Saint-Nazaire : Fincantieri retenu par la justice sud-coréenne pour reprendre STX France

bpc-20141029

Sans surprise, et dans le cadre du redressement judiciaire du groupe STX Offshore and Shipbuilding, le tribunal de commerce du district central de Séoul a retenu, ce 3 janvier, la seule offre qu’il avait reçue pour la reprise du chantier naval STX France de Saint-Nazaire, c’est à dire celle soumise par le constructeur italien Fincantieri.

Au départ, trois industriels étaient intéressés par STX France, la seule filiale rentable du groupe sud-coréen. Seulement, le spécialiste chinois des bateaux de croisière, Genting Hong Kong, anticipant probablement des difficultés avec les autorités françaises, a jeté l’éponge. Et le consortium emmené par le néerlandais Damen n’a pas été en mesure de soumettre une proposition en raison de désaccords entre ses membres. D’où la candidature unique de Fincantieri.

Restait à voir si l’offre du groupe italien, qui porte sur 66% du capital de STX France [l’État français détient un minorité de blocage, ndlr] allait être satisfaisante aux yeux du tribunal de commerce de Séoul. Ce qui a donc été le cas.

La reprise de STX France est suivie de près par le gouvernement français dans la mesure où le chantier naval de Saint-Nazaire est le seul en France à permettre la construction de navires militaires imposants, comme peuvent l’être les Bâtiments de projection et de commandement (BPC) et les porte-avions.

Or, le groupe français DCNS, dont l’État est actionnaire à hauteur de 62,48%, n’était pas intéressé par une reprise complète de STX France, au motif que la construction de paquebots n’est pas son métier. En octobre, son Pdg, Hervé Guillou, fit savoir, en octobre 2016, qu’il était ouvert à une prise de participation minoritaire au capital de STX France.

Une position réaffirmée quelques semaines plus tard, à l’occasion d’une audition devant les députés de la commission de la Défense.  »
Si nécessaire […] DCNS s’associera avec un repreneur pour assumer la modeste part de l’activité que représentera la gouvernance du marché militaire ou du marché de souveraineté », a en effet déclaré M. Guillou.

La reprise de STX France par Fincantieri pourrait-elle amorcer la consolidation du secteur européen de la construction navale militaire? En 2015, il fut rapporté que DCNS et son concurrent italien avaient signé un Head of Agreement (HoA) pour un rapprochement dans le domaine des navires de surface…

« Dans le cas où l’acheteur de STX ferait partie de nos concurrents [ce qui sera donc le cas, ndlr] dans le domaine naval militaire, il faudrait éviter de recommencer les guerres à propos de l’export des bâtiments militaires », a fait valoir, devant les députés, Hervé Guillou, avant de rappeler que DCNS venait de perdre un important marché au Qatar face à Fincantieri.

Mais on n’en est pas encore là. Car la reprise de STX France par le groupe italien ne fera pas que des heureux dans le secteur de la construction de paquebots et il n’est pas exclu que les autorités européennes chargées de faire respecter la concurrence soient saisies. Enfin, la coopération de Fincantieri avec le China State Shipbuilding Corp. dans le domaine des navires de croisière inquiéte également…

41 commentaires sur “Saint-Nazaire : Fincantieri retenu par la justice sud-coréenne pour reprendre STX France”

  1. Lorsque l’on constate que c’est la justice coréenne qui décide du devenir d’une société emblématique de France, cela présente une image crue de la globalisation et de la perte d’indépendance de ce que Bruxelles continue d’appeler « l’UE, le plus grand marché du monde »…

    1. Quand la société est en France cela vous dérange, mais quand une société ou un tribunal Français décide du sort d’une entreprise ailleurs tout le monde s’en fout. Je note que c’est un drame sur ce site quand des étrangers rachètent des PME françaises mais quand des entreprise françaises achètent des pépite d’autre pays personne ne pleure…

      La globalisation n’a pas que ses point positif je suis bien d’accord, mais faire comme si de tout les pays du monde la France était celle qui est une perdante de la mondialisation… J’ai rigolé. La France n’a rien perdu de son indépendance et si l’UE était négative pour la France, Paris serait déjà hors zone Euro depuis un certain temps. Les Etats n’ont pas tendance à rester dans des accords qui leurs ne sont pas favorables.

