Un « moine guerrier » nommé à la tête du Pentagone

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Jak0Spades dit :

    Et là, James Mattis saura-t-il éviter une « guerre des boutons »? Cela va être dur , je lui souhaite bon courage ! En tout cas un personnage intéressant , vu que dans la politique étrangère US, le Pentagone a plus de poids que le State Department. C’est rassurant d’avoir quelqu’un aussi bien expérimenté que cultivé a ce poste , histoire de pallier le « trou noire » intellectuel du prochain POTUS….

    • ALAIN dit :

      Jak0Spades
      Le jour ou vous serez capable de créé et gérer un empire immobilier et financier comme celui de Trump vous pourrez vous permettre de critiquer son potentiel intellectuel.
      Cet homme et de loin bien plus intelligent et rusé que l’incapable Obama , ou la corrompu Clinton.
      Son gouvernement de droite va remettre de l’ordre dans le bazar actuel, et il ne courbera la tête devant personne; la dictature Chinoise et les clowns de Bruxelles ont mangé leur pain blanc; ils vont regretter Obama.

      • DW dit :

        Au royaume des aveugles les borgnes sont rois…
        La médiocrité des dirigeants actuels ne fait pas de Donald Trump un saint homme

  2. spiceman dit :

    Il a également dit que le supplice de la baignoire (« waterboarding ») étant très bien pour faire dire n’importe quoi à n’importe qui et qu’on obtenait plus de résultats avec un café et des cigarettes. Une brute, mais qui réfléchit….

  3. Fifi dit :

    Au moins, entre Flynn et Mattis, ils ne vont s’ennuyer pendant les conseils restreints à la Maison Blanche 🙂

  4. Thaurac dit :

    « .. « Nous avons un problème majeur, que personne ne veut reconnaître, à cause du politiquement correct : c’est l’islam. Cette religion est un problème. Je ne parle pas du monde musulman, mais de l’islam » »
    Le jour où l’europe le comprendra aussi…

    • Jacques29 dit :

      Je suppose qu’il va donc aller répéter cela directement en face du roi d’Arabie Saoudite, et dénoncer le pacte de Quincy renouvelé par Bush il n’y a pas si longtemps, je suppose aussi que les USA vont dénoncer leurs accords de défense avec l’Arabie Saoudite et retirer leurs conseillers et formateurs militaires ? Car les belles paroles martiales et anti musulmanes, dites de très loin pendant une campagne électorale, on sait ce que ça vaut.

  5. Thaurac dit :

    Je rajouterai que l’islam est la seule religion des musulmans..

    • Amida dit :

      Ah! c’est là un point discutable… Apparemment oui. Dans les faits, l’islam exigeant surtout une pratique extérieure, toute personne désirant mener une vie tranquille, prospère, sociable, au sein du monde « musulman » a intérêt à faire montre d’un minimum de dévotion publique. Derrière la façade, c’est autre chose… Ce qui explique, d’ailleurs, la méconnaissance de l’islam classique (enseigné par les docteurs de la loi depuis plus de mille ans) parmi les classes moyennes et supérieures, au mode de vie très occidentalisé. Et l’incompréhension des membres de ces classes sociales devant les actes de violence des salafistes, qui, eux se règlent sur les exemples du Prophète. Cette séparation entre la participation aux rituels et les opinions personnelles avait été observée, par exemple, par les diplomates européens au sein même du clergé hanéfite ottoman, dès le 18e siècle. Ne jamais oublier que l’islam est d’abord obéissance à des règles juridiques, et après, (vraiment après…) recherche spirituelle ou théologique.

      • Reality Check dit :

        @Amida
        Désolé mais vous faites fausse route, c’est l’idéologie sectaire des wahhabites, des salafistes, et autres FM qui veut faire de la religion un carcan de règles qu’ils inventent pour contrôler et régenter les gens selon leurs propres schémas sectaires respectifs, qui sont en fait des carcans POLITIQUES qui INSTRUMENTALISENT la religion en la DÉFORMANT pour des objectifs bien terre a terre.
        Le vrai Islam universel mets l’accent sur un concept qui s’appelle l’Ishtihad qui est précisément la quête *indépendante* et raisonnée* d’un développement humain qui s’appuie sur le savoir universel, tout en puisant ses valeurs dans la religion.
        Ce que font les extrémistes c’est mettre l’accent sur un concept opposé, qui et le « taqlid » ou « imitation » qui force les gens, y compris par la violence, a imiter des pratiques moyen-ageuses en les enfermant dans un carcan sous menace de représailles.
        C’est pour cela que les extrémistes sectaires sont minoritaires en Islam et c’est aussi pour cela que la majorité des victimes de l’extrémisme de ceux qui sont abusivement qualifies de « jihadistes » sont d’abord les musulmans eux mêmes.
        .
        Je suis musulman, d’un pays qui a vaincu ces idéologies rétrogrades.
        Cela nous a coûté très cher car ces idéologies ont longtemps été soutenues par des pays influents, soit par tactique erronée (Europe, USA) soit par idéologie (Saouds, etc), et je ne peux pas admettre l’on présente tous les musulmans sont des extrémistes alors c’est juste le contraire……………..

