Irak : Les canons français ont déjà fait feu à trois reprises

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. Ob dit :

    20000 m , soit deux fois l’altitude d’un avion de ligne …
    Je n’aurais jamais imaginé que ça pouvait être propulsé aussi haut .

    • Affreux Jojo dit :

      Pour un tir plongeant (taper des positions enterrées et/ou renforcées). Très plongeant ! 😉

    • Vroom dit :

      Le champ de tir proche de Bourges (Zone R9) est parfois activé avec un plafond de zone à 53000 pieds , quand c’est le cas , nous faisons bien attention de ne pas y glisser un saumon d’aile , nous faisons bien le tour avec nos avions !
      Je ne sais pas avec quoi ils tirent là-bas , mais oui , ça va très haut !

    • wagdoox dit :

      avec un radar on de l’anti aérien avec ce canon. incroyable !

      • Ian dit :

        Un peu lourd à mettre en oeuvre au niveau terrestre. mais pour les navires c’est encore d’actualité avec le canon de 100mm ou l’Otobreda 76 mm.

    • fraisedesbois dit :

      Le 777 malaisien, c’est l’autre fil de discussion.
      Merci.

    • MP3 dit :

      C’est de la balistique. En gros, en tirant avec un angle de 45° à charge propulsive maximale et avec des obus conçus pour le 52 calibres, on atteint en altitude la moitié de la portée maximale. Soit 19 km dans le cas du CAESAR.

  2. Olivier dit :

    excellente nouvelle! envoyez leur quelques obus supplémentaires de ma part

  3. jyb dit :

    donc « le monde » était bien informé.
    En remontant de qaayarah vers Mossoul sur la carte c’est une région plate qui offre peu de possibilité pour les défenseurs. Mais à 10-12 kilo de Mossoul on tombe sur un contrefort ( tall en arabe c’est colline ) qui offre un premier rideau de défense, et c’est à 40 kilo de qayyarah.

  4. jyb dit :

    @fraise des bois
    donc « le monde » était bien informé.
    En remontant de qaayarah vers Mossoul sur la carte c’est une région plate qui offre peu de possibilité pour les défenseurs. Mais à 10-12 kilo de Mossoul on tombe sur un contrefort ( tall en arabe c’est colline ) qui offre un premier rideau de défense, et c’est à 40 kilo de qayyarah.

    • Albatros24 dit :

      Je vous lis toujours avec intérêt Jyb et c est toujours édifiant…
      Ne changez pas de patronyme

  5. Jak0Spades dit :

    « La coordination évoquée par l’EMA est aussi liée aux contraintes de la « 3e dimension », sachant que la flèche pour un tir vertical à longue portée peut atteindre près de 20.000 mètres….  »

    .

    Cela me parait énorme comme chiffre !

    • fab76 dit :

      Pas tant que ça si on considère que la portée utile est de 40 000 m. ceci dit je ne suis pas artilleur.

    • MP3 dit :

      On fait tout un plat de ces histoires de flèche.
      Mais en fait c’est assez simple en termes de coordination. Un obus en vol est en effet le mobile aérien qui a la trajectoire la plus facilement prédictible, d’autant plus en tir planifié.

    • Alain dit :

      Enorme mais juste

  6. Pythagore dit :

    et quand ils ont fait feu à 4 reprises vous nous refaites un article?

  7. BT dit :

    Quatre pièces ! même si ce matériel est performant je doute que cela change grand chose. Ce sont bien nos artilleurs qui servent ces pièces : on ne va tout de même pas pousser le ridicule à conseiller des irakiens pour les utiliser, même s’il y a des perspectives de contrats. On parlait aussi d’envoyer des pièces tractées TR F1 , qu’en est-il ?

    • Clavier dit :

      Ca sert à ajouter le label « combat proven » à la fiche technique …..

    • Maotchao dit :