      Et oui, contrairement à ce que tout nos amis nationaliste pensent sur ce site, l’UE est bien utile à ses membres et même si elle n’en est qu’à ses début l’Europe de la Défense a de l’avenir. Noté qu’ à chaque fois que « Europe de la Défense » est écrit quelque part, beaucoup sur ce site perdent le peu de bonne foi qu’ils leur restent. Comme si toute organisation se construit du jour au lendemain. Comme si il est étonnant qu’un compromis entre membre de l’UE sur un sujet si vaste que la défense prennent du temps.

      Et vous savez quoi? C’est bien normal que l’Europe de la Défense a du plomb dans l’aile, d’abord c’est les Britanniques qui gâche tout et maintenant c’est les Français qui ce dégonflent…
      Jamais rien ne va, l’A400M c’est de la merde (y parait) et c’est la faute au autres, surtout Airbus, donc le crime ultime est d’être mixte et pas bien de chez nous, 100 pour 100 pur Français comme Dassault, le bon élève à qui ont pardonne tout et qui n’a jamais le droit d’essuyer la critique. METEOR c’est bien, mais mieux si Roxel aurait été choisi à la place de Bayern Chimie. Le Rapprochement NEXTER-KMW? Encore ces Allemands qui engloutisse le savoir-faire français, il vont nous faire chiez avec leurs restriction de vente.

      Vous pensez être ceux qui perdent à cause de la mondialisation? Prenez vos vacances et partez dans l’une des centaines de Nations qui elles contrairement à nous sont vraiment des perdants de la mondialisation.

      1. Est ce vraiment grave de regarder son pays ?
        .
        Forcément quand on « absorbe » les pépites étrangères on est content.
        Forcément quand on se fait absorber notre pépite qu’on soit pas content.
        .
        Ça serait tout le contraire qui serait dérangeant car ça voudrait dire qu’il n’y a plu de sentiment nationaliste… Et actuellement rien ne vaut « la France avant »

        1. @Orion
          Ce n’est pas une question d’être content ou pas, mais d’une certaine mauvaise foi. Avoir un discours dans lequel ont se place systématiquement comme perdant, se donnant ainsi le droit d’être désagréable et pessimiste avec tout le monde.

          Je ne demande à personne d’être content ou mécontent des événements qui sont relaté ici, je demande si il est souhaitable que des personnes qui se disent patriotes se lamente constamment de chaque événement en pointant systématiquement du doigt soit l’état, l’UE ou les étrangers (Le trio magique).

          Le tout en surfant sur des vagues douteuse et des « vérités » mensongères.
          Je m’interroge par exemple sur les 11 millions de chômeurs (en France, sérieusement?). Mr Expat peut-il m’éclairé sur la manière avec laquelle il arrive à ces affirmations?

          1. Expat va éclairer le sympatique et gracieux Raphael: Il y a effectivement 11 millons de chômeurs en France quand on additionne les chômeurs « officiels » (plus de 6,6 mio) et les personnes qui n’ont toujours pas de travail mais qui ont été radiés des listes officielles.

            Et oui mon gars, tous le monde ne se limite pas à ce que les politiques lui racontent et tous le monde n’insulte pas les interlocuteurs qui ne sont pas de leur avis!!!