        • Amida dit :

          @ Je vous sens touché, et je m’en excuse. Mais votre présentation des faits ne correspond pas aux fruits de mes observations (et lectures, et études, …). L’ijtihad est le mouvement intellectuel devant mener vers une parfaite compréhension de l’exemple mohammédien, dans ses multiples extensions. Et cette parfaire compréhension de l’exemple du Prophète a donné naissance, dans le sein du monde musulman, aux sciences de la charia et du fiqh. Une fois cet objectif atteint, la « porte de l’ijtihad fut fermée », vers le Xe siècle (JC) (monde sunnite). Vous dites: « … un développement humain qui s’appuie sur le savoir universel, tout en puisant ses valeurs dans la religion… ». Il y a là un problème: le rôle des religions, tel que l’islam ou le christianisme, est de sauver les âmes des Hommes en leur faisant adopter les croyances ou les comportements adéquats pendant leurs vies terrestres. (Sinon, nous ne parlerions pas de « religion », mais de « théorie de développement personnel », ou de pratiques favorisant le développement humain, au sens statistique) Le développement humain, tel que nous le percevons au XXIe siècle, n’est donc nullement l’objectif. Quant au « savoir universel », comparé à l’enseignement et l’exemple du Prophète, il compte pour rien dans l’esprit du croyant. (Ce serait mettre sur le même plan une révélation divine et les spéculations intellectuelles de non-croyants.) Vous dites: « Ce que font les extrémistes c’est mettre l’accent sur un concept opposé, qui et le « taqlid » ou « imitation » qui force les gens, y compris par la violence, a imiter des pratiques… » Mais, dans l’acception ordinaire du sens de ce mot, taqlid signifie, pour les croyants incapables de se hisser au niveau de connaissance du droit islamique exigé pour les pratiquants de l’ijtihad – des éminences rares – , suivre le plus exactement possible l’enseignement d’un maître reconnu, ou, simplement, les enseignements d’une des quatre écoles de droit musulman classique (hanbalisme, malékisme, hanéfisme, chaféisme). Le taqlid n’est en aucune façon une doctrine spécifique aux groupes extrémistes. Si « …les extrémistes sectaires sont minoritaires en Islam… » c’est simplement que les êtres humains ne penchent pas naturellement vers ce genre de pratiques excessives. Vous dites: « la majorité des victimes de l’extrémisme de ceux qui sont abusivement qualifies de « jihadistes » sont d’abord les musulmans eux mêmes. » Ce qui est parfaitement exacte. Et la cause se trouve simplement dans le fait que le salafisme – essai de retour aux sources de la vie islamique – ne se développe qu’au sein d’un milieu islamisé, quel que soit le niveau de cette islamisation (et il peut être extrêmement superficiel…). La violence salafiste explose donc d’abord en milieu islamisé. Vous dites: « …je ne peux pas admettre l’on présente tous les musulmans sont des extrémistes alors c’est juste le contraire… » Qui le fait?

  6. Eryx dit :

    Et ben on n’est mal barré avec un gus comme celui là !

    • Thaurac dit :

      Des templiers aux moines shaolins, ils ont toujours été de bons soldats, préfères tu un pacifiste encarté?

      • Vilain dit :

        Thaurac n’a pas dû lire l’article… ça n’est pas un « vrai » moine hein, c’est juste un surnom !

