Archives quotidiennes : vendredi, 14 octobre, 2016

Somalie : Le contingent éthiopien de l’AMISOM laisse le champ libre aux jihadistes

En juin, l’Union africaine a dit envisager de mettre un terme à sa mission militaire en Somalie (AMISOM) en octobre 2018, alors que le Conseil de sécurité des Nations unies venait de prolonger d’un an le mandat de cette dernière. Déployée depuis 2007 en Somalie, l’AMISOM est chargé d’appuyer le gouvernement central somalien, de rétablir

L’Inde envisage un nouvel appel d’offres pour un autre type d’avion de combat

Selon la presse indienne, New Delhi aurait l’intention de lancer un nouvel appel d’offres portant sur des avions de combats susceptibles de remplacer les MiG-21 et autres MiG-27 actuellement en service au sein de l’Indian Air Force. Ainsi, le Hindu Times et le Business Standard ont indiqué que le ministère indien de la Défense a

Le nombre de combattants de l’ex-Front al-Nosra présents à Alep-Est reste difficile à évaluer

Il y aurait environ 9.000 combattants de groupes rebelles syriens retranchés dans la partie orientale de la ville d’Alep, soumise à des bombardements intensifs menés par les forces aériennes russes et syrienne. Et il est bien compliqué de s’y retrouver parmi les différentes factions armées impliquées dans les combant état donné que, même si elles

La DGA confirme la commande de deux Bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers supplémentaires

En septembre 2015, la Direction générale de l’armement (DGA) avait notifié à Kership, la co-entreprise de DCNS et des chantiers navals Piriou, un contrat portant sur la livraison de deux Bâtiments de soutien et d’assistance hauturieurs (BSAH) pour les besoins de la Marine nationale. Et la commande de deux exemplaires supplémentaires devait être confirmée en

La Direction du renseignement militaire concernée par le piratage de Yahoo!

Le 22 septembre, le portail Internet Yahoo! a annoncé que les données concernant 500 millions de comptes de ses utilisateurs avaient été dérobées par des pirates informatiques agissant pour le compte d’une « entité liée à un État ». L’ampleur des dégâts pourrait même être encore plus importantes si l’on en croit un ancien employé de l’entreprise