            Exemples de personnes non-comptées dans les 6,6 mio de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

            1) 1 mio foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 900 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 900 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi

            2) 1 mio de bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA)

            3) 1,1 mio sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté

            4) 1,4 mio de sans-droits au chômage (jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi / sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources / bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA / des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA / auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque / etc…)

            Alors Raphael n’hésite surtout pas à être un peu plus humble et un peu moins …

          2. @Expat

            Merci Expat, mais j’ai comme l’impression que vous oublier 2 ou 3 choses. Il y a en France 66 millions d’habitants, dont plus ou moins 40 millions sont en age de travailler. On enlève 5,5 millions qui travaillent dans la fonction publique, 750 000 étudiants qui ne travaillent pas en plus de leurs études. Plus ou moins 18 millions de travailleurs stable dans le privé, environ 3 millions d’emplois précaires (dont des étudiants et des retraités).
            En plus 6,6 millions de chômeur officiel, il nous reste donc 6,15 millions de personne active dont selon vous 4,4 serait des chômeur pur et dur. Stagiaires, apprentis, dealers, radicaux, activistes, handicapés, cambrioleurs, fisc fuckers, artistes, junkies, expatriés et beaucoup d’autres encore. N’oublier pas que quand vous comptez les aides beaucoup se cumule et beaucoup arnaquent l’état. J’en appel donc à votre bon sens, selon vous 25% de la population active est au chômage malgré elle. Avec de tel chiffres le pays irai beaucoup plus mal qu’il ne va maintenant.

            « tous le monde ne se limite pas à ce que les politiques lui racontent et tous le monde n’insulte pas les interlocuteurs qui ne sont pas de leur avis!!! »

            Je ne me limite jamais à ce que qui que ce soit me raconte. Bien-sur qu’il y a plus de 6 millions de chômeurs en France. Mais 11 millions? C’est tout simplement impossible.

            Et juste pour vous rafraîchir la mémoire:

            « Encore des cons qui n’ont pas compris… »

            Vous parliez d’insulte envers ce qui ne partage pas votre avis?

      2. « des centaines de Nations qui elles contrairement à nous sont vraiment des perdants de la mondialisation. »

        11 mio de chômeurs vous disent merci!!! Encore des cons qui n’ont pas compris tout ce que la mondialisation leur apporte!!!

        1. @Expat

          1 – Soigner votre langage et rester poli

          2- Chaque pays a ses moment de difficulté, être chômeur en France c’est plus simple que d’avoir un travail au Sud Soudan. Les hôpitaux marchent pour les chômeurs, les écoles pour leurs enfants. La police ne persécute pas les chômeurs. Arrêter de penser que parce que nous sommes en période de difficulté nous sommes les plus malheureux.

          3- « Encore des cons qui n’ont pas compris tout ce que la mondialisation leur apporte ». Vous dresser votre auto-portrait? D’où vient le kérosène qui fait voler l’Armée de l’Air? Du Cantal peut-être? D’où vient le gas-oil qui fait marcher les chars Leclerc? D’un petit village en Picardie peut-être? La France achète des pièces en Titane Russe et la Russie achète de l’optronique à la France. La France achète des fusils à l’Allemagne et l’Allemagne achète l’acier pour ses fusils en France. C’est le 21ème siècle. Tout le monde dois faire du commerce pour survivre, les pays qui font le moins de commerce n’ont pas fière allure.

          4- Comme si la France n’était jamais dans la merde avant la mondialisation, avant l’industrie, avant l’UE, avant l’immigration. Ouvrez un livre d’histoire, la France fut 100% blanche, indépendante, militaire, patriote et religieuse. Est-ce que les Français était content? Non. Avait-on besoin des étrangers pour se plaindre? Non.

    2. Comme, depuis toujours, quand il y a une procédure collective concernant un groupe basé dans notre capitale, le Tribunal de commerce de Paris est compétent pour la revente de l’ensemble des actifs du groupe. Cela paraît tellement dingue … Hum …

    3. L’UE n’a pas grand chose à voir dans les achats ou prises de participation internationales !
      Un groupe Coréen avait acheté une participation majoritaire dans STX et a été placé en liquidation judiciaire. C’est un groupe Italien qui est le seul à avoir fait une offre qui s’avère sérieuse et donc le tribunal de commerce Coréen n’a rien décidé d’autre qu’adjuger la cession à l’acheteur. Point barre.
      Si DCNS (entreprise d’état) avait fait une offre, elle aurait pu racheter le chantier mais elle ne l’a pas fait. Bruxelles n’a pas eu à intervenir dans cette histoire mais elle pourrait le faire en considérant que Fincantieri va détenir une position dominante en matière de construction navale dans l’Union Européenne et demande à Fincantieri de céder une partie des actions à d’autres entreprises. DCNS et quelques autres seraient alors probablement sur les rangs.
      Europe, UE, ou pas, la mondialisation de l’économie est un fait aussi incontestable et inéluctable que la fonte de la banquise. Faut faire avec, les invectives n’y changeront rien.

