Le duel Juppé/Fillon sur les questions militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

115 contributions

  1. eric dit :

    fillon est le hollande de la droite un homme faible et mou.

    • laurent dit :

      @ eric : ha bon ce n’est plus juppé maintenant? Sachant que Fillon a de grandes chances de remporter la primaire donc c’est Fillon maintenant le mou.. H les frontistes ne savent plus quoi inventer.
      Vous préférez l’héritière de Saint Cloud qui a été désigné dans le parti à son papa? Ho la petite poupée russe a fait sa crise d’ado pour récupérer le parti à son petit papa et c’est Fillon le mou lol

    • chill dit :

      vous avez surement voulu dire Juppé..

    • Clément dit :

      En même temps vous en voyez à droite qui ne sont pas faibles ? Certains sont plus durs que d’autres, mais aucun n’est fort. En même temps si on devait élire un président sur sa force, ça ferait longtemps qu’on serait dirigé par José Bové ou Poutou (qui ont des métiers manuels, plus physique que celui d’un énarque ou d’un commercial).

    • Zayus dit :

      Merci pour votre sens de l’analyse politique, eric.

      • Robert dit :

        Effectivement, Fillon peut être qualifié le Hollande de la droite, vu que Juppé est à gauche depuis longtemps.
        Quand à Marine, malgré les défauts réels de la candidate et de son programme, ce dernier reste le seul à promouvoir la préférence nationale sans lequel l’idée de patrie est une farce ainsi que des positions claires sur les « évolutions sociétales » si chères à la gauche dont une partie s’appelle la droite.
        Maintenant, si on vote pour une personne sur ses vertus privées et sa compatibilité républicano-mondialiste, effectivement il faut s’interdire le vote Le Pen.

    • corentin dit :

      Je ne comprends pas pourquoi vous voulez augmenter le budget de l’armée alors qu’il existe un vrai scandale concernant le pécule des militaires qui souhaitent quitter l’armée. En effet une loi de 2009 octroie des sommes affolantes aux officiers et sous-officiers pour les inciter à quitter l’armée. J’en veux pour preuve un colonel de ma connaissance qui va partir à la retraite à 52 ans avec 4500 euros par mois, et tenez-vous bien 150 000 euros de prime non imposable ! N’est-ce pas scandaleux ???

      • Pascal dit :

        Le pécule, c’est comme une indemnité de licenciement et des colonels, il n’y en a pas 50 000 qui sont virés ainsi.
        D’autres s’en vont avec leur prime de départ, comme dans le civil.
        Mais le seul scandale, c’est votre jalousie.Si vous vous estimez à la hauteur d’un colonel, il fallait choisir cette voie.
        J’ai une connaissance qui a travaillé 15 ans dans une boite qui a fait un plan de licenciement, a 32 ans, il a reçu 60 000€ en rupture conventionnelle, tranquille non? surtout lorsqu’on sait que même pas 1 mois plus tard il trouva un travail dans son secteur en étant payé 200€ de plus et qu’il signa son CDI, quelques mois plus tard.Ce type, c’est moi, n’est ce pas scandaleux?

  2. golf dit :

    Monsieur Juppé a déclaré, peu avant le déclenchement de SERVAL , qu’il fallait de désengager de nos implantations africaines.Et maintenant quelle est sa vision ? Le débat de jeudi nous éclairera peut-être.J’aimerai aussi connaître sa vision sur l’avenir de la dissuasion.

    • Zayus dit :

      Juppé reste très évasif sur les questions de défense même s’il présente de louables intentions agrémentées à langue de bois:
      .
      « …La Défense est l’un des piliers de mon projet pour la France.
      Mes priorités sont affichées clairement dans le document que je présente aujourd’hui aux Français : réinvestir dans la Défense nationale, renouveler les composantes de notre dissuasion, restaurer la cohérence et la capacité opérationnelle de nos forces, les recentrer sur leurs missions prioritaires, poursuivre la constitution d’une BITD puissante et conforter la place de la communauté militaire dans la Nation et dans l’Etat.
      Mon projet forme un tout et disposera des moyens nécessaires à sa mise en œuvre – sans promesse illusoire comme nos armées en ont hélas trop subi. »
      12 juillet 2016:
      http://forcesoperations.com/interview-exclusive-dalain-juppe-sur-la-defense-terrestre/

  3. Trotaralasoup dit :

    Lu sur FOB Mr Fillon n’envisage le PA2 que pour une mise en service en 2035…..et pour les avions de patrouille maritime RIEN. Je crois que nous avons tous du mourron à nous faire pour le quantitatif.

    • Zayus dit :

      L’interview de FOB n’a pas pu évoquer tous les sujets du projet de politique de défense de Fillon qui comme il le dit lui-même reste justement à préciser :
      « … je préparerai dès mon entrée en fonction un audit financier ainsi qu’une revue stratégique destinés à préparer la prochaine loi de programmation. En termes budgétaires, mon objectif est d’atteindre un budget annuel hors pensions de 42,2 milliards d’euros en 2022, c’est-à-dire, pensions comprises, un effort d’environ 1,9 % du PIB, pour permettre d’atteindre les 2% en 2025. »
      .
      Fillon ne parle pas de « PA2 » pour 2035, mais du « successeur du Charles de Gaulle » qui devrait être désarmé en 2035 : donc avant 2041 tel qu’aujourd’hui anticipé après l’ATM de 2017/2018…
      http://forcesoperations.com/interview-exclusive-de-francois-fillon-sur-la-defense-terrestre/
      .
      Mais il semble que ces positions n’aient rien de définitif …

      • Frédéric dit :

        Comme toujours, on prévoit des chiffres pour son successeurs… En 2025, il n’est pas sur que le futur président remporte un second mandat. Gros soupir…

        • Zayus dit :

          Il faudrait déjà qu’il remporte sa primaire en 2016 et les premier et second tours de l’élection présidentielle de 2017 🙂 …

          • Cartésien dit :

            En toute rigueur logique, le second tour de la présidentielle n’est jamais rien de plus qu’une hypothèse jusqu’à ce que le résultat du premier tour soit connu.

    • Rigel dit :

      Vu les économies drastiques qu’ils nous propose, les effectifs militaires déjà bien entamés vont encore fondre comme neige au soleil d’été saharien….
      Sans doute qu’il va demander à Poutine de nous mettre sous sa protection …..

