L’Otan met un terme à son opération contre la piraterie au large de la Somalie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. Frédéric dit :

    C’est quant les gendarmes ne sont pas la que les voyous recommence leur manège. Mais franchement, avec les flottes du Moyens Orient, de l’Égypte, de l’Inde, du Pakistan et d’Asie du Sud-est qui sont en pleine croissance exponentielle dans la région, pourquoi c’est l’Occident impérialiste decrié par beaucoup de tenir le rôle des dits gendarmes ?

    • Lagaffe dit :

      C’est l’OTAN qui met fin à son opération. L’opération de l’UE NAVFOR Atalanta continue et pour info d’autres pays envoient aussi leurs bateaux : Russie, Chine, Japon, Iran, Inde, Malaisie, Arabie Saoudite.. et occasionnellement on y a vu une frégate turque, des unités singapourienne et coréenne. Sans compter quelques navires armés par des SMP.

  2. nico76 dit :

    Et ça va recommencer dans les semaines à venir, il n’y a plus de gardes-fous. L’opération Ocean Shield ça les calmait les pirates et pêcheurs illégaux car je pense que personnes coté somalien n’a envie de finir en prison en Europe ou autre.
    Quant à la sécurité des navires, autant engagé des gardes armés ou mercenaires avec le l’armement lourd, canon de 20mm, lance roquettes, mitrailleuses de 12,7, aux grands maux , les grands remèdes

  3. CortoM dit :

    Le 25 octobre le Galicia Spirit parti de Ras Laffan le 19 en direction de l’Egypta a été attaqué au RPG par une petite embarquation, le navire s’est dérouté à Djibouti. La base pirate de Harardere est toujours aux mains d’Al Shabaab, l’Etat Islamique occupe toujours Qandala au Pountland…

  4. Duc d'Orléans dit :

    On a enfin découvert que si on ouvre le feu a priori sur les embarcations pirates, il n’y a pas d’abordage. Tant pis pour les Bisounours, mais ça confirme ce que disaient les Anciens : quand la poudre parle les cons se taisent!

  5. Auguste dit :

    On quitte la Somalie pour se concentrer sur la surveillance de la Russie.Parce que c’est évident,les Russes vont débarquer et viendront égorger nos fils et nos compagnes.Ils vont peut-être même manger nos enfants.

  6. Clavier dit :

    Mettre deux gardes armés sur un cargo évite de placer une frégate sur-armée dans la zone concernée
    et ça coûte moins cher …même si c’est l’Etat qui paye !

    • Caton dit :

      Ça semble logique d’autant que, par définition, les gardes sont au bon endroit au bon moment alors que la frégate n’est pas forcément proche… La mer est immense comme dit la célèbre chanson.

    • Lagaffe dit :

      Sur les navires des pays occidentaux, oui. Et en général il s’agit d’un équipe de 6 à 8 hommes minimum pour assurer une garde 24/24.
      Pour les cargos de pays moins développés, le coût est trop important, les marins doivent se débrouiller seuls avec les lances anti-incendie.

  7. jyb dit :

    elmin : 5 – russie : 0

  8. CortoM dit :

    il y a eu aussi des opérations des FS (françaises?) qui ont attaqué des embarcations sur la côte somalienne, sauf qu’ils ont coulé des pêcheurs…

  9. Delenne sylvain dit :

    C’est à voir je sais que ce que je vais écrire n’a rien à voir avec l’article mais les effets sont similaire.
    Il y a quelques années l’OMS ,avait décrété et demander aux gouvernement polynésien par l’intermédiaire du service de santé du territoire, d’arrêter la distributions de notezines sous prétexte qu’il n’y avait pratiquement plus de cas de dengue 1 ans après le cas de dengue avait triplé et on a du recommencer la campagne de vaccinations ce qui a coûte très chère aux territoires. Donc la c’est pareil sous prétexte que il y a une diminutions on arrête je vous parie que dans moins d’un (1)ans la piraterie recommencera de plus belle.

  10. CortoM dit :

    source: ministere de l’information du jubaaland dans la presse somalienne

  11. Chasseur dit :

    Ceux qui veulent faire dorénavant la chasse aux pirates somaliens ce sont les chinois : cf http://geopolis.francetvinfo.fr/la-chine-installe-a-djibouti-sa-premiere-base-navale-a-l-etranger-94953
    Beaucoup de leur trafic commercial maritime passe par le Golfe d’Aden. Impossible pour eux de ne pas s’impliquer dans la surveillance, c’est trop stratégique pour l’économie chinoise. Et ils se sont donc installés …. dans une ancienne base militaire française à Djibouti.

  12. CortoM dit :

    Ce n’est pas la première fois que ce genre d’opérations se produit ces dernières années. Des fois c’est revendiqué (quand ce sont des navires’OTAN), d’autres opérateurs ne souhaitent pas signaler leur présence. Quant à attribuer cela à quelqu’un… Les FS spéciales kényanes sont récemment intervenus à Harardere, mais eux ne ratent pas leur coup et ne laissent pas de témoins.

  13. ScopeWizard dit :

    Moi , je connais un proverbe tout simple à comprendre qui dit à peu près ceci :
    .
    « Quand le chat n’est pas là , les souris dansent »
    .
    On a au moins des BAC + 30 et ils ne sont même pas fichus d’intégrer une logique si évidente !