Environ 400 militaires turcs affectés auprès de l’Otan auraient été révoqués par Ankara

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Myshl dit :

    Quel est le problème? La Turquie est un pays démocratique, non? Sinon l’OTAN la grande défenseuse de la démocratie aurait bien fait « quelquechose », non? Donc la Turquie va remplacer les exfiltrés par de meilleurs serviteurs, de la démocratie, de l’OTAN, normal non? Et il branle quoi le patron, le « secrétaire général » de l’OTAN, il va se faire infiltrer par les sbires sultannesques, mais pas bouger? Envahie, l’Europe, des « migrants » envoyés par la Turquie, envahie bientôt l’OTAN des turcs du sultan? La Turquie est dangereuse en l’état, pour les kurdes d’abord, pour l’Europe ensuite. Elle est lancée à la reconquête de son empire ottoman, adossée aux arabes partis à la reconquête du Califat. Et ni à l’OTAN, ni à l’UE personne ne bouge, parce que personne ne sait lire l’Histoire, parce que nous n’avons pas de géopoloticien, même pas de politiques, que des politiciens soit idiot, soit imbéciles, soit complices, soit ignares.

    • Caton dit :

      N’hésitez pas à vous présenter aux prochaines élections, on a désespérément besoin de gens supérieurement éclairés comme vous !

    • nimlE dit :

      Moi je suis plutot d’avis de financer un soulevement kurde que l’on equiperait d’Abrams et de Patriot, en y envoyant des régiments en uniforme de kurde !
      Bien sur on dirait que c’est pas nous ! On dirait que les abrams ont ete demontés sur les places municipales !
      Après tout c’est notre zone d’influence que l’on protegerait , non ?

      • Nico St-Jean dit :

        @ nimlE

        Mouais .. la seule chose que les américains leurs donneraient, ça serait des vieux M1 non modernisé et des Patriot PAC-1 .. certes, mieux que rien mais bon, il serait imprudent de la part des USA de rajouté de l’huile sur le feu (en soutenant les Kurdes du moins)
        .
        Concentrons nous sur Daesh et Bachar, ensuite USA et UE s’occuperont du cas de la Turquie.

      • Romain Francophile dit :

        Ce serait savoureux 🙂

    • Zayus dit :

      @Myshl:
      .
      On a le souvenir de vos critiques crues à l’encontre d’Erdogan suite au Su-24 descendu l’année dernière…
      Il est impressionnant de constater votre capacité de retournement de veste depuis la l’allégeance de Poutine à ce sultan d’opérette…

      • Myshl dit :

        @ Zayus
        Vous êtes à l’évidence une victime de la vie,
        un ratage de l’Education Nationale,
        un désert culturel pour ne pas saisir l’ironie.
        http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ironie/44252

        • Nico St-Jean dit :

          @ Myshl

          Et votre commentaire démontre tellleeement votre grande suprématie sur Zayus en terme de culture et surtout de ratage d’éducation ? 🙂

        • Robert dit :

          Myshl
          « victime de la vie, un ratage de l’Education Nationale, un désert culturel  »
          Ne sommes-nous pas là devant un double pléonasme ? 🙂

        • Zayus dit :

          @Myshl:
          .
          C’est cela ouuuui, vous étiez ironique…
          .
          Ouuuah, je suis impressionné par votre plume et l’expression que donne votre style à l’ironie 🙂 !
          .
          Inutile de vous cachez derrière une ironie feintée quand je vous met face à l’énormité vos contradictions.
          Votre recours à l’insulte témoigne de la pertinence de mon propos qui vous a visiblement bel et bien touché 😉 !
          .
          Une chose est certaine,
          comme d’habitude ce sont les arguments pour me contredire qui vous manquent.
          .
          Auriez-vous un problème, voire quelque chose à vous prouver du côté de l’Éducation Nationale ou était-ce pour justifier cette pathétique condescendance 🙂 ?
          .
          Épargnez-nous votre outrecuidance Myshl,
          surtout au regard de certains de vos commentaires pour lesquels il vous serait très utile de retrouver des bases et d’ouvrir ne serait-ce qu’un livre d’histoire à commencer par les manuels de l’Éducation Nationale justement 😉 !
          .
          Car en vous lisant on comprend pourquoi « ratage de l’Éducation Nationale » résonne dans votre tête.
          .
          Je vous rassure avec un terme que vous venez visiblement de découvrir dans le dictionnaire Larousse en ligne: ce n’est que de l’ironie, bien sûr 😉 …

          • Zayus dit :

            Un autre point Myshl,
            vous évoquez spontanément ratage de l’Éducation Nationale, désert culturel et une victime de la vie.
            Ce sont vos mots, associations d’idées, insultes et donc angoisses pas les miens, certainement révélateurs de vos maux.

