Archives quotidiennes : mardi, 27 septembre, 2016

La mise en production du drone HALE MQ-4C Triton approuvée par la marine américaine

Plus de trois ans après son premier vol, le drone HALE (Haute Altitude Longue Endurance) MQ-4C Triton, développé par Northrop Grumman, va enfin être produit en série. La décision a été annoncée le 23 septembre par l’US Navy, avant d’être confirmée par l’industriel trois jours plus tard. « La technologie critique du Triton est mature et

Armes nucléaires : L’attitude de la Russie jugée plus inquiétante que celle de l’Union soviétique

Il est souvent dit que le président russe, Vladimir Poutine, conçoit les relations internationales comme une partie d’échecs. Si on ne peut pas lui envoyer un certain sens de la tactique, le comparer à un joueur de poker serait peut-être plus pertinent, dans la mesure où il semble plus enclin à saisir la moindre occasion

Selon la coalition, l’EI pourrait utiliser du gaz moutarde pour défendre Mossoul

Lors d’une audition au Congrès, la semaine passée, le général Joseph Dunford, chef d’état-major interarmées américain, a confirmé que l’État islamique (EI ou Daesh) avait bel et bien tiré un obus chargé de gaz moutarde (ypérite) contre des troupes américaines à Qayyarah (Irak). Aussi, le Pentagone craint que l’organisation jihadiste ait recours à ce type

Défense européenne : Londres continuera à s’opposer à toute initiative qui affaiblirait l’Otan

Après le départ annoncé du Royaume-Uni de l’UE (Brexit) et avant les prochaines échéances électorales, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, estimait récemment qu’il y avait une « fenêtre d’opportunité » pour des « initiatives fortes » afin de faire avancer la défense européenne. Et, en la matière, à l’occasion d’une réunion des ministres de la

L’Islande proteste contre le vol de bombardiers russes près d’un avion de ligne

Le quotidien islandais Morgunbladid a indiqué que, au cours de la journée du 22 septembre, au moins deux bombardiers russes Tu-22M3 ont volé très près d’un avion de ligne assurant la liaison Keflavik-Stockholm. D’abord détectés à 90 km de l’avion islandais, les deux appareils russes s’en seraient approchés à seulement 25 km. « Quand j’ai regardé