Terrorisme : Il y aurait plus de 500 « assaillants potentiels » en Allemagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

72 contributions

  1. cookie25rga dit :

    espérons que la police puisse les arrêter avant comme pour la voiture chargée de bonbonne de gaz et éviter ces attentats commis par ces monstres

  2. nonmaisdisdonc dit :

    Les personnes compétentes sur ce sujet m’expliqueraient volontiers que je ne possède pas tous les éléments d’appréciation lorsque je dis que ce nombre de 500 « assaillants » (au passage, on semble rechigner à employer le mot de terroriste pour les qualifier) me semble bien faible ! – Compte tenu du million de migrants accueillis sur le sol allemand, je pense que le quota douteux devrait être bien supérieur mais je souhaite me tromper bien évidemment.. Cela va être de toutes façons très difficile a vérifier, le dégraissage commence puisque l’Allemagne vient de faire savoir aujourd’hui que +/- 4000 personnes considérées comme des « migrants économiques » devraient être reconduite très prochainement aux limites de Schengen..!

    • jyb dit :

      le terme « assaillants potentiels » est en effet étrange. Peut etre un problème de traduction.
      Le chiffre apparait comme faible mais si je lis bien, on parle d’individu dont un élément de la bioraphie les « catégorisent » à risque. Il y en a certainement d’autres, mais pas encore repérables.

      • tschok dit :

        @ jyb,
        .
        Le terme « assaillant » se rapporte peut-être au mode opératoire de l’assaut, dans l’esprit du ministre
        .
        En matière de terrorisme, on s’habitue à des modes opératoires qui deviennent des stéréotypes, comme par exemple l’enlèvement, l’assassinat ou l’attentat à la bombe, au point qu’on assimile le mode opératoire à l’acte terroriste lui-même, en oubliant qu’un acte terroriste se définit en soi et peut correspondre à une grande variété de modes opératoires, dont l’assaut armé.
        .
        Je ne pense pas que le ministre ait eu l’intention de recourir à un euphémisme. Pour aller dans le sens de cette interprétation, on peut relever qu’il emploie également le terme de « commandos » et n’hésite pas non plus à qualifier les personnes dont il parle de « terroristes potentiels » (au sens où il s’agit d’agents dormants qui se sont infiltrés dans la société allemande mais ne sont pas encore passés à l’acte).
        .
        Il faudrait donc lire les propos du ministre pour ce qu’ils veulent dire: il y a en Allemagne environ 520 combattants armés prêts à mener des assauts, et 360 autres personnes avec lesquelles ces « assaillants potentiels » sont en lien.
        .
        Ces combattants armés relèvent, selon le ministre, de deux catégories:
        – le loup solitaire fanatique
        – le membre d’un commando infiltré
        .
        Vu sous cet angle, le nombre d’assaillants (520) n’est pas faible. Il place même le niveau de la menace au top (on est bien d’accord? S’il y avait 520 commandos armés en France, vous mettriez où la menace? Au dessus des incendies de forêt, par exemple, ou en dessous?).
        .
        Le lecteur français, qui a le soupçon facile, pourrait voir dans ce genre de déclarations une manifestation de la langue de bois, mais à bien y réfléchir, le ministre met les pieds dans le plat, à la façon allemande, c’est-à-dire en posant le problème sans fard. Un cerveau français est-il encore capable de comprendre cette approche? Vu les coms, on peut en douter: même quand vous dites un truc franchement à un Français, il va soupçonner l’embrouille et croire qu’on l’enfume et du coup, il n’est pas attentif à ce qui est dit. Il reste dans son complexe parano victimaire, sans intégrer l’info qui lui est donnée. Donc, pour que ça rentre, on est obliger de taper fort, c’est-à-dire faire du bourrage de crâne, ce qui réalimente la parano et autorenforce le cerveau français dans son incapacité à comprendre ce qui se passe.
        .
        L’autre point de complexité psychique, avec le cerveau français, c’est le déni: les Français pratiquent le déni, mais quand ils en sortent, ils ne se reprochent pas d’y être restés trop longtemps, ils reprochent aux autres de les y avoir maintenus. Pas folle la guêpe, c’est la fotozôtres, évidemment.
        .
        Enfin le Français ressasse: il mâchouille ses obsessions comme une vieille chique, sans avaler ni recracher. Il ne sait pas tourner la page et a donc du mal à voir ce qui est nouveau ou pas.
        .
        Il n’est donc pas facile de communiquer avec un Français en matière de terrorisme et il serait assez intéressant de voir de quelle façon les Allemands s’y prennent.
        .
        Si on fait une rapide comparaison entre les deux styles de communication, comme nous y invite l’article de notre hôte, on voit que Valls donne immédiatement dans la dramatisation, contrairement au ministre allemand qui tient un discours plus technique (centré sur le mode opératoire, l’assaut, et les deux catégories de menaces identifiées). C’est brut de décoffr’.
        .
        D’autre part, si les deux ministres donnent des chiffres, ce qui semble un point de passage obligé du discours, ceux du ministre allemand se réfèrent à des qualifications plus précises: 520 assaillants potentiels +360 personnes en lien. Bon, ça fout les jetons, mais la menace est évaluée. Alors que côté français c’est moins lisible:
        – 700 jihadistes en Irak et Syrie
        – 1350 mis en examen, dont 293 en détention
        – 15.000 fichés S pour processus de radicalisation
        .
        Mais cette avalanche de chiffre ne renseigne pas sur le nombre de bonhommes qui vont prendre une kalach et rafaler dans la foule. Elle est donc anxiogène. Du coup nos p’tits gars de la franchouille se mettent à baliser et quand un franchouillard balise, ben forcément c’est les étrangers qui trinquent. C’est du garanti sur facture.
        .
        Enfin, sur le positionnement des deux ministres par rapport à la nouveauté, on voit que la prise de conscience de la nouveauté du phénomène est instantanée du côté allemand, alors que du côté français, Valls inscrit son discours dans le continuum de la menace maximale, alors que, précisément, la dernière affaire en date contient une dose de nouveauté (implication de femmes dans l’action terroriste elle-même).
        .
        Pour conclure, je ne crois pas qu’il s’agisse d’une erreur de traduction (sous toute réserve toutefois, mon allemand est défaillant); Je penche plutôt en faveur d’une réelle différence culturelle dans les approches.

      • Pythagore dit :

        ils auraient pu dire ; « des déséquilibrés »
        les Français sont habitués à ce terme

        • Robert dit :

          Pythagore,
          Les plus curieux sont surtout habitués à traduire ce terme de déséquilibré.
          Il y a souvent plus à traduire qu’à lire dans l’information qu’on nous offre.

