La patrouille « Cartouche Doré » a donné une ultime représentation avant sa mise en sommeil

cartouche-20161129

Après 27 ans d’existence, la patrouille « Cartouche Doré » a officiellement été mise en sommeil le 24 novembre dernier, à l’issue d’une ultime représentation donnée lors d’une cérémonie organisée sur la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard.

« Le souvenir de la patrouille restera à jamais gravé dans le cœur de nombreux jeunes, notamment dans celui de ceux dont la vocation est née au contact de la patrouille. Pour tous, elle aura contribué à faire vivre une passion », a commenté le général (air) Antoine Creux, inspecteur général des armées.

À vrai dire, personne ne s’attendait à voir cette patrouille acrobatique durer aussi longtemps. Créée en 1989 à l’occasion des 100.000 heures de vol de l’avion d’entraînement TB-30 Epsilon, mis en service au Groupement École (GE) 315 de Cognac quelques années plus tôt, cette formation devait avoir une existence éphémère.

Seulement, face à l’engouement du public pour les enchaînements réalisés par ses trois TB-30 Epsilon pilotés par les lieutenants Maneval, Crochard et Pouzoulet, cette patrouille a finalement été maintenue.

Mieux même : trois ans après sa création, la patrouille « Cartouche Doré » donne ses premières représentations à l’étranger. En 1994, elle devient officiellement, au même titre que la Patrouille de France, un « ambassadeur » de l’armée de l’Air.

Et pour cause : au cours de son existence, la patrouille « Cartouche Doré » aura permis de mettre en valeur le savoir-faire des instructeurs de l’École de pilotage de l’armée de l’Air (EPAA) ainsi que la qualité de la formation des pilotes français. Et cela, à un coût relativement faible par rapport aux « retombées » médiatiques.

Pourtant, c’est bel et bien à cause des contraintes budgétaires que cette formation a été mise en sommeil, laquelle, explique l’armée de l’Air, « doit permettre à l’école de pilotage de poursuivre sa mission de formation dans de meilleures conditions, en disposant de pilotes entièrement dédiés à l’instruction des élèves pilotes. »

Cela étant, cette patrouille n’a pas été épargnée par les drames, avec la perte, en 2004, du lieutenant Christophe Farnier, mort en service aérien commandé au cours d’une mission d’instruction, et celle, en 2007, du lieutenant Xavier Chavarot, lors d’un vol d’entraînement.

« Notre mission s’arrête là, provisoirement. D’autres nous attendent déjà, celles de l’engagement important de l’armée de l’Air dans les conflits actuels de notre pays », ont écrit les membres de cette patrouille dans un message diffusé sur les réseaux sociaux. « Cartouche Doré dort à présent, mais d’un sommeil léger, l’esprit ‘Doré’ demeure », ont-ils conclu.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Myshl Mabelle

    • de ScopeWizard

    • de Spls

      • de Elmin

      • de Ryner

        • de Spls

  2. de ScopeWizard

  3. de nico76

  4. de Lagaffe

    • de Myshl