Syrie : La coalition anti-jihadiste reconnaît avoir bombardé par erreur les forces syriennes à Deir ez-Zor

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. otoosan dit :

    On nous prend vraiment pour des benêts ! C ‘est la doctrine des 5 cercles de Warden , ni plus ni moins, ce n’est plus étudié dans les Ecoles Militaires ?

    • UnKnown dit :

      Non, c’est juste que les USA l’ont foutu au feu après ses brillants résultats en Irak. Sur le long terme, ça n’a jamais marché, et ça reste purement une doctrine de l’USAF, dépassée et mise au placard par Petraeus et ses théories contre insurrectionnelles, elles même ayant vu le jour à la suite des déboires causées par ces fumisteries de l’Air Force.
      Là on est juste dans une bourde, qui n’a eu aucun impact au final sur la situation de l’Armée Syrienne, mis à part ces morts regrettables. Ils sont toujours solidement ancrés dans la ville, et Daesh n’a plus les moyens de les en déloger.

  2. nico76 dit :

    Ce genre de méprise arrive, le pire c’est que suite à cette bavure, les forces de Daesch ont contre attaquées et tenues cette colline qui contrôle l’aéroport quelques jours, les forces gouvernementales syriennes ont du envoyées des renforts heliportés, le reliquat de la 104ème brigade aéroportées et une partie d’une brigade arménienne-chretienne. Ces renforts ont reconquis toutes les positions perdues. Et tout est rentré dans l’ordre, honnêtement on a du bol, que l AA syrienne ne cherche pas le combat avec les forces aériennes de la coalition. Perso je serai Baschar Al assad, on me fait le coup une fois pas deux, et pour marquer mon territoire , j’aurai ordonné à mes intercepteurs d’avoir une conduite agressive envers les avions de la coalition. Histoire de marquer le coup.
    Tout ce que j’espère c’est qu’un jour une vraie coalition naisse et pas 2 d’un coté la Syrie, l’Iran, la Russie et de l’autre notre coalition

    • Pierro dit :

      Comme vous le dites, ce genre de chose arrive. C’est arrivé entre Américains et Canadiens en Afghanistan, Américaine et Anglais en Irak (2003), US Vs US au Vietnam, on peut remonter comme ça jusqu’à la 2ème Guerre Mondiale.

      Et ici on parle de 2 forces qui ne se parlent même pas.

      Maintenant il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées à chaque bavure. En face ils n’en ont rien à faire. Il n’y a que nous que ça émeut, et c’est pour ça qu’on en parle.

      Je doute que ce ne soit jamais arrivé aux forces Russes ou Syriennes avec leurs bolbes lisses et leurs roquettes…

      Quand à une réaction des intercepteurs Syriens je suis mort de rire. Ils seraient balayés. A la rigueur avec des SAM ils auraient une chance avant que le site soit détruit.

      Et les avions Russes patrouillent encore avec leur R-27R/ ER à guidage radar semi-actif. Technologie obsolète contre les missiles à guidage actif (AIM-120C AMRAAM) qui équipent la coalition.
      Là aussi leur meilleure chance ce sont les SAM.

      • Zayus dit :

        @Pierro:
        .
        Même face aux israéliens qui attaquent régulièrement le Hezbollah en Syrie, il est clair que les syriens ne se risqueront jamais à des interceptions sachant que tout avion abattu en combat aérien aura un très fort retentissement médiatique négatif.

  3. ScopeWizard dit :

    Tant que l’analyste fautif n’a pas la tête de celui-ci :
    .
    http://cinememorial.com/Image/MICHEL%20MODO/2.jpg

    .
    😉

  4. L'autreTom dit :

    Ironie de l’Histoire : Les américains doivent s’excuser d’avoir bombardé le problème qu’on cherchait initialement à résoudre…

    On a oublié le Bachar qui gazait et enfermait ses opposants par centaines dans des conteners avant de les couler en haute mer.

