses alliés ? Je pense que oui en partie. Mais à l’heure actuelle on ne peut pas dire qu’il est et qu’il sera le meilleur parce que trop d’informations différentes et pas de réel baptême du feu. Tous ce qu’on peut dire c’est qu’il sera quasiment le seul.

  7. Si le fait d’entreposer des avions un peu plus loin que d’habitude devient un événement, ce n’est pas tellement rassurant pour le programme … Le retard pris devient pesant, tant pour les américains que pour leurs clients, et j’espère sincèrement que les avions seront enfin employables en opex d’ici 2020 … mais ce n’est pas gagné (note : il s’agit de la version C, ceux de la navy) :
    http://www.businessinsider.fr/uk/expensive-f35-snag-years-to-fix-2017-1/

    1. (je parle de version C pour l’article que je donne en lien, j’ai bien compris que M. Lagneau nous parle ici des B du corps des marines)

  8. Le F-4 Phantom s’est déjà crashé, mais sa réputation n’en demeure pas moins positif. Idem pour le F-14, F-15, F-16, F-117, F-22, et même le sacrosaint B-2… Sont-ils tous de piètres avions ? Je ne pense pas. Le F-35 est une boule de technologie, et comme tout premiers trucs, ils seront en bute à tous les soucis possible de la portée… Moi, je leur donnerais bien une chance avant de dire que c’est un piètre avion. Monoréacteur donc mauvais ? Quel avion s’est mieux vendu que le F-16 en temps de paix ? Lockheed Martin, après le succès et expérience acquis du SR71, puis du F-117, du F-22, et donc tout à coup ils deviendront stupides et avionneur de seconde zone ? Mais quelle haine !!!

    1. B1 et B2 ont été limités en quantité à cause de leur coût astronomique. Et en conséquences, les USA continuent à utiliser les vieux B52 conçus dans l’immédiat après guerre, dont les plus récents exemplaires volent depuis plus d’un demi-siècle.
      Le problème est moins dans les caractéristiques finales des appareils « révolutionnaires » que dans leur coût et les délais pour parvenir à les mettre au point.

    2. @ Billy Verydick

      Oh oui ! vous avez mis le doigt dessus « Haine » N’importe qui sait que Lockheed Martin est le plus grand et le plus avancé constructeur en aéronautique au monde .. Ce qu’ils font avec Skunk Works est juste phénoménale.
      .
      On voit clairement sur ce site la différence d’argument avec les autres sites d’Europe ou l’opinion du F-35 est complètement différente, pas à 100% positif, mais même négatif, les arguments ont plus de sens et surtout sans haine comme ici.
      .
      Par contre, le F-35 n’est pas encore garanti de succès et il nous faudra attendre pour le savoir au lieu d’inventé des scénarios catastrophes façon diseuse de carte.
      .
      Qui plus est, le F-16 est pour moi le monomoteur le plus fiable jamais construit. Cette avion à acquit plus d’heures de vols que n’importe quel autres avions de 4e gen en ayant un taux d’accidents de seulement 7% . Voila pourquoi moi, l’histoire du « monomoteur » ne m’inquiète pas du tout.

      1. je n’ai pas souvenir d’une telle animosité concernant d’autres productions us comme le f16 ou f15 , bien au contraire, mais aujourd’hui les yankees ont pour dessein de phagocyter les industries européennes donc ça irrite légèrement le bulbe d’autant qu’il s’agit d’un allié et cette conception de l’économie de marché est inacceptable pour beaucoup .