      • Zayus dit :

        @Rigel :
        Il reste fixé sur l’objectif d’un budget de la Défense porté à 1,9% du PIB à l’horizon 2022, avec une perspective de 42 Mds € contre 32 Mds € en 2016…
        .
        L’objectif d’un budget de la Défense porté à 2% du PIB en 2025, ne fait donc clairement pas parti des objectifs de Fillon sur un quinquennat 2017/2022, mais + 40 Mds € de 2022 à 2025 débloquerait de nombreux programmes d’équipement…
        D’autant plus qu’il ne s’agira probablement pas de passer de 32 Mds € en 2016 à 42 Mds € en 2022 sans augmentation progressive de 2017 à 2021…

  4. jyb dit :

    la question de la reduction du nombre de fonctionnaire risque aussi d’impacter la défense parce qu »avec 500 000 fonctionnaires (fillon) ou 280 000 fonctionnaires (juppé) en moins ( hors fonction publique territoriale ) je doute que la défense soit sanctuarisée. D’autant que les fonctionnaires de la défense ne sont pas les premiers à ruer dans les brancards.
    ( j’ai entendu qu’en cas de victoire de juppé, nkm souhaite la défnat ou l’éducation)

    • Zayus dit :

      @jyb:
      .
      Ce n’est pas du tout évident, car Fillon avait déjà opéré sa politique de réduction de format des armées quand il était premier ministre de Sarkozy…
      .
      Hollande avait depuis largement enfoncé le clou avec la LPM 2014/2019, sous couvert de son Livre Blanc de 2013: opuscule de moins de moins de 200 pages rédigé en 2012.
      .
      Il est concrètement impossible de réduire le nombre de personnel du MinDef en dehors peut-être de fonctionnaires civils qui ne seraient pas remplacés, mais pas des militaires…

      • jyb dit :

        dans ce cas là, on va sans problème vaincre nos ennemis extèrieurs, mais ça va etre chaud pour la paix sociale…

        • Zayus dit :

          @jyb:
          .
          Celui qui annonce 500 000 suppressions de postes dans la fonction publique pour finalement n’en faire que 300 000 passera toujours comme plus conciliant et acteur de la paix sociale, que celui qui en annonce 250 000 et qui se tient fermement à son annonce par principe de tenir parole 😉 …

  5. Sniper dit :

    Quelles belles démonstration de langues de bois ! En résumé, on a un programme très vague et évasif de Fillion à comparer à une avalanche de baratin de Juppé, mis bout à bout pour noyer le pékin. On est loin du discours clair et précis d’un Poutine qui dit qu’il « ira buter les terroristes jusque dans les chiottes ». En clair, on sent bien que nos 2 gugusses ne veulent en aucune manière fâcher les émirs qui rachètent nos entreprises ou beaux quartiers à tour de bras. Et qui financent accessoirement les campagnes électorales…

    • Eliot Mess dit :

      En ce moment Poutin n’est même pas capable de viser des chiottes, il rase plutôt des pâtés de maisons, comme si nous on avait détruit St Denis, juste pour niquer la clique à Abahoud (Et Donetsk respire le neuf pendant vous y êtes.). Alors pour la précision russe c’est vraiment pas le top voyez-vous? Regardez la coalition à Mossoul, elle avance doucement mais surement, et avec le souci d’avoir le moins de perte civil, et cerise sur le gâteau, les camps humanitaires sont au taquet (merci aux humanitaires!), histoire que les ch’tis n’enfants aient quelques choses dans la gamelle, et n’aient pas trop froid aux menottes avec l’hiver qui arrive… Par contre si on nous dis, que nous manquons de pods de bombardements pour être optimal sur les règles d’engagements, ce n’est pas un souhait à ignorer…

      • Pichouz dit :

        A St Denis, nos cher policier ont détruit un immeuble, 5000 cartouche pour 3 terros, dont aucun n’a été touché par balle… Ils n’ont retrouvé qu’un 9mm sans chargeur… Pendant 7h le raid et la bri se sont tirés dessus, il y avait autant de trace de balle devant que derrière le bouclier qui a servit a rentrer. Pendant 3h ils ont tiré alors que dedans ils étaient mort…L’immeuble est menacé de destruction… Penser que nos cher pandore font mieux que Poutine, sur ce coup en situation, non.

        • Zayus dit :

          @Pichouz:
          .
          Ne confondez pas les troupes d’élites de l’armée russes et les policiers français qui restent des civils sans formation militaire.

        • Eliot Mess dit :

          1500 cartouches plutôt , enfin il me semble?!

        • Ils ont aussi réussi à flinguer leur propre chien d’attaque…

        • Eliot Mess dit :

          @Pichouz Pour répondre à votre dernière question, je vous réponds non il n’y a pas eu de victime collatéral, des blessés mais pas de mort innocent.

          • Robert dit :

            Quand on a, derrière un léger mur, des forcenés bardés d’explosifs, et qu’on est tant soit peu raisonnable, on a le droit d’avoir peur et tirer d’abord sur tout ce qui bouge.
            Je n’y étais pas, je me garderais de les juger.

      • Sniper dit :

        Dégâts collatéraux… vaste question humaniste.
        Imaginez un instant (juste un instant) que les Alliés se soient posé les mêmes questions, les mêmes restrictions, les mêmes remords dans les années ’40……. vous parleriez quelle langue aujourd’hui ? Certainement plus le français mais l’allemand ou le russe.
        Poutine a « levé le pied » face aux nombreuses critiques de certaines ONG ou certains gouvernements, par simple courtoisie ou par crainte de l’opprobre. Mais il continue à frapper. Les Russes n’ont probablement pas la technologie très précise des Américains ou des Français, ce qui explique peut-être aussi un peu les « écarts de précision ».

    • Zayus dit :

      @Sniper:
      Se réservant d’abord la possibilité de consulter les intéressés avant d’émettre des propositions détaillées, Fillon reste malgré tout plus précis que Juppé pour qui cette question reste très secondaire :
      Tout au long de son parcours politique, Juppé a déjà plusieurs fois fait part de son réel mépris du monde militaire. Et son dernier passage éclaire comme Ministre de la Défense de Sarkozy (du 14 nov. 2010 au 27 fév. 2011…) ne plaide pas en sa faveur…
      .
      « On est loin du discours clair et précis d’un Poutine qui dit qu’il « ira buter les terroristes jusque dans les chiottes ». … »
      Le problème de Poutine c’est qu’entre dire et agir, il en n’est resté qu’au premier stade à Raqqa où se trouvent les terroristes de daech qu’il désignait dans ce discourt suite à l’attentat de daech qui avait vu mourrir de nombreux russes dans le Sinaï, lors du crash de l’Airbus A321 reliant Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg avec 224 personnes à bord, le 31 octobre 2015.