    • HTK dit :

      C’est quoi cette histoire de containers !? C’est sérieux ou juste une expression !?

    • Nico St-Jean dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Bachar et ses hommes n’ont pas plus de légitimité que Daesh en Syrie .. 90 Rats en moins.

    • jacaues29 dit :

      Vous avez des preuves de sources multiples, independantes et verifies, de ce que vous avancez ? Je suis impatient de les voir.

    • Vince dit :

      Et qui se nourrit de foetus au petit déjeuner.

  5. Specht dit :

    L’identification est en effet compliquées, les signes de reconnaissance des troupes aidant le régime syrien sont des rubans de couleur noués au bras, au sac ou à l’épaulette gauche, ou parfois en bandeau sous le casque : rouge pour les troupes strictement syriennes, jaune ou rien pour le Hezbollah, vert ou bleu foncé ou rien pour les Iraniens, etc. Vu de drone même en gros plan il est assez difficile de repérer la couleur… Et les Américains ont tendance à tourner en cycle fermé dans le domaine de l’information, ce qui avait déjà engendré des bombardements erronés sur des troupes canadiennes en Afghanistan.

  6. Tintouin dit :

    Bon ben au vu des conclusions, à quand la prochaine bavure ?

    _ 90 gars au tapis c’est pas rien, dit l’un
    _ ouaip mais on s’en fiche c’est pas nos « guys », dit l’autre.

    C’est beau la guerre…

  7. gégétto dit :

    Double ration de Myrtilles aux analystes….il parait que c est bon pour la vue!!!!

    • Montaudran dit :

      Je ne veux surtout paraitre pédant mais savez-vous que c’est une légende urbaine créée par les services anti espionnage britton (MI-5 ?) lors de la seconde guerre mondiale ? Ils ont laissé courir la rumeur (qui continue le sprint…) comme quoi ils avaient adapté la diététique des pilotes pour bien voir la nuit; ceci pour cacher l’existence d’aide radar au bombardement et interception.

      On voit là bien la persistance d’idées fausses quand elles ont été répétées suffisamment longtemps et suffisamment d’aplomb..

  8. gégétto dit :

    Et des avions non identifiés ont bombardé, en Syrie, un convoi de munitions destiné au Hezbollah…c est pas un peu le bazar en Syrie?

  9. Eliot Mess dit :

    Tactiquement, cette colline surplombant un aéroport, devait être bien plus connu qu’on ne veut nous le dire. -« Tient la colline est tenu par Daesh?! Bombardons! » La France aussi devait connaitre la situation à Deir Ezzor, comme le bombardement qu’elle a effectué, et qui a été traiter sur ce site. Et puis c’est pas le manque d’insigne qui donne immédiatement l’appartenance à Daesh, car tous les civils n’ont pas d’insigne, et les rebelles non plus. Si la reconnaissance de cette erreur a pour but l’apaisement avec le russe, cela demeure malgré tout une réponse très cynique. Mais dans ce tableau syrien on trouve de toute façon, très peu de lumière…

  10. auxsan dit :

    avoir des signes distinctifs : une des conditions pour être identifié comme un combattant d’un état. obligatoire pour un état signataire des conventions de Genève.
    https://ihl-databases.icrc.org/applic/ihl/dih.nsf/vwTreatiesByCountrySelected.xsp?xp_countrySelected=SY

    • jyb dit :

      en syrie ils ont du mal a border le cadre conventionnel et légal de leur guerre civile.

    • Vince dit :

      Vous venez de justifier tous les moyens mis en oeuvre par Bachar pour éradiquer la rébellion.