      1. Il y a au moins deux angles d’attaque pour faire capoter l’affaire.Les compagnies et Meyer-Werft vont invoquer l’antitrust pour les unes et la régularité de l’achat d’un entreprise privée par une entreprise publique,par l’autre.Fincantieri étant aux 3/4 une entreprise publique.

      2. Si l’UE ne veut pas intervenir pour préserver son indépendance technologique et économique, elle disparaîtra!!!

        Et cela est « aussi incontestable et inéluctable que la fonte de la banquise »!!!

    4. Expat : sauf que STX France appartenait à la société coréenne donc ce n’est pas choquant c’est normal. Par contre ce qui est choquant c’est qu’on est laissé partir ce fleuron en Corée et laisser Alstom vendre.

      1. @Laurent: Ce qui est choquant et d’actualité est que le gouvernement français ne fasse rien aujourd’hui pour corriger les conneries de hier!!! La prochaine fois les mauvaises nouvelles pour STX France ne viendront pas de Corée mais d’Italie… Je ne vois pas franchement ce que cela va changer pour les mecs qui y travaillent…

  2. les italiens sont également en partenariat avec certains chantiers état-uniens..!

    1. Ils ont trois chantiers aux USA et sont founisseurs officiels de la marine et des gardes côtes.Ils ont 20 chantiers dans le monde en plus des 8 en Italie.D’ailleurs si STX a eu des commandes de MSC,c’est parce que, en partie,les 8 chantiers sont en flux tendu jusqu’en 2021 (26 navires pour 2021)

  3. Et voilà comment disparaît lindependance stratégique…niaiserie absolue de la bande d irresponsables qui disent nous gouverner…la globalisation c est la fin de la souveraineté et les plans pseudo comptables des cache misères de la non volonté…je suis d une génération qui a connu la France avec deux porte avions et une flotte…maintenant on achète deux ou trois bouzes de remorqueurs a piriou…fief de le Drian…le récent rapport sur la faiblesse de protection de nos Zee est pourtant édifiant…mauvais début d année…

    1. Intelligent et pertinent comme remarque : STX etait coréenne , elle va passer 100% européenne avec l’entrée dans le capital de DCNS, soit une augmentation de la part Française dans l’ensemble. La déclinophilie de certains n’a pas de limites. Ils font partie d’une génération gâtée pendant leur vie active, gâtée pendant leur retraite (sur notre dos) et ne sont bons qu’à anôner « c’était mieux avant »….

      1. Vous payez comme tout le monde une retraite par répartition que d autres paieront pour vous si vous vivez jusque là…les vieux ont en effet connu une epoque ou les chantiers navals étaient encore francais et sortaient 2 porte avions…c était en effet avant mais tout n’était pas brillant…le sous équipement de l infanterie était helas déjà un fait…quant à l’Europe…?

  4. Il est sûr que si DCNS avait pu mettre la main sur les chantiers STX , cela offrait du même coup à la France de disposer de la possibilité de construire de très grosses unités militaires navales sur son propre territoire .
    .
    A quelle taille maximale de porte-avions , sommes-nous limités aujourd’hui ?
    .
    Quid des pétroliers Pierre Guillaumat ( 415 mètres de long , 63 de maître-bau , 555000 tonnes ) ? Ce sont pourtant bien ces chantiers qui les ont construits ( les chantiers de l’Atlantique ndlr ) ?
    .
    Aurions-nous régressé ?

