Un chef de l’EI ayant participé à l’attaque contre Palmyre tué par une frappe de la coalition

kuwaiti-20161229Il y a deux jours, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé qu’Abou Jandal al-Kuwaiti, l’un des chefs de l’État islamique (EI ou Daesh), avait été probablement été tué lors d’une contre-attaque lancée par les jihadistes pour reprendre aux Forces démocratiques syriennes (FDS) le village de Djabar, qu’ils venaient de perdre quelques heures plus tôt.

Ce qu’a confirmé, ce 29 décembre, la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. Enfin presque. Car ce chef militaire de l’EI n’a pas été tué par les FDS mais par une frappe aérienne.

« Abu Jandal al-Kuwaiti a été tué lundi près de Tabqa Dam, au sud-ouest de Raqqa, par un raid aérien de la coalition », a en effet indiqué le commandement de l’opération Inherent Resolve, via un communiqué.

Toujours selon le texte, al-Kuwaiti était membre de la « commission de la guerre » de Daesh et, à ce titre, il a participé à l’offensive jihadiste ayant visé à reprendre Palmyre aux forces syriennes, le 11 décembre dernier.

Sa mort va « réduire les capacités de l’EI à défendre Raqqa », objet d’un opération des FDS, et « à lancer des attaques dans les pays occidentaux », assure la même source.

Par ailleurs, ces derniers jours, la coalition anti-jihadiste a accentué son action dans les environs de Raqqa, avec 76 frappes effectuées entre le 20 et le 27 décembre contre les positions tenues par l’EI (contre « seulement » 23 à Mossoul durant la même période).

17 commentaires sur “Un chef de l’EI ayant participé à l’attaque contre Palmyre tué par une frappe de la coalition”

  1. Dans ma réponse à turk2, j’avais dit que abou djandal avait été tué à jabar. Il a été tué dans la nuit du 27 par une frappe aerienne en se repliant après l’echec d’une contre attaque pour reprendre jabar.
    ce qui est assez logique, étant commandant de la zone nord.
    Je m’étonne de ces deux versions et aussi de la rapidité anormale avec laquelle le cjtf a annoncé cette mort. En général c’est plusieurs jours voire semaines.
    Il est possible que les us veuillent eviter que les fds ne revendiquent « trop » de victoire. La rançon du succès. Le front nord de daesh a faibli sinon cédé. Les fds ont conquis plusieurs positions stratégiques et sont dans les faubourgs de tabqah (à l’ouest), à l’est les fds ont progressé de 35 km en 2 jours mais la région est moins stratégique.
    Le discours officiel est toujours de dire que les fds sont des troupes arabo kurdes mais sur le terrain on ne voit que les ypg. C’est le drapeau ypg qui flotte sur les régions conquises et les « fds » viennent même de mettre en place une radio qui diffuse sur raqqah et qui s’appelle saout qsq ( voix des fds ) mais on a très vite cherché des arabophones pour remplacer les kurdophones (ça fait trop désordre)
    remarque : si abou djandal était à l’offensive à palmyre le 13 décembre ( à vérifier ) et qu’il s’est fait tué le 27 à Jabar; daesh commence a manqué serieusement de stratèges.
    ( la prise de palmyre aurait été coordonnée depuis l’iraq avec des éléments venus de la province d’al anbar)

    1. jyb
      Tu as toujours des informations intéressantes qui semblent de prière main, peut on connaitre tes sources

      1. « Première main », pardon.
        Le cadeau de Mr Lagneau pour cet année, un éditeur sur les posts 🙂

      2. toujours pareil, des infos privés, les media sociaux le plus en amont possible et locaux.
        oryx par exemple retweet beaucoup et au final on arrive presque toujours a recouper une info intéressante quand on sait un peu ce qu’on cherche.
        https://twitter.com/oryxspioenkop
        et jouer au chat et à la souris, les comptes qui se font systématiquement censuré donnent des infos pour etre retrouvé après censure. le plus simple étant d’ajouter un chiffre ou un signe aux plus compliqués (mais ceux là je les ai perdu )
        https://twitter.com/asadafghan33

      3. C’est impressionnant de lire quelqu un qui ne écrit pas de manière maljonnete orientée et partisane en deballant propagande et éléments de langage prend exemple shlomito.

  2. Il ne reste plus qu’à l’enterrer dans une peau de cochon et l’affaire est joué !
    la BARAKA

    1. S imaginer faire joujou avec une dépouille même celle d une merde pareil est très révélateur et te rapproche d eux. En plus parler de porc comme S ils étaient deS représentants valable de la communaute musulmane c est juste pitoyable.

  3. Un de moins ! C’est toujours bon à prendre ! Je ne veux pas être rabat-joie, mais ces liquidations de chefs me font penser à la lutte des espagnols contre l’ETA basque. Régulièrement ils annonçaient que par leur action ils avaient tué ou arrêté le numéro un de l’organisation, mais il y avait toujours un successeur qui devenait numéro un . Et ça a duré des années.

    1. @duc
      c’est vrai mais le niveau baisse beaucoup ( qualitativement )
      j’en veux pour preuve le yémen ou la machine a droner marche bien. On en est à éliminer des « émirs »
      dont l’envergure est très très local. En quelque sorte on tue le poussin dans l œuf.

      1. Dans certains cas il faudrait pas trop abuser de cette méthode, on est pas à l’abri de finir par faire naitre un chef intelligent. Au contraire si l’on s’aperçoit qu’un chef est une plaie pour son propre camp, il vaut mieux le laisser en vie.

    1. Depuis que la guerre en Syrie a commencé, ce n’est pas la première fois que l’on parle d’occidentaux capturés dont des français, mais étrangement on a jamais vu aucun d’entre eux montré dans les médias syriens. Pourquoi ? Parce que tout cela est faux ? Ou la vérité est ailleurs ?

Les commentaires sont fermés.