      2. Le F4 et le F14 n’etaient pas de pietres avions, au contraire, ils faisaient remarquablement bien ce pour quoi ils avaient ete concus … en tant qu’intercepteur moyenne distance , le F4 etait de loin ce qui se faisait de mieux en 65 , d’autant plus que v’etait un chasseur embarqué a l’origine. Seule l’absence de canon pouvait lui être reproché, mais il faut se rappeler que le mirage 3 lui aussi avait été initialement concu sans canons, ceux ci ayant été ajouté a l’incistance des israeliens qui n’avaient qu’une confiance limitee dans les missiles et qui percurent les premiers le potentiel de chasseur bombardier du 3 …
        Bref, le F4 etait tellement bon qu’il supplanta les versions terrestres des F100, F101, F102, F104, F105 et F106 de la serie century ! Et l’Air Force fut contrainte de commander un chasseur embarqué pour palier ses défauts ! Il en fut de meme du A7 par ailleurs pour remplacer les F105 ….
        L’avion etait sur, fiable, solide, et fut le premier intercepteur avec un RIO , ce qui lui confera un avantage certain !
        Quand au F14, l’avion etait destine a une mission et une seule : abattre les raids de bombardiers soviétiques avec ces 6 phoenix … idem, il s’aquitait tres bien de sa mission, a une epoque ou , en l’absence d’aegis, les navires d’escortes ne pouvaient diriger qu’un nombre tres limité de missile sol air simultanément (autant qu’il y avait de SPS51 a bord, généralement 2, parfois 4).
        Meme en dehors de ce contexte, le F14 est parvenu a faire bonne figure en abattant les 2 su22 puis les 2 mig23 libyens, ainsi que des mig21,23,27 et meme 25 , plus quelques F1 durant la guerre iran irak. (A noter que les F1 irakiens furent les seuls avions irakiens a abattre des F14 iraniens).
        En revanche, l’extrême spécialisation du F14 le rendait peu evolutif, on critiqua notamment sa faible poussée lorsqu’il etait cappé en mission de bombardement …
        Le F117, quand a lui, etait surtout un joket de la guerre froide, l’avion qui devait eliminer les batteries de SA3 et 4, et bombarder les cibles strategiques. Eu egard a son emploi assez intense en irak puis en Yougoslavie, on ne peut pas dire qu’il fut un mauvais appareil, tout au plus qu’il n’avait pas ete etudié pour des missions conventionnelles (et qu’il avait la finesse d’une boite de petit pois !)
        Je dirais donc que, comparé aux veritables echecs que furent les F100x , ces 3 avions etaient loins d’etre de pietres appareils …
        En revanche, leurs qualités furent éclipsées par celles des F15/16/18 qui, pour le coup, furent tout trois de vrais réussites. Celon moi cette periode qui vit naitre ces 3 appareils, plus le A10, aura ete jusqu’à present l’age d’or de l’aviation US, alors que celui des avions francais fut anterieure (annee 60).
        Aujourd’hui, je dirais que deux approches totalement opposées s’affrontent :
        -l’ecole americaine qui pour l’heure repose sa puissance sur des appareils concus dans les annees 70 , et qui mise tout sur la technologie pour ses nouveaux avions
        – l’ecole russe qui au contraire produit des avions tres fiables mais quoiqu’il en soit Rustiques.
        Et au milieu il y a l’electron francais, avec un rafale qui parvient a faire l’exploit de mettre à disposition dans les delais les plus courts les nouvelles technologies dans un avion fiabilisé et evolutif ! Cette approche intermediaire est, selon mon avis, le garant de l’avance que gardera le rafale sur l’ensemble de ses concurrents, F35 compris. Car il disposera effectivement de technologies que les autres vont recevoir … comme ce fut le cas avec le typhoon en debut de carriere qui aujourd’hui est totalement largué , il en sera de meme avec le gripen NG et le F35 au autre sukhoi …

          1. @Elmin:
            Oui,
            et bien je persiste et signe notamment au sujet des F-117 et surtout des F-4 qui eux étaient descendus comme des pigeons par les Mig Nord-Vietnamiens.
            Le F-4 est certainement l’avion de combat sur lequel les forces US connurent le plus de pertes au cours de ces 50 dernières années.
            .
            Quant aux F-14, ils avaient intérêt à pas être engagés en combat WVR…

          2. @Zayus
            Les Mig (17 et 21) ont été guidés par leur réseau de radar, ils ne perdaient pas du temps à chercher donc plus de temps pour le combat, malgré cela le taux de perte était équivalent au début concernant le F-4 qui n’avait pas de canon, les avions descendus par les Mig et la DCA étaient surtout des F-105. L’opération Bolo (dont l’anniversaire a été célébré il y a quelques jours) a eu un succès car les Mig s’attendaient à des F-105 armés de bombes, au lieu de cela ils ont trouvé des F-4 configurés en air-air. Malgré le taux de réussite calamiteux des missiles, les F-4 avaient réussi à descendre quelques Mig sans perte.
            Le F-4 n’est pas très réussi aérodynamiquement mais il avait de très bons moteurs (même s’ils fumaient beaucoup)

          3. Taux de victoire du F4 au vietnam :
            air force : 3/1
            Navy : 6/1
            Il faut noter que le « faible » taux de l’air force peut être expliqué par le fait qu’elle utilisait le F4 comme chasseur bombardier et pas uniquement comme escorteur ou chasseur, alors que la navy preferait les A4 puis les A7, et surtout le A6 pour ces missions.
            Ceci dit, le DCA dit du petit bois des F4, mais cela n’avait rien a voir avec l’avion mais avec la tactique US qui etait d’une prévisibilité criminelle

        1. @James:
          .
          Pour compléter votre remarque au sujet des MiG-17, 19, 21 et surtout des Shenyang J-6 nord-vietnamiens guidés par le réseaux de radars;
          j’ajoute qu’au niveau des confrontations aériennes les vietnamiens avaient développé d’astucieuses et inédites tactiques pour compenser leur déficit technologique.
          .
          @Elmin:
          .
          Les ratios que vous citez ne doivent pas non-plus faire oublier qu’il s’agissait notamment de MiG-17, 19, 21 et aussi de J-6 en face…
          .
          Concrètement l’USN perdit 5 F-4 et l’USAF 33 en combat aérien.
          Mais la guerre aérienne ne se limitait pas qu’aux seuls combats aériens: USAF et USN perdirent aussi 403 F-4 abattus par les très efficaces défenses antiaériennes nord-vietnamiennes.
          .
          Quant au ratio l’US Navy qui avait vu 40 victoires pour 8 F-4 perdus, observez que celui des F-8 avec 19 victoires (16 MiG-17 et 3 MiG-21) pour 3 Crusader perdus était de fait meilleur d’autant plus si on le cumulait à celui des F-4 de l’USAF 😉 !
          .
          Ainsi 38 F-4 « Phantom II » furent perdus de 1964 à 1972 en combat aérien au Vietnam contre
          – 17 F-105 « Thunderchief » (28 MiG-17 abattus)
          – 3 F-8 « Crusader » ,
          – 1 F-104 « Startfighter »
          – 1 F-102 « Delta dagger »
          – 1 F-101 « Voodoo » (MiG-21)
          – 0 F-100 « Super-Sabre » (186 furent abattus par les défenses AA nord-vietnamiennes)

          1. Mais zayus, le mig19 et 21 etaient les contemporains du F4 qui est entré en sevice a la fin des annees 50… un avion qui reste encore en service dans de nombreuses armees de l’air , et pas les moins pourvues ..
            quels sont les autres avions concus dans les annees 50 encore en service ? Le mig21 et le mirage3 …
            Selon moi ces 3 avions representent l’archetype reussi de la 3 eme génération.
            Je ne comprend pas ce que vous lui reprochez ?