  7. Mike dit :

    Et bien on voit bien la tendance de la politique qui se dessinera avec l’administration Trump, car ce sont bien ces hommes qui vont guidés le président.
    Le nouvel élu qui ne sait pas grand chose de la politique et encore moins des relations internationales sera très vite à la merci de ces hommes qui vont vite l’impressionner par leurs connaissances.On s’est trop vite emporter sur ses déclarations de candidat, notamment avec Poutine.
    L’Iran va devoir s’inquiéter car dans le camp Trump, vous n’avez que des opposants.L’administration Obama par son accord sur le nucléaire, son retrait d’Irak et d’Afghanistan, en abandonnant la région pour la laisser à son sort et en y faisant le minimum est responsable de plusieurs problèmes actuels.Si l’état islamique s’est développé pour atteindre ce qu’il est aujourd’hui, c’est en raison du retrait d’Irak.La conquête des Houthis au Yemen ne vient pas par hasard, on a libéré l’Iran et voilà.Idem pour toutes ces milices et ces mercenaires chiites en Irak et en Syrie qui s’imposent par la force et deviennent « incontournables » pour les gouvernement de ces pays.Le même process a été fait au Liban depuis la guerre civile, d’abord avec la présence syrienne, ensuite les milices chiites, regroupés au sein du Hezbollah.
    Le Hamas à Gaza, idem, ce sont des armes iranienne qui passe par le Sinai qui est lui aussi aujourd’hui déstabilisé…
    La prochaine politique américaine sera celle de contrer l’influence iranienne.On va refaire un blocus du pays, ça fera remonter les cours du pétrole, très utile pour développer l’extraction américaine que Trump a promis de relancer.

    • Thaurac dit :

      L’iran le sait bien et accélère ses livraisons d’armes au hezbollah, aux houtis et aux terroristes du sinai.

    • jyb dit :

      1-la guerre civile yéménite est bien antérieur à la levée des sanctions contre l’iran.
      2- il n’y a pas d’armes iraniennes dans le sinai. La wilayat sinai c’est daesh !

      • Mike dit :

        Les armes dans le Sinaï sont celles destinés à Gaza et qui se sont retrouvés coincés avec le blocus égyptien.Les trafiquants ont revendus localement au plus offrant.
        Les armes ne tombent jamais du ciel, il y a toujours un trafic quelques part et le trafic iranien servant à alimenter Gaza via le Sinaï largement laissé démilitariser depuis qu’Israël était bien connu et les israéliens sont allés bombardés jusqu’au Soudan pour le faire cesser.
        Sissi arrivant au pouvoir a détruit les tunnels et a signer un accord avec Tel Aviv pour remilitariser le Sinaï.
        Si les utilisateurs ne sont pas ceux désirés par Téhéran, ça reste de sa responsabilité.
        Concernant le Yemen, je vous donne raison.Il n’empêche que l’Iran reste le principal fournisseur des rebelles et a largement inverser le rapport de force que les saoudiens ont essayer d’inverser avec leur intervention très mal adaptée.
        10 000 hommes avec une expérience et un professionnalisme qui laisse à désirer, c’est ridicule et on s’en est aperçu.Les saoudiens devaient mettre le paquet.

        • jyb dit :

          @mike
          je crois pour les armes iraniennes ou plutôt pour les armes à destination de la palestine que vous AVIEZ raison pour le sinaï. Mais ça fait de nombreuses années que c’est fini ( début des années 2000 ) Les tribus bédouines du sinai ont toujours trafiqué. Pour ceux qui connaissent, dahab au sud de nouweiba, sur la cote orientale, était la plaque tournante du sinai ( et les israéliens y étaient toujours présent ) Maintenant daesh est implanté dans le nord de la péninsule et à mis la main sur les trafics avec l’aide plus ou moins forcées des tribus ( c’est d’une certaine façon un effet d’aubaine pour israël )

  8. dureau dit :

    Sur le papier, il a l’air plutôt compétent et apte à faire le job.

  9. Lagaffe dit :

    Visiblement « Mad dog » a l’Iran en ligne de mire.. et il n’est pas le seul : Le Sénat américain s’est prononcé en faveur d’une prolongation de dix ans des sanctions contre l’Iran, une mesure bipartite déjà adoptée par la Chambre des représentants.
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/12/02/le-congres-americain-vote-une-prolongation-des-sanctions-contre-l-iran_5041857_3218.html

  10. TROMXUASNOC dit :

    Un petit air de Patton

    • Auguste dit :

      Heureusement à l’époque il y avait un Eisenhower pour le cadrer.Aujourd’hui il y a Trump, »un’ osieau pou’l cat » (un oiseau pour le chat) manipulateur.Bush était sous influence pognon (industrie du pétrole et militaire),et il avait papa pour le guider politiquement.Trump est tombé du gratte-ciel et il s’entoure de gens aux convictions extrémistes assumées,qui sont beaucoup plus dangereux.