    • Robert dit :

      Nomaisdisdonc,
      Sans connaître les motivations des autorités allemandes, elles sont bien obligés de prendre acte d’une réalité que tous les allemands ont sous les yeux, le passage à l’acte toujours plus fréquent d’immigrés musulmans récents faisant partie de la marée humaine qui envahit l’Europe depuis des mois.
      En donnant une fourchette somme toute assez basse, et à mon goût trop ronde, l’Etat allemand fait celui qui sait et qui agit. Sans pour autant contredire la chancelière qui crie sur tous les toits que ces immigrés sont formidables et nécessaire à l’Europe et que ceux qui s’opposent à leur accueil inconditionnel sont des salauds, pour résumer l’idée.
      Ce qui fait que le gouvernement peut prétendre savoir ou est le danger faire le nécessaire tout en continuant sa politique criminelle qui conduit directement à ce danger.
      Dans la même veine, Valls vient d’affirmer que le chiffre des radicalisés tourne autour de 15000 en France et Cazeneuve que les services sous ses ordres déjouent des tentatives d’attentats tous les jours, alors que pendant le même temps l’incohérence de ce gouvernement face à l’islam et aux islamistes est de plus en plus criante.
      On pourrait parler de contre feu, c’est mon impression.

      • Françoise dit :

        Le gouvernement Valls vis à vis de l’aspiration des mahométans en France et du combat de l’Islam rigoriste représente le pompier piromane. Il n’a effectivement pas le choix après avoir décidé de gouverner une France embrassant cette croyance.
        Je n’écrit pas que les mahométans sont intrinsèquement mauvais, mais que les principaux soutiens à l’Islam rigoriste appartiennent nécéssairement aux 5%, 1%, 0,1%, 0,01% ou 0,001% des mahométans. Il suffit de comparer la lutte contre le terrorisme en France et en Islande pour le comprendre.

    • DRAILLET dit :

      C’est peu

      • Pythagore dit :

        oui
        Quand Lénine a été viré de Russie, il s’est camouflé en Suisse avec sa suite de nihilistes; on dit qu’ils n’étaient pas plus de 300 à mettre en place la future révolution dans ses moindres détails ( de la composition des soviets à la propagande et la manière de torturer des »bourjouyes » ou autres officiers)
        quand on voit les 150 millions de morts du communisme, ça donne une petite idée de la suite…..
        mais entre nous, qui viendra s’opposer à ce processus??? Et qui voit ce danger??????

        • Robert dit :

          Lénine n’était pas nihiliste, mais social démocrate.
          Bolchevik veut dire fraction majoritaire du parti ouvrier social démocrate par opposition aux mencheviks qui sont la fraction minoritaire du parti ouvrier social démocrate.
          Les nihilistes prônent le terrorisme et une conception radicale de la révolution, sans aucune concession possible.
          Le bolchévisme prône la lutte des classes. Ce qui n’a pas empêché les bolchéviques de massacrer tous les autres révolutionnaires y compris les menchevik et anarchistes une fois arrivé au pouvoir.

          • Pythagore dit :

            Merci Robert de votre juste intervention
            ceci dit j’englobe par « nihilistes » – mauvais raccourci c’est vrai – (terme dont on trouve la source dans la Russie du XIXe par Tourgueniev sur le plan littéraire et Bakounine sur le plan politique) ceux qui œuvré tant au sein de groupes comme Narodnaia volia ou zemlia y volia dont Tkatchev ou Netchaev ont été les grands inspirateurs ( Que Faire?).
            Le bolchévisme est né d’une scission qui marquera une lutte à mort entre effectivement les majoritaires ( bolchoie) et les minoritaires dont Trotzky ( au départ avec Lénine mais qui ralliera les menchéviks) et Martov seront les meneurs.
            Staline poursuivra dans sa haine hors du commun l’élimination de ces « réfractaires » du 2e Congrès en faisant tuer Trotzky en 1940 à Mexico par un agent du NKVD Ramon Mercader si mes souvenirs sont bons

          • Robert dit :

            Pour une fois, Staline a fait une bonne oeuvre en faisant tuer Trotsky qui se disait capable de tuer 90% des russes pour faire gagner la révolution, a instauré le système des otages et l’endoctrinement des enfants, avant les fascistes et les nationaux-socialistes.
            Trotskiste est un gros mot, une insulte.

    • chill dit :

      allons qui peut croire à ces chiffres ? d’ailleurs votre intuition vous titille et provoque en vous un inconfort intellectuel bien naturel ; nous savons tous à quel point la situation est dantesque et nous subodorons que le nombre de radicaux ou d’assaillants potentiels est bien plus élevé dans la réalité que ce que nous en disent les oligarques français ou teutons. Il ne faut pas non plus que les bombes humaines de daesh nous fassent oublier l’islamisation silencieuse et très virulente de notre pays dont les dirigeants politiques nous expliquent vouloir créer un précédent en favorisant l’émergence d’un islam de France , alors que toute personne censée, admettra que l’idéologie politico religieuse en question ne peut être modifiée et surtout pas par des occidentaux..

    • Thaurac dit :

      Exact pour votre remarque, et j’ajouterais que l’on peine à dire « terrorisme islamiste »
      Déséquilibré, radicalisés, là pas de problème, mais appeler un chat, un chat, c’est difficile pour notre classe politique européenne, cela friserait le constat d’échec du tout assimilable et vite!

    • Thaurac dit :

      Hormis les hommes mariés avec femmes et enfants style afghan et encore.., les autres , mineurs isolés, hommes seuls, tout ça retour maison!
      Les migrants économiques ont pris le wagon des syriens libyens, l’afrique noire , le maroc, l’algérie aussi, regarder les ethnies qui débarquent.

    • Stalker dit :

      bien sur que le chiffres est faible, PARTOUT en Europe, tout comme en France, un terroriste sur deux n’étaient pas suspecté de pouvoir commettre des actes terroristes par les renseignements et force de l’ordre. DONC, à minima, il faut multiplier par deux tous les chiffres !!!