      • Rigel dit :

        En matière de défense, Fillon ne vaut guère mieux, il a été rapporteur aux armées en 1985 et après et c’était du grand n’importe quoi déjà !! (assemblée nationale séance du 8 nov 1985)
        Dans ce qui suit lisez à la page 4163 à 4164 les interventions de Fillon dénonçant les économies voulues par les socialistes, ce qu’il veut faire aujourd’hui dans des conditions similaires… l’instabilité mondiale et les menaces russes !! (à l’époque on était autour de 4% du PIB)
        http://archives.assemblee-nationale.fr/7/cri/1985-1986-ordinaire1/060.pdf
        Fillon dans sa nouvelle ferveur est passé côté russe !
        il espère passer péniblement à 2% du PIB en 2025 ?? puis quoi encore, la menace est immédiate, en 2025 personne ne sait ce qu’il sera advenu de la population sur terre avec le développement du militaire nucléaire partout !!
        en 8-9 ans et dans les conditions rapides de grande déstabilisation actuelle, il peut s’en passer des choses désagréables pour notre sécurité !!
        Quant à l’Homme politique Fillon, durcit au contact des ultra cathos il aura du mal à rassembler la France et les français autour d’un programme réaliste.
        Renverser la table comme l’ont fait les amerloques n’est pas franchement ce qu’on appelle une bonne idée !
        On casse tout et puis quoi ? on reconstruit avec quel argent ?? ah ben oui, les impôts !! surtout la TVA à 24.1% pour palier la baisse des charges sur les entreprises à 25%?? OK mais est ce suffisant ?? ben non on réduit de moitié le service public, déjà qu’il n’est pas folichon on n’ aura plus qu’à nous « démerder tous seuls « , bonjour la pagaille ! (le pragmatisme à la française n’est pas ce qui prévaut chez nous !!, faisons comme les anglo saxons !! ouais super OK mais nous ne sommes pas anglo saxons dans l’âme)
        L’électrochoc serait sans doute salutaire, à conditions que tout le monde veuille se faire électrocuter…; mais là je ne suis plus très sûr !!
        Fillon nous dit que cela fait 40 ans que ça dure , bien, mais qui est il pour nous dire cela !! il a participé depuis les années 70 à tout ce grand « bordel » il a été ministre plusieurs fois, chirac balladur, sarkozy, premier ministre collaborateur de sarko qui parlait d’une France en faillite mais qui n’a pas démissionné quand sarko l’a rabroué…
        donc il n’est pas moins compétent que Juppé, la droite aurait pu penser plus tôt à rétablir l’économie avec les pleins pouvoirs des assemblées, mais non, elle a passé son temps à critiquer les prédécesseurs socialistes, elle faisait des réformes puis elle reculait devant la pression de la rue …. critique la loi el Khomry mais y va encore plus brutalement avec Fillon après avoir refusé de la voter au parlement avec ceux qui l’avaient rédigée…c’est se foutre du monde !! carrément
        (Je ne l’ai pas écrite et même si elle est bonne je ne la vote pas !!) ce sont des cons eux aussi !!

        Question : votre bagnole est ancienne, vous n’avez plus un rond pour en acheter une nouvelle ou en louer une neuve en leasing, elle ne marche plus aussi bien que dans sa prime jeunesse… vous la détruisez ou vous tentez de la faire réparer avec vos moyens ?? pour continuer d’aller bosser ou d’emmener « mémère et les enfants » en ballade.

        • Zayus dit :

          @Rigel:
          .
          Je préfère recentrer le débat sur les questions militaires, sujet ici directement posé.
          Votre exemple d’il y a 30 ans ne saurait être utile dans un contexte géostratégique actuel qui n’a plus rien à voir.
          .
          Inutile de s’exciter sur le programme militaire de Fillon, puisqu’en dehors de lignes directrices imprécises ce programme n’existe pas à ce jour…
          Le reste n’est que préjugés subjectifs, projections arbitraires et supputations intuitives…
          .
          Sinon, Poutine m’apparaissait encore fréquentable avant 2008, mais peut-être le connaissais-je mal à l’époque…

        • Robert dit :

          Rigel,
          C’est quoi un « ultra catho » ?
          L’interdit de l’avortement est dans le décalogue.
          Celui de l’union homosexuelle par le mariage ainsi que l’adoption ou la PMA et GPA contreviennent à la loi naturelle.
          La doctrine catholique fondée sur la révélation et qui s’appuie sur la loi naturelle engagent tous les catholiques. Il existe des personnes qui se disent catholiques mais pratiquent et acceptent les commandements comme cela les arrange, mais tout véritable catholique, qui ne se choisit pas une religion à la carte, est, aux yeux de leurs détracteurs, un « ultra ».

    • Rigel dit :

      Contentez vous de tirer sans expliquer cela vaudra mieux pour tous !!

    • laurent dit :

      Tu prends exemple sur la Russie, Poutine est à la tête de la petite 16 eme puissance économique. La France est donc plus puissante économiquement que ta petite Russie. Et le pire c’est que la Russie a beaucoup plus d’habitants que la France, de formidables réserves de pétrole et de gaz et n’est même pas foutu de nous rattraper la honte. De plus la Russie qui fait souvent appel aux technos françaises pour ses armées.
      Et c’est ça ton modèle sérieusement? Il suffit que le petit Poutine dise ira buter les terroristes jusque dans les chiottes » pour te satisfaire? Mon dieu il ne vous faut vraiment pas grand chose.

  6. Elmin dit :

    Excellente synthese M Lagneau ! Tres bon article !

  7. LLH dit :

    « annexion de la Crimée, annexion qui a remis en cause l’architecture sécuritaire qui prévalait jusqu’alors en Europe »

    Cette affirmation n’est pas démontrée : l’Ukraine n’est membre ni de l’UE, ni de l’OTAN. et ce n’est pas la première fois que la Russie a un conflit frontalier non-UE et non-OTAN, cf. la guerre en Géorgie.

    Par ailleurs l’Ukraine est issue d’une sécession de l’URSS (héritière elle-même de la Russie) en 1991 et la Crimée a alors voté pour être rattaché à la Russie, ce que l’alcoolique Boris Eltsine a refusé. Or la Crimée, rattachée seulement dans les années 1950 par Khrouchtchev à l’Ukraine, a été conquise par la Russie tsariste sur le Califat Tatar turc de Crimée au 18ème siècle est a été repeuplé de russes ; pas seulement russophones, mais russes.
    On doit évidemment contester les méthodes de Poutine, mais dans ce cas contestons aussi les méthodes des néoconservateurs atlantistes qui cherchent en permanence à grignoter sournoisement la sphère d’influence de la Russie sur des zones peuplées de russes. Au mépris d’un accord verbal de 1994 visant à faire de l’Ukraine un pays « neutre ».

  8. Myshl dit :

    « un militaire, c’est comme un ministre : ça ferme sa gueule ou ça s’en va ». Ben non, ça vote aussi. Merci De Gaulle.
    La sécurite intérieure, c’est le boulot de la Gendarmerie. Il faut donner les moyens ad-hoc à la Gendarmerie et foutre la paix aux armées, celles du Mindef. Et imputer budgétairement la sécurité intérieure au ministère de l’intérieur. Et arrêter vite la connerie de la « Garde nationale », vu qu’elle existe déjà et s’appelle la Gendarmerie.
    Il faut foutre la PAIX aux armées. Cause qu’il est aberrant qu’on ne donne pas les moyens aux forces en guerre de bien, de mieux la faire, pendant qu’en repos d’opex on les exploite encore à remplir des missions de sécurité intérieure.
    Donc pas fermer sa gueule.

  9. Titeuf dit :

    Juppé, de la » villageoise « qui se fait passer pour un grand cru…Fillon,le messie « tellement  » tant attendu qu’il faudra attendre encore 5 ans un  » vrai » politique qui en a….
    Puta.. …qu’elle merdier….

