Israël envisage de commander trois nouveaux sous-marins auprès de l’Allemagne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Actuellement, la marine israélienne met en oeuvre cinq sous-marins de la classe Dolphin, construits en Allemagne par ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS). Un sixième exemplaire, l’INS Dakar, rejoindra la base naval de Haïfa d’ici 2019.

Seulement, cette flotte de sous-marins n’est pas homogène dans la mesure où les trois derniers submersibles commandés par Israël appartiennent à la classe Dolphin AIP, c’est à dire qu’ils sont dotés d’un système de propulsion anaérobie (AIP), ce qui leur donne une plus grande autonomie en plongée par rapport à leurs prédécesseurs, livrés entre 1999 et 2000.

Ces derniers étant moins performants, la marine israélienne envisagerait ainsi d’acquérir trois nouveaux sous-marins, toujours auprès de l’Allemagne, pour 1,2 milliard de dollars. Du moins, c’est ce qu’affirme le quotidien Maariv, qui croit savoir qu’un protocole d’accord sera signé à cette fin le 7 novembre prochain.

Cette intention d’achat n’a pas été commentée par le ministère israélien de la Défense. En revanche, elle a été confirmée par Georg Streiter, le porte-parole du gouvernement allemand. « Tout ce que je peux dire, c’est qu’Israël envisage d’acheter de nouveaux sous-marins » pour renouveler sa flotte « à partir de 2027 », a-t-il dit, rapporte l’AFP. « Des discussions ont lieu à différents niveaux » sur une « probable assistance et participation financière allemandes », a-t-il ajouté.

Lors de la commande des trois premiers Dolphin destinés à la marine israélienne, le gouvernement alors dirigé par le chancelier Helmut Kohl avait consenti une participation financière équivalente à un tiers du montant du contrat. Cette disposition a ensuite été reconduite pour les trois autres sous-marins de la classe Dolphin AIP. Aussi, il est probable qu’il en soit de même pour les trois nouveaux submersibles qu’envisage d’acquérir Israël.

Inspiré du sous-marin de type U-212, le Dolphin AIP est armé par un équipage d’une trentaine de marins. Il est en mesure d’emporter des torpilles (6 tubes de 553 mm et 4 de 650 mm), des mines et des missiles, dont, sans doute, le missile de croisière Popeye Turbo, susceptible d’être doté d’une tête nucléaire.

En janvier, à l’occasion de la réception de l’INS Rahav (classe Dolphin AIP), le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait affirmé que cette escadrille de sous-marins « fera office d’arme de dissuasion contre les ennemis qui veulent nous détruire. » Et d’insiter : « Ils n’atteindront pas leur objectif. Qu’ils sachent qu’Israël est capable de frapper avec la plus grande force ceux qui veulent lui nuire. »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Rb

    • de Jules

  2. de Lagaffe

  3. de Titeuf

  4. de Eric

  5. de chaba

  6. de cases olivier

    • de L'autreTom

      • de Jason Bourne

  7. de R2D2

  8. de Pietrucci Christophe

  9. de Datamo

    • de Jason Bourne

      • de Datamo

        • de Jason Bourne

          • de Jason Bourne

  10. de Robert

    • de Jason Bourne

      • de Robert

        • de patex

  11. de Jesus Christ, fils de Dieu

  12. de bebert

    • de ruffa

  13. de nonmaisdisdonc

  14. de ScopeWizard

  15. de Fabien

  16. de Adolf67

  17. de Valère