  3. Logos dit :

    Face à cette menace, il y a une question théorique qu’il faut oser poser, et débattre : doit on attendre qu’il y ait un « commencement d exécution » pour agir et éliminer physiquement – par de l’emprisonnement/expulsion soit par une mise à mort – les « assaillants »(quelle pudeur), ou peut on agir de manière préventive, quitte a commettre de temps en temps une erreur?
    Qui osera en parler et décider? … pas nos politiques qui n’ont de cesse de se revendiquer des « principes fondateurs de la République » cad les droits de l’homme version bobo tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (mais alors que fichent les noms de Turreau et d’Amey sur l’arc de triomphe)?! bon, voilà, on a la réponse, c est inenvisageable…
    Alors? qui? quelques personnes qui en auraient assez de tout cela et qui prendraient à leur charge le début d’une réaction visant les symboles d’un radicalisme islamiste qu’on ne tolère plus? mais si ce ou ces personnes sont peu nombreuses, ce seront vite des criminels puis des « terroristes » eux aussi. Et si une centaines de personnes ou plus se bougent, là, on ira vers une sorte de libanisation de la société Française. Pas de la « nation » française, elle fait partie du passé pour moi, car cette notion suppose soit une unité de « langue, religion, culture, histoire, voire les origines ethniques » (cf J FICHTE), soit selon nos philosophes française du 18ème une vraie volonté du « vivre ensemble » (allez dans les cités/quartiers et écoutez la belle volonté de vivre ensemble…).
    Bref, sans être foncièrement pessimiste, c est pas gagné !

    • batgames dit :

      on a des politiciens dans la posture type daladier et Chamberlain concernant la position face à Hitler …les mêms bons à rien se sont renouveller ,on a besoin de nouveaux Churchill ,des De gaule ,des Roosevelt ,et pas des Chique molle comme la Clinton qui s’excuze aux militants de Donald Trump ,pas des hollande qui se balade en scooter et qui aurait dû rester à lire les livres de la collection Arlequins ,et pas de Merkel qui aurait dû rester à sa popotte et ses carreaux

      • Wolf pack dit :

        Que dire devant autant d’inepties pitoyables, vous faites bien partie de la base capable de voter Trump sans savoir qui est qui et le pourquoi du comment, le danger vient aussi de pauvres types commes vous…des abrutis qui vont exciter d’autres abrutis islamistes et terroristes
        La haine entraînant la haine je vois mal comment et quand cette guerre peut s’arrêter.

    • Thaurac dit :

      Hormis le problème légal, les dégager permet de se sentir en sécurité le plus rapidement.

    • tschok dit :

      @ Logos,
      .
      En France, les infractions pénales qui répriment le terrorisme n’exigent pas le flagrant délit, ni même un commencement d’exécution: c’est la fameuse association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste de l’article 421-2-1 du code pénal.
      .
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006418432&cidTexte=LEGITEXT000006070719
      .
      Cette incrimination résulte d’un loi de 1996, c’est dire qu’on ne se pose plus le problème du commencement d’exécution depuis longtemps: il suffit de participer à une entreprise terroriste. L’entreprise terroriste existe dès qu’il y a un acte préparatoire en vu de commettre un acte terroriste.
      .
      Enfin, l’entreprise terroriste pouvant être individuelle, il a été créé en 2014 un nouveau délit qui complète le dispositif pour intégrer le fameux « loup solitaire »:
      .
      http://www.leparisien.fr/international/la-france-cree-le-delit-d-entreprise-individuelle-terroriste-18-09-2014-4144751.php
      .
      Et pour compléter votre information, un topo sur la matière, par le Sénat:
      .
      http://www.senat.fr/rap/l12-035/l12-0353.html
      .
      Franchement, côté loi, ni les magistrats du parquet, ni les magistrats du siège, ni les enquêteurs ne se plaignent d’un vide juridique. L’arsenal est au point. Cela dit il est en constante évolution et doit s’adapter à ce qui est périphérique au terrorisme, par exemple le recours à une messagerie cryptée ou l’emploi d’un smartphone protégé.
      .
      Mais, en tout cas, vous pouvez être rassuré sur votre crainte principale: les débats philosophiques sur le commencement d’exécution sont derrière nous depuis 30 piges. La lâcheté de nos gouvernants, les droit-de-l’hommistes, toussa, vous pouvez remballez et nous les resservir pour votre prochain sujet de mécontentement. La hausse du prix du fioul, peut-être?

      • Logos dit :

        Merci pour votre intervention sur ma ptite question. C est documenté et me permets de dire « ha ben ok, je n’étais pas à jour de ce sujet ». Je reste cependant perplexe quant à votre conclusion… qu’ai je bien pu toucher chez vous de si sensible pour lire de choses…

        • tschok dit :

          Je vous en prie.
          .
          Oh non, vous n’avez rien touché de sensible. Votre intervention comportait seulement le couplet classique sur l’angélisme, la lâcheté des gens qui nous gouvernent, les bobos, etc.
          .
          Ce genre de couplet est aujourd’hui un « standard » de la réflexion sur Internet lorsqu’un locuteur construit son commentaire en se posant comme quelqu’un qui ose affronter un problème en regardant la réalité en face, par opposition à une société « boboisée » qui vivrait dans l’illusion ou l’angélisme, ou le politiquement correct, etc.
          .
          Et, souvent ce locuteur n’est lui-même pas du tout au courant de la réalité des choses…
          .
          Donc, en me moquant légèrement de vous, je voulais néanmoins vous rassurer sur la question que vous souleviez: oui, la société française a pris la décision de réprimer l’acte terroriste dès l’acte préparatoire et non le commencement d’exécution, ou la tentative avancée ou le flagrant délit.
          .
          Elle a pris cette décision parce qu’elle est confrontée depuis environ 30 ans à un terrorisme, notamment islamiste, dont les modes opératoires se sont sophistiqués, alors que, parallèlement, les moyens du renseignement permettaient d’agir avant la consommation de l’infraction.
          .
          Ce qui nous pose problème aujourd’hui, c’est l’inverse: comme le système est Minority Report (vous pouvez interpeler le terroriste avant la consommation de l’infraction, même sans commencement d’exécution) vous en arrivez à juger des gens qui, concrètement, n’ont rien fait. Ils allaient faire, du moins probablement, mais ils n’ont rien fait.
          .
          Donc on est passé dans un au-delà du problème que vous posiez. Le critère de culpabilité est la dangerosité, plus le fait commis. C’est donc un basculement du droit pénal: avant le justiciable était puni parce qu’il avait fait quelque chose de répréhensible, ou au moins l’avait tenté, dans un passé révolu ou proche. Maintenant, il est puni en fonction d’une dangerosité potentielle, non pas dans le présent, mais relativement à un avenir qui ne se produira pas, vu qu’il est arrêté avant.
          .
          C’est plus abstrait comme concept.
          .
          Pour l’instant ce système existe essentiellement pour les infractions liées au terrorisme, mais il a tendance à s’étendre à d’autres infractions, notamment en matière sexuelle.
          .
          Si on appliquait un tel système à la circulation routière, mettons, pas un Français n’aurait le droit de conduire, parce qu’on est tous potentiellement au moins des dangers publics. En effet, le simple fait d’acheter une bouteille d’alcool, par exemple, laisse croire qu’on pourrait conduire en état d’ivresse. Donc, il vaut mieux nous retirer le permis avant l’accident.
          .
          C’est donc un système particulièrement redoutable, raison pour laquelle les juristes estiment que notre arsenal antiterroriste est suffisant. A vrai dire, on ne voit pas vraiment comment on pourrait faire mieux, à moins d’explorer la science fiction: mettre au point un détecteur d’intention criminelle ou un système qui permettrait, comme dans Minority Report justement, de voir l’avenir.

