Le tir d’un missile balistique russe « Boulava » s’est encore soldé par un échec

bulava-20161004

Sur les 24 tirs de missiles balistiques mer-sol de type RSM-56 « Boulava » (code Otan : SS-NX-30) effectués entre 2004 et 2015, seulement 15 ont été considérés réussis, d’après les chiffres donnés par le quotidien russe « Pravda ». Autant dire que, en matière de dissuasion nucléaire, où l’on vise évidemment le 100% de réussite, ces échecs font désordre. Surtout quand ce type d’engin est appelé à devenir l’arme principale de la force océanique stratégique russe.

En novembre 2015, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) « Vladimir Monomakh (classe « Boreï ») avait tiré deux missiles Boulava alors qu’il était en immersion. L’un s’était auto-détruit peu après avoir été tiré tandis que l’autre manqua de précision. D’après l’enquête menée à la suite de ce double échec, il fut établi que les défaillances étaient liées à des « défauts de construction ».

Un test similaire, c’est à dire avec deux RSM-56 Boulava, a été effectué le 27 septembre dernier avec le SNLE « Iouri Dolgorouki », depuis la mer Blanche. Comme d’habitude, les missiles devaient voler jusqu’au polygone d’essai de Kura, sur la péninsule du Kamchatka. Ce qui a été en mesure de faire un seul des deux engins, le second s’étant, encore, auto-détruit peu après son lancement.

« Les deux missiles ont été lancés depuis les tubes du sous-marin selon la procédure normale. La tête du premier missile a effectué un vol complet et a atteint la cible. Le second missile s’est auto-détruit après la première partie du programme de vol », a en effet indiqué le ministère russe de la Défense.

L’autodestruction d’un missile se fait en général lorsqu’il dévie fortement de sa trajectoire, à cause de problème de son autodirecteur ou d’une défaillance moteur.

Selon des experts militaires sollicités par le site d’informations Gazeta.ru, l’hypothèse de l’échec du second missile ne serait pas lié à la conception du Boulava mais à des défauts de fabrication ou un manque de contrôle qualité.

Le missile Boulava a une portée théorique de 8.000 km. Constitué de trois étages à propergol solide, il peut emporter jusqu’à 10 ogives nucléaires à trajectoire indépendante.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Patatra

  2. de wrecker47

    • de Zayus

    • de Il dit qu'il voit pas le rapport.

      • de Jeune Con

  3. de HTK

  4. de MarcFan

    • de MD

      • de Zayus

  5. de Luc

    • de Nico St-Jean

    • de vachefolle

    • de Aute

    • de wagdoox

    • de Rafi

    • de revnonausujai

    • de Jeb Stuart

    • de Patatra

      • de tintouin

        • de Alpha

          • de ScopeWizard

          • de ScopeWizard

      • de ScopeWizard

    • de Zayus

      • de Jeb Stuart

        • de Zayus

          • de Jeb Stuart

  6. de Dudule

    • de Aute

    • de wagdoox

    • de Olivier

    • de Waernuk

    • de L'autreTom

      • de Lagaffe

  7. de Alpha

    • de Zayus

  8. de fraisedesbois

    • de wagdoox

      • de Auchat

        • de wagdoox

    • de Rémi

  9. de fraisedesbois

    • de lym

    • de Olivier

  10. de nestor lelong

  11. de Erig Le Brun de La Bouëxière

    • de Frédéric

      • de Patatra

    • de Zayus

    • de Zayus

  12. de AdM

    • de Dudule

    • de Nenel

    • de James

    • de v_atekor

    • de Olivier

  13. de aleksandar

    • de Zayus

  14. de nestor lelong

    • de Laurent Lagneau

      • de ScopeWizard

    • de Zayus

    • de lanoline

  15. de Thaurac

    • de ScopeWizard

  16. de nonmaisdisdonc

    • de Zayus

      • de Auchat

        • de Zayus

  17. de Mantore Gérard

    • de Zayus

      • de ScopeWizard

        • de ScopeWizard

      • de tschok

      • de Zayus

        • de ScopeWizard

    • de Jeb Stuart

      • de ScopeWizard

        • de Jeb Stuart

          • de ScopeWizard

  18. de Auchat

  19. de ScopeWizard

  20. de Frédéric