M. Le Drian confirme la création d’un fonds d’investissement dédié aux entreprises innovantes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. tartocitron dit :

    Sauf que rentrer dans le capital n’est pas fait pour soutenir leur développement mais de bloquer leur vente. Le créateur n’aurait plus d’espoir de faire fortune en revendant et les salariés d’évoluer. Les talents iront voir ailleurs où les perspectives seront meilleures !

    • Alain d dit :

      Pour répondre à votre commentaire « tarte à la crème »
      La plupart des entrepreneurs (ou potentiels entrepreneurs) développent rien pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont pas le fric pour juste initialiser des études et donc espérer voir un jour leurs idées en réel. Et ils sont souvent obligés d’aller chercher des investissements étrangers.
      De plus, financer une pépite, c’est aussi suivre de près sa progression, et donc probablement diminuer la probabilité qu’elle soient totalement rachetée par un groupe ou fond étranger.

      • tartocitron dit :

        Si les entrepreneurs ne sont pas attirés par l’appât du gain mais seulement pour la gloire alors pourquoi vouloir intervenir au capital ? Pour les soutenir et guider leur développement comme il est dit ? Et bien moi j’en croit pas un mot. Je déplore que les investisseurs français ne soient pas plus intéressés par les pépites nationales au détriment d’étrangères, friands d’optimisation fiscale. Quant aux talents, combien exercent à l’étranger parce qu’il ont plus de moyens, un salaire plus important et plus de perspectives d’évolution ? Bouh les vilains !

    • nonmaisdisdonc dit :

      Pas faux, la solution n’est pas parfaite mais pour le coup cela va dans le bon sens et ce genre de prise de conscience n’avait jamais accouché de solution salvatrice concrète – Si donc pour une fois on fait quelque chose de concret, il restera a peaufiner les détails et j’ai confiance dans le travail du MinDef pour s’y coller…à suivre

    • Fabien dit :

      Erreur;il s’ agit d’un fond constitué pour bloquer les achats étrangers visant nos innovations

  2. Alain d dit :

    Merci Monsieur le Ministre Jean-Yves Le Drian

    • Zayus dit :

      Ça fait combien de temps qu’il est ministre de la Défense déjà et combien de temps le restera t’il encore (d’ailleurs quelle soit l’issue de la prochaine présidentielle) ?

      • Bergerac dit :

        JYLD est Ministre de la défense depuis le début du quinquennat de François Hollande, soit 4 ans et 6 mois. Si la gauche perd les présidentielles (ce qui est très probable) je doute fort que JYLD intègre un autre gouvernement.

        • Zayus dit :

          @Bergerac:
          .
          Même si le PS restait au pouvoir, Le Drian se consacrera comme promis à sa présidence de la Région Bretagne, chose que TOUS les journalistes et commentateurs politiques n’ont visiblement pas compris, allant même jusqu’à dire qu’il pourrait rejoindre un gouvernement d’alternance LR si on lui proposait.
          .
          Dans l’esprit du non cumule des mandats prôné à juste titre par l’actuelle majorité, Le Drian avait déjà hésité à quitter sa fonction de Ministre de la Défense suite à son élection à la tête de la Région Bretagne.
          Il restera en tant que seul réel atout du gouvernement de Hollande et suite à l’insistance de ce dernier…
          .
          Les observateurs politiques, sont vraiment tous à côté de la plaque.

          • Alain d dit :

            Les commentateurs politiques sont effectivement souvent à coté de leurs pompes. Mais dans certains cas, ce n’est qu’une apparence, puisque ils défendent tous leur crémerie, des lobbys et des idéologies. D’ailleurs certains journalistes et rédacteurs changent presse, voir de groupe de presse, et avec juste quelques mois de décalage, sur un même sujet n’ayant pas évolué, ils développent des analyses bien différentes.
            L’importance de celui qui fait le chèque et peut virer à tout moment ……

      • nonmaisdisdonc dit :

        Un certain temps ou il eu des tas de choses à mener et a régler bien plus importantes et que bien de ses prédécesseurs n’avaient pas eu le courage d’entreprendre – Alors oui, ses jours sont comptés avec le suicide prévisible de la gauche pour 2017 mais, il aura au moins amorcé la pompe, nous verrons bien si son successeur validera ou supprimera – A chacun ses responsabilités !