  11. Rb dit :

    J’y crois pas une seconde à une erreur quand on sait que toutes les positions et mouvements de troupes sont communiqués par l’armée syrienne et la Russie aux USA sans parler qu’ils ont des satellites hein, puis cette zone tout particulièrement, il y a un truc qui cloche…

    • Lagaffe dit :

      Ce qui cloche, c’est que vous vous croyez dans un jeu vidéo ou vous êtes un fervent partisan des théories du complot.
      Les positions des uns et des autres changent tout le temps sur le front et, à 100 mètres près, vous pouvez taper la mauvaise cible surtout si vous l’avez mal identifié.
      Des bavures de ce genre arrivent tout le temps, dans toutes les armées.
      « quand on sait que toutes les positions et mouvements de troupes sont communiqués par l’armée syrienne et la Russie aux USA sans parler qu’ils ont des satellites » : Ben voyons ! les russes et l’armée syrienne donnent la position de chacun de leur soldat 24h/24 à l’armée américaine, vous êtes sérieux ?
      On ne fait pas appel à un satellite (qui ne donne qu’une image à un instant « T » et pas en continue) pour un simple bombardement d’une position déjà identifiée (même à tort) comme ennemie. Encore une fois, on n’est pas dans un jeu vidéo.

      • Rb dit :

        Je remet ce que j’avais lu à l’époque qui démontrait bien que ce n’était pas un accident :

         »
        La thèse de l’accident, en réalité, ne tient pas la route. Il suffit de considérer les faits pour s’en rendre compte.

        – Premièrement, le modus operandi de l’attaque. Menée à quatre reprises par plusieurs appareils de combat au sol, elle a duré selon les témoins près de 45 minutes. Il ne peut donc s’agir de l’opération erratique d’un pilote isolé qui aurait mal compris les ordres reçus.

        – Deuxièmement, le lieu de l’attaque. La position ciblée est Jebel Thardeh, à 4 kilomètres au sud de l’aéroport de la ville. Il s’agit d’une colline-clé pour la défense de toute la zone, où 100 000 habitants sont encerclés par Daech. C’est une position statique, occupée par l’armée syrienne au su et au vu de tous depuis des mois.

        – Troisièmement, le communiqué de victoire de Daech. L’agence de propagande « Amaq », en effet, a affirmé que le groupe djihadiste avait pris le contrôle de la colline où a eu lieu la frappe aérienne de la coalition prétendument antiterroriste. Cette belle coordination entre les USA et leurs mercenaires officieux mérite d’être soulignée !

        – Quatrièmement, l’invraisemblance totale d’un appui aérien US à l’armée syrienne. C’est la seule explication possible s’il s’agit d’une « bavure », mais elle est absurde. L’aviation occidentale n’a jamais prêté main forte à l’armée syrienne, pourquoi le ferait-elle ? C’est la question que l’ambassadeur de Russie vient de poser à l’ONU. La réponse est évidente : il ne s’agissait pas d’aider l’armée syrienne, mais d’aider Daech.
         »

        Réponse clair et sans équivoque.

        • Iceman dit :

          @Lagaffe
          Vous avez votre réponse : théorie du complot

        • Lagaffe dit :

          Donc c’est bien une théorie du complot…
          – premièrement : personne n’a jamais parlé d’une « opération erratique d’un pilote isolé qui aurait mal compris les ordres reçus ». C’est au contraire une opération coordonnée et précise de pilotes professionnels obéissant aux ordres et bombardant une cible mal identifiée. Et le bombardement a cessé dès que les américains ont été informé de l’erreur de cible.
          – deuxièmement : les pilotes ont frappés une cible désignée et ont obéis aux ordres basés sur une analyse erronée, c’est le principe même de la bavure. De plus, vous savez combien de collines les pilotes survolent ? vous croyez qu’ils connaissent par coeur les positions supposées (et à jour) de tous les acteurs du conflit ?
          – troisièmement : j’attends avec impatience votre publication des preuves d’une coordination entre les USA et Daesh ! je ne vois là qu’une attaque d’opportunité, ils ont profité de l’aubaine. Pour une fois que c’est pas eux qui prenait les bombes américaines sur la gueule…
          – Quatrièmement : personne n’a jamais dit que la coalition appuie l’armée syrienne : la coalition bombarde Daesh dans toute la Syrie, y compris du coté de Deir ez-zor, sans soutenir et sans aucun contact avec l’armée syrienne (ce qui évidemment peut conduire à une bavure !). Quand un ambassadeur russe pose une question basée sur un postulat de base faux, c’est de la manipulation… et vous passez pour un crétin à essayer de trouver une réponse !