          2. @Elmin
            Pour moi le Mig-21 n’est pas une réussite, il était juste diffusé en grand nombre. Le Mirage III était plus réussi, comme l’était le Draken

          3. @Elmin:
            @James:
            .
            Comme je le dis plus haut; ce que je reproche au F-4 ce sont ses médiocres résultats avec le plus important important nombre de pilotes US abattus aussi bien en combat aérien que les défenses AA nord-vietnamiennes.
            .
            Ce n’est pas tant les qualités techniques des MiG-19, 21 et qui plus est MiG-17 et J-6, que les qualités tactiques nord-vietnamiennes que je vante aussi au passage.

      3. Mais la haine , si haine il y a , est une réponse proportionnée à la façon dont cet avion est sur-vendu , ses qualités , sa supériorité claironnée ( mais surtout supposée ) associée au fait que l’Europe a été mise à contribution à hauteur de cinq milliards de dollars pour la partie Recherche et Développement ( R&D ) ! Les budgets de la Défense sont déjà modestes si en plus il faut faire les affaires de nos plus sérieux concurrents , cela revient à se tirer une balle dans le pied !
        .
        Vous citez les « Skunk Works » ? Mais ça fait depuis la WWII qu’ils existent , depuis le P-38 Lightning ! Dans les années 50 , grâce à Kelly Johnson , les Skunk Works » ont fait un boulot énorme .
        .
        Le F-16 a été crée par la firme General Dynamics , notamment sous la supervision de Pierre Sprey de la « Fighter Mafia » qui est également le « père » du A-10 Thunderbolt II Warthog de chez Fairchild .
        .
        La question à laquelle j’aimerais bien avoir une réponse qui tienne la piste , est de savoir ce que vaut le F-35 en mode dégradé ?
        Nous savons , par exemple , que le Mirage III peut se passer de la moindre assistance informatique pour voler tant ses qualités aérodynamiques le lui permettent tout-en ne disposant que d’un moteur à la poussée relativement modeste de 6 tonnes environ ; il est rapide et très manœuvrant .
        De plus , à formule aérodynamique égale , contrairement au Mirage 2000 , son centre de gravité est placé de telle façon que le Mirage III reste stable ; ce qui nuit en réalité à ses possibilités d’agilité qui doivent toutefois être compensées par l’assistance d’un ordinateur qui rend l’avion particulièrement maniable comme c’est le cas sur Mirage 2000 .
        Concernant le Rafale , l’appareil est capable de se passer d’assistance en cas de panne , bien que cela altère considérablement ses possibilités , qu’en est-il du F-35 ?

      4. La sécurité n’est pas le seul argument pour un biréacteur, la répartition de la chaleur …
        Quand j’étais étudiant mes profs nous disait toujours qu’on était la pire classe, quand on demandait aux autres ils nous disaient « nous aussi, nous sommes la pire classe ».
        Les autres sites sont souvent aussi négatifs voir plus, certains commentaires sont positifs, parfois parce que les intervenants espèrent le meilleur de l’appareil pour leur armée de l’air nationale, d’autres sont très critiques sur le prix et la philosophie de l’appareil aussi pour leur armée. Les blogueurs européens dont la nation n’a rien à voir avec le F35 attendent de voir et se moquent tout autant que nous quand une info pareille arrive.
        Donc nico êtes vous prof ?

      5. Une haine largement alimenté par les médias, vous en conviendrez avec moi. Aussi je vous rappelle que jusqu’à son baptême du feu en Libye, le Rafale à été la cible de campagnes de dénigrement les plus futiles, alors que l’avions avait déjà affronté le feu en Afghanistan. Je croyais que la France tenait le record de la flagellation… et puis vous êtes arrivé, vous Nico St Jean. « Le radar est nul, le rafal est ttout pourri et pas évolutif, etc…). Depuis le mois dernier, j’ai fait un tour d’horizon dans la mesure où mon anglais me le permettait. J’ai progressé, et beaucoup « appris ». Les guillemets sont de rigueur, car les rares données factuelles fournies par les divers sites que j’ai consulté sont erronées ou interprétées.
        .
        Comme ici, pour un autre avion mais les mêmes raisons… Je n’en suis personnellement plus aussi fier mais je tiens à le dire, le F35 m’a fait mourir de rire: lisez la fiche wikipédia en français et vous comprendrez pourquoi. D’ailleurs ne prenez vous pas votre plume pour défendre sa cause?
        J’ai regardé ensuite la fiche du même avion en langue anglaise et force de constater… que l’on ne parle pas du même avion, puisque le programme se passe sans heurts… étrange non?
        .