  11. Auguste dit :

    Tous aux abris!.Avec Flynn,ça m’a l’air d’un beau couple d’allumés.Avec un Trump qui manifestement n’est pas fait pour la fonction,qui va se fier a un staff d’agités,on n’a plus qu’à prier

    • ALAIN dit :

      Auguste
      Vous avez tout faux; l’Amérique et de retour; Trump sera le nouveau Reagan, mais l’adversaire ne sera pas la Russie, car elle ne représente aucun danger pour les USA, les Européens devrons ce débrouiller seul avec Poutine, les clowns qui gouvernent en Europe vont devoir mettre des caleçons et des casques.
      l’islam, la Chine, le Mexique, l’Iran, les organisations terroristes, etc, vont commencer a transpirer a partir du 20 janvier.
      Son gouvernement n’est pas constitué d’agités, mais de personnes de la vrais droite ce qui surprend en Europe ou cela n’existe plus, ou a la marge.
      Si vous habitiez aux USA comme moi, vous comprendriez pourquoi la gauche sur place perd les pédales, Trump va déconstruire toutes les niaiseries d’Obama et remettre le pays en ordre de marche, ce qui profitera a l’ensemble de l’occident y compris Japon et Corée du Sud.

  12. sentinelle dit :

    Tous ces gens me semblent les hommes dont on a besoin pour passer à la contre offensive contre les bad guys de tous horizons n’en déplaise aux laxistes et aux défaitistes particulièrement nombreux en Europe .

  13. jyb dit :

    excellentes nouvelles…pour la France et l’Europe !

  14. Eliot Mess dit :

    Mais qui conseil Trump pour ces choix, vu qu’il ne devait même connaitre l’existence de ces militaires?

    • Specht dit :

      Flynn et Mattis s’étaient en quelque sorte ralliés à Trump durant les primaires républicaines, ils faisaient partie de ces généraux cités par le candidat tout au long des meetings.

      • ALAIN dit :

        A quelques exceptions prêt la plus grande partie des officiers supérieure US se sont rangé derrière Trump bien avant les élections, certains officiellement, la majorité plus discrètement, il a d’ailleurs fait le plein de voix parmi le personnel militaire.

        • ruffa dit :

          Tu peux citer tes sources ? J’ai DE gros doutes surtout que les généraux américains en exercice n’ont pas à donner leurs opinions politiques!

  15. fraisedesbois dit :

    « Be polite, be professional, but have a plan to kill everybody you meet »
    Ca claque!

  16. Myshl dit :

    Il a raison, PowerPoint nous rend stupides.
    Il a tort, l’Iran n’est pas une menace mais une solution,
    la menace c’est le sunnisme séoud-wahhab, les deux fers croisés sur le drapeau saoudien,
    en une alliance mortifère et conquérante de ce qui n’est pas eux.
    Mais le dieu pétrole veille.
    Et le Roosevelt à roulettes a conclu sur son bateau un pacte avec le Diable.
    Puisque le dieu Dollar veille autant que le dieu pétrole,
    forcément l’Iran est désigné comme l’ennemi…
    On n’en a pas fini avec la compréhension usaméricaine du Monde,
    à se demander si l’ennemi de l’Humanité ne serait pas au final l’Usamérique.

    • Jesus Christ, fils de Dieu dit :

      Et si au final vous êtes juste un peu con?
      Dîtes moi tout de suite que Genghis Khan était un agent de la CIA et que les américains ont remontés le temps pour exterminer les dinosaures.
      Je ne sais pas ce que vous avez subis plus jeune, mais calmez vous, la seule chose de compréhensible c’est votre incompréhension et votre imaginaire!

    • datamo dit :

      L’Iran a un rôle important à jouer pour la stabilisation de la région.
      Ce pays est une puissance régionale dont l’action est éminemment plus respectable que les monarchies corrompues du golfe qui financent les égorgeurs (modérés ou pas).
      La rhétorique guerrière US devra forcément s’effacer devant la réalpolitik si Trump veut réellement combattre les terroristes et pacifier la région.

    • Vince dit :

      Disons qu’entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, c’est comme la peste et le choléra, la différence étant que le chiisme et leurs ayatollahs n’ont pas jugé bon d’envoyer des avions dans des tours ou des bus sur des touristes par chez nous ces 30 dernières années.

      L’autre différence c’est l’existence d’une vraie culture et civilisation en Iran/Perse. Ce ne sont pas des bédouins sortis un jour brutalement de leur désert.

