La nacelle optronique multifonctions Talios a donné satisfaction après un premier essai avec un Rafale

talios-20161018

Depuis 2013, Thales développe une nouvelle nacelle optronique, appelée TALIOS (TArgeting Long-range Identification Optronic System) afin de remplacer les actuels pods de désignation de cible et d’imagerie infrarouge Damocles actuellement en service au sein de l’armée de l’Air et l’aéronautique navale.

Les premiers test de cette nacelle TALIOS [.pdf] ont été effectués sous l’égide de la Direction générale de l’armement (DGA), d’abord avec un Mirage 2000 servant de banc d’essais, puis, pour la première fois en juillet, avec un Rafale monoplace ayant décollé de la base aérienne d’Istres.

Selon le groupe d’électronique de défense, ce vol d’essai, effectué dans le cadre du programme F3R du Rafale, a donné pleinement satisfaction. Il a en effet « permis de recueillir des images réalisées par la voie ‘jour’ de grande qualité et des performances de pointage et de télémétrie remarquables », a-t-il avancé, via un communiqué diffusé la semaine passée.

La nacelle TALIOS (ex-PDL NG) utilise la dernière génération de senseus à hautes résolution. Elle « bénéficie d’un système de stabilisation de la ligne de visée à haute précision, permettant des frappes en profondeur avec bombes et missiles à longue portée », ce qui offre des « capacités d’identification air-air et d’appui aérien rapprochéde jour comme de nuit », explique Thales.

En outre, poursuit l’industriel, TALIOS « comprend des capacités non traditionnelles NTISR (Non-Traditional Information, Surveillance and Reconnaissance) avec un système Permanent Vision offrant un large champ de vision et des informations contextuelles précieuses. »

En clair, une nacelle TALIOS permettra à la fois de mener des missions de frappes et de reconnaissance. Elle sera notamment en mesure de balayer une large zone pour la recherche, l’acquisition et la poursuite de cibles. Pour cela, elle intègre un capteur infrarouge, une caméra haute résolution en couleur ainsi qu’un illuminateur et un télémétre laser.

Un des avantages de TALIOS est aussi la possibilité de transmettre en temps réel les informations collectées, ce qui permettre d’accroître les interactions entre l’équipage d’un Rafale et les troupes au sol.

La campagne d’essais se poursuivra en 2017 afin de permettre la qualification de cette nacelle d’ici la mi-2018.

Pour rappel, la Loi de programmation militaire 2014-2019 actualisée prévoit l’acquisition de 45 nacelles de nouvelle génération pour les besoins de l’armée de l’Air et de la Marine nationale. Et 20 ont d’ores et déjà été commandées par la DGA, les premiers exemplaires devant être livrés à partir de 2018.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Fralipolipi

  2. de ScopeWizard

    • de Tony eul'Normand

      • de ScopeWizard

        • de James

      • de Raphael

        • de Tony eul'Normand

        • de James

  3. de El Loco

  4. de will

  5. de spad

    • de Tony eul'Normand

  6. de Eric

    • de ScopeWizard

    • de ScopeWizard

    • de Walden