      6. On n’en verra jamais les capacité sans la production.
        Pas mur ? C’est certain. C’est pratiquement un prototype produit à la chaine. Le congres comme les amiraux ne sont pas que des imbéciles non plus, car des tests sont bien fait. Lockheed Martin dans leur coin fait du business aussi, et ne vont pas attendre 10 ans de test avant la mise en production… Un peu comme l’USS Zumwalt qui à plus d’un milliard ose encore se mettre en panne. Dans tous les cas, s’ils ne reviennent pas vers la production des F-18 SH, essayer avec le F-35, puis rectifier les bourdes dessus est la solution aussi. Pour baisser les prix, y a que la vente qui soit réelle car lésiner avec la technologie c’est pratiquement se tirer une balle dans le pied.

    3. @ Billy Verydick:
      .
      Les F-4, F-14 et F-117 étaient de piètres avions et le F-35 n’a rien particulièrement innovant par rapport au F-22 qui lui est un bon avion.
      .
      Quant à la problématique monoréacteur, observez simplement que toutes les puissances aériennes autonomes qui auront acquis le F-16 utilisent également un parc de F-15 bimoteurs :
      USA, Israel (+ IAI « Lavi »…), Corée du Sud, Japon (Mitsubishi F-2), Singapour et même l’Italie (avec ses Tornado) en attente de ses premiers Typhoon.
      .
      Des clients du F-16 tels que la Norvège, Pays-Bas, Belgique, Danemark, Grèce, Portugal, Pologne, Roumanie et la Turquie s’en remettent au soutient aérien de l’OTAN…
      .
      Certains autres pays utilisateurs de F-16 auront également complété leur parc avec des bimoteurs, mais d’origine russe avec des Su-30 tels que le Venezuela et l’Indonésie.
      .
      Observons au passage l’exemple de Taïwan, un utilisateur de F-16 qui aura développé sont propre biréacteurs avec le constructeur national « AIDC » (Aerospace Industrial Development Corporation) : le F-CK-1″Ching-kuo » issu d’un curieux croisement d’un Hornet et d’un Falcon 🙂 !

      1. Le F117 était issu d’un black problem, contrairement au F22 et F35 hautement politisés.
        Le F117 était bon pour ce qu’il était censé faire./

        1. @wagdoox
          .
          « Le F117 était issu d’un black problem, contrairement au F22 et F35 hautement politisés. »
          .
          « Black Program » me semble plus juste …
          .
          A ce sujet , sortie imminente du dernier Buck Danny :  » Les Oiseaux Noirs » ! Le dessin est signé Francis Bergèse dont c’est le grand retour !
          Ce sera un diptyque basé sur le scénario inachevé de l’immense Jean-Michel Charlier !

        2. @wagdoox:
          .
          Nous sommes bien d’accord, mais au delà de sa discrétion », le F-117 était globalement un avion médiocre et d’ailleurs vite retiré.

          1. Oui je suis d’accord. J’irai même jusqu’à dire que les avions furtifs sont des commandos fait pour passer derrières les lignes ennemis. Et pas du tout pour tenir nos lignes ou enfoncer celle de l’adversaire. Toujours est-il que le f117 avait une mission et qu’il était bon jusqu’au moment où il a perdu la supériorité technologique.
            Ce qui fait qu’on est d’accord sur le f35. D’ailleurs ce dernier est pour moi le successeur du f117 et du harrier et c’est tout

          2. @Wagdoox:
            .
            Quand vous évoquez la succession des Harrier et F-117, c’est effectivement une très bonne façon de résumer les choses sachant que la dernière mouture du F-18 pourrait donner du soucis au F-35C.

    4. Personnellement , je ne dis pas ça ; ce qui me met en colère , qui me déçoit beaucoup est le fait qu’il s’agit , certes , comme vous dites , d’une boule de technologie de très haut niveau mais il semble qu’il n’y ait pas que ça , malheureusement !
      Pour moi , l’avion est arrivé trop tôt compte tenu de la technologie disponible ; la version B est trop ambitieuse ; un avion à décollage court et atterrissage vertical de surcroît furtif est un choix contradictoire qui revient très cher et dont l’efficacité reste pour le moins aléatoire .
      .
      Ceci posé , j’attends d’en savoir plus …
      .
      C’est un mono-réacteur très puissant mais trop lourd qui plafonne à Mach 1,6 ( bonne autonomie toutefois ) alors qu’il dispose de 190 KN de poussée et surtout il est horriblement cher !
      A côté , le F-16 est une libellule très performante et évolutive qui a fait et fera encore ses preuves … Et surtout bon marché !
      Il s’en est vendu plus de 4500 ( contre 5200 pour le F-4 Phantom II ) .

      1. Le problème du réaction du F35 n’est pas le réacteur mais bien la cellule du F35, comme vous dites la furtivité et le STOVL vont pas ensemble, pas plus que la furtivité et l’aérodynamique. Le F22 a réussi a conjugué les deux au prix d’une taille importante et d’un prix qui va avec. Le F35 est un F22 comprimé. Le réacteur, le cockpit et les soutes ne pouvant être compris plus que ça, ils ont compris les ailes et ont gonflé le fuselage. Tout pour bien détruire la vitesse et la manœuvrabilité de l’appareil.

