M. Cazeneuve plaide pour des « choix budgétaires ambitieux et lucides » en matière de défense

cazeneuve-20161230Comme Paul Quilès, l’ancien ministre de la Défense, certains estimèrent que le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), était sorti de son devoir de réserve en publiant une tribune dans les colonnes du quotidien Les Échos pour demander une hausse des crédits militaires afin de porter leur niveau à 2% du PIB.

D’autres (mais ce sont souvent les mêmes) y virent une critique adressée au président Hollande. D’autant plus que, relevèrent-ils, ce dernier répondit immédiatement en affirmant que le budget de la Défense était pour le moment suffisant, après avoir rappelé qu’il avait pris la responsabilité de l’augmenter au cours de son mandat, ce que le général de Villiers n’avait nullement remis en cause.

En outre, les mêmes oublièrent la suite de la déclaration présidentielle : « Il y aura encore dans les prochaines années à faire des efforts supplémentaires », avait admis le chef de l’État. Et comme l’avait expliqué le CEMA dans sa tribune publiée par Les Échos.

En réalité, ceux qui suivent les questions militaires et l’actualité des forces françaises en particulier ne furent nullement surpris par les propos du général de Villiers étant donné qu’il avait exprimé les mêmes au moins à deux reprises au cours des semaines précédentes. En clair, avoir voulu faire de cette tribune une affaire politique (voire politicienne) n’était pas la chose la mieux inspirée.

Qui plus est, lors d’un déplacement à N’Djamena pour y rencontrer la force Barkhane, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, est allé dans le sens du général de Villiers.

« Notre pays devra continuer à faire des choix budgétaires ambitieux et lucides au profit de nos armées. Il devra soutenir de façon durable l’effort qui a été engagé sous ce quinquennat en faveur de la défense et de la sécurité de la France », a en effet déclaré M. Cazeneuve, le 29 décembre.

« Nous devons nous préparer à une guerre longue dans un environnement stratégique profondément modifié et aucun gouvernement ne pourra jamais s’exonérer d’une telle responsabilité » a encore insisté le chef du gouvernement. Et d’ajouter : « Partout nous devons combattre [les groupes terroristes] avec obstination jusqu’à leur défaite complète. »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de ScopeWizard

  2. de Elmin

    • de Zayus

      • de revnonausujai

        • de Zayus

      • de Elmin

        • de Zayus

          • de Elmin

    • de Thaurac

      • de ScopeWizard

      • de Elmin

        • de revnonausujai

          • de Elmin

  3. de golf

  4. de fred

  5. de revnonausujai

  6. de jo5533

    • de Caton

    • de Tournicoti

    • de pilaf57

      • de Elmin

        • de Intox

          • de Elmin

    • de felipe

  7. de Expat

  8. de Citoyen

  9. de Davy Cosvie

  10. de ERIC

  11. de Djack

    • de Claude

    • de wagdoox

  12. de TROMXUASNOC

    • de batgames

  13. de Chtoc

    • de Chtoc

    • de Davy Cosvie

  14. de cookie25rga

    • de Elmin

  15. de Robert

    • de Lagaffe

  16. de Expression libre

    • de batgames

  17. de Lagaffe

    • de Zayus

  18. de MP3

  19. de wrecker47

  20. de wrecker47

  21. de Erwann

  22. de Travis

  23. de batgames

  24. de batgames

    • de ScopeWizard

  25. de Expression libre

  26. de Nenel