        • Zayus dit :

          @nonmaisdisdonc:
          .
          « …Un certain temps ou il eu des tas de choses à mener et a régler bien plus importantes et que bien de ses prédécesseurs n’avaient pas eu le courage d’entreprendre … »
          .
          Sa priorité fut dès sa prise de fonction en 2012, de participer à la rédaction de l’actuel Livre Blanc publié en 2013 : un opuscule de moins de 200 pages qui servira de prétexte pour justifier toutes les actuelles baisses capacitaires que nos armées connaissent.
          Voilà où sont ses responsabilités comme vous dites.
          .
          Des pertes de capacité qui passent par l’annulation d’une soixantaine de Rafale, du PA2, de 3 FREMM et de 2 FREDA, l’étalage des SNA Suffren jusqu’à 2029, le report des programmes FLOTLOG, BATSIMAR et HIL.
          .
          Voilà quelles étaient ses fameuses priorités.
          .
          Face aux RETEX alarmistes des différentes OPEX engagées depuis 2013, Le Drian a effectivement fini par lever le pied de la pression budgétaire qui étouffe nos armées, mais je n’ appelle « amorcer la pompe » .
          .
          Sur le plan des équipements, ce quinquennat restera un des pires connus par nos forces armées et ce pas les choix tardifs des VBMR lourds « Griffon », EBRC « Jaguar », AIF/HK-416 et C-130J, qui changeront cette donnée.

      • Alain d dit :

        C’est à dire que les moyens financiers de la France, en juin 2012 et maintenant, n’ont rien à voir. Ca ne vous aurait pas échappé?
        Donc, ce que Sapin pouvait bloquer en 2012 peut passer maintenant, enfin c’est mon avis. Raison pour laquelle j’avais annoncé, un peu seul, déjà l’année dernière, la rallonge 2015, n’est-ce pas? Un peu avant que vous disparaissiez.
        Et puis même si cela s’est fait tardivement, maintenant c’est acté, il sera donc difficile de revenir en arrière.
        Surtout lorsqu’il s’agit d’investissements, parce que les bouffons, c’est dire tous ceux qui, sous le précédent quinquennat, n’avaient pas glandé grand chose en démarche pour faciliter et initier des investissement, sont maintenant des afficionados du sujet.
        Oui, y’a bien le Grand Paris de Sarkozy, qui était loin d’être totalement financé, et principalement pour les potes du BTP en Ile de France. C’était un peu léger.
        Je grogne souvent contre le manque d’investissements ou d’achats pour l’armée.
        Mais là, c’est fait, alors je vous propose de grogner sur d’autres sujets, qui ne manquent pas. On a l’embarras du choix !

        • Alain d dit :

          Le FN, Mélenchon et cocos sont tous pour des investissements, mais ils vous diront pas sans contrepartie ses bouffons ! Et même les écolos ne sont plus coincés envers nos méchants agriculteurs et que les cocos ne sont plus contre la robotisation !
          Ils comprennent vite mais il faut leurs expliquer très longtemps !
          Qu’est ce qu’on se marre avec ces bouffons de politiciens, toutes tendances confondues.

  3. Youbdu29 dit :

    La Turquie a dépensé plus de 15 milliard en recherche et développement pas normal qu’on est pas à fond à au moins 5 milliard

    • laurent dit :

      15 milliards de quoi? Euros? ça m’étonnerait beaucoup qu’un pays comme la Turquie puisse se permettre ça. Donnez nous vos sources sinon.

      • Youbdu29 dit :

        Impossible de retrouver la source j’ai oublié …
        Néanmoins sur Wikipedia industrie de La Défense turque on peut voir qu’elle était de 27 milliard de dollars en 2011 ( chiffre sans doute pas exact mais c’est pour mettre en avant le soutien et la volonté de s’afficher comme une industrie de La Défense puissante ce que ne fait plus la france

  4. wagdoox dit :

    pour quoi faire ca si tardivement ?