    5. LM vit sur l’aura du passé. L’entreprise a beaucoup perdu en R&D, l’argent est toujours là mais le produit est mal conçu ou trop compliqué. 2 exemples parmi d’autres: le pb du crosse d’appontage du C aurait pu être simulé et découvert beaucoup plus tôt, idem pour les pb de douleur que subissent les pilotes lors du catapultage. On dirait que LM a perdu des capacités à simuler et à découvrir ces pbs avant la phase de prototype et je ne parle pas de production. Je regrette mais Dassault ne louperait pas ce genre de chose

      1. Je pense pas qu’il l’est perdu, je pense qu’ils ont trop voulu faire, avec des équipes bien trop importantes et qu’au final c’est l’armée mexicaine.

        1. Armée mexicaine ou non, il n’y a qu’un seul chef avion (A,B,C), puis en dessous, un seul chef pour le A, un seul pour le B, ainsi de suite. Le chef avion du C est responsable de la conception, de la réalisation et du bon fonctionnement de la crosse, il y a probablement un responsable dédié à la crosse mais les réunions d’avancement sont là pour vérifier le bon déroulement et le respect du calendrier. C’est sûr que ce n’est pas le responsable de la crosse qui va faire directement les calculs (quoique qu’il existe des outils faciles à utiliser et permettent d’obtenir rapidement des résultats pas assez précis pour la validation mais assez pour avoir une idée), il peut s’appuyer sur des équipes de calcul pour valider le concept.
          Si tout ceci est respecté, il ne devrait pas y avoir des surprises citées plus haut.
          Même si une personne a mal fait son travail, cela se verrait bien assez tôt, car en principe son chef hiérarchique doit comprendre et détecter s’il y a des erreurs.
          Pour LM et son F-35, il a dû y avoir plusieurs défaillances à plusieurs niveaux dans cette chaîne de fonctionnement

    6. @ Billy Verydick
      Souvenez- vous du Lockheed F-104 Starfighter… Revoyez l’histoire de cet appareil … Construit et vendu à des milliers d’exemplaires, crashé à des milliers d’exemplaires… Résultat ? Carrière très courte dans l’USAF, par contre les autres utilisateurs n’ayant pas le même budget, ont dû faire avec…
      Pour ce qui est de la « haine  » que vous évoquez c’est tout simplement idiot (ne le prenez pas mal…), car il est évident que L.M. est un industriel de premier plan, et même le premier, mais il est aussi évident qu’ils ont eu les yeux plus gros que le ventre ! Le F-35 est bien sûr un condensé de technologies, oui, mais voilà, elles ne sont pas mûres… Pour simplifier, le F-35 est arrivé trop tôt …
      Ajoutez à cela la volonté US de détruire l’industrie aéronautique européenne, et donc française, affichée clairement au début du programme JSF, alors oui, beaucoup dont moi, sommes heureux de voir aujourd’hui nos amis américains se planter royalement !!!…

      1. Bonjour Cher Alpha!
        Pour savoir si le F35 est un beau plantage il faudra attendre 2025 ! Patience patience…

        1. Bonjour ruffa !
          Note, tout de même, que si nous devons attendre 2025, çà fera 29 ans d’écoulés depuis le lancement du programme, pour voir le F-35 enfin pleinement opérationnel !!!…
          Bon, dis toi que l’avion de la 6ème génération sera meilleur, les USA auront appris des erreurs commises avec le F-35 …

    7. haine de quoi on n’est pas entrain de critiqué tous ces avions parce qu’ils ont montré justement de quoi ils étaient capables. Le F35 promets monts et merveilles aucun des avions précédent se sont jamais aussi avancé sur leurs capacités à venir quand ils étaient encore à cet état de développement.
      Et justement quel besoin de dépenser 60 milliards pour la R&D du F35 après avoir développer les F22, pourquoi tant de problème ? la seule réponse qui fait sens : ils ont voulu en faire trop, peut être réussiront-ils mais toutes les prévisions de capacités ont été réduites sauf celle sur la brochure qui continu de monter.
      Ca arrive le mirage G était prometteur et pourtant on a vu les limites pareil pour le mirage III V.
      Le F35 est produit par les 50 pour que les sénateurs ne remettent jamais en cause le programme, c’est pour ça qu’il est toujours là, c’est pour ca que LM se permet tout et n’importe quoi.

    8. Le progrès ? Je ne suis pas spécialiste mais je ne vois la situation que comme ceci :
      R&D => Prototype => Correction => Production (indispensable pour que le prochain stade puisse être effectué) => Evolution !
      Sans la production, tout nouvel appareil s’arrêtera, et les prochains repartirons dans le passé sur des bases d’avions surannés, Donc retour à R&D sans cela quoi …

  9. Rien n’est encore fait, nous allons voir ou en est rendu ALIS dans son développement, il reste le Block 3F à intégré puis stabilisé.
    .
    Cela dit, le fait que l’USMC envoi un premier escadron de 10 F-35B de façon permanente laisse quand même penser qu’ils doivent avoir de plus en plus confiance en l’avion en question.
    .
    Wait & See.

    1. @ScopeWizard:
      .
      Espérons au contraire qu’il se plante et que l’industrie aéronautique US en tirera les conséquences plutôt que d’entrainer ses forces aériennes et celles des pays alliés des USA dans processus impossible à arrêter de type « to big to fail ».
      .
      Imaginez que quitte à s’éventrer la limousine force le dos d’âne et continue à rouler en se disant qu’il y a l’argent pour payer les dégâts l’essentiel étant de continuer la route…
      Tel est le programme F-35 pour reprendre votre métaphore.

