La première pierre du monument dédié aux soldats morts en OPEX sera posée le 23 mars

opex-20170106

Cela fait maintenant plus de cinq ans qu’il en est question… La première pierre du monument dédié aux militaires français tués lors d’opérations extérieures sera (enfin) posée le 23 mars prochain, au par André-Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris. L’annonce en a été faite par le président Hollande.

« J’ai voulu que le 23 mars, une cérémonie puisse marquer le lancement d’un projet de monument des opérations extérieures. Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opérations extérieures depuis 50 ans », a en effet déclaré le chef de l’État, à l’occasion de ses voeux aux Armées, ce 6 janvier, sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.

En outre, le locataire de l’Élysée a tenu à saluer la mémoire de tous « ceux qui ont donné leur vie pour la France toutes ces dernières années » et à honorer leur sacrifice. « Les Français savent ce qu’ils vous doivent, ils mesurent les risques que vous prenez et les sacrifices que vous acceptez. En leur nom, je veux vous témoigner ma gratitude », a-t-il dit aux militaires présents.

« C’est un prix du sang très élevé, mais c’est aussi la place et l’honneur de nos armées que d’être en première ligne dans le combat que nous menons pour la paix, pour la liberté et pour les valeurs de la République », a encore fait valoir M. Hollande, qui a eu un mot pour les familles des militaires morts pour la France.

Des « familles marquées par le chagrin » qui, a-t-il dit, l’ont toujours « saisi par leur dignité, et même par leur fierté, avec le sacrifice de leurs enfants », qui « savent pourquoi ils sont morts » car « c’était le sens même de ce qu’ils avaient voulu donner en s’engageant pour nos armées. »

L’idée d’ériger un monument dédié aux militaires morts lors d’opérations extérieures a vu le jour en octobre 2011, après la remise d’un rapport rédigé par le général Bernard Thorette, un ancien chef d’état-major de l’armée de Terre aujourd’hui très investi pour la cause des blessés de guerre.

Ce projet aurait pu être lancé rapidement. Mais c’était sans compter sur l’opposition, pour des « raisons esthétiques », de certains habitants du VIIe arrondissement, où il était prévu de construire le monument en question (précisément sur la place Vauban). Finalement, il fut décidé de l’ériger près de l’Hexagone [le nouveau siège du ministère de la Défense, dans le XVe arrondissement, ndlr], précisément dans le parc André-Citroën.

Mais là encore, il y eut des contrariétés administratives étant donné qu’il fallait obtenir l’accord des architectes et des paysagistes qui aménagèrent le parc André-Citroën au titre de la propriété intellectuelle. Et les discussions durèrent près de 2 ans.

Ce n’est qu’en octobre 2016 que Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire (SEDAC), a annoncé aux députés que tous ces problèmes étaient réglés. Dans le même temps, un « avis à candidature » a été publié au Bulletin officiel des annonces de marchés publics afin de confier la création de ce momument à un « artiste », dans « respect des contraintes architecturales et techniques. » Une décision doit être rendue publique en février 2017.

33 commentaires sur “La première pierre du monument dédié aux soldats morts en OPEX sera posée le 23 mars”

  1. Je n’ai toujours pas compris que l’exécutif soutenu par les associations d’anciens combattants plient devant le caprice de quelques « bourges » du 7ème arrondissement. Il y a de sacrés maffias dans notre république.
    En allant cacher ce monument dans un endroit inconnu du 15ème, où personne ne va, on a l’impression qu’on en a honte. Pauvre France, pauvres morts !

    1. Que des gens, qui habitent dans des quartiers favorisés de la France, puissent s’opposer « pour des raisons esthétiques » à ce que l’on honore des français morts pour eux est pour moi inconcevable. Que des administrations qui vivent par ces sacrifices puissent faire de même est aussi inconcevable. Que le chef de la France ait plié devant ces « gens » est aussi pour moi inconcevable.