  10. Myshl dit :

    La Crimée n’a pas été annexée.
    Simplement il y a eu ajustement des frontières,
    comme il a eu « ajustement des frontières » en Tchécoslovaquie,
    comme il y a eu pareil en pire en Serbie, amputée du Kosovo fief islamique,
    puis amputée du Montenegro.
    Qu’on arrête le foutage de gueule anti-russe qui veut nous faire penser que l’UE-OTAN font bien les choses pendant qu’on nous insulte à vouloir nous faire croire que la Russie est l’ennemi conquérant.

    • Auguste dit :

      Et puis si on regarde l’Histoire,nous avons,nous « occidentaux » été plus souvent les agresseurs de la Russie, qu’elle ne l’a été de nous.La période soviétique n’étant qu’un partage du monde entre deux super-puissants vainqueurs.

    • Zayus dit :

      @Myshl:
      .
      La Crimée a bel et bien été annexée militairement par la Russie suite à l’invasion et à la déstabilisation de l’Ukraine orchestrée depuis Moscou.
      .
      Votre déni de la réalité est impressionnant.
      D’ailleurs si vous mettez sur un même plan la Serbie amputée du Kosovo que l’Ukraine amputée de la Crimée, vous reconnaissez implicitement l’annexion de la Crimée par la Russie; ou alors à l’inverse vous justifiez le démembrement de l’ex-Yougoslavie.

    • Eliot Mess dit :

      La Russie a effectué l’intolérable ingérence en Ukraine, les américains l’intolérable en Irak, et la France l’intolérable en Libye. Je préfère avoir par là une vision plus universel de notre planète, plutôt qu’une vision dangereusement clivante à l’ère nucléaire, voir hystérique et donc très peu propice à des solutions civilisées. Pour la fierté mal placé de Poutin, on va donc renoncé au loi international sur le respect des frontières? Et ben on va juste passer du status quo au chaos, vous l’ignoriez peut-être?!

  11. victoire 1 dit :

    FF est mon champion. Cependant je reconnais qu’il est assez évasif sur la défense et sur le principal point l’augmentation du budget de la défense. Lors du 3ème débat il a indiqué une augmentation en valeur absolue de 12 milliards d’euros sur l’ensemble du quinquennat pour les budgets de la sécurité, de la justice et de la défense. Donc si on regarde bien un objectif de seulement 1,9% du PIB avec pension en 2022 du budget de la défense. Cependant je pense qu’il sera contraint car s’il gagne son groupe parlementaire sera vraiment pro défense et il devra faire face au réalité lors de son éventuel prise de fonction. C’est pour cela que je ne suis pas particulièrement inquiet.

    A part cela, excellent article de Mr Lagneau (le seul à ma connaissance pour l’instant), comme quoi sur la politique, les journalistes défense s’en tire très bien et auront toute leur place dans cette campagne présidentielle où les enjeux de défense seront parmi les principales questions (une nouveauté depuis 30 ans).

    • tschok dit :

      Sur un tract de Fillon, les 12 Mrds d’€ en question se rapportent à un plan d’investissement (ce qui est différent d’une augmentation de budget) concernant la sécurité, la défense et la justice. Ce plan s’insère dans le chapitre « rétablir l’autorité de l’Etat ». Il est notamment question de financer avec cette somme la création de 16.000 places de prison.
      .
      Douze milliards d’euros, c’est pas bésef, surtout s’il faut les partager. Il va falloir fermer la lumière et on verra en la rallumant lequel des trois ministères aura pris la plus grosse part du gâteau. Mais si l’équipement de l’armée française dépend uniquement d’une portion de ces 12 milliards, beaucoup vont pleurer.
      .
      Sur la cible de 1,9%, François Fillon précise bien dans son interview à FOB qu’il s’agit d’une cible pensions comprises, mais il s’agit peut être d’une erreur de sa part, parce qu’en pratique on y est déjà.
      .
      Il faudrait plutôt regarder le chiffre en valeur absolue, hors pensions: aujourd’hui on est à 32 Mrds d’€, il parle de le porter à +42 Mrds d’€ en fin de mandat, en 2022. Donc 10 Mrds d’€ d’augmentation.
      .
      Mais il s’abstient de préciser de quel type d’euro il parle: euro courant ou constant…
      .
      Par ailleurs, il fixe la cible des 2% à 2025, soit près de 10 ans d’aujourd’hui…
      .
      En fait, François Fillon ne donne pas vraiment la priorité à une augmentation forte du budget défense. Il parle de l’augmenter, mais dans ce qu’il est possible de faire d’ici à 10 ans. C’est une attitude prudente, mais qui peut doucher l’enthousiasme prématuré de ceux qui ont vu en lui l’homme de la défense nationale, celui qui va enfin engager la France dans un grandiose effort de défense, à la hauteur des périls, qui sont forcément immenses.
      .
      Avec lui, on n’est pas dans le romantisme budgétaire. C’est plutôt le père la rigueur, dans la doctrine de suffisance: faire ce qui suffit pour permettre à l’armée de remplir un contrat opérationnel conçu au plus juste, en fonction des résultats d’un audit financier servant à élaborer une revue stratégique (ça veut dire que la donnée budgétaire asservie l’analyse stratégique) qui, elle même, entrera dans la confection d’une LPM (la planification de l’effort de défense implique qu’on demande au monde de ne surtout pas changer pendant 5 ans).
      .
      On reste dans une approche technocratique assez classique du phénomène défense.
      .
      Difficile de voir une réelle rupture avec JYLD qui, lui, aura dû faire face à des changements stratégiques avec des bouts de chandelle, tout en restant dans l’orthodoxie technocratique.

      • victoire 1 dit :

        Belle analyse. Pour aller un peu plus loin, comme vous le dites très bien, il considère la défense de la Nation d’une manière globale et pense que l’économie donc l’endettement de l’Etat est une menace toute aussi grave pour sa stabilité que des menaces géopolitiques. Cela se discute effectivement.

  12. Myshl dit :

    On ne doit appeler les armées sur le territoire national, sauf la Marine au large et l’AA en l’air, que si l’intégrité du territoire est menacée. Et si on les appelle, les armées, que ce soit pour faire la guerre, pas de la figuration, pas de la propagande, et qu’on leur foute la PAIX avec les saloperies du genre « Légitime défense » ou les fiches « Quoi dire aux journalistes ».
    Donc, retirer les armées de Vigie-Pirate, de Sentinelle.
    Et les rappeler quand il y aura la guerre sur le territoire national,
    ce qui me semble-t-il est le cas de longue date.

    • Zayus dit :

      @Myshl:
      .
      Je vous rejoins sur ce point : l’armée n’a pas à servir de force de l’ordre ou à subtiliser le rôle normalement acquis aux forces civiles et militaires du Ministère de l’Intérieur.

  13. Romulus dit :

    « M. Fillon a ainsi affirmé qu’il entendait porter, après un audit des besoins financiers des armées, les dépenses militaires à 1,9% du PIB en 2022, « contre 1,8% aujourd’hui ». » Et côté Juppé c’est sans doute la même arnaque qui se prépare.
    Tout est dit ! désolé pour ceux qui avaient encore un espoir…

  14. Reality Check dit :

    \ Private Joke /
    @Alpha
    Vous rappelez vous ce que je vous disais il y a très très longtemps sur un futur candidat a l’élection présidentielle prometteur de droite?
    Zorte ona!