          • Logos dit :

            Mais debattre de ces questions permet de faire avancer la réflexion des intervenants. Si la reponse penale est déjà a son maximum, ce que je comprends car il est dur de rester fidele au principe de légalité des delits et des peines (cf beccaria et montesquieu) tout en affirmant qu on incrimine toute attitude potentiellement dangereuse, nous sommes face à une alternative : 1/ accepter de laisser a l appréciation d un juge ou d une autorité administrative ce qui est répréhensible (et c est le retour aux lettres de cachet)
            2/ gonfler les effectifs des equipes chargées de pister et d arrêter les personnes potentiellement sensibles a la propagande islamiste ET inventer une manière de désintoxiquer ces personnes-si pas de solution desintox alors detention a vie (impossible delon les spécialistes du carcéral qui disent que cela rend ingerable les individus). Je n ose même pas evoquer le rétablissement de la peine de mort (indépendamment de la faisabilité vu les normes supra consti et internationales – la soluce etant de changer pour une 6eme rep qui permettrait de remettre à zéro les normes au moins supra consti. Ok trop technique pour etre développé ici).

            Voyez vous, on peut echanger sans animosité ni propos agressif meme sur un sujet difficile.

          • Wolf pack dit :

            Ou entamer une étude cérébrale sur chaque citoyen, repérer le cerveau psychotique ou déconnecté et le reprogrammer avec l’électricité. ….
            Cela me fait penser à une émission sur planète, the big history, présentée par morgan freeman, émission dédiée au nouvelles decouvertes sur le cerveau et sa relation aux autres.
            Lq technologie existe déjà, basée sur des IRM dernière génération, petscan, et l’étude de la relation entre le cerveau primitif, amygdales et autres glandes et le cerveau cognitif, le cortex cerebral…
            One repère déjà les zones de disfonctionnement présentant des dangers pour le propriétaire de l’organe et la société. ….
            Ex : Un cerveau en disfonctionnement sur telle glande peut entrainer une psychopathie grave pour peu que le cortex soit aussi lésé, incapable de venir en aide à son propriétaire devenu erratique dans son comportement.
            Une enfance maltraitée avec ce genre de lésion profonde donne un tueur psychopathe par ex…..on ne lui aura pas appris à gérer ses émotions ( les amygdales gèrent les émotions ) et on le lui aura pas appris à discerner le bien du mal pour vivre en société. … on aura un fou furieux en puissance…
            Le danger est qu’on risque de voir ces psychopathes et terroristes venir à la barre lors d’un procès et montrer l’imagerie médicale de leur cerveau, leur maladie donc, et comme ils savent qu’on ne met pas en taule des irresponsables, demanderont à être soignés hors du système pénitentiaire pour finalement ressortir rapidement avec autant de bugs cérébraux, pour continuer à commettre impunément leurs crimes.
            Ce detecteur d’intention criminelle existe donc et est un risque majeur s’il venait à être utilisé par des psychopathes criminels…
            L’avancée de la science étant ce qu’elle est, impossible à arrêter, il se peut que les tribunaux voient ce genre de demande de requalifications d’actes criminels volontaires en irresponsabilités criminelles pour échapper à la prison.
            Tel était le sens du message porté par cette émission.
            Minority report n’est plus de la science fiction

  4. Albatros 24 dit :

    Nous en France on en a sans doute 50 fois plus…
    Il y a 20 000 sympathisants de la cause chiffre quasi officiel à …beaucoup plus en réalité.
    Les lendemains vont déchanter pour nous en France quand Daesh sera vaincu et que tout ce petit monde de pélerins rentrera au « pays ».

    • nonmaisdisdonc dit :

      Possible, mais nous sommes de loin le pays qui accueillons sur notre sol le plus de musulmans, arabes etc..même si la communauté turc représente quelques millions d’individus (4/5 millions je crois ?)

  5. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    500? « La menace terroriste émerge désormais de commandos étrangers »….
    C’est 500 avec ou sans la logistique pour drones CIA à Rammstein, Monsieur de Maizière?

  6. jp74 dit :

    « (allez dans les cités/quartiers et écoutez la belle volonté de vivre ensemble…) »

    Nos décideurs ne peuvent ne pas être au courant, mais entre lâcheté et calculs, leur coeur balance.

    • Logos dit :

      A propos de lâcheté, l absence de légalisation du cannabis pour eviter une explosion des cités dont la fange vit (et vit bien) grace au trafic illegal… bref, les compromissions sont legions. Et cela quelque soit la couleur des elus.

      • Robert dit :

        Logos,
        Vous croyez sérieusement que légaliser le cannabis fera disparaître les trafics ?
        Vous êtes consommateur, peut-être ?
        Pour avoir vécu une adolescence difficile dans ce milieu, et à Amsterdam ou c’était légal, je peux vous assurer que la légalité de la consommations ne troublait que peu les trafiquants. Toutes les drogues, LSD, cocaïne, héroïne, circulaient discrètement dans les coffee-shops. La Hollande commence à comprendre son erreur, après de successives remises en cause de la légalisation, mais c’est trop tard. Malgré les statistiques, la drogue ne diminue pas et les trafiquants et racailles se sont très vite adaptés.
        Le monde de la drogue, légal ou pas y compris le cannabis, est un monde de misère et de mensonge, mais aussi de grande violence. En légalisant, vous déplacerez simplement le problème en changeant de produits ou autre.
        Le problème, ce sont les territoires entiers abandonnés ou l’immigration massive inassimilable fait sa loi. Dealers et islamistes se partagent le terrain.
        Tant qu’une reprise, policière ou militaire, de ces territoires n’est pas entreprise, tout le reste est cosmétique.
        Et je glisse sur les dangers pour la santé physique et mentale du cannabis.