  2. peut mieux faire; de toute façon les soldats morts lors de ces 10 dernières années devraient avoir un statut spécial si vous voyez ce que je veux dire… parce que les deux derniers mandats et l’intérêt de la nation j’ai comme des doutes
    .
    Un hommage disant que quand il y a vacance au sommet de l’état ce sont les hommes de devoir qui deviennent les hommes d’état.
    Pareil pour les policiers qui se prennent les postillons de manuel valls plutôt que notre ami à tous manuel valls.
    Et puis notre ami à tous jean zay, qui à fait honneur à fafan 1er en étant dans son cercueil pendant que fanfan 1er parlait de fanfan 1er;
    Enfin bref un long retour à la normale, que ce soit un caillou réussi ou raté, ou un discours réussi ou raté, il faut que les ratés soient remplacés par des réussites à terme.
    Le sieur le drian je ne le connais pas donc forcément je ne peux pas juger de son taux de légitimité, et de toute manière c’est probablement impossible avant un retour à la normale objectivement plutôt lointain.

    voilà voilà ^^,
    mais bon weekend à tous après mon interprétation somme toute personnelle de l’hymne à la joie 🙁 :p

  3. Honte, grande honte à nos gouvernants, qui cèdent à des bobos/privilégiés/rentiers du VII°. J’ose espèrer que la première pierre pourra être déplacée, manu militari s’il le faut, ou avec un nouveau gouvernement plus clairvoyant que nos gauchos actuels, aux abords des Invalides, voire de l’Arc de Triomphe, seuls endroits du bon niveau pour honorer nos morts en OPEX.
    En OPEX, j’y étais à plusieurs reprises, et j’aurai pu y rester. Etre honoré sur l’emplacement d’une ancienne usine de bagnoles, quel destin !

    1. Mon cher Bricoleur je plussoie dans votre post !
      Un monument pour les OPEX, relègué dans un parc des Batignoles; me donne la même sensation qu’une épave abandonnée dans une ancienne carrière …Il n’y manque plus que son quota d’ordures !

  4. Triste, mais belle initiative.
    Pensée au familles et proches de tout ses soldats mort pour une idée et votre patrie.

  5. Comme c’est bizarre … quand il s’agit d’ériger un « monument pour la paix » à l’esthétique nullissime on n’hésite pas à le mettre sur le Champ de Mars (Dieu de la Guerre) et ce juste devant l’Ecole Militaire et la statue équestre du Maréchal Joffre qui perd toute visibilité et toute perspective de ou vers la Tour Eiffel … et en prime on refuse à la maire du 7ème (Rachida Dati) son déménagement ou qu’il soit démonté (il est en si mauvais état qu’il est cerné de barrières…)

    Mais là, non non non un groupe de quelques bobos égarés dans le 7ème ferait plier l’Etat ? Je n’en crois rien. Il fallait sortir le monument de toute tradition militaire, de tout enracinement, bref … de la FRANCE. Et pour cela inventer une opposition de riverains pour l’envoyer dans un endroit anonyme, technocratique, « hors-sol », loin de l’École militaire et des Invalides.

    Du reste il n’est plus question de la FRANCE dans le discours de François Hollande. On ne meurt plus pour la France. Non. Pour « la paix la liberté les valeurs de la république » oui mais plus pour la France. Une deuxième mort, symbolique, pour ceux qui sont morts en OPEX.

    1. Et il est plus facile encore de planter un plug anal sur la place Vendôme…
      On est tombé bien bas. Et on ne sait pas encore si ce monument ne sera pas une de ces fanfreluches post-modernes qui ont défiguré Paris…

    2. J’ai déjà dit que la France était morte et n’existait plus (tout comme l’URSS). On ne peut pas tout avoir, le beurre et l’argent du beurre.

  6. Enfin!
    Devant l’hôtel des Invalides ou la place de l’Arc de Triomphe, cela serait un bel emplacement. Si possible avec une étoile, anonymat oblige, pour chaque membre du SA mort en service commandé.

  7. Comment des gens peuvent-ils oser refuser ceci pour des raisons « esthétique » ? … Ces personnes méritent la prison pour leur éthiques qui fait honte à la France !

  8. C’est une bonne décision, par respect pour la centaines de jeunes gens morts pour la France en dix ans. Il reste à construire un monument dédié aux 550 morts annuels d’accidents du travail, soit 5500 en dix ans …

    1. Quelle drôle d’idée.
      Un accident du travail ne peut en aucun cas être comparé à une mort au combat !
      Un soldat mort au combat n’est pas une victime, mais parfois un héros et toujours un mort pour la France.