      • ALAIN dit :

        Vince
        C’est dernières années l’Iran a perdu 10 pour cent de sa population, une partie de sa jeunesse, la plus motivé et formé émigre a l’étranger pour fuir un régime théocratique barbare qui mène le pays a sa perte.
        Ce pays et le principale financier et fournisseurs des groupes terroristes de la planète, les Saoudiens ne sont pas seul dans ce domaine.
        Quand a la culture Perse, elle n’est plus que l’ombre de celle de l’Iran avant sa conquête par l’islam, tout comme la prestigieuse culture et civilisation Égyptienne ancienne, l’islam et fait disparaitre en quelques siècles tout ce passé dans un trou noir.
        l’islam n’a jamais rien crée, si ce n’est la violence et la soumission, les civilisations antérieur ont était effacé des cerveaux et les traces détruit et ensevelis sous le sable.

    • Thaurac dit :

      On en reparle dans moins de 5 ans, une nouvelle corée du nord pas loin de chez nous, doublé d’un fanatisme religieux et d’une théocratie, la totale, avec au minimum une bombe sale au maximum le nucléaire.

  17. golf dit :

    C’est pas « un moine soldat » ni un  » moine copiste » seulement un « moine guerrier » ben alors.. Ce Gal a laissé sa place « otanienne » aux Gx aviateurs Français qui se succèdent maintenant ( trois anciens Cemaa). Au fait, Trump aime les Frenchies?

  18. Philip dit :

    ‘Utilisez votre cerveau avant d’utiliser votre arme’; avec la qualité des recrus que le militaire des EU est oblige d’accepter (de plus en plus bas, les criminels, les voyous etc., faut de mieux), utiliser le cerveau devient une option presque ‘impossible’ le cerveau étant plus ou moins inexistant et incapable de bon fonction… plus souvent c’est ‘f*** you ragheads’ puis utilisation de l’arme sans aucun regret… (le film ‘Valley of Elah’ montre bien cet état des choses); peut être ce ‘moine-guerrier’ doit avoir ce film au centre de ses 7000 vols de ‘guerre intellectuelle’… Trop souvent les officiers Américaines possèdent ces idées de guerre qui ne fonctionnent pas au monde réel. Petraeus, McCrystal et allii. En outre pour ces pretensions ‘intellectuelles’ il comprend rien de l’Islam
     » Je considère que l’État islamique (EI ou Daesh) n’est rien de plus qu’un prétexte pour l’Iran de poursuivre ses méfaits. L’Iran n’est pas un ennemi de l’EI et il a beaucoup à gagner avec l’agitation que l’EI crée dans la région « . S’il comprenait le moindre de l’Islam il savait que L’Iran, Les Alawites de la Syrie et l’Hesbollah sont Shia, tandis que l’EI (Daesh) est Sunni Wahhabi soutenu par Saudi, Les EU, et la Turquie.
    En fait, et par conclusion cet Officier Américain n’est rien plus qu’un Tigre de papier… Plein de bons mots et de ‘l’air chaude’ mais pas du tout Réaliste…

  19. FabGreg dit :

    Une analyse rationnelle du Moyen-Orient conduirait à une alliance entre Etats-Unis et Iran, même si le Régime iranien a un passif à l’égard des Etats-Unis. C’était d’ailleurs le cas sous le Shah et dans les tout premiers temps de la Révolution Islamique.

    Mais il y a eu l’occupation de l’Ambassade US et l’humiliation qui s’en est suivie. Un affront que tous n’ont pas pardonné à Washington.

    Tristement humain, mais cela conduit à « la fabrication de l’ennemi ». Au risque de se tromper d’ennemi. Pour rappel, pas la moindre trace d’Iran parmi les terroristes du 11 septembre. Comme pour tous les actes terroristes sur le continent européen depuis cette date.

    Un biais que l’on retrouve dans la diplomatie française. Le poids des pétrodollars peut-être ?

    Fabrice

    • Myshl Mabelle dit :

      C’est ça. On obéit à qui exporte le mieux son pétrole,
      on s’asservit à qui détient nos dettes.
      Pour ça qu’on s’acharne contre l’Iran, une Nation, un Peuple,
      pour faire plaisir aux rois et princes démocratiques de l’infâme péninsule.
      MAIS ç’est entrain de changer, tout doucement.

  20. briska dit :

    « Mais le général Flynn, qui a quitté la DIA en raison, dit-il, de désaccords avec l’administration Obama sur la conduite à tenir en Syrie »

    Euphémisme. Il accusait et accuse toujours l’administration d’avoir pourvu à la création et au développement de l’E.I.