  15. gégétto dit :

    Personnellement ,je n attend rien de fantastique de politiques (tous) qui font juste le constat de leurs errements passés concernant la défense. Et qui promettent ,la main sur le cœur, campagne électorale oblige,qu’ ils ont le remède au mal qu’ ils ont Initié. Les promesses n engagent que ceux qui les écoutent… La politique n’est pas l’art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent….(Henri Queuille)

  16. Si vis petroleum, para bellum dit :

    Face à un chinois redoutable, Poutine se bat contre les USA pour séduire une héritière riche mais faible : l Europe, jeune fille sans défense qui, elle seule et sa dot, peut assurer un avenir solide à son futur mari.
    .
    Fillon ouvrira-t-il la chambre à coucher France à Poutine?
    Le pilote automobile Fillon aimé trop le pétrole pour envisager un avenir au climat, à nos enfants. Il préférera assurer celui de Total, des états pétroliers mieux établis que Daesh mais aussi puants.
    Nos djihadistes ne sont que l absence d espérance sociétale de notre époque précipité par les inégalités, l absence d esprit d entreprendre et l efficacité de la secte Daesh.
    En guise de projet de société mobilisateur, créateur d énergies, établissant à l horizon un point à suivre pour tous… un plan d économie. Comment sommes nous tombés aussi bas, spirituellement, stratégiquement?
    La croissance est appelée à s arrêter dans le monde, le recul des acquis sociaux est alors la seule perspective actuelle pour le peuple. Un visionnaire parlera t il d avenir économique en accord avec les contraintes du 21 e siècle?
    Avec des politiques encore au 20e, on n’a pas fini de créer des djihadistes haïssant leur propre pays!
    Où sont les visionnaires, les De Gaulle du 21e siècle pour sauver la France?

  17. BT dit :

    Attendons, les promesses ne valent que pour ceux qui y croient. Celui qui sera aux affaires en 2017 aura à faire face aux défis nombreux qui l’attendent. Il devra s’adapter au réel, comme le Trump d’Amérique. Il y a toujours une marge énorme entre ce qu’ils disent et même ce qu’ils croient. Par contre par bêtise ou par idéologie (c’est selon) on peut perdre un temps précieux. On risque de regretter Le Drian.

  18. Albatros24 dit :

    Aussi incompétent l un que l autre

  19. ScopeWizard dit :

    C’est le système qu’il faut changer ; les mecs sont pratiquement tous interchangeables !
    On nous ressert toujours les mêmes lunes , à force on commence à les connaître !
    .
    La spécialité de François Fillon était la Défense du bon temps de Séguin , non ? Si c’est le cas , alors il devrait faire des étincelles ( dans quel sens ? 🙂 ) et nous devrions rapidement disposer d’un outil de défense au top capable de réduire en poussière des pays aussi puissants que le Dahomey, le Zaïre ou la Haute-Volta !
    Euh …, y’en a qui ont bigrement bien dormi , pas vrai ? 😉

  20. ScopeWizard dit :

    @Laurent Lagneau
    .
    Cher Laurent , n’avez-vous pas commis une petite erreur d’appréciation dans le choix des portraits ?
    C’est celui qui fait grise-mine qui est favori et voit la vie en rose ; celui qui sourit l’air goguenard aurait tendance , lui , à broyer du noir .
    .
    Qui , moi ? Non , j’ai rien dit … 😉

  21. Fabien dit :

    Les promesses électorales engagent surtout ceux qui y croient. Une bonne défense commence certes avec un budget, mais surtout un ministre capable de défendre son budget. Et c’était qui, le dernier à en être capable? Parce que si je comprends,la D.G.A. Est en cessation de paiement et attends 1,8 milliards de Bercy?
    .
    Néanmoins, le point est nécessaire pour ceux qui s’intéressent au sujet ( merci donc), et je considère que c’est un début. La gauche aussi devra rendre sa copie et nous verrons si leur projet est valable.

  22. Auguste dit :

    Le décideur ultime de l’importance que l’on donnera au budget de la défense,ne sera ni Juppé,ni Fillon,ce sera le pognon qu’il y aura dans les caisses.Et le programme d’austérité prôné par Fillon (plus soft chez Juppé) n’est pas fait pour les remplir.Et vu les réactions de la population qu’il risque d’engendrer,c’est plutôt le budget des forces de l’ordre qui va en bénéficier.

  23. Alex dit :

    Dans les 2 cas s’est la fin pour l’armée et la France !

  24. Eliot Mess dit :

    Deux anciens premier ministre, l’un qui a fauté judiciairement, l’autre qui a été fade et invisible à l’ombre de Sarko…Mouais mouais. Réchauffer une choucroute en conserve ça passe, mais rien ne vaut une bonne choucroute traditionnel faite avec des ingrédients choisis au détail. Comprenne qui peu, moi-même je n’ai pas vraiment compris ce que je viens d’écrire… lol

  25. jacques29 dit :

    Monsieur Fillon, c’est celui qui a engagé la responsabilité du gouvernement de la France pour la réintégration dans le commandement intégré de l’OTAN en 2007. Autant dire qu’il porte une responsabilité capitale pour cette décision catastrophique qui a définitivement privé la France d’une Défense nationale et d’une politique étrangère indépendantes, sans parler du reste.
    Qu’il prétende aujourd’hui favoriser un dialogue avec la Russie et l’Iran, c’est vraiment de la tartuferie.
    Triplement menottée par l’OTAN et par l’Europe, ainsi que par sa dépendance maladive aux dictatures islamistes du Moyen-Orient, la France ne peut rien espérer de changement aussi longtemps qu’elle restera prisonnière de ces trois cadenas. Le reste, vraiment, c’est pour amuser la galerie

    • Zayus dit :

      @jacques29:
      .
      La réintégration dans le commandement intégré de l’OTAN, n’a jamais empêché la France d’agir et garder des initiatives sans concertation avec l’OTAN ou l’UE.
      .
      Quant à l’influence des GCC sur la France, elle se manifeste plutôt au niveau de la politique intérieure de notre pays (mosquées sponsorisées et imams labellisés…) que sur le plan militaire…
      .
      « …Qu’il prétende aujourd’hui favoriser un dialogue avec la Russie et l’Iran, c’est vraiment de la tartuferie. »
      Berlusconi et Sarkozy qui avait Fillon comme premier ministre, étaient certainement les dirigeants occidentaux les plus proches de Poutine de 2007 à 2013…

      • jacques29 dit :

        un seul exemple : deux des derniers deploiements du PACDG avaient pour but, en grande partie, de servir de suppletif aux USA dans le Golfe Persique et de remplacer un de leurs P.A. pour proteger et rassurer les dictatures islamistes du coin. Non, merci.