    2. Raymond, cela plus de dix ans que vous nous sortez cette même rengaine en comparant les soldats morts en opérations et les morts aux travail.
      Ayant été pêcheur, métier aussi dangereux, je peux dire que quand on va en mer c’est pas pour la France mais pour gagner de l’argent.
      Quand on part en OPEX ( on gagne de l’argent ) mais c’est pas pour cela qu’on y va.
      Et sachez que des militaires il en meurt aussi par accident, en France et même en MCD ou OPEX et il ne figureront pas sur ce monument, sauf exception.
      Personnellement j’ai perdu plus de camarades par accidents que tués aux combat.
      Certains qui figurerons sur ce monument ont perdu la vie pour des raisons parfois très discutables mais il l’on perdue au service du pays et rien que pour cela ils méritent d’être honorés.

      1. J’ai écrit que ces jeunes gens morts pour la France méritaient le respect. Ils sont morts en service commandé en obéissant aux ordres, et non à la recherche d’un profit personnel. Mais ils ont fait le choix de leur vie, et entre autre de se confronter à la mort, c’est à dire de la donner et malheureusement aussi de pouvoir la recevoir … C’est un choix qui inspire le respect, mais qui est un choix personnel, et le combat est vécu comme une sorte de duel. Un routier qui meurt d’un accident à 4 h du matin, un manutentionnaire qui meurt écrasé, un cadre qui meurt d’épuisement intellectuel (cela existe, et s’appelle le burn out) sont aussi des gens qui meurent au service de la société, pour que son économie fonctionne, et qui le plus souvent s’investissent, parfois trop, dans leur travail. Ils n’ont pas été au devant de la mort, mais ont accepté les risques de leur profession. Mourir pour faire vivre sa famille, son entreprise, et la société, c’est aussi mourir en service commandé. Je ne discrédite pas le sacrifice des soldats que je respecte, mais il y a aussi d’autres sacrifices pour que la société fonctionne … et dont on ne parle pas.

  9. Robert,
    Je partage avec vous l’emplacement SA/OPEX les deux sont souvent intimement liés …

  10. Le parc Andre Citroën n’est pas désagréable et offre une large esplanade pour les cérémonies, mais c’est l’attitude des gouvenants quel qu’ils soient et d’une poignée de « bonnes personnes » qui est insupportable.
    Comme toujours on a honte des militaires sauf pour les envoyer sur des missions pourries!!
    Philippe, ancien S/off, Off Cdt AA qui en a fait un certain nombre.

  11. Face à l’Élysée ou l’assemblée afin que les politiques s’en souviennent chaque jour mais il semblerait que ces messieurs n’ont pas envie de reconnaitre leurs erreurs.

  12. Visiblement certains pensent qu’il y a des « bobos » dans le 7ème – place Vauban. Priceless. Dans le 12ème entre Bastille et Aligre, pourquoi pas. Mais le 7ème, heu … Ou peut-être que la désignation « les bobos » (d’ailleurs pourquoi autant de haine à leur égard, ont-ils commis des crimes? des déshonneurs?) signifie juste « ceux qui ne sont pas d’accord avec moi »?

    1. Les bobos que je connais sont de sacrés loustics ; souvent cultivés et engagés , toujours prompts à donner des leçons et à critiquer les copains , en pâmoison devant la bienpensance ambiante mais incapables de la plus petite remise en question ou du moindre altruisme exigeant quelque effort d’introspection de leur part , bref , ce sont de vrais connards politiquement corrects voire policés qui ne m’inspirent que de la méfiance et du dégoût … Comme de bien-entendu , eux , sont en tous points des types épatants voire parfaits …
      Vous avez tous les jours des exemples de bobos qui font avancer le schmilblick !
      .
      Tiens , en voilà un beau :
      Observez attentivement son comportement et son respect scrupuleux des règles ( notamment du code de la route ) ; l’apparence générale en révèle pas mal aussi …
      .
      http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/video/2016/10/14/sur-la-route-avec-un-agriculteur-qui-fait-traverser-la-frontiere-italienne-a-des-migrants_5014150_1654200.html
      .
      En voici un autre , l’air de rien ( en tous cas , il l’est devenu depuis qu’il a un gros os à ronger à Bruxelles ) :

      Rappelez-vous de son fulgurant « coup de chaud » contre Sarkozy
      .
      http://www.europe1.fr/politique/edouard-martin-s-est-servi-de-nous-1746361
      .
      D’ailleurs , vous remarquerez que certaines vidéos concernant certains personnages sont de plus en plus difficiles à trouver voire introuvables …