    • Wolf pack dit :

      Et nous, on les a colonisés de force, évangélisés bien sagement sans leur demander, on les a fait venir pour faire le sale boulot et ensuite on leur a craché dessus, comment voulez vous qu’ils nous aiment, leurs enfants sont mis de côté, dans le fossé et ne se sentent pas français, donc ce qui devait arriver qrrive. Cela ne justifie rien, mais nos fautes première nous reviennent en pleine gueule, et les vieux de 70 ans et plus aujourd’hui en ont évidemment bien profité, pour venir maintenant cracher sur tout le’monde, jeunes, arabes, musulmans etc…….athées, agnostiques, homo……. le vieux est devenue une espèce à part, perclue de haine, aigrie, incapable de comprendre ses propres erreurs… souvent ultra conservateurs, c’est une règle generale mais heureusement que certains s’élèvent au dessus du lot.

      • Logos dit :

        non, je ne peux pas êre d accord avec cela. J ai personnellement connu plein de gens qui ont eux aussi été « colonisés », avec l interdiction de parler leur langue à l école (la punition étant de porter un sabot de bois au cou), avec une pauvreté difficile à imaginer dans les maisons mais une grande fierté et une force de caractère ont permis à ces gens de devenir d exemplaires membres de la communauté française. et cela date des années 40/50. Pour ceux qui ne connaissent pas, voir le documentaire sur « saint demet » Donc, les discours gauchissant auto-culpabilisant sur les pov-colonisés-venus-vider-les poubelles-aux français à qui on doit tout, NON.
        A la base, ces gens ont un problème de culture, mais aussi d’acculturation, et tant qu’à faire de gestion des frustrations – les enfants mâles dans la culture musulmane étant de petit dieux à qui on doit tout passer. Et certes, l intégration n est pas aisée en ces périodes de crises économiques (depuis les années 90, on en a une belle tous les 3-4 ans). Cependant, s intégrer suppose une volonté de la personne, de se fondre dans la masse, de se faire petit, de ravaler son orgueil pour accepter des gauloiserie, puis doucement être reconnu pour ses qualités pour au final être totalement accepté. mais là…. et je veux mon ramadan, et je dis pas bonjour aux dames, et je mange pas à la cantine/mess comme tout le monde… dire qu’il y a encore des gens pour nous sortir des monstruosité comme « c est la faute aux colons »… ces pays sont AUTONOMES depuis les années 60 !! plus de 50 ans! faut remettre les logiciels à jour et accepter la réalité = certaines cultures ont des aspects archaïques qui rendent l’intégration de certains impossible dans une vie occidentale. ça, c est du fait basique.

        • Robert dit :

          Logos,
          Vous êtes breton ?

          • Zayus dit :

            ou alsacien, auvergnat, savoyard, flamand, gascon, corse, vendéen, basque, normand, provençal, lorrain etc…

        • Zayus dit :

          @Logos:
          .
          Juste une précision: la violence relative des enseignants des 3e et 4e républiques face réprimant l’usage de langues, dialectes et patois reste une réalité à l’échelle de toute la France notamment rurale.
          .
          La qualification de pouvoir colonial n’est donc pas appropriée quand il s’agit plutôt d’un pouvoir jacobin lui-même perfectionnement « égalitaire » du pouvoir centralisé institué par la monarchie absolue de l’Ancien Régime.

          • Robert dit :

            Zayus,
            Vous dites
            « un pouvoir jacobin lui-même perfectionnement « égalitaire » du pouvoir centralisé institué par la monarchie absolue de l’Ancien Régime. »
            Savoureux !
            Bouleversement totalitaire serait mieux adapté.
            Les droits provinciaux, les corporations, vous connaissez ?
            La révolution française a supprimé tout cela par la terreur et le sang. Il faudra près de cent ans pour voir naître des syndicats, non plus par corps de métier et dans un esprit de fraternité, mais pervertis par la lutte des classes. En attendant, ce seront les catholiques légitimistes qui s’opposeront, souvent seuls, aux abus du patronat industriel naissant.
            Interdire ce qui s’oppose à l’Etat tout puissant et permet au peuple de s’associer par lui-même sans avoir recours à cet Etat. La république c’est l’Etat providence tout puissant face à l’individu seul.
            L’égalité républicaine devrait se traduire par nivellement par le bas pour un contrôle par le haut, obligation à l’égalité arbitraire, déconnectée de la réalité naturelle, et non pas justice et équité pour tous.
            La centralisation de l’ancien régime était très loin du centralisme jacobin, très loin.

        • Wolf pack dit :

          Ai je dit qu’on leur devait tout ?
          Non, c’est aussi un constat, les faits sont là et têtus.
          D’autre part je ne vois aucun rapport avec le fait politique gauche droite, l’immigration a commencé quand les 30 glorieuses ont commencé, dès les années 50 60, la droite gouvernait déjà, et ces immigrés ont eux aussi participé au développement du pays, que vous le vouliez ou non.
          La grande majorité des musulmans de ce pays est intégrée et hormis le droit de pratiquer leur religion de manière non ostentatoire participe toujours au développement du pays.
          Maintenant qu’il y ait des extrémistes religieux, c’était et c’est toujours un risque, les chrétiens ont commis les mêmes atrocités dans leur histoire, envers eux mêmes et envers les autres religions, ne pas le reconnaître est une faute , les mémoires perdurent à travers les siècles et font le lit des terreurs et des terroristes.
          Continuez à rejeter , vous serez, nous serons rejetés, et cela ne fait qud commencer, vous n’avez pas encore vu le’pire, vous mourrez avant sans doute, mais vos enfants et petits enfants le verront et ils auront bien des repproches à nous faire.
          Je ne victimise personne, c’est à eux de s’adapter, ils le font plus ou moins vite mais à force de leur réclamer en permanence d’avoir les mains propres je comprends qu’ils en aient assez, même ceux nés en France, français comme vous..et moi…vous même si on vous demande trop de ceci ou de cela, des impôts par ex. je suis sûr que vous criez aussi.
          Pour vivre ensemble, en communauté unique, chacun doit y mettre du sien. Je n’ai pas cette haine de l’arabe musulman pour le plaisir de haïr, je haïs le terroriste qu’il soit islamiste, d’action directe, basque, corse, et
          même breton, et je n’aime pas les extrémistes français qui poussent au crime.