  21. Jacques29 dit :

    De fait, il s’agit du prochain co-patron des armées françaises à travers l’OTAN.. que ça nous plaise, ou non. Lorsqu’il nous demandera d’aller faire ceci ou cela pour rendre service aux USA, on continuera à le faire, alors…

  22. Reality Check dit :

    La nomination de Mattis est une excellente nouvelle.
    Voila un homme qui sait ce que c’est que la guerre, pour conseiller le président des USA et gérer le Pentagone.
    Pas comme les généraux de salon et autres politiciens véreux qui ont pu par moment entourer POTUS.
    Avec Mattis une chose est sure: il s’opposera farouchement a l’emploi des forces armées américaines la ou l’objectif est foireux (cf soutien aux rebelles en Syrie) et pour faire du changement de régime sur des bases mensongères sans avoir un plan de sortie très clair (cf Irak 2003).
    .
    Il est dit que la guerre est une affaire trop sérieuse pour être confiée a des militaires et c’est vrai que la décision ultime d’entrer en guerre doit appartenir a un pouvoir politique civil élu par le peuple et comptable de ses décisions.
    Mais il faut aussi de vrais guerriers pour conseiller les politiques, des gens qui ont été au front, savent ce que la guerre signifie, pas des anguilles de salon qui sont si promptes a entrer en guerre du moment que ni eux ni leurs enfants ne vont au feu…

    • Myshl Mabelle dit :

      J’approuve.

    • Mike dit :

      Au contraire, l’échec militaire américain de ces dernières années n’existent pas, cet échec , il est celui de la politique et de la stratégie.
      Tous les militaires ne sont pas des va t-en guerre, cependant, la guerre reste leur vie et leur métier.
      Ils aiment gérer la guerre et les rapports de forces et les militaires pacifistes n’existent pas.Si certains restent lucide contre la réalisation de guerre un peu fofolle de politiciens, aux USA les armées ont de gros moyens, les américains sont aujourd’hui très peu engagés en opération, ils sont donc en situation de lancer une guerre sans contrainte du « double front ».
      Les américains ne feront pas la guerre à la Chine ou à la Russie, ils ne se lanceront pas dans l’invasion de l’Iran.Par contre ils vont jouer avec les rapports de forces, en aidant des alliés, des groupes, chose que la politique d’Obama s’est obstiné à éviter.
      Il y a beaucoup trop de personnes qui se sont convaincues que Trump est un isolationniste qui désengagera l’amérique de l’ensemble de ses opérations et de ses stationnements, pourtant nous voyons que chaque semaine que tout cela n’est plus du tout évoqué, on confirme le soutien aux alliés, on soutient l’Otan, on soutient les accords, on veut s’occuper de l’Iran et aujourd’hui on confirme que durant tout le mandat Trump, les américains resteront en Afghanistan et pourraient même s’y renforcer (évitant l’erreur d’Obama du retrait précipité d’Irak, donnant à l’EI ses ailes).

    • Alpha dit :

      Pas faux !…

  23. Reality Check dit :

    Excellent papier de fonds vraiment bien documenté du non moins excellent New Yorker sur Mattis, pour ceux qui comprennent l’anglais:
    http://www.newyorker.com/news/news-desk/travelling-with-james-mattis-donald-trumps-pick-for-secretary-of-defense

  24. Robert dit :

    « plaidant pour un soutien accru à Israël  »
    Je vois pas comment c’est possible.
    En confiant les clés de la Maison Blanche aux israéliens après avoir libéré et intégré les espions israéliens prisonniers aux USA ?
    Non, vraiment, plus à part se convertir et détruire tous les pays arabes, je vois pas.

  25. platane dit :

    L’islam pose un problème car son livre, le coran, est rempli d’appels à la haine à la violence et aux meurtres.

    Pour les incrédules tapez sur google « versets violents coran ». Et lisez en comprenant que le coran est la parole directe de Dieu, intemporelle, toujours exacte et à appliquer.

    Un bon musulman est celui qui applique le coran à la lettre.

    • Reality Check dit :

       » Pour les incrédules tapez sur google « versets violents coran ».  »
      …………..
      Et pour les autres « 9/11 inside job »  » a ton marché sur la lune »  » trudeau fils castro »  » obama est l’antechrist  »  » lepen president »
      ………………..
      Google regorge d’informations pleines de bon sens, il suffit de savoir les trouver ….. 😉