          • Rb dit :

            C’est pas un complot, les USA soutiennent ouvertement le djiadisme depuis l’Afghanistan contre l’URSS, faut sortir de sa grotte hein… Ce sont les parfaits idiots utile de l’empire américain depuis des décennies.
            Les positions étaient parfaitement connu cf point 2 et il s’agissait d’un endroit stratégique, on est pas en train de discuter d’un friendly fire, une balle perdu, non la c’était un raid parfaitement organisé… bon après croyez ce que vous voulez hein, on fait pas boire un âne qui n’a pas soif.

    • UnKnown dit :

      Il n’y a absolument aucun intérêt pour la coalition à bombarder les troupes syriennes assiégées dans Deir Ezzor: elles forcent Daesh à mobiliser un volume de combattants considérable (probablement quelques milliers d’hommes) qui pourraient être utiles sur d’autres front (Al-bab, Raqqa, ou Mossoul), alors même qu’aucun des deux belligérants n’a les moyens de prendre le dessus sur l’autre: les troupes syriennes sont coincées, pas assez nombreuses pour tenter de repousser Daesh de l’autre coté de l’Euphrate et nettoyer la région, tandis que les barbus en noir sont dans l’incapacité de faire face à l’armement lourd dont dispose l’armée syrienne retranchée.
      Et la communication des positions de troupes, désolé mais aux dernières nouvelles il n’y a pas de joint command entre la coalition et l’armée syrienne l’aviation russe, si cela vous avait échappé.

  12. Pam dit :

    Incroyable qu’il y ait encore autant d’adeptes du complot.
    A votre avis, messieurs les soupçonneux, pourquoi y a-t-il dans tous les conflits des frappes fratricides ? C’est fait exprès ? C’est les Illuminati ou l’Opus Dei ?
    Evidemment qu’il peut y avoir des erreurs. Et 28 minutes pour un appel entre Russes et Américains, c’est vraiment pas beaucoup. Vous savez combien de temps il faut pour avoir un centre opérations pour une EVASAN avec un téléphone satellite ? Et encore on a le numéro !!!

  13. Reality Check dit :

    La vraie cause de ce drame criminel n’est PAS un enchaînement de circonstances fortuites ou une série d’erreurs humaines involontaires.
    .
    Il ne faut pas confondre les symptômes d’un mal avec ses causes profondes.
    .
    La racine de ce problème est que les USA et leurs alliées VIOLENT LE DROIT INTERNATIONAL en intervenant en Syrie de manière ILLÉGALE, a la fois en soutenant des rebelles (soit disant modérées mais en réalité des extrémistes) et en bombardant sans consulter le gouvernement syrien qui est la SEULE AUTORITÉ LEGITIME a avoir le droit d’employer la force sur son territoire.
    .
    Tout le reste est du blabla.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Reality Check,

      L’intervention en Syrie n’est pas illégale. La résolution 2249 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée le 20 novembre, demande aux États membres d’éliminer les sanctuaires de Daesh en Irak ET en Syrie.

      • Myshl dit :

        La 2245 est bien du 20 novembre, mais de 2015.
        Elle a été présentée par la France hollandienne,
        donc c’est un torche-balle socialo,
        sans doute adoptée par pitié pour nôtre diplomatie agonisante.
        La Syrie n’est pas la Yougoslavie, l’USOTAN n’y est pas invitée,
        et ne doit pas s’inviter comme chez elle… (C’est où chez elle?).
        « Votre » résolution est illégale en présence d’un état indépendant viable, libre de mener sa guerre contre une attaque extérieure arabo-sunnite-otanienne.
        Ce bombardement est une agression.