  5. Quel est le rapport avec Bruxelles cette fois-ci ? Est-ce que ce sont les technocrates européens qui ont ordonné la vente des chantiers à Aker Yards (Norvège) en 2006, qui les ont eux-mêmes vendus ensuite au Coréen STX ?!?
    .
    Il s’agit d’une faute *franco-française* que d’avoir cédé à l’époque une participation majoritaire de ces chantiers. D’ailleurs, l’Etat français, via la Banque publique d’investissement (BPI), garde près d’un tiers du capital en 2017. Mais bon, je suppose que vous faites partie des pro-Frexit, pour qui une sortie réglerait absolument tous les maux ?

    1. Il n’y aura plus que deux constructeurs en Europe:Fincantieri et Meyer-Werft.L’UE pourrait voir si c’est compatible avec la loi anti-trust.On pourrait lui retoquer qu’avec Airbus,ça n’a pas soulevé de problème,et en ce cas on peut même parler de monopole.

    2. « Mais bon, je suppose que vous faites partie des pro-Frexit, pour qui une sortie réglerait absolument tous les maux ? »

      Ben non, mon bon Nicolas! Les politiques qui gouvernent la France ou l’UE sont exactement les mêmes, ce sont tous des professionnels de la politique qui n’ont jamais eu une seule minute d’expérience dans la vie réelle, dans une vraie entreprises. Le cursus, c’est l’école (ENA, université en droit, Science Po) puis directement fonctionnaire avec un poste du style « secrétaire du député Machin » Alors pro-Frexit ou non, ce sera le même merdier!

      Il faudrait peut-être simplement changer la classe politique, en élisant des mecs ayant une expérience du terrain plutôt que des professionnels de la politique qui croient que le pain au chocolat est à 10 centimes d’Euro!

  6. Faut arrêter avec cette histoire de Chinois.Damen qui était la préférée,entr’autres, des syndicats,est aussi un concurrent direct de DCNS et en plus il possède depuis longtemps des chantiers en Chine,ce que Fincantieri n’a pas encore.Le problème est tout autre,sinon il y a belle lurette que l’Etat Français et Italien,tous deux actionnaires,auraient négocié directement l’affaire.Cela ne s’est pas fait pour X raisons et l’Etat va tout faire pour faire capoter le projet.Pourtant cela aurait pu être l’affaire du siècle.Bien négocié,une participation au capital de Fincantieri et dans 5 ans STX serait devenu propriétaire du groupe.

  7. Pas spécialement. Premièrement, c’est difficilement la faute du gouvernement si aucun français n’a voulu racheter les chantiers. Ensuite, avec sa minorité de blocage, son droit de regard et le fait que les infrastructures des chantiers soient un outil stratégique, y’a peu de chance qu’ils laissent faire absolument n’importe quoi avec l’outil industriel, surtout quand la moindre crise sérieuse en matière de souveraineté se traduirait en prime en votes pour le FN. Qui plus est pour autant que je sache Fincantieri a toujours eu de bons rapports avec ses partenaires et j’ai pas le souvenir d’un épisode comme Navantia pour les soums avec DCNS, ou TKMS avec Kockums, donc je dirai que Fincantieri est loin d’être un partenaire inadmissible. Je sais pas quelles sont les raisons exactes qui font que DCNS était pas intéressé, mais on peut malheureusement pas sortir des constructeurs nationaux avec le portefeuille qui va bien de notre poche, et à partir de là, Fincantieri c’est loin d’être le pire repreneur.

    1. Pour le manque d’interêt de DCNS je miserais sur le fait qu’un rachat en cash mobiliserait trop des capacitées d’investissements de la société.

  8. On est quand même plus proche culturellement des Italiens que des Néerlandais (et les Chinois, n’en parlons pas). C’est sans doute le moins pire des scénarios.
    Un consortium italo-français dans l’industrie militaire navale serait vraiment intéressant dans la mesure où la France aurait probablement plus de marges de manœuvres pour influer sur la stratégie que ce ne pourrait être le cas avec une consolidation avec des Allemands.