        • Zayus dit :

          @jacques29:
          .
          Il semble que vous faites plutôt allusion au relais pris par la CdG pour assumer le commandement de TF-50 (…), mais dites-vous qu’il s’inscrivait comme les autres déploiements du CdG dans la région suite aux attentats de 2015 et 2016, pas avant.

        • Alain d dit :

          Arrêtez votre baratin !
          La France a des intérêts dans le monde arabe, c’est certain.
          Mais elle fait parti d’une coalition qui tape Daesh, et qu’il y ait en permanence un PA sur zone est normal.
          La France contribue donc. Plus exactement y’a pas d’autres nations qui peut remplir cette mission avec les US.
          Dans le monde occidental, nous avons été les plus endeuillés par les attentats, logique donc que la France soit à la manœuvre.
          Vos remarques sont irrespectueuses pour les familles des assassinés et blessés des attentats sur le sol français.
          Oublier les propagandes d’où qu’elles viennent, mise à part quelques grandes puissances, et jusqu’à preuve du contraire, les nations arabes, sont les mieux armée de la planète, alors les rassurer contre qui?
          Les bases occidentales sont déjà nombreuses chez les nations arabes.
          Je pense qu’elles sont rassurées.
          Pour cette raison, la Russie n’ira pas au clash contre les sunnites, et aussi parce qu’elle n’en a pas les moyens.
          L’Iran non plus n’a pas les moyens d’une guerre conventionnelle pour l’instant.
          Surtout pas assez de matos et principalement moisi et daté : russe, chinois et nord-coréen.
          Par contre l’Iran a les moyens pour bien pourrir la région, c’est certain, et il ne s’en prive pas.

    • Fabien dit :

      On peut simplifier les choses comme vous le faîtes en regardant le verre à moitié vide. Dans le même temps s’ Est opéré un rapprochement militaire avec la Grande Bretagne. Que cela ait débouché sur le fiasco Lybien est un problème grave dont la responsabilité rejaillit sur la diplomatie française plus que sur le premier ministre Fillon qui traîne sa propre casserole; avoir été l’ombre de Sarkozy et le responsable du désastre Guéant. .
      .
      Mais la coopération franco-Britannique reste d’actualité malgré le récit et quand on voit qui va se représenter en Allemagne… on peut se dire que c’est toute la classe politique qui est malade. Alors puisqu’il n’y a pas de bon choix, évitons le pire…

  26. m2m dit :

    En 2012, Hollande espérait pouvoir baisser le budget de la défense pour s’offrir des marges de manœuvres. Il avait dit à Le Drian que son poste sera tranquille, peinard et les militaires craignaient la betteravisation. Ce n’est pas les politiques, ni même le pognon qu’il y a dans les caisses mais les circonstances qui fixeront le budget de la défense. Et malheureusement, mais c’est ainsi, on sera une fois de plus dans la réaction.

  27. Cartésien dit :

    « On ne résout pas les problèmes avec ceux qui les ont créés » (Albert Einstein).

  28. sergio dit :

    dans tout les cas et comme toujours, les décisions via l’armée seront guidées via l’état géostratégique du moment, comme la fait la Gauche, il suffira de quelques nouveaux attentats (qui malheureusement ne tarderont pas!) pour débloquer des crédits aux Armées même si il était prévu des restrictions budgétaires: la mesure la plus facile pour rassurer le peuple.

  29. Parabellum dit :

    Fillon était assistant de Joël le theule qui fut quelques mois ministre de La Défense et Juppé a été ministre de La Défense quelques mois…le seul rattrapage des manques et usures prendra du temps et de l argent mais il faut tout repenser et innover et personne n en parle encore.la gendarmerie mobile doute etre La base d une nouvelle Défense opérationnelle du territoire avec armement ad hoc anti guérilla urbaine et contrôle des sites sensibles. La dissuasion doit être complétée par une seconde artillerie de missiles et des drones de frappe.mais La Défense n est pas un sujet porteur électoral même si la sécurité intérieure inquiète. Et bravo à mr l’agneau pour cette analyse.

  30. Ancien criquet dit :

    Il faudrait que Juppé soit président. On économise 10 000 e de coiffeur. Mer.. un chomdu de plus. Je suis déjà parti.

  31. Davy Cosvie dit :

    Sur le principe, il est bon que des élus locaux qui aspirent à des responsabilités nationales indiquent leur vision du monde et des affaires militaires. Même les deux individus dont on parle ici qui ont pourtant démontré, quand ils étaient au gouvernement, leur incompétence en la matière : ils pourraient avoir progressé depuis lors et l’on doit donc s’intéresser à ce qu’ils disent.
    .
    Toutefois l’on constate qu’aucun des candidats ne va au bout de sa logique parce qu’ils sont tous formatés pour ne pas aller au bout de la logique dans ces domaines. C’est sans doute pourquoi ils ont toujours évité ces sujets, aussi longtemps qu’ils pouvaient croire que les éluder était possible. Mais ce ne l’est plus : ils ont compris qu’ils sont tenus d’en parler. C’est déjà un progrès.
    .
    Aller au bout de la logique géopolitique dans le domaine militaire, c’est délicat parce qu’alors chaque candidat doit (ou devrait) dire clairement s’il est européiste, atlantiste, mondialiste, ou au contraire souverainiste. Et donc aborder des questions fondamentales. Mais non : nos politiciens préfèrent cacher leur aboulie par du flou ou du baratin.
    .
    Aller au bout de la logique des moyens, ce serait encore plus délicat parce qu’alors chaque candidat devrait très clairement parler des fameux critères de convergence européens. Par conséquent chaque candidat devrait parler de la nécessité d’adapter la monnaie au budget et de ne plus faire l’inverse. Mais pour ces gens-là c’est un sujet tabou.
    .
    Adapter la monnaie au budget, c’est possible à condition d’avoir le courage d’affronter nos mentors de Bruxelles et de Berlin. Des élus locaux ne savent pas faire ça parce qu’ils sont habitués à travailler sous le contrôle d’une autorité supérieure, le préfet. Or les partis politiques au pouvoir depuis quarante ans ne sont rien de plus que des associations d’élus locaux, incapables d’imaginer que l’on peut travailler sans se référer à une autre autorité que le Peuple-souverain.
    .
    Mais aussitôt que nous aurons des candidats qui ne se soumettront pas à la pré-sélection des partis politiques, l’on pourra redevenir sérieux et adapter la monnaie au budget. Pour cela on abrogera la loi n° 93.980 du 4 août 1993 et la loi n° 98-357 du 12 mai 1998 par lesquelles le gouvernement français est dessaisi, au profit de la BCE, de toute autorité sur la Banque de France.
    Bien évidemment, le sujet est tabou pour les partis politiques au pouvoir depuis quarante ans.

    • Eliot Mess dit :

      Et vous avez vu la saisie qu’ils veulent effectuer sur les assurances- vie, en cas de grave crise économique? Si quelqu’un a des infos là-dessus.