        • tschok dit :

          @ Myshl,
          .
          Vous voulez dire que l’action de la France contre Daesh en Syrie est illégale?
          .
          Nan parce que c’est précisément ce que vous êtes en train de dire, là.
          .
          Vous êtes un drôle de « patriote » vous encore. Votre haine des socialos est telle que vous en arrivez à jouer contre votre propre camp. Vous tenez habituellement des propos racistes et islamophobes à qui mieux-mieux, et au moment de défendre votre pays, vous critiquez.
          .
          C’est vraiment pas la peine d’être d’extrême droite si c’est pour être anti-français, franchement.
          .
          Et en plus, vous vous gourez sur le numéro de la résolution: 2245, c’est une résolution sur la situation en Somalie et elle date du 9 novembre 2015.
          .
          Celle qui s’applique en Syrie, c’est celle qui est mentionnée par Laurent Lagneau (2249) et qui constitue la base juridique de l’action de la France en Syrie, au titre de l’article 51 de la charte ONU (légitime défense) à la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, les organisations terroristes opérant sur le territoire syrien ayant été qualifiées de « menaces contre la paix et la sécurité internationales », ce qui, en droit international, a un sens qui visiblement vous passe au dessus du cigare.
          .
          Nuche (et encore, c’est trop gentil).

        • Zayus dit :

          @Myshl:
          .
          « La 2245 est bien du 20 novembre,…sans doute adoptée par pitié pour nôtre diplomatie agonisante. »
          .
          En fait, vous ne connaissez rien au fonctionnement et vous réécrivez l’histoire à l’obscurité du gouffre de votre ignorance.
          .
          Précisons au passage que la résolution « 2245 » fut adoptée le 9 novembre 2015 et qu’elle ne concerne pas daech, ni la Syrie ou l’Irak, mais l’ONUSOM en Somalie:
          http://www.un.org/press/en/2015/sc12109.doc.htm
          .
          La résolution 2249 fut largement adoptée car elle est volontairement imprécise en évoquant que « toutes les mesures nécessaires » sont permises pour combattre l’EI, laissant la place à l’interprétation, même n’étant pas placée sous le Chapitre VII de la Charte des Nations Unies.
          .
          Indiquez-nous une dénonciation officielle des raids occidentaux en Syrie portée à l’ONU par Assad ou Poutine, même suite à cette bavure dont furent victimes des troupes de l’AAS.

          • Reality Check dit :

            « Indiquez-nous une dénonciation officielle des raids occidentaux en Syrie portée à l’ONU  »

            Vous êtes mal informe Zayus.
            La Syrie a saisi le CS de l’ONU a de nombreuses reprises pour faire respecter le droit international.
            Cette démarche n’a pas abouti du fait des menaces de veto US, français et britannique.

          • Zayus dit :

            @RC:
            .
            Personne n’en a entendu parler…
            Avez-vous des sources précises sur ces démarches que vous évoquez ?

      • fraisedesbois dit :

        20 novembre 2015.
        Une semaine après les attentats de Paris.
        Du « sur mesure ».
        .
        @RC, ne nous reprochez pas d’être dans l’illégalité, c’est de très mauvais goût.
        On tape daech et puis c’est tout.
        Pas content? Pareil.

      • Reality Check dit :

        Je ne suis pas du tout d’accord avec votre *interprétation* de cette résolution.
        Mon interprétation plus conforme au droit international est que les états membres des nations unies on vocation a coopérer avec l’état syrien, membre des nations unies, qui est la SEULE AUTORITÉ LÉGITIME en droit a avoir le droit d’employer la force sur son territoire.
        .
        Sur ce premier aspect je convois que nous ayons des avis différents, mais peut être me rejoindrez vous sur le second:
        .
        Ce qui est en revanche COMPLÈTEMENT ILLÉGAL et absolument inacceptable c’est le soutien a des « rebelles » contre un état membre de l’ONU. Que ce soutien viennent des Saouds, du Qatar, de la Turquie, des USA ou de la France, ou X ou Y, c’est illégal et en violation du DROIT, point a la ligne.