      • Thaurac dit :

        Encore et toujours victimisation.
        On a mis le bordel en Indochine, les usa aussi les viets parlent français ultra correct en 3 mois, bossent légalement et ne créent pas de problème récurrent.
        Il n’y a pas de secrets, problème avec pays magrébins, et africains qui se sont islamisés;
        Le contraire c’est jouer à l’aveugle.
        Prend l’exemple de pays nordiques, depuis l’arrivée de ces chances, la criminalité a explosé et pourtant la suéde n’a pas envahi l’algérie ou autre.
        C’est quasiment atavique,un point c’est tout

        • Wolf pack dit :

          Putain thaurac tu ne comprends rien à rien ou quoi ? Tu le fais exprès. Je ne victimise personne, c’est un constat je le répète et leur cracher à la gueule ne ferq qu’exacerber le problème, ce problème est à régler en amont aussi, entre nations et religionw, ce n’a jamais été fait, on s’est contenté depuis toujours de gérer et non de construire de meilleures relations.
          Le crime est partout, pas uniquement dans l’islam dont vous faites le bouc émissaire et en même temps vous jouez la partition des criminels islamistes qui se frottent les mains de vous lire et entendre.
          Il faut être un taré fini pour ne pas comprendre que l’extrémisme pratiqué envers eux entraîne un autre extrémisme pire même chez certains, on le voit, de leur part.
          Nous aurions dû les accepter comme la dignité le commandait, ils n’auraient pas été tentés d’écouter les sirènes salafistes pour certains et commettre l’irréparable, quand on ne se sent pas rejeté on se sent protègé, c’est valable pour toute forme d’action, un handicapé blanc et chrétien qui se sent rejeté par ses paires en raison de son handicap ne se sent plus protégé et a de quoi faire valoir ses récriminations , un musulman sur qui vous crachez alors qu’il ne fait rien de répréhensible se sent aussi en danger… point barre.
          A croire aue certains ici n’ont pluz aucune once d’humanité en eux….
          Il ne s’agit pas de les materner, il s’agit de laisser vivre les musulmans qui ne font de mal à personne.

  7. Chasseur dit :

    « Assaillants potentiels » est une traduction journalistique un peu hasardeuse du mot allemand « Gefährder ». Un « Gefährder » ça correspondrait en France à un « Fiché S » chez qui on a déjà détecté des signes concrets de volonté de passage à l’acte (par ex. un voyage en Syrie, l’achat d’armes, la location de planques en banlieue, etc).

    • tschok dit :

      @ Chasseur,
      .
      Vous avez été plus courageux que moi, vous avez fait la recherche linguistique!
      .
      Mais Google vous contredit partiellement: il traduit effectivement « Gefährder » par « assaillant », mais aussi par « fauteur de trouble »s ou « instigateur », selon le contexte.
      .
      Le mot semble poser des problèmes aux Allemands eux-mêmes puisqu’un article de Die Welt pose clairement la question: Was ist un Gefährder?
      .
      http://investigativ.welt.de/2015/11/22/was-ist-ein-gefaehrder/
      .
      Heureusement, une définition juridique vient au secours du linguiste. On la retrouve, pour les distingués germanophones, dans un article wiki consacré au sujet:
      .
      https://de.wikipedia.org/wiki/Gef%C3%A4hrder
      .
      Pour ce que j’en comprends, le champ sémantique du mot est assez vaste. Le sens racine est une menace potentielle: le « Gefährder » représente un danger potentiel au sens où il est une personne contre laquelle il n’existe aucune indication concrète qu’elle planifie de commettre un crime, mais dont on peut raisonnablement penser, en raison de certains faits, qu’elle est engagée dans un processus qui la conduira à commettre un crime ou à participer à la commission d »un crime dans un avenir indéterminé, mais suffisamment proche pour qu’on s’en inquiète et qu’on prenne des mesures de police, en particulier des écoutes téléphoniques, puisque l’article 100 du code de procédure pénale allemand auquel il est fait référence traite de ce sujet.
      .
      En France, cela recoupe donc effectivement le fiché S.

      Mais, selon l’usage que fait le locuteur du mot, notamment le ministre de l’intérieur Hans Peter Friedrich en 2011, il semblerait que soient également visées les personnes qui sont engagées dans les actes préparatoires de l’acte terroriste, donc qui relèveraient franchement d’une mise en examen au sens du droit français.
      .
      D’ailleurs, Reverso donne des exemples où le mot est traduit par « terroriste ».
      .
      En France, l’acte terroriste peut être réprimé dès l’acte préparatoire (acheter du ruban adhésif pour assembler une bombe) et pas le commencement d’exécution (assembler la bombe). Le droit français est Minority Report, sur ce plan. On a franchi ce cap il y a longtemps, donc pour nous il suffit d’acheter du ruban adhésif pour être un terroriste, ou un terroriste potentiel et fiché comme tel. En Allemagne, je ne sais pas où ils en sont et on peut supposer que le mot Gefährder puisse être au centre d’un débat sur le niveau du curseur qui, chez nous, est devenu has been. Nos critères de suspicion sont tels que les services se retrouvent avec 15.000 personnes fichées S à gérer, soit plus que les effectifs. Peut-être que les Allemands se disent qu’il ne faut pas mettre le curseur trop bas, ce qui augmente mécaniquement le nombre de suspects et alimente les craintes d’invasion?

    • Wolf pack dit :

      Gefähr, danger
      Gefährlich, dangereux
      Notion de danger dans Gefährder, ein Gefährder est une personne qui met en danger qqchose ou qqu’un
      Mais le rapport avec fiché S n’est pas avéré. Pas d’extrapolation.

  8. wrecker47 dit :

    Parmi ces 500″ candidats aux 72 Vierges « combien ne sont que des déserteurs ,qui ont compris que le jeu n’en valait pas la chandelle !…Les 4/5 sont des êtres asociaux sortis tout droit de taule ou des quartiers Turcs et Africains de France et d’Allemagne ,dont le niveau mental est plus proche du mongolien moyen ,que de celui d’ êtres dits normaux !
    Tous ces arriêrés religieux ne sont pas tous des guerriers accomplis ni des Rambos !Leur efficacité n’est pas démontrée et leur concertation proche de zéro! Sans chefs ni matériels ,peu efficaces, sans réseau de soutien qui sont régulièrement harponnés , leur durée de nuisance est réduite face aux moyens gigantesques qui ont été mis en place,dans un milieu qui n’est pas le leur , et, des forces de police et militaires sur les dents qui ont ouverts en grand tous leurs réseaux de renseignement !
    La population Allemande et Française motivées sont les meilleurs agents de renseignement!