  5. wrecker47 dit :

    Il est probable que cette innovation parte d’un bon sentiment ,mais sans les moyens appropriés c’est un coup d’épée dans l’eau !
    Si seulement il existait déjà , au niveau national; une « boite à idées gratuites « ,les innovations seraient certainement plus importantes pour de futures expérimentations !
    En attendant un peu plus de fric et de moyens pour innover un logiciel qui permette de dépanner ,compléter ou réparer celui de LOUVOIS serait le bienvenu chez
    les militaires qui attendent souvent depuis des mois ce que leur doit l’Etat !

  6. Brun loutre dit :

    Les PME cherchant à sécuriser/augmenter leur capital pour investir courront moins de risque d’être rachetées par des grands groupes étrangers qui profiteront de la technologie sur leurs équipements. C’est une autre manière de protéger notre savoir-faire. Si ce fonds a suffisamment d’argent, c’est vraiment utile.

    Je reprendrais bien 5 ans de Le Drian, moi aussi…

  7. pat dit :

    C’est surtout la DGA qu’il faut,, à mon avis certes contestable, refondre et améliorer pour plus d’audace, plus de réactivité, plus d’ « empathie » ou d’acculturation envers les PME/TPE et les petits programmes qui tirent vers le haut. Combien d’innovations sont elles bloquées à ce stade car de trop petite envergure selon la DGA ?

  8. Fabien dit :

    Même si il ne sera plus ministre dans six mois,le défilé de militaires réclamant du matériels,des sous,de la visibilité doit y faire pour quelque chose. On peut dire qu’il s’ y prend tard mais j’en connaît suivre concerneraient de la place et laisseraient la décision au quinquennat suivant.

  9. vachefolle dit :

    Dans R&D on mélange les deux.
    La recherche n’est faite que par les grands instituts universitaires et labos des grandes entreprises.
    Il faut continuer a les sponsoriser.

    Les startup n’ont aucune Recherche. Inutile de croire que 3 peles même géniaux, dans un garage vont découvrir ce que 200 chercheurs n’ont pas trouvé depuis 20 ans dans des grands labos….
    C’est un mythe ou ca arrive une fois par siecle.

    Par contre ils ont des idées de développement de produits,le D , couplant une idée créative et un e technologie pour faire une solution nouvelle.
    Seulement il y a un hic…. n’importe quelle entreprise du créneau déjà installée, peu imiter ou reproduire cette idée, une fois que celle-ci est sortie. Aux US, cette startup s’en sort en partant en bourse et en passant son capital a 2milliards de dollars sur un coup de dés, pas en France…

    Donc l’interet pour la défense est très limitée car, de toute manière, les programmes de défense, compte tenu de leurs tailles, ne peuvent être portés que par des grosses PME au minimum.

    Bref aider les startup pour la création de richesse économique générale, oui, mais par rapport à la défense, il n’y a rien de particulier a faire.

    • Nihilo dit :

      Les petits gars qui développent des idées géniales dans leur garages c’est certes 1 fois par siècle mais ça a des conséquences stratégiques et c’est toujours aux USA donc jamais en France. Exemple : Facebook, Apple, voire Google, Twitter. Ce n’est pas de l’armement au sens strict mais les portées de ces idées concrétisées sont incroyables et ont des conséquences dans les stratégies voire tactiques militaires.

      Vous avez raison, le niveau scientifique est tel que les prochaines découvertes scientifiques ne peuvent pas être réalisées dans un garage. Les Léonard DE VINCI, Clément ADER, Aristote, etc. ne peuvent plus exister. Il faut maintenant beaucoup de temps, de matériels, et de personnels donc beaucoup d’argent et de motivation.

      Dans l’idée de M. LE DRIAN, c’est qu’il sera alors possible de retomber dans le scandale Alstom où les contribuables vont payer pour des entreprises qui ont fait les mauvais choix ou, pire, n’en ont fait aucun…

  10. John dit :

    Ben pour un fond il faudrait faire comme en Israël