        • Reality Check dit :

          PS: J’hésite a (je n’arrive pas a croire devoir) ajouter ce n’est pas en bombardant des soldats syriens qui résistent courageusement a Daesh depuis des années a Deir ezzor que l’on va combattre Daesh.
          Le tout en parant ce bombardement des oripeaux la légalité de la résolution 2245 qui visait Daesh…..
          Avoir a souligner cet état de fait, a la suite de cet article, est SURRÉALISTE. vous conviendrez peut etre que l’on se croirait presque dans une mauvaise parodie de Ionesco. 😉

        • tschok dit :

          @ RC,
          .
          Je vous le dis parce que je vous ai à la bonne: vous vous perdez dans les couloirs de l’ONU.
          .
          Le truc, c’est pas ça: l’Etat syrien n’est plus représenté par un gouvernement UTILE.
          .
          Un gouvernement utile, c’est un gouvernement qui est capable d’exécuter les lois de son Etat sur son territoire. En droit, c’est une situation de fait: être ou ne pas être capable de le faire. Et le fait est que le gouvernement syrien a perdu la maîtrise de son territoire et de ses populations et n’applique plus son propre droit civil, car il est en situation de guerre, justement civile= désobéissance du citoyen à l’Etat constaté par un acte de rébellion armée.
          .
          Vous, vous-vous situez sur un autre terrain: le gouvernement LEGITIME, ce qui est une situation de droit, plus complexe, qui dépend d’une appréciation politique des choses.
          .
          Sans préjudice de vos convictions personnelles sur le sujet, je vous recommande – simplement pour vous y retrouver vous-même – de ne pas mélanger le fait et le droit, ou l’utile et le légitime.
          .
          Par ailleurs, nous, Français, on constate que les coups qui nous ont été portés proviennent entre autres de cet endroit-là (la Syrie) où opèrent des groupes terros qui nous sont hostiles. Donc, on tape (art.51).
          .
          On est conscient qu’il faut une solution politique au conflit (légitimité du gouvernement, donc) mais en attendant, on est en face d’une situation de pure fait. Et nos alliés sont dans la même démarche (enfin, on espère à vrai dire).
          .
          Donc, on tape. Et parfois, il y a gourance, ce qui est le cas en l’espèce. La gourance n’est pas de notre fait, nos pilotes opérant sous environnement normatif contraint, avec des règles d’engagement propres, en dépit de notre appartenance à une coalition US, où les règles d’engagement sont plus open.
          .
          Même en coalition, l’AA maintient l’autonomie de ses règles d’engagement. C’est le sens des déclarations des officiels français sur le sujet et c’est aussi le résultat du travail de nos soldats.

          • tschok dit :

            Et on pourrait ajouter que c’est également le sens des traditions de l’AA qui font du pilote une personne capable de prendre des décisions, dans l’autonomie de sa volonté et en fonction des ordres reçus, ce qui en réalité n’est pas une mince affaire.

          • Reality Check dit :

            Merci de vos conseils.
            A mon tour je vous propose de réfléchir a une différence de concepts: un ÉTAT et un GOUVERNEMENT ce n’est pas la même chose.
            La Syrie est un ÉTAT membre de l’ONU et le droit international est formel: seul L’État Syrien a le droit d’utiliser la force sur son territoire. D’autres peuvent le faire par délégation expresse avec son accord formel.
            Tout le reste est ILLÉGAL.