    Parmi ces 500 traitres – déserteurs pour la plupart , criminels de droit commun ou de guerre ,ils n’ont que deux choix :se planquer et se refaire une virginité ou crever au fond d’une taule ou dans un coin de rue !
    La lutte contre ces hyènes va durer le temps qu’il faudra …Mais n’ayant plus de bases arrières ils sont en fâcheuse posture!

  9. gégétto dit :

    d après le ministre de l intérieur Allemand: « les commandos s introduisent clandestinement » Là je suis obligé de pouffer même si le cœur n y est pas…..donc les migrants sont des clandestins….C est enfin dit…

    • wrecker47 dit :

      Il semble que ce soit une femme qui est ministre de l’intérieur ?…ou de la Défense Allemande !Peu importe je pense que l’alerte est un peu exagérée!…

  10. Kinowa dit :

    S’il est vrai ? que, dans l’affaire des bouteilles de gaz visant la gare de Lyon à Paris, la police a mis plus de deux heures à intervenir, il y a du souci à se faire sur sa capacité opérationnelle. Et sur notre protection. Vraiment, la France se barre en c…….

  11. Thaurac dit :

    Les doux rêveurs de la gauche liberale (libérée, libertine?) de suède, commencent à se réveiller ( sachant qu’en suède il est interdit de donner la couleur de peau d’un assaillant..)
    http://www.valeursactuelles.com/suede-reaction-du-gouvernement-apres-de-nombreux-viols-commis-par-des-migrants-63286

    • Wolf pack dit :

      Pouffez pouffez
      Ils entrent « clandestinement « sous de fausses identités, se mêlant aux migrants fuyant la guerre qui sont en ehhh thaurac faut pas pousser les insultes trop loin, libertine n’a rien à voir avec le sujet, brave extrémiste ?
      La droite aussi malsaine et débile, sans parler de la marine la pine , nous a bien plongés dans la merde, depuis des decennies. Le chacun pour soi nous a mené devant le mur.
      A moins de tous des tuer, les gazer, les exterminer, les migrants du sud viendront, viennent déjà, le migrations climatiques, les migrations dues aux guerres, aux genocides…
      Rien ne les arrêtera, esseyons de gérer au mieux, les incantations seront inutiles, cela ne me plaît pas non plus, mais c’est comme ça. A moins que thaurac et les siens mettent en service leurs sulfateuses gros calibres pour tous les oxires ?
      Les conneries ont été faites depuis le début, par la droite, la gauche, et inversement puisque pendant 70 ans cela n’a été que gauche droite gauche droite grâce à des bonshommes comme vous.
      Tout le monde s’est bien engraissé de cette situation.. non ? Sur le dos de qui ? Ça aussi c’est un constat bien réel , un fait réel avec une vie largement au dessus de nos moyens non ?
      Ça ne plaît pas de se l’entendre dire, pourtant c’est la vérité.
      L’Afrique pillée par les uns et les autres, le moyen orient ravagé par les dictatures comme en Afrique d’ailleurs, mis en coupe réglée pour le bonheur occidental, c’est la vérité, les guerres dont on se fout royalement pour découvrir que des humains crèvent et viennent chez nous pour vivre un peu de cette paix occidentale, européenne puisque l’Europe est la plus proche géographiquement.
      Moi non plus je ne suis pas enthousiaste à l’idée qu’ils viennent en masse, mais si nous avions été réglos avec eux, si nous avions éliminés leurs dictatures au lieu de les soutenir pour jouer à l’idéologue savant, nous n’en serions peut être pas là, et si et si avec des si mais en réfléchissant tout se tient, guerres, c,imat, conditions humaine, guerre, paix.
      Nous sommes tous sur le même bateau thaurac pour le meilleur comme piur le pire, à nous de gérer humainement pour couper l’herbe sous le pied des bouffons de terroristes et de populistes.

      • Wolf pack dit :

        Excusez les deux premieres phase étaient adressées à un autre
        Ça commence à ehhh thaurac vous ….

  12. tintouin dit :

    Les chiifres de Valls sortis ce week-end sont aussi intéressants.
    15 000 islamistes radicalisés en France = qui potentiellement peuvent passer à l’acte terroriste= doivent faire l’objet d’un « suivi rapproché » de la part de la DGSI = filatures et écoutes pour chacun des 15000 terroristes potentiels (suivi rapproché si on est vraiment en guerre et qu’on veut se donner les moyens de les contrer et de gagner cette guerre, hein on est d’accord?)

    En prenant le postulat avancé par les services eux-mêmes, selon lequel il faut mobiliser une dizaines d’agents par individu surveillé, on peut donc partir sur une hypothèse d’un effectif requis total de 15000 x 10 = 150 000 agents! Rien que pour surveille rla mouvance terroriste islamiste. On ne parle même pas des autres missions de la DGSI !

    Je vois 3 possibilités qui s’offrent à nous:

    1 – recruter massivement des agents pour tendre vers cet effectif théorique de 150000 agents: coûts faramineux de formation et de rémunération, sans compter les délais de formation et de montée en puissance opérationnelle. Irréaliste ,sauf à considérer que c’est l’effort de guerre à fournir pour gagner

    2- A défaut de pouvoir les surveiller tous, ces 15000 islamistes radicalisés sont en tout cas identifiés et fichés S, puisque les chiffres sont donnés par le 1er ministre. Solution proposée par N.Sarkozy de modifier le droit français, pour pouvoir les placer en rétention (administrative, judiciaire… peu importe pourvu qu’on les neutralise avant passage à l’acte). Coût de mise en rétention de ces 15 000 individus tout de même à estimer.

    3- accepter le fait qu’on ne pourra pas surveiller les 15 000 islamistes radicalisés, et que donc on ne pourra pas prévenir tous les passages à l’acte terroriste. C’est le mode pompier actuellement choisi par le gouvernement (un peu de préventif, un peu de réactif), accompagné d’une communication vers la population pour tenter de la rassurer (maintien de sentinelle etc…). Solution très insatisfaisante, d’autant qu’avec les prochains attentats (ils vont venir, au rythme des tentatives actuelles) et l’approche des élections de 2017, on prend le risque d’une « radicalisation » de l’opinion publique et d’un basculement électoral vers les extrêmes, sans parler des actes violents qui pourraient venir envers les musulmans sans aucune discrimination. Avec le risque d’engrenage et d’insurrection dans le pays.