  32. Parabellum dit :

    La gendarmerie doit être…pardon traitement de texte bizarre…

  33. tschok dit :

    Si vous allez sur le site du Monde, qui a mis en place une page internet permettant la comparaison des programmes des candidats à la primaire, vous constaterez qu’il n’y a pas de case « Défense ».
    .
    Il y a une case Sécurité, qui se subdivise en sous-cases Terrorisme, Renseignement, Prison, Police et gendarmerie, et Justice. Le thème de la défense est éparpillé dans les différentes catégories, comme composante diffuse d’un tout.
    .
    Ce canevas a été conçu en fonction des programmes des candidats qui, eux-mêmes ont été conçus en fonction d’un certain état de l’opinion. S’il est clair qu’il y a actuellement une forte demande de sécurité, d’autorité et d’ordre, toutes choses qui conviennent fort bien à l’armée, je ne suis pas certain que cela se traduise par une volonté collective d’augmenter fortement les dépenses spécifiquement militaires.
    .
    Indiscutablement l’opinion publique admet que l’armée ait quelque chose à voir avec la sécurité (ouf!), mais l’armée doit comprendre qu’elle ne sera pas la seule sur le coup.
    .
    S’il est clair que l’armée a cessé d’être considérée comme une pièce rapportée ou une variable d’ajustement dans l’esprit des gens, il n’en reste pas moins que la volonté d’engager un effort spécifique de défense militaire n’est pas dans la tonalité générale pour l’instant.
    .
    Ce dont il est question dans ces programmes, c’est de faire de l’armée une composante parmi d’autres d’un « tout sécuritaire » au plus près des besoins des Français. Autrement dit, ce n’est pas une armée stratégique, qui intervient au loin pour changer l’environnement stratégique de la France en fonction d’objectifs réfléchis et en agissant selon un plan, c’est une armée qui fait de la protection d’intérêts vitaux au plus près de la métropole et de la ZEE, pour le plus faible coût possible, en fonction des menaces qui se présentent dans l’instant et qui agressent et dérangent une France qui voudrait le plus souvent vivre hors des tumultes du monde. C’est une armée « patrimoniale ».
    .
    C’est pas la même aventure. Là, c’est plutôt l’aventure notaire de province à la retraite qui fait poser les tessons de bouteille au faitage des murs de son jardin. C’est bien aussi, faut pas croire. Le côté pépère de la chose a ses aspects plaisants, quoiqu’à la longue on s’y emmerde ferme. Heureusement que les Russes sont là pour mettre un peu d’animation.

    • Zayus dit :

      @tschok:
      .
      Sur les questions de politique étrangère rapportées aux questions de défense, les orientations de Fillon et Juppé sont clairement contrastées ne serait-ce que sur le positionnement diplomatique vis-à-vis de Poutine ou d’Assad…
      Le Juppé reste lui clairement inscrit dans la continuité de Hollande.
      .
      Quant à la lutte contre le terrorisme à l’extérieur via nos OPEX, c’est Barkhane qui mobilise les efforts français sur le long-terme…
      Et rien n’indique que Fillon veuille y mettre un terme, même ses annonces de rapprochement avec Poutine.
      .
      Gardons-nous des synthèses trop hâtives sur un sujet qui reste à préciser et qui espérons-le se précisera d’ici le 23 avril 2017…

      • tschok dit :

        Certes. Mais je pense que le modèle patrimonial est une tendance lourde qui, il est vrai, est constamment contrariée par l’actualité internationale.

    • Romulus dit :

      Le modèle « notaire de province », bien vu 🙂 et malheureusement tellement vrai.
      « une France qui voudrait le plus souvent vivre hors des tumultes du monde », c’est un peu le syndrome de la ligne Maginot avec sans doute à terme les mêmes conséquences.

  34. Perso j’irai pas voter à la présidentielle, pour la première fois depuis plus de 40 ans.
    Choisissez ce que vous voulez mais sans moi.
    Tu parles d’un choix ! Une foldingue nazillonne, un clone de Thatcher, un autre de Staline et un quelconque intermittent du spectacle choisi par le mou à scooter.
    Quel que soit le candidat, le pays va revenir au moyen age, soit en quittant l’Europe, soit en cédant aux intégristes, soit en mettant les pauvres à la rue. Très peu pour moi.
    Alors les débats sur le budget de la défense, c’est débattre sur le sexe des anges.
    La seule et vraie question c’était la réindustrialisation : personne ne l’a évoquée (contrairement à Trump aux US). Autant dire que c’est foutu d’avance.

    • Robert dit :

      atomkraftneindanke,
      C’est l’Europe de Bruxelles et ses diktats économiques et politiques qui a facilité l’expansion de l’islamisme et l’appauvrissement des européens.
      Après l’Antiquité finissante et des siècles de barbarie, le Moyen-Âge était une époque florissante ou la personne humaine avait plus de valeur qu’aujourd’hui. Penser à son salut éternel n’y était pas qualifié d »‘intégrisme » comme aujourd’hui ou on est prié de n’adorer que nos désirs et l’argent.
      Etonnez-vous que l’islamisme soit florissant dans une telle situation.

      • Frédéric dit :

        Affligeant,  »L’Europe » accusé de tout les maux ne fait qu’appliquer que les États qui la composent propose !

        • Robert dit :

          Frédéric,
          Schengen, ce n’est pas un diktat bruxellois ?
          Les normes en tout genre imposées aux nations, ce n’est pas l’UE ?
          Tous les abandons de souveraineté, non plus ?
          Il n’y a pas eu des votes nationaux qui ont du être recommencés jusqu’à devenir euro compatibles ?
          Les électeurs, me semblait-il, étaient souverains dans leur vote.
          J’apprécie beaucoup ceux qui se dévouent pour défendre la patrie russe de l’horrible Poutine, mais qui semblent avoir bien intégré tous les renoncements à notre souveraineté acceptés par nos dirigeants successifs.
          La première patrie à défendre, c’est la sienne pas celle des autres.
          L’UE est la dernière entité soviétique au monde et n’a rien à voir avec l’Europe des nations et des patries.

    • tschok dit :

      « La seule et vraie question c’était la réindustrialisation ».
      .
      Perso, je pense que oui. Mais dans un monde où il existe, en ordre dispersé la Chine, le Japon, l’Allemagne, la Corée du Sud et les Etats-Unis, sans compter tous les autres, je vois mal une industrie française peu innovante, étriquée, gouvernée par des castes arriérées, et mal considérée en raison d’entraves sociales d’un autre âge et d’une empreinte écologique mal comprise, se développer pour atteindre la taille critique qui fait qu’on la pense autrement que comme un gadget électoral.
      .
      Pourtant, dans un monde matérialiste, le travail de la matière – qui est le propre de l’industrie – est la base de tout. Sans travail sur la matière, vous ne faites rien, même pas un slip.
      .
      C’est vraiment dommage parce qu’on a un potentiel extraordinaire: nous sommes sensibles aux forces de l’esprit. Et sans esprit on ne gouverne pas la matière.
      .
      D’une certaine façon, c’est rassurant parce qu’on sait ce qui nous manque: l’esprit et le travail. La matière, on s’en fout, il y en a partout dans l’univers. C’est abondant.