      1. Oh oui encore …gagné pile dans le mille …Martin le traitre …bientôt au club le siécle tu sait comme la Nicole Notat ex syndicaliste CFDT ,menbre comme par hasard du clan le siécle
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle
        où on y retrouve de tout (Même Hollande et Sarkosy voyez vous ,amusant non ,de gauche et de droite (enfin ni de droite ni de gauche mais du bastring de mafieux qui dirigent ce pays à sa perte depuis 40 ans!
        ne venez pas vous plaindre ,si nous sommes des exécutants ignares,c’est que nous le voulons bien (enfin vous mais pas moi )il fallait bien une explication à 40 ans d’échecs de la France …vous y verrez tous ceux qui nous ont conduit à cette déroute du pays ..
        6 millions de chômeurs c’est eux …
        fermetures de l’industrie c’est eux (donc chômage de masse logique)
        prise de pouvoirs de minorités agissantes contre la majorité c’est encore eux aux manettes
        et après on pourra discuter commente s’en sortir ???pour l’instant il faudrait des Couillus je pense

  13. Mais vous n’avez pas encore pigé que cette histoire de bobos du 7ème , c’est du pipeau complet ?
    .
    « Ce n’est qu’en octobre 2016 que Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire (SEDAC), a annoncé aux députés que tous ces problèmes étaient réglés. Dans le même temps, un « avis à candidature » a été publié au Bulletin officiel des annonces de marchés publics afin de confier la création de ce momument à un « artiste », dans « respect des contraintes architecturales et techniques. » Une décision doit être rendue publique en février 2017. »
    .
    Et ça a coûté combien pour régler tous ces problèmes et combien va coûter la construction , que dis-je , l’édification , de ce monument mirobolant ?

  14. bizarre on peut donner son avis ici et pas sur le général israélien menacer de mort ,bizarre ce site …en quoi la liberté d’expression doit elle être interdite ;le mossad a t’il autant de pouvoir que le mythe le fait croire ?

    1. @ batgames,

      Parce que le sujet est sensible, parce qu’il se prête à tous les débordements, notamment de ceux qui écrivent plus vite qu’ils ne réflechissent.

      De grâce, cessez de mettre en cause la ligne de ce site quand elle ne vous convient pas et de voir la main de puissances obscures quand des décisions sont prises. Franchement, ça m’agace au plus haut point.

      1. D’un autre coté, le fait d’être tantôt remis en cause par un « camp » tantôt par un autre, c’est la garantie de votre neutralité, n’est-ce pas ? Un peu comme l’OSCE ))
        Mais je comprend que cela puisse agacer …

      2. Bien d’accord avec vous, cher Laurent , mais j’aurais bien aimé avoir de plus amples précisions la double nationalité de ce soldat Franco-israëlien.

  15. C’est marrant, j’ai toujours pensé que je servais la France quand j’étais sous les armes, même en opérations extérieures, et non pas un régime corrompu avec de soi-disant valeurs. Damned, on nous a menti au recrutement!!!! J’espère que ce monument sera décent et non pas une bouse typique de leur soi-disant art contempourien!!!

  16. Place de l’étoile à coté du soldat inconnu ,çà aurait de la gueule !…mais on ne peut pas tout y mettre !
    Surtout des OPEX ,çà ferait pas sérieux en regard de ceusses de 14/18 et d’avant !…Mais sur le toit de l’arc de triomphe il reste de la place …Pourquoi pas ? On le verrait de loin !
    Bon ,je sors !

  17. Il faudrait en finir avec manie de mettre des monuments aux morts et des plaques commémoratives un peu partout et n’importe où!
    Déjà que dans chaque village, et il y en a 36000, on a droit à un monument aux morts…
    A trop regarder le passé on en oublie le présent et on ne voit pas l’avenir. Or c’est bien l’avenir qui doit nous préoccuper et pas le passé.
    Qui se souvient des soldats de l’an 2? De ceux de l’armée du Rhin?

  18. Quand il s’est agit de placer les colonnes de Buren (anagramme de burne…) ou la très « symbolique » pyramide du Louvre, ce bon François (l’autre) s’est assis sur les états d’âmes des riverains…..
    Autre temps autre moeurs, le gouvernement de toutes les reculades a reçu fort et clair le message des habitants de la place VAUBAN. Et la bonne maire de l’arrondissement de laisser faire, clientélisme oblige. Il serait logique d’ailleurs de retirer les patrouilles sentinelle de cet arrondissement, puisque le KAKI dérange tant !
    Je pense très humblement que les Invalides auraient pu accueillir le monument et continuer ainsi leur rôle en temps que lieu de mémoire pour les armées.

Les commentaires sont fermés.