    • Wilhelm dit :

      La Turquie fait partie du camp de l’Axe du Bien (OTAN), donc vous voudrez bien considérer M. Erdogan comme un gentil démocrate sans arrière pensée de nature géopolitique et impériale. Sinon vous serez impitoyablement qualifié de complotiste qui voit des stratagèmes secrets et diaboliques partout, par les patrouilleurs du net payés avec nos impôts. Donc non M. Erdogan n’a jamais fait livrer des armes aux djihadistes par ses services secrets ni fait emprisonner en 2014-2015 Can Dundar, journaliste au Cummuryet qui a dénoncé ce trafic. Ni autorisé le trafic de petrole avec l’EI, a l’occasion duquel son entourage s’en est mis plein les fouilles http://arretsurinfo.ch/turquie-et-petrole-de-lei-pourquoi-erdogan-a-eu-tort-dexiger-des-preuves/ ? D’ailleurs, en avez vous entendu parler sur France 2 ou France Inter. Pas à la hauteur de l’importance de l’information n’est ce pas ? C’est parce que ce n’était pas une info importante. En tout cas tant que la Turquie fait partie du Camp du Bien, l’OTAN. Par contre vous pouvez le traiter de dictateur, de despote, à chaque fois qu’il ébauche une tentative de rapprochement avec l’infâme Poutine. Mais il faudra revenir à des mots plus châtiés dès qu’il entreprendra une invasion illégale de la Syrie, sous appui aérien étasunien, pour refouler l’EI vers le centre de la Syrie. Car ce mouvement est conforme au plan de l’Empire de création d’un Sunnistan dans le cadre du remodelage du MO (Col. (R) Ralph Peters, Military affairs, 2006). Mais gare à la schizophrénie qui guette, n’hésitez pas à consulter un médecin pour « syndrome de la girouette ».

      • Lagaffe dit :

        « la girouette », c’est pas le nouveau surnom de Poutine au vu de ses relations ami/ennemi avec la Turquie ?
        Il va falloir être cohérent Wilhelm, il n’y a que deux possibilités :
        1) Erdogan est un monstre… et dans ce cas pourquoi Poutine lui fait des bisous dans le cou ?
        2) Erdogan est « fréquentable »… en dans ce cas l’OTAN a autant le droit de le courtiser que Poutine, pas vrai ?

        • Wilhelm dit :

          Erdogan n’est certainement pas quelqu’un de fréquentable. Pour l’instant il envahit la Syrie avec l’appui aérien de l’OTAN, pas de celui de la RuAF, ayant surtout pour but non de combattre l’EI, mais de le refouler vers l’est de la Syrie. Comme les USA le font à Mossoul. Par contre si vous souhaitez vous élever un peu en parlant de diplomatie, sachez, vu la situation géographique de la Russie, que cette dernière est obligée de conserver des rapports corrects avec la Turquie. Toutefois la Turquie fait partie de l’OTAN et la base d’Incirlik n’abrite pas des Su 24 que je sache, mais des F16 étasuniens et de leurs « alliés » (plutôt des vassaux d’ailleurs, puisque toujours placés devant le fait accompli des guerres sans fin de l’Empire). Donc l’histoire d’amour Obama – Hollande – Erdogan a dépassé le stade des bisous, et ça ressemble plutôt à du triolisme ou Obama est derrière si vous voyez ce que je veux dire. Non, non, ce qui est grotesque c’est le double discours : « Erdogan et Poutine, ces deux dictateurs là sont faits pour s’entendre, à la moindre rencontre dans un cadre diplomatique, par contre le fait que le dictateur en question travaille directement en concertation avec l’OTAN dans le nord de la Syrie pour l’envahir, ça ne vous choque pas plus que ça. C’est cela qui est grotesque. Et prouve que le discours droit-de-l’hommiste » occidental, poussant des cris d’orfraie au vu des bombardements d’Alep – qui au passage a pour but de chasser Al Nosra (Al Qaida en Syrie !), et s’accommodant très bien de ceux de la « coalition alliée » (aka les dictatures théocratiques du Golfe, mais celles-ci travaillent la main dans la main avec l’Axe du Bien donc RAS) au Yémen est une hypocrisie sans nom.

    • wrecker47 dit :

      @myshl
      Vous avez raison de le dire ,il est temps de sortir de l’OTAN ,on y trouve plus de gens instruits et  » éclairés « par l’histoire encore moins par les réalités !

  2. wrecker47 dit :

    Le Coran comme guide, la charia pour règlement …Voilà les perspectives de l’armée Turque !
    Les USA et l’OTAN ont encore des illusions ?…Ces salopards ont changé de camp chacun le sait!

  3. Trolga dit :

    La Turquie est un pays souverain, engagé dans une organisation où la solidarité est un principe fondateur. Le retour prématuré et inopiné de ses serviteurs laisserait donc cette organisation quelque peu désorganisée , 400 officiers d’état major ce n’est plus une simple vacance mais un véritable gouffre à combler, et de poser la question de la fiabilité d’un tel membre.
    Mais ce qui fait le plus peur, c’est que ce mouvement montre la panique totale et l’absence de vision et de préparation du gouvernement turque. Couplés aux annonces récentes sur les orientations stratégiques et géostratégiques de ce pays, il faut craindre une grande période d’instabilité régionale dont les principaux perdants seront les pays du Caucase, Géorgie en tête, et par effet domino l’Europe.

