Yémen : Les rebelles Houthis disent avoir « détruit » un navire des Émirats arabes unis

swift-20161002

Loué entre 2003 et 2013 par l’US Navy, le navire à grande vitesse de type catamaran HSV-2 Swift, construit par le chantier naval australien Incat Group of Companies, est actuellement utilisé par National Marine Dredging Company des Émirats arabes unis pour transporter du fret dans le cadre de l’opération « Restaurer l’espoir », menée par une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite en soutien au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, dont l’autorité est contestée par les rebelles Houthis, liés à l’Iran et alliés aux partisans d’Ali Abdallah Saleh, qui avait quitté le pouvoir lors du « printemps arabe ».

Ce HSV-2 Swift été attaqué, le 1er octobre, par les rebelles Houthis alors qu’il naviguait dans le détroit de Bab al-Mandeb, à l’extreme-sud de la mer Rouge, à hauteur de la ville portuaire de Mocha. Apparemment, le bâtiment aurait été touché par un missile anti-navire. La rébellion affirme qu’il a été « complétement détruit ». Sur la vidéo diffusée via Internet, on peut seulement voir un incendie à son bord.

Dans un communiqué diffusé par l’agence officielle WAM, l’état-major émirati a confirmé que le navire avait été impliqué dans une « incident » alors qu’il revenait d’Aden, plus au sud. S’il n’a donné aucun détail n’a été donné sur les dommages subis par le HSV-2 Swift, il a toutefois précisé qu’une enquête avait été ouverte.

Avec l’appui de la coalition arabe, les forces loyalistes yéménites ont pu reprendre une grande partie du territoire qu’elles avaient cédé face aux rebelles. Et, en octobre 2015, elles avaient ainsi repris le contrôle de l’île de Perim, dans le détroit de Bab al-Mandeb, qui relie la mer Rouge au Golfe d’Aden.

Cependant, la rébellion a su conserver ses positions sur quasiment toute la côte qui donne sur la mer Rouge – et donc sur le détroit – ainsi que la majeure partie des territoires entourant Sanaa. D’ailleurs, d’intenses combat ont eu lieu ces derniers jours dans le secteur de Bab al-Mandeb et un camp militaire loyaliste y aurait été bombardé le 1er octobre.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de sojahu

    • de jyb

    • de Daniel BESSON

  2. de jyb

    • de Frédéric

      • de Zayus

        • de Requin

          • de Fralipolipi

          • de Requin

        • de jyb

        • de jyb

    • de Thaurac

  3. de R2D2

    • de Zayus

      • de Requin

        • de Franz

  4. de Frédéric

    • de Jolindien

      • de jyb

    • de Requin

    • de Thaurac

  5. de jyb

  6. de LM

    • de jyb

      • de Zayus

        • de jyb

          • de Zayus

          • de jyb

          • de Zayus

          • de jyb

        • de fraisedesbois

          • de Zayus

          • de fraisedesbois

          • de Zayus

          • de Zayus

          • de fraisedesbois

    • de Requin

      • de Zayus

        • de Requin

          • de Zayus

  7. de Gracchus

    • de WaterBoy

      • de Requin

      • de Gracchus

    • de Zayus

      • de Gracchus

    • de Thaurac

      • de Zayus

      • de Gracchus

  8. de Elmin

    • de jyb

  9. de jyb

  10. de Alpha

    • de Elmin

  11. de nico76

    • de Requin

  12. de jyb

  13. de jyb

    • de Thaurac

      • de Datamo

      • de Frédéric

    • de Gracchus

      • de jyb

        • de Gracchus

  14. de Reality Check
    • de Frédéric

  15. de Lagaffe

    • de jyb

  16. de Daniel BESSON

  17. de wrecker47

  18. de fraisedesbois

  19. de Delenne sylvain

    • de Specht

      • de jyb

  20. de aleksandar

    • de Gracchus

    • de jyb

  21. de jacques29

    • de jyb

      • de Fralipolipi

      • de jacques29

    • de Dans le bayou

    • de Dans le bayou

    • de Dans le bayou

  22. de Dans le bayou