La Russie veut organiser des manoeuvres navales avec les Philippines

philippines-20150721

Encore récemment, les Philippines étaient proches des États-Unis sur le plan militaire. Et Manille comptait sur Washington face aux revendications de Pékin en mer de Chine méridionale. Puis l’élection du président Rodrigo Duterte, a radicalement changé la donne.

Désormais, les activités chinoises en mer de Chine méridionale n’inquiètent plus les Philippines. Mieux même : Manille a opéré un rapprochement avec Pékin, ainsi qu’avec Moscou. Dans le même temps, le président Duterte a dit vouloir mettre un terme aux manoeuvres militaires avec les forces américaines.

En novembre, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev a annoncé la tenue de pourparlers en vue d’obtenir un accord de défense avec Manille. Quelques semaines plus tôt, le président Duterte s’était dit prêt à voir les forces philippines à participer à des exercices militaires avec la Russie et la Chine.

C’est d’ailleurs dans ce contexte que deux navires militaires russes – le destroyer « Amiral Tributs » et le pétrolier-ravitailleur Boris Butoma – sont arrivés à Manille pour une escale de quatre jours. À cette occasion, l’amiral Edouard Mikhailov, le commandant adjoint de la flotte russe du Pacifique, a fait part du souhait de Moscou d’organiser des manoeuvres navales conjointes avec les Philippines.

« Le terrorisme et la piraterie sont aujourd’hui les plus gros problèmes dans le monde. Et les exercices que nous pourrions faire avec vous nous permettront de vous montrer notre savoir-faire. Et vous nous montrerez ce que vous pouvez faire », a déclaré l’amiral russe lors d’une conférence de presse.

« Nous espérons vraiment que, dans quelques années, des exercices militaires organisés dans votre région, en mer de Chine méridionale, associeront non seulement la Russie et les Philippines, mais aussi la Chine et peut-être la Malaisie », a ajouté l’amiral Mikhailov.

Comme les Philippines, la Malaisie s’est rapprochée de la Chine, en signant, en novembre, un accord de coopération navale portant notamment sur l’acquisition de quatre navires de patrouille côtière.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Elmin

    • de claude

      • de Elmin

        • de Sam

          • de Thaurac

          • de Elmin

        • de claude

    • de Jym

      • de Elmin

        • de Jeb Stuart

          • de Elmin

        • de Valere

          • de Elmin

        • de UnKnown

    • de Le Suren

      • de Thaurac

        • de Le Suren

    • de laurent

      • de Thaurac

      • de Robert

        • de Elmin

        • de laurent

    • de UnKnown

      • de Elmin

        • de UnKnown

        • de Vince

        • de Nicias

          • de Elmin

      • de Thaurac

        • de UnKnown

  2. de Thaurac

  3. de nonmaisdisdonc

  4. de Thaurac

  5. de Davy Cosvie

    • de Elmin

      • de Davy Cosvie

        • de Elmin

        • de Davy Cosvie

          • de Elmin

      • de Jeb Stuart

        • de Elmin

          • de Jeb Stuart

          • de Elmin

      • de Thaurac

        • de Elmin

  6. de Amida

    • de Lagaffe

    • de Jeb Stuart

    • de Valere

      • de Elmin

  7. de Sebastien Gelormini

  8. de batgames

    • de Thaurac

  9. de CortoM

  10. de Auguste

  11. de lym

    • de Thaurac

  12. de Wagdoox

    • de Thaurac

  13. de Raymond75

    • de Thaurac

    • de Elmin

  14. de lephil

  15. de Si vis petroleum, para bellum

    • de Elmin

      • de Nantais

      • de Myshl

        • de Elmin

    • de Elmin

    • de batgames

  16. de Lagaffe

    • de Elmin

  17. de batgames