  9. @ Expat,
    .
    Pour un expat – un Français de l’étranger, normalement rompu à la mondialisation – vous avez une analyse très provinciale: à vous lire, j’ai l’impression que vous n’êtes sorti des limites administratives de votre chef-lieu de canton qu’à l’occasion de la dernière foire aux bestiaux. Ou pour marier l’ainée de vos filles au fils d’un notable du bourg voisin et je vous imagine endimanché, à l’église du coin, le jour du mariage, à vous interroger sur les grandes questions que nous pose cet univers dès qu’on dépasse les frontières qui apparaissent en rouge sur une carte Michelin. Un truc de benêt, quoi.
    .
    Il est normal que la justice commerciale coréenne statue sur la solvabilité de la société mère, puisqu’il est constant qu’il existe en Corée du Sud un droit de la faillite.
    .
    Reste à savoir ce que va devenir la filiale française de ce groupe, qui est rentable.
    .
    En fait, c’est assez bêtement une histoire d’entonnoir: on veut éviter qu’un actif liquide (la filiale française) tombe dans un entonnoir de dettes coréennes. Et pour cela il faut un repreneur, français ou, en l’espèce, italien. Il faut juste quelqu’un qui porte les actions.
    .
    Bruxelles n’a rien à voir dans l’affaire, sauf en ce qui concerne l’idée qu’on se fait de la concurrence.
    .
    Il est prématuré de tout mélanger. Si vous faites le choix de la bêtise française expatriée – genre littéraire à part entière et ramification de la connerie française au niveau mondial – attendez au moins le bon moment.
    .
    Attendez au moins que les instances européennes invalident le choix du repreneur italien, sinon vous n’allez rien comprendre. Si vous mélangez tout dès le départ, ça va se terminer en patacaisse et nous connaissons déjà la fin: vous êtes une victime et Ô grand Dieu que le monde est injuste. Un Robert de plus, comme si on en manquait, alors qu’on collectionne les Caliméro depuis une date antérieure à la naissance de votre arrière grand-mère.
    .
    Ayant en France même suffisamment de vos semblables, moi qui suis resté dans notre pays, je vous dis simplement de rester là où vous êtes, car nous n’avons pas besoin que votre connerie se surajoute à celle qui se trouve déjà ici. D’avance merci.
    .
    Mais si vous avez envie de dire un truc intelligent, vu de l’extérieur, surtout ne vous privez pas, car de notre point de vue français, nous avons besoin d’un œil neuf.
    .
    Soyez un bon expat et pas un con de plus (ça, on n’en manque pas). Une valeur ajoutée, quoi.
    .
    Pardonnez ma méchanceté, mais l’abondance de la ressource crétine indigène me force à considérer le Français expatrié comme une ressource d’élite. Mais si vous vous mettez à raconter les mêmes conneries que celles que j’entends déjà ici, en y rajoutant un carré voire un cube, comprenez ma déception.
    .
    Et sur ce, bonne année.

    1. @de tschok
      Tu commences l’année à fond apparemment, mais… n’oublie jamais que :
      « Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche » (Michel Audiard)

    2. Amusant de vous voir reprocher l’esprit étriqué du provincial de la part d’un auteur qui en fait la preuve tout au long de son message avec bien entendu tous les défauts qui sont reprochés aux français hors des frontières de l’Hexagone: Grossier – Imbus de soi-même – Grande gueule – J’en passe et des meilleurs.
      .
      Pour votre info, il va de l’économie comme des relations amoureuses: Loin des yeux, loin du coeur: Quand les décisions sont prises à des milliers de km d’un site industriel, ce sera le premier à être sacrifié à la moindre décision d’optimiser les profits… Et là, les comiques de FO, CGT et autre, ils peuvent toujours se brosser!!!

    3. PS: Amusant aussi cette habitude à prendre pour cible et à dénigrer tout ce qui ne nous semble pas comme soi… La prochaine fois, j’utiliserai un pseudo du style « le Belge », « mohammed » ou même « Le Rouquin » et je suis sûr d’avoir droit à vos foudres 🙂

    4. @ tschoc
      Il est contre-productif d’utiliser une formulation aussi désagréable pour présenter vos idées qui sont peut-être valables mais que, du coup, l’on n’a pas envie d’examiner.