      1. @Zayus
        .

        Ça fait un moment que les US se plantent , cependant leur puissance économique et financière leur permettent de faire la loi un peu n’importe où …
        .
        Je suis en train de réunir une importante documentation sur le sujet du F-35 et ses copains ; lorsque je me sentirai d’attaque , je me jetterai à l’eau ; ça risque d’être à la fois technique , touffu et super-long ! …
        En ce moment , je coupe et recoupe tout ce que je trouve dans le but d’ essayer le plus possible de ne pas poster n’importe quoi et ce travail préparatoire me prend beaucoup de temps , c’est très pointu ( enfin , pour moi ) mais je tiens par-dessus tout à le rendre accessible à tous , donc je vais bientôt m’atteler à la mise en forme ( et il y en a des choses ) ; ce qui promet d’être coton …
        Je ne finirai sans-doute pas avant la fermeture des commentaires de l’article , par conséquent , ce sera pour plus tard à la faveur d’un nouvel article où cet exposé saura trouver sa place .
        Par contre , j’ai du mal à choper de l’info postérieure à 2015 … Bon , ce qui n’est déjà pas si mal , après tout !
        J’espère que ce sera suffisamment intéressant et pas trop barbant ; vous me direz …

        1. @Scope Wizard:
          .
          J’attends de lire une synthèse dont vous êtes tout à fait capable, notamment en ce qui concerne l’aviation qui semble être le domaine qui vous intéresse plus que la plupart des autres et sur lequel vous avez montré (me semble t’il…) le plus de références.

  10. Pour ceux qui parlent anglais
    http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/180171/sen-mccain-blasts-dod%2C-lockheed-ceo-on-f_35-dissembling.html
    .
    Bien qu’il y ait un déploiement de 10 appareils au Japon en marge des critiques de Trump.
    le sénateur Mc Cain (plutôt très investi sur les sujets de défense) n’en fini pas de critiquer et fulminer contre le programme F35.
    .
    A date, selon lui, le F35 n’a encore rien prouvé.
    Ce qui tend à montrer que sur ce site les intervenants qui critiquent le programme F35 sont globalement plutôt objectifs, et pas seulement gratuitement critiques.
    .
    Je ne vais pas étaler à nouveau mes avis au sujet du F35 (je l’ai déjà fait 10x, et cela pèse absolument peanuts).
    Par contre, l’avis du sénateur Mc Cain, représentant la majorité au Sénat … et très bientôt associé au patron de la Maison Blanche et au secrétaire de la Défense … c’est bcp plus intéressant 🙂

    1. Pour résumer, pour ceux qui auraient du mal à traduire, le Sénateur Mc cain s’étonne que le PDG de Lockheed ait tout récemment promis à Trump une mission rapide de restriction drastiques des couts sur le programme F35 … alors qu’au même moment, les nouvelles toutes neuves du programme sont qu’il est déjà certain que le développement final du F35 va prendre au moins 7 mois de plus que prévu, et va coûter 500M$ de plus (au delà des autres surcoûts déjà confirmés les années passées).
      Le sénateur Mc Cain s’attend même à un surcoût additionnel plus probable de 1 Milliard$ … rien que pour la finalisation du F35 … pour arriver à l’amener au statut « opérationnel ».
      .
      Au final, Mc Cain est très critique sur les procédés d’acquisition aux US qui laisseraient trop souvent la place à des gabegies pas possible, avec pour extrême le programme F35,
      … et ses 3 versions A/B/C un peu trop magiques sur Powerpoint (là, c’est plutôt mon avis perso, sorry).
      .
      C’est peut-être pour cette raison qu’on peut lire en parallèle des articles comme celui là :
      http://forcesoperations.com/les-usa-ont-besoin-dune-dga/

      1. @ Fralipolipi

        Sauf que Trump, dans son discourt inaugural d’avant hier, à déclaré qu’après avoir parler aux divers généraux de l’USAF/USMC, que tout d »abord, ses généraux ont été fantastique avec lui sur la question du F-35, et qu’ensemble ils allaient « faire de grandes choses » avec le F-35 … C’est mal parti Frali .. 😉
        .
        http://www.defensenews.com/articles/trump-again-hints-at-f-35-f-18-competition
        .
        Il y à aussi la Secrétaire général de l’USAF qui déclare « le Super Hornet n’est pas interchangeable avec le F-35, l’écart de performance est trop grande avec les deux avions »
        .
        http://www.defensenews.com/articles/super-hornet-not-interchangable-with-f-35-air-force-secretary-says

        1. @Nico St-Jean
          Trump évoque simplement le fait qu’il va faire baisser le prix de l’avion, rien de plus… Justement, après avoir pris conseil des généraux américains… Rien de plus !
          Maintenant, pour vous rassurer, il est évident qu’avec près de 1000 Mds$ dépensés, il est absolument exclus que le programme F-35 soit stoppé ! … Vous imaginez le scandale, déjà que tout le monde tire à vue sur cet avion ? Et les conséquences financières et boursières pour L.M. ? Une catastrophe ! … Non, le F-35 survivra, au pire amputé de quelques centaines d’exemplaires, et les USA et leurs partenaires boiront le calice jusqu’à la lie …
          A considérer aussi, que le projet d’avion de combat de génération 6 a été inscrit dans le budget de 2016, lançant ainsi les premières études d’un appareil destiné à entrer en service en … 2030 ! Soit à priori, et vu comme c’est parti, 5 ans après l’arrivée en ligne de F-35 pleinement opérationnels !!!!!! … Ça ne vous trouble pas ? Ça ne vous fait pas vous poser des questions ? …