      « on parlait aussi d’envoyer des pièces tractées TR F1 »
      Qui « on »? Ce ne sont que des discours d’internautes, il n’a jamais été question de cela, jamais! Moi, personnellement, cela fait 5 mois que je sais qu’on allait envoyer 4 caesar a Qarayah, je l’ai indiqué plusieurs fois ici, mais bon, la spéculation n’a pas été évitée.
      .
      Vous doutez que cela change grand chose? Grand chose à quoi? au fait que daesh ne cesse de reculer.Ne comprenez vous pas que la question aujourd’hui n’est pas d’empêcher daesh de progresser, car cela fait un moment qu’il ne progresse plus, mais bien d’accélérer sa chute inévitable.
      Nous ne sommes plus à savoir « si » et « comment » qu’on va arrêter daesh, mais quand cela se fera.Les adeptes des guerres éclaires pensent que si en quelques mois, nous n’avons pas gagné, cela veut dire que nous ne gagnerons pas en continuant ainsi.Pourtant petit à petit, les villes repassent sous autorités irakienne et daesh, sincèrement, on ne l’entend plus beaucoup, il subit, il lève son bouclier .
      Alors bien sûre le terrorisme internationale s’en inspire toujours autant, mais sur l’origine de ce groupe, plus grand chose.Même en Libye, on en faisait il y a pas si longtemps des tonnes, pourtant c’est allé très vite, daesh, même s’il n’a pas disparu, ne contrôle plus rien et va devoir agir dans l’ombre avec les actions que l’on connait bien, attentats, assassinats etc…

      • jyb dit :

        5 mois ?
        sauf que qarrayah est libéré depuis un mois.
        et que le secteur n’est pas encore totalement safe.

    • MP3 dit :

      Si, au niveau local ça peut changer quelque chose. L’artillerie apporte la permanence de l’appui feu. Pour ceux qui en bénéficient cela fait une différence.

  8. SINCÈRE FÉLICITATION !!!!

  9. Wolf pack dit :

    L’artillerie française US et irakienne fait du chirurgical contrairement aux russes et syriens qui rasent tout.
    Ça prend du temps par les rats de l’EI se planquent sous terre dans des tunnels et salles aménagées, au sein de la population sous la ville, mais nous avons nous la décence de ne pas écraser les civils, pris entre les feux croisés.

    • Stylgar dit :

      C’est vrai que les Russes ne s’embarrassent pas des détails et l’actualité récente en fait état, mais ton avis me semble quand même très peu mesuré. On peut pas dire qu’on fait jamais de dommage collatéral par exemple…

    • pdeando dit :

      C’est vrai que les occidentaux ont toujours fait du chirurgical au Moyen Orient : 1,7 million de morts civils depuis la guerre d’Afghanistan . C’est sans doute ça qu’on appelle la chirurgie lourde …. .

    • Temrah dit :

      Les Russes ont gagné cette bataille idéologique grâce à leurs médias. La méthode russe, brutale, empirique et expéditive, passe désormais pour du réalisme efficace et déterminé, orchestré par un chef d’Etat contrôlant la situation tel un joueur d’échec, alors que les Occidentaux se sont piégés avec ce narratif des « frappes chirurgicales » dont les Américains, avec leur culture du politiquement correct, ont (ab)usé à tort et à travers, si bien que les gens comprennent désormais « civils innocents massacrés par un drone commandés à distance » à chaque fois qu’ils entendent l’expression « frappe chirurgicale » dans les médias. Poutine est un vrai cynique.

      L’héritage des deux guerres du golfe n’a pas fini de peser sur les interventions occidentales dans la région.

    • Rb dit :

      oh oui on est les meilleurs des meilleurs, ridicule.

  10. wrecker47 dit :

    Tant que ce n’est pas du tir direct …çà peut aller!
    Quand on fait ce genre de guerre il y a forcément: qu’on le veuille ou non ,des victimes…Collatérales certaines s’en sortent bien d’autres moins bien …Mais c’est çà la guerre !
    Les survivants désigneront les coupables …et il y en aura …Forcément!

  11. nico76 dit :

    Bravo à nos artilleurs

  12. U corsu tontu dit :

    Nous n avons rien à faire la bas.ni les autres pays, ce n’est pas notre guerre . A part le MALI, (appel au secours des autorités) le reste c’est des pièges à cons. Notre intérêt est de laisser les sunnites et les chiites se demerder,ils sont assez cons pour s ‘ entretuer. Faisons rentrer les Boys et protégeons la maison.

  13. MP3 dit :

    Qui aurait cru qu’un jour les troupes au sol seraient des artilleurs et non des fantassins…
    Cela doit nous faire réfléchir sur notre façon de faire la guerre. Aujourd’hui, ce sont plus les capacités à forte valeur ajoutée et les éléments de conseil et d’assistance militaire que l’on envoie que des bataillons ou des brigades constitués.

  14. Aute dit :

    Pour tapper mosoul les caesar vont devoir sortir de la base de qayray ouest.

    http://m.imgur.com/BbM6BkG

    • Zayus dit :

      En fait, ils ont déjà dû « sortir » vu qu’ils ont déjà frappé Mossoul…