  4. Clém dit :

    Bonjour, le drapeau utilisé pour l’illustration est le drapeau ottoman. Le drapeau turc a un croissant plus étroit.

    Merci pour votre travail. Cordialement

  5. Thaurac dit :

    La Turquie est un pays démocratique,
    Tout comme la russie de temps de lénine, staline ,poutine, qui se ressemble s’assemble

    • Wilhelm dit :

      La Turquie est un pays de l’OTAN qui est de l’Axe du Bien alors faites attention à ce que vous dites

  6. dede dit :

    C’est le nettoyage du gladio turque

  7. Albatros24 dit :

    A leur place je demanderai fissa l asile politique à la Belgique ou l Allemagne
    Il est possible qu ils vivent avec leur famille en Europe donc faut pas hésiter…
    La Turquie est retombée dans la dictature mais cette fois ci sectaire et bigote.
    Bon courage à ce peuple charmant..

  8. Adolf67 dit :

    La turquie est un pays souverain. Personne n’a le droit de s’imiscer dans leurs affaires interieurs.

    En attendant, contrairement au grecs, au bulgares et autrzs polaks, ils nous coutent pas un rond au seins de l’union européenne tout en aitant plus évolué.

    aller faire un tour à athene et à istanbul, vous verrez laquelle est plus européenne …

  9. vachefolle dit :

    le vrai débat est Ou va la Turquie ?
    Si l’entrée dans l’UE est depuis longtemps a oublier (heureusement), il va falloir se poser la question du maintien de la Turquie dans l’OTAN, car la Russie va tout faire pour l’attirer dans ce piège, et Erdogan en négociateur agressif va faire monter les enchères vis a vis des US, d’autant que la carotte de l’intégration à l’UE est périmée.

    Que faire donc de ce foutu pays, qui est maintenant officiellement une dictature, et toujours officiellement en guerre avec un des pays de l’UE, alias Chypre, puisqu’aucun traité de paix n’a jamais été signé entre les deux parties.

    Sans parler de son chantage à l’immigration syrienne, du refus d’accepter de reconnaitre le massacre arménien, du pb Kurde, et de la Syrie…

    Bref, un « allié » incontrôlable et très encombrant, dont nous ne pouvons nous passer, sous peine de le voir partir coté Russie.

    rappelons d’ailleurs que la Turquie n’a vraiment jamais su ou etait ses alliances, étant avec l’allemagne durant la premiere guerre mondiale, et neutre puis avec les alliés lors de la deuxieme.

    • Myshl dit :

      OK je suis d’accord.
      Je tire la conclusion que Chypre sera bientôt sacrifié.
      Quand Erdogan dit qu’il veut reconsidérer ses frontières avec la Grèce,
      en fait il parle de Chypre-Grec. Et comme le sud de l’ile regorge de gaz,
      et puisque son bout d’ile est turc, il ne va pas se gêner.
      Personne ne l’empêchera, surtout pas les anglais brexités basés sur l’île,
      pendant qu’elle négociera maintien/sortie de l’OTAN.
      On va se faire enfler, et l’UE va se faire pipi dessus.

      • Zayus dit :

        @Myshl:
        .
        Vos « analyses » et leurs conclusions tiennent vraiment de la géopolitique de bistrot…
        .
        Avec une succession de raccourcis en chaine du genre « frontières avec la Grèce »/ »Chypre-Grec »/ »anglais brexités »/ »sortie de l’OTAN »/ » l’UE va se faire pipi dessus »; et des prévisions dignes des visions de mme Irma, on peut également refaire le monde.
        .
        Erdogan pourrait justement se voir obliger d’évacuer militairement Chypre s’il veut quitter l’OTAN.

  10. Tannenberg dit :

    C’est a se demander si la Russie ne participe pas a la manoeuvre derriere tout cela, car ce serait un sacre bonus geostrategique de faire basculer la Turquie dans son giron, et un pied de nez monumental a l’OTAN ne serait-ce qui si celle-ci en sortait, d’ailleurs l’histoire des Tornado allemands cloues au sol a Incirlik pour raison « technique »… qui sait si le sort n’a pas eut un petit coup de main? amis complotistes, vous avez 2 heures, a vos claviers !

    • UnKnown dit :

      Turkstream a de nouveau été ressorti des cartons, l’intox au sujet de l’intérêt que porte Ankara à l’achat d’un système anti-aérien Russe. Ouep, L’OTAN à un GROS soucis et personne n’à l’air de trop s’inquiéter à Bruxelles. Gabegie de l’administration centralisée, d’autant plus quand elle est européenne…

  11. v_atekor dit :

    Côté offensive de Mossoul, les loups sortent du bois. La Turquie a fait savoir qu’elle avait des droits historiques sur la ville, où la partie Irakienne lui demande de retirer ses soldats.
    .
    Pour simplifier les choses, Mossoul, est riche en pétrole, et est la ville la plus importante de la région autonome Kurde d’Irak…