  10. rien est encore fait et il y a des moyens de séparer l’activité fr de l’it.

  11. Certains n ont absolument RIEN COMPRIS. DCNS fabrique des navires MILITAIRES. STX à pour cœur de métier le CIVIL. Il n y a aucune raison pour laquelle DCNS racheterait STX France.

    1. Ou c’est vous qui n’avait rien compris. St Nazaire est le seul constructeur en France de pouvoir construire des navires militaires de surface de plus de 10.000 tonnes (pétrolier-ravitailleurs, porte-hélico, porte-avions. C’est ce chantier qui a également construit les 6 frégates de souveraineté et quelques cuirassés. Je vous invite donc à relire vos livre d’histoire et d’aller faire un tour à l’écomusée sur le port de St Nazaire consacré au chantier. Pire pour vous, le repreneur italien fait du civil ET du militaire. Et si vous ne comprenez la synergie qu’il y a entre la construction naval civile et la construction navale militaire, demandez-vous pourquoi DCN Brest avait une très mauvaise réputation parfaitement justifiée, tant en délais de construction qu’en qualité, et poiurquoi DCNS Brest ne fait plus de construction neuve quand le carnet de commandes de St Nazaire déborde jusqu’en 2026.

      1. @Requin
        Vous avez parfaitement raison.
        Pour la survie d’une entreprise, les marchés militaire et civil sont effectivement complémentaires. En effet, le marché civil permet de tenir entre 2 commandes militaires. Pour l’armement léger, nous avons eu l’exemple avec la MAS qui n’avait pas de marché civil et qui après la livraison des FAMAS a disparu des écrans radar.
        Actuellement la DCNS s’en sort mais au détriment des intérêts de notre marine nationale qui est contrainte de financer des mini séries onéreuses (HORIZON, FREMM, FTI…) pour occuper les bureaux d’études de l’entreprise.
        Une synergie DCNS/Chantier St Nazaire aurait évité ces effets de bord mais il n’y a plus beaucoup de visionnaire aux manettes, juste des gestionnaires de boutiques.

      2. Je suis un peu partisan étant brestois mais j’aimerais bien avoir des faits sur la mauvaise réputation  » parfaitement justifiée » de DCNS Brest sur la construction navale : Clem, Foch, jeanne d’arc, TCD, BAP Jules Verne, F70, pétrolier ravitailleur , PACDG, BPC … y ont été construits et ce sont soit des bateaux qui ont durés extrêmement longtemps soit des bateaux qui satisfont très bien la MN (quand au délai du PACDG quand on coupe les vivres au projet gràce aux politiques la construction s’arrête évidemment…)
        Quand à pourquoi DCNS Brest ne fait plus de constructions neuves depuis 2006 et le BPC Tonnerre ben décision politique et voilà plus de construction.
        Il suffisait de redonner des moyens plus moderne pour continuer la constructions neuves à Brest car tout les corps de métier spécialisés y sont (quand un BPC ou une frégates est construit à St Nazaire beaucoup de brestois de DCNS se déplacent et les bureaux d’études y travaillent également).

        1. Le PAN est bourré de défauts de conceptions et de réalisation, cela pour un coût astronomique. A vouloir faire du sur mesure sans justifications, on finit par faire du très cher peu fiable quand St Nazaire cherche à faire du fiable et pas cher, donc standardisé au maximum depuis des décennies.
          Résultat les TCD ont couté plus cher que les BPC, « un rien » plus lourd…

          Quant aux BPC, ils sont issus des ingénieurs de St Nazaire et les parties les plus complexe (les moitiés avant) réalisé par eux, DCN n’ayant assuré que l’assemblage, en ne produisant que quelques blocs, les premières esquisses de porte-hélico français des Chantiers de l’Atlantique datent même de 1991.
          Plus largement sur DCN, on ne peut pas dire que les F70, ASM ou AA soient des navires réussit (il a fallu renforcer la structure et les lester), F70AA incapble de faire évoluer son armement principal.

Les commentaires sont fermés.