          • Reality Check dit :

            (sauf bien sur a déclarer la guerre a l’état syrien, membre de l’ONU, ce n’est pas le cas. Ceci requiererait pour les USA, la GB ou la France par exemple de consulter leurs parlements respectifs. On se souvient du tollé général la dernière fois que cette option avait été envisagée et le rétropédalage général qui s’en est suivi)

        • Zayus dit :

          @Reality Check:
          .
          Si l’action des occidentaux en Syrie est si illégale que ça,
          pourquoi Assad, soutenu par un membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, qu’est la Russie et avec la bienveillance d’un autre qu’est la Chine, ne porte t’il pas officiellement plainte pour que ces « états hors-la-loi » soient condamnés ?
          .
          C’est pourtant simple.

          • Reality Check dit :

            La Russie y est sur invitation de l’état syrien. Il n’y a rien d’illégal a cela.
            La France invite bien les israéliens a faire mumuse en Corse non? 😉

    • Nico St-Jean dit :

      @ RC

      Le droit international ne s’applique pas contre un dictateur responsable de plus de 200,000 morts dû à une guerre qu’il à lui même déclenché suite à des manifestations pacifique le visant.

      • Reality Check dit :

        Nico,
        .
        D’une part le DROIT s’applique a tous en tous lieux. A vous, a moi, a la police, aux criminels, a l’état, aux citoyens, a l’armée, aux terroristes, aux bons comme aux méchants, dans tous pays. C’est cela la vrai civilisation humaine par opposition a la loi de la jungle.
        .
        D’autre part votre narration de ce qui se passe en Syrie est un mensonge.

      • Zayus dit :

        Nico, il s’agirait même plutôt de 350 000 à 450 000 morts en 2016, dont la moitié à Alep…

      • Vince dit :

        Bienvenue dans le monde de Nico. C’est aussi simple qu’une histoire de la bibliothèque rose. Notons c’est aussi le monde des BHL et autres sauveurs de l’humanité

  14. Robert dit :

    Enfin, c’est des méchants, alors c’est pas grave, juste une erreur, on va pas en faire une montagne.
    C’est moins grave en tout cas que d’assiéger Alep est d’où tous les habitants voudraient partir à Alep Ouest tenu par le gouvernement syrien et ou, pourtant, toutes les communautés sont solidaires non pas contre le méchant Assad, mais contre les djihadistes, modérés ou pas, qui les bombardent depuis Alep est et dans l’incompréhension devant la désinformation des médias occidentaux sauf de rares exceptions.
    http://www.christianophobie.fr/tag/syrie-alep#.WECSGWbI6V4
    https://www.youtube.com/watch?list=PL1fQfU9jb9Uw6C4rbuJTSkRWFYw0k9crE&v=R87yEY_s2xk
    Personne ne parle d’Alep ouest, dommage il s’y passe des choses très intéressantes pourtant.
    Mais je sens que je sors des clous, là !
    Donc, on disait, la coalition a frappé une zone de l’armée syrienne, mais c’est juste une erreur. En dehors de cet incident, c’est Assad et les russes qui sont les méchants dans l’histoire.
    Allez, vite un peu de rééducation pour le malheureux Robert qui s’égare. 🙂

    • Zayus dit :

      @Robert:
      Les aviations syrienne et russes ont connu le même type de bavures sur l’AAS, Hezbollah, Pasdarans et différentes milices chiites.
      Les russes ont même buté un de leurs JTAC au mois de mars sur un raid aérien à Palmyre…

      • Robert dit :

        Zayus,
        Et à ce moment-là, vous et d’autres parliez d’erreurs regrettables, bien sûr ?

        • Zayus dit :

          Pour le JTAC russe, c’est certainement une erreur, il n’y a pas beaucoup de doutes là-dessus, même si les russes revendiquent un acte délibérer pour masquer l’erreur 🙂 !
          .
          Pour les autres fronts, il y a aussi certainement de nombreuses erreurs regrettables pour tout ce qui est tirs fratricides, oui.
          .
          Par contre, les raids aériens sur les populations civiles d’Alep sont bien prémédités par les russes et l’AAS.