          1. « et les USA et leurs partenaires boiront le calice jusqu’à la lie …  »
            … Ostie de calice de tabernacle … Alpha, seriez vous en train de suggérer à notre ami canadien que Justin (Trudeau) est le nouvel héros du Canada … celui qui aura épargné à son pays tant de migraines en lien au F35 ? 😀

        2. Vu votre réponse, on pourrait penser que vous ne savez pas parler anglais … mais bon, quand on vous connait bien, on comprend que vos remarques ne sont que le résultat d’une fantastique mauvaise foi – totalement inoxydable avec le temps … on vous montre la pluie qui tombe, mais non , pour vous il fait toujours beau !
          .
          Relisez donc tout ce que le Sénateur Mc Cain a écrit, et vous comprendrez que la réponse à la tte nouvelle « hypothétique » amitié Trump-F35 que vous évoquez est déjà prise en compte et commentée par le Sénateur Mc Cain en question, dans ce texte là !
          Donc, si qqun est « mal parti », allez le dire au sénateur Mc Cain … qui doit pourtant connaitre son sujet un tout petit mieux que vous, et même que M. Trump !
          .
          Par ailleurs, ici on vous parle d’un problème profond – tous les retards suppl, tous les surcouts suppl. , toute la gabégie à tous les étages au sein de l’administration de défense américaine, tous les commentaires – constructifs ou pas – au sein même de l’armée US – et vous, vous nous parlez de la dernière tirade « fantastic, smashing, splendid, amazing » de Trump.
          … c’est vraiment bien trop léger Nico … soit vous n’avez rien compris … soit vous êtes de parfaite mauvaise foi, comme à votre grande habitude !!!
          .
          Désolé Nico, mais votre son de Trumpette est totalement creux … 😉
          .
          Hélas, je peux encore continuer sur des pages au sujet de vos 2 liens (mais je n’ai pas le temps, alors je vais aller au plus court).
          Dans votre 1er lien : Trump dit peut-être que ces généraux sont « fantastic », mais dans la MEME PHRASE, il dit aussi « And it – F35- is way, way behind schedule and many billions of dollars over budget. I don’t like that,” … « I don’t like that ! ». D’un côté il caresse, de l’autre Trump balance une baffe … mais il semble que vous ayez déjà oublié la baffe 🙂
          .
          De surcroit, contrairement à ce que vous évoquez, Trump n’élimine pas du tout l’option F18, qu’il conserve comme épée de Damoclès sur la tête de Lockheed. Il dit :  » were going to do some big things on the F-35 program and perhaps the F-18 program » … « perhaps the « F18″ Program » !!!
          C’est d’ailleurs repris en gros dès le 1er paragraphe de votre article !!!… mais il semble que vous souffriez de cécité partielle, ne pouvant lire que ce qui vous arrange … Hem, peut-être devriez-vous aller voir un ophtalmo non ?
          .
          Su votre 2nd lien : la secrétaire générale de l’USAF semble plutôt défendre son poste … et quand elle dit « “The Air Force does not view the F/A-18 and the F-35 to be substitutable at all,” she said. “They fulfill different requirements. They’re both fine aircraft, don’t get me wrong. But it’s fourth generation, and F-35 is fifth generation.”
          … ben moi, je suis mort de rire 😀
          .
          Depuis quand le F18 et le F35 sont prévus pour des missions diamétralement différentes ? A qques exceptions près (le cadre des Marines), ils sont vendus pour être tous les deux totalement polyvalents.
          Donc s’il ne font pas la même chose, c’est que l’un fait tout, et que l’autre ne fait rien 🙂
          Et puis l’argument de la 4ème gen VS la 5ème gen …!!!
          Lockheed a inventé l’argument de la 5ème Gen avec l’arrivée du F22.
          Et pour faire partie du « Club 5ème Gen », il fallait alors, être :
          – Stealth
          – capable de supercuise
          – être hypermanoeuvrant
          Or, le F35 ne fait pas de supercruise (le Rafale si, pour l’anecdote), et il n’est pas hypermanoeuvrant (le Rafale si, toujours pour l’anecdote).
          Donc le F35 ne devrait pas avoir droit au « titre » de 5ème Gen !
          … sauf que Lockheed a souhaité revoir sa définition entre temps pour que le F35 rentre dans les clous …
          … sauf que dans l’industrie, dans la vrai vie ! , on ne peut pas s’amuser à changer les standards pour de simples raisons marketing … sauf à passer pour un clown.
          Donc si cette secrétaire USAF ne se base que sur des critères clownesques pour défendre ses décisions pro-F35 … elle est peut-être mal barrée pour conserver son poste (mais elle a raison d’essayer).
          .
          Au final, mon cher Nico, dommage que vous ne soyez pas contemporain de Jean de la Fontaine … car vous figureriez immanquablement dans l’une de ses fables 😀