      • Eliot Mess dit :

        Je rajoute que pour Alstom, tous les journalistes ont parfaitement ignorés deux choses récemment: 1-Sur l’usine de Belfort il y a écrit en gros le logo de général électrique. 2-Ce qui a été vendu de très important, ce sont les turbines à vapeur qui produisent l’électricité des centrales nucléaire. Merci Hollande… 🙁

  35. lephil dit :

    Vous avez oublié de préciser que Monsieur Fillon veut instaurer un grand ministère de l’intérieur où seront regroupés la gendarmerie, la police et la douane, on peut se poser la question du futur statut de la gendarmerie, un statut qui est dénoncé par les instances dirigeantes de l’Union Européenne, on peut aussi penser que la déflation d’effectif de la fonction publique servent à l’élimination des doublons entre le gendarmerie et la police qui sait ?
    Quand à Monsieur Juppé qui c’est prononcé « être prêt à gouverner avec la gauche » à mon avis est complètement disqualifié auprès de la droite catholique provinciale et ne sera pas sélectionné au second tour.
    Ce qui va arranger la gauche, elle va pouvoir se remobiliser sur ses thèmes sociétal favoris.
    Quand au FN son pire ennemi est lui même donc pour les anti frontistes vous n’avez pas à vous inquiéter de plus les Français n’éliront jamais une femme présidente pensez que la guerre de cent ans c’est déclenchée par ce que déjà les élites bourgeoises Françaises n’avaient pas voulu d’une reine ….
    Nous aurons Hollande – Fillon au deuxième tour de la présidentielle avec Hollande réélu ! elle est pas belle la vie …..

    • Zayus dit :

      @lephil:
      .
      Fillon premier ministre avait déjà mené sa réforme des armées…
      C’était déjà Fillon qui avec Morin et Alliot-Marie, avait orchestré l’intégration de la Gendarmerie au Ministère de l’Intérieur sous le mandat de Sarkozy.

    • revnonausujai dit :

      vous avez des références solides pour la dénonciation du statut militaire de la gendarmerie par les « instances dirigeantes européennes ?
      parce qu’elles ont du boulot, entre les carabiniers italiens, les gardes civils espagnols, les gardes républicains portugais,la maréchaussée neerlandaise,la gendarmerie roumaine et la gendarmerie militaire polonaise !

      • Zayus dit :

        Disons que contrairement à ses équivalents européens, la Gendarmerie Nationale est la seule à se voir cogérée par le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de la Défense, même si ça reste dans une très moindre mesure pour le second.

        • revnonausujai dit :

          en ce qui concerne les Espagnols et les Portugais , c’est aussi le cas, même si le partage des compétences entre les tutelles est différent.
          de plus, cette cogestion devrait amortir l’ire supposée des fameuses instances dirigeantes européennes à ‘égard des méchants militaires bottés et casqués en rang par trois qui font rien qu’à prendre le travail des gentils policiers civils !

  36. Chasseur dit :

    Réalité des chiffres de la loi de finance 2016:
    Le MinDef compte officiellement 263250 personnels, dont 51558 fonctionnaires civils inscrits au ‘Service des Ressources Humaines civiles’.
    51558 civils, c’est plus que tout le personnel total de la Marine Nationale (36331 militaires) et de l’Armée de l’Air (42607 militaires).
    Certes, toute administration a besoin d’un minimum de ronds-de-cuir pour fonctionner. Mais tout de même. 51558 personnes, qui ne sont même pas f**tus de développer ne serait-ce qu’un logiciel de paie qui marche.
    Alors quand Fillon dit qu’il faut réduire la masse des fonctionnaires pour dégager des marges de manœuvre budgétaires, il a raison. Il y a largement de quoi faire. Et on sait à qui il pense.

  37. Mach dit :

    Moins de fonctionnaires = moins de policiers dans les rues, moins de gendarmes dans les campagnes et moins de militaires; plus d’insécurité et de violences, la recette de la droite est connue maintenant.

    • revnonausujai dit :

      il me semble que la solution envisagée est toute autre : réserver le statut de la fonction publique aux personnel occupant des fonctions régaliennes ( justice police, armée , diplomatie, finances, préfectorale, encadrement supérieur des ministères) et transfèrer progressivement les autres fonctionnaires d’Etat et les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers sous statut commun.
      des pays aussi arriérés que la Suisse ou la Suéde l’on fait ( et pas du tout progressivement en Suéde) et vous savez quoi ? ça marche !

  38. wrecker47 dit :

    Quelque soit le candidat élu de la majorité :leurs marges de manoeuvres financières ,sont très étroites pour obtenir un redressement immédiat de la situation  » coté Défense ».Cessons de rêver!
    Chacun de ces deux personnages ont des « dettes politiques » dans les deux camps ,et devront passer sous des » fourches caudines » …(Tu me donnes ceci ,je te donne cela !)… ne parlons pas de Bidelberg…
    – Ces deux personnages feront des promesses de Romain pour s’ attirer les voix en leur faveur…
    Elles n’engagent que ceux qui les font …et , n’ont pas de compte à rendre aux militaires , même
    s’ils ne tiennent pas ces promesses !
    – Le mépris cassant de Juppé pour les militaires en fait un danger pour la France et nos armées .
    – L’inconscience de ses contacts et de ses propos avec le monde Islamique Salafiste Français peut faire penser à la sénilité précoce, d’ un homme certes instruit qui a connu sa gloire ,mais n’ayant aucune donnée pratique du milieu Musulman …
    – Sa décision litigieuse de rapprochement avec les Socialistes le disqualifient et en en font un renégat de l’UMP …
    -Son projet de retrait de nos bases Françaises d’Afrique rend encore plus vulnérable notre économie et nos intérêts !
    Il ne s’engage à aucun moment sur le sujet de la Défense
    – Quand à son rival avoué: FILLON, n’oublions pas que le rapprochement OTAN a eu l’entier accord de FILLON sous Sarkozy!Il a fait de l’armée Française les supplétifs des USA ;nos armées ont été la grande variable d’ajustement financière de ce précédent gouvernement …Il s’en est fallu de peu que la dissuasion nucléaire Française ne disparaisse en même temps !
    – Rien n’a été fait pour la Défense si ce n’est les applications hâtives du « Livre Blanc » …Baisse de moyens financiers, mutualisations anarchiques, pertes de personnels de matériels perte de cantonnements ,abandon du parc militaire et j’en passe et des meilleures …
    L’utopie d’un Ministère unique pour la Police ,la Gendarmerie et la Douane restent encore dans les dossiers d’étude …pas un mot sur le sujet…
    CQFD et en conclusion :- Aussi longtemps que rien n’est écrit « noir sur blanc, » avec des dates et des chiffres sanctuarisés réellement auprès des Armées Aucune confiance ne peut être accordée pas plus à l’un qu’à l’autre !

  39. cellule dit :

    Le parti dit gaulliste a été le plus grand fossoyeur de l’armée française au cours des ces dernières décennies…