        3. Bien entendu que le P.D.G. de L.M. riposte et que ses appuis auprès du Pentagone parlent à l’oreille du futur président. Parce que quand il est roue libre, le futur POTUS dit n’importe quoi:
          Je veux rendre notre USAF étonnante – voici comment: je regardais la RT l’autre jour, et même une station de télévision russe, une station de télévision Russe sait plus que nous. Ils savent que le F-35 est une poubelle. Je veux tirer le F-35. Je vais le remplacer par un trump-chasseur-c’est plus rapide, mieux armé et moins cher que le très mauvais, très mauvais F-35- et ce que plus c’est 100% américain. Le Mustang P-51 est le meilleur combattant au monde – c’est ce que les meilleurs pilotes de chasse disent – des hommes étonnants, des gens formidables – et l’USAF les écoute-t-elle, ces grands vétérans? Non. Non. C’est triste. Je les écouterais – j’aurais 10 000 P-51 Mustangs, j’aurais 20 000 Mustangs. L’enfer d’un combattant, l’enfer d’un combattant. Je vais obtenir le Mustang et lui donner le plus grand, meilleur moteur au monde – le General Electric GE90- 100% US made.  »
          .
          Le P51 ressorti de la naphtaline, rien de moins.

    1. C’est magnifique cette vidéo, faut dire ce qui est, s’il venait a être aussi agile ça serait magnifique.
      .
      Par contre je suis le seul a avoir été choqué par l’emplacement des tirs canon (dessous des entrées d’air)? A moins que j’ai raté un épisode et que l’emplacement ait changé pour passer a 2 canon au passage ? Fin c’est du cinéma US qui plus est, rien d’étonnant a y voir de la merde.

      1. N’importe comment, c’est la version B qui est représenté et elle n’a pas de canon, bref cinéma made in Hollywood. Cela n’a aucun rapport avec la réalité.

      2. @Orion
        .
        Cher Orion , je ne serais pas aussi sévère que vous .
        .
        Il y a dans le cinéma des choses qui sont plus « cinématographiques » que d’autres ; comme la vraisemblance importe peu dans les Die Hard ( ainsi que dans bien d’autres « action movies » ) , équiper le F-35B de deux canons situés de part et d’autre du fuselage permettait un meilleur impact visuel , le spectateur étant depuis longtemps familiarisé avec ce type de disposition en plus du plan « mitraillage » , cela lui semble plus naturel ; on pourrait dire qu’il s’attend à ce que ça arrive , ce qui ajoute au côté spectaculaire puisqu’il ne perd pas de temps à se poser de questions pendant le visionnage de la séquence ( sauf s’il s’agit d’un puriste ou d’un connaisseur , cela va de soi ) dont l’effet « coup de poing » est immédiat et c’est ce qui est recherché en priorité ; la fluidité est également primordiale , mais , quoi qu’il en soit , le résultat final dépend de la qualité des effets spéciaux ( sfx ) ; il faut qu’ils soient réussis voire plus que cela afin d’inscrire dans la conscience collective la scène , sorte d’archétype exigé qui fait partie des points de passage obligés du film d’action .
        .
        Il m’a paru intéressant de montrer à quel point cet avion stimulait l’imagination et pouvait faire fantasmer par ses extraordinaires possibilité supposées ; une fascinante illustration de l’écart entre fiction et réalité et un parallèle intéressant entre hier ( 2007 ) et aujourd’hui .

        1. @ ScopeWizard
          Votre dernier paragraphe me fait immanquablement penser à un de nos camarades contributeurs amateur de sirop d’érable !…

          1. Ce n’était pas du tout prémédité !
            Juste une mise en perspective des capacités du F-35B entre ce qu’on est en droit d’attendre de cet avion et de ce qu’il savait faire il y a dix ans au cinéma .

          2. Notez qu’à l’époque de la sortie du film en salles , je pensais vraiment que ce que je considérais comme le successeur des A-10 , Harrier AV-8B , F-117 ( rien que ça ) mais pas du F-16 , serait capable de telles prouesses ; ce qui me laissait pantois d’admiration et d’expectative face à de si impressionnantes promesses annoncées !
            Ce n’est que plus tard que je pris pleinement conscience de la déconvenue que cet appareil , extraordinaire sur le papier , représentait dans les faits .
            .
            Que certains en soient d’obstinés et ardents défenseurs et d’autres de vifs et féroces détracteurs ne m’étonne pas du tout ; cet avion ne fait pas l’unanimité , loin de là ; la faute à trop d’ambition et de prétentions , trop de zones d’ombre , trop d’argent investi , trop de promotion tapageuse , trop de déboires , trop de temps passé à la mise au point et à son entrée en service quasiment à marche forcée et quand c’est trop , comme on dit , c’est trop …
            .
            Ce que le Rafale a su éviter bien que sa mise au point fut , elle aussi , longue et coûteuse ; l’avion , malgré les balbutiements de ses standards et quelques infortunés crashes des débuts , donne grandement satisfaction et répond présent aux multiples missions pour lesquelles il a été conçu .
            Il n’est pas parfait mais ses possibilités d’évolution sont nombreuses et étendues .
            Ce programme a réussi à se jouer de bien des écueils sur lesquels se fracasse encore aujourd’hui le F-35 .

    2. Il fonctionne bien tout de même dans les films ! Utilisé comme un hélicoptère, c’est fou çà !

Les commentaires sont fermés.