    • tschok dit :

      @ Tintouin
      .
      Le problème du fichier S, c’est que c’est le placard au fond du couloir ou vous mettez tout le merdier. Donc vous y trouvez de tout, du dangereux comme du pas dangereux.
      .
      Interner les fichés S est problématique d’abord de ce point de vue-là: comme le fiché S peut-être aussi bien votre belle-sœur qu’un émir du terrorisme qui attend son heure, ou un imam un peu trop rigoriste, ou le prochain cintré qui va faire 86 morts avec un camion (il n’était d’ailleurs pas fiché S) en réalité, la décision à prendre est assez moche. Il s’agit ni plus ni moins de priver de liberté des gens en raison de leur appartenance réelle ou supposée à un groupe religieux, en l’espèce l’islam, et sur un critère assez pifométrique: l’idée qu’on se fait du danger potentiel qu’ils représentent.
      .
      Dans le fond, c’est assez subjectif, bien qu’on puisse enrober le processus dans un habillage juridique qui permette de sauver les apparences (le fameux « cadre républicain »).
      .
      On peut observer qu’il n’y a pas de doléance des services antiterroristes demandant l’internement des fichés S. Pour le dire crument, ceux qui veulent foutre les Arabes en camp de concentration, ce ne sont pas les flics, mais nos hommes politiques. Rien que ça devrait nous mettre la puce à l’oreille.
      .
      Il faut dire qu’ils ont vendu à l’opinion publique le fichier S comme LA solution au problème. L’arme ultime contre le terroriste salafiste sournoisement infiltré dans la société française. Alors, évidemment, maintenant, les gens comprennent pas qu’on foute pas en taule les fichés S, vu qu’il a été présenté comme la liste des méchants. Même un enfant de 5 ans comprendrait qu’il suffirait de prendre la liste, de trouver les gens qui y sont enregistrés, de les foutre en taule et voilà, on a gagné la guerre. Fin du match. Pas besoin d’envoyer les Rafale en Jordanie, suffit de savoir lire une liste de noms et d’aller à l’adresse indiquée.
      .
      Eh ben non, ça marche pas comme ça. Mais allez l’expliquer aux gens, maintenant qu’on leur a mis dans la tête qu’il y a un fichier S. On n’a pas fini d’en entendre parler de ce truc.

  13. Ancien criquet dit :

    Tiens en parlant de nos  » politiques », hier j’ai guidė dans notre ouvrage Maginot des touristes US. A l’issue de la visite, une touriste m’a demandé comment nous avions pu élire un tel président. Je lui ai fait clairement comprendre à qui il fallait attribuer ce « grand succès ». Naturellement, nous avons eu une pensée en ce jour de 15eme anniversaire des attentats de New York.

    • Wolf pack dit :

      Sûrement criquet. ….
      Les touristes en général ne se piquent pas de parler de politique, surtout pas lors de visites guidées.
      J’ai bossé dans le tourisme, en office de tourisme en Alsace pour savoir ce qu’il en est.
      Et si c’est vrai, que certains se regardent aussi en face sans accuser un « tel président », cela pourrait bien arriver chez eux quand ce n’est déjà pas arrivé.
      Dans ces cas là on évite de trop la ramener.

  14. tartempion dit :

    En France , ils sont seulement quelques centaines de milliers à attendre l’heure de passer à l’action parfois que de simples adolescentes mais tout à fait déterminer à en découdre .Une seule chose leur manque se sont des explosifs stables de conception militaires , les artificiers sont déjà formés , ils devraient bientôt rentrer de Syrie et être disponibles aprés un bref passage en centre de déradicalisation . Comme la drogue , un bateau ou un camion rempli de ces matériels finira par passer à travers les mailles du filets pour étendre le djihad en terre chrétienne. Dire que dans son oeuvre et le combat de toute sa vie , Hollande voyaient en ces gens une chance pour la France , un vivier d’électeurs intarissables qui remplacerait les ouvriers français partis au front national . Une démarche qui assurerait à son parti victoire sur victoire sans même faire campagne .Comment ne pas tirer profit d’une telle opportunité lorsque des milliers de migrants affamés sont prêts à tous les risques pour bénéficier d’un régime socialiste nourrissant et revigorant qui n’existe quant France .

  15. Lionel dit :

    Mesures de sauvegarde,
    Il est désormais impensable que les personnes fichées ne fassent pas l’objet d’un jugement pour activités subversives en relations avec des idéologies terroristes !
    Je rappelle que l’apologie du Nazi est un délit, alors il est impérieux pour notre survie de poursuivre l’apologie de la radicalisation islamiste !
    il est par ailleurs impensable que la France et l’Europe n’utilisent pas en Atlantique ou ailleurs un lieu éminemment isolé pour interner ces bêtes fauves et quelqu’en soit l’origine le sexe et l’age !
    Il faut éradiquer la bête immonde !
    Il en va de la survie de notre société et de la sécurité du monde libre !
    Nous avons battus le nazisme au prix de millions de morts et nos devons battre l’islamisme avant qu’il n’ai l’arme atomique…le Pakistan et d’autres pays ne peuvent se prémunir aujourd’hui d’un basculement vers cette idéologie.
    Nos politicailleries ne mesurent pas l’ampleur du phénomène et demain il sera trop tard ! Demain c’est presque hier !

    • Robert dit :

      Il y a trente ans avec SOS Racisme, le MRAP et la LICRA, les immigrés très souvent musulmans, je veux dire les délinquants, étaient victimisés quoiqu’ils fassent et rendus intouchables.
      Donc, pas de débat public sur l’immigration et l’intégration, interdit. Aujourd’hui encore, quand vous parlez de faits attribués à des immigrés et des musulmans, vous en avez beaucoup pour hurler au racisme, et maintenant à l’islamophobie. Sur ce site, vous avez quelques phénomènes de pensée unique qui utilisent cet argument fallacieux pour essayer de discréditer leur interlocuteur.
      Nous sommes sidérés et ne parlons plus librement de faits vérifiables et incontestables de peur d’être calomnie et mis au ban d’infamie.
      Le retour du bâton, c’est que ce sont les mêmes que l’idéologie dominante a dispensé de l’effort commun à tous, on travaille honnêtement et on respecte tous les autres sans se plaindre sans cesse, qui comprennent que cela se retourne contre eux et dont certains, logiquement désespérés, se rebellent en adhérant à l’islamisme comme une revanche.
      Qu’est-ce que notre société a fait de ces enfants avec une utopie monstrueuse et mensongère ?
      Par rapport au Pakistan, tous les jours, des chrétiens y sont accusés de blasphème sans preuve et risquent leur vie ou sont tués, en entendez-vous souvent parler ?

      • Pathfinder dit :

        @Robert
        Vous remarquerez que les journaux donnent maintenant régulièrement le nom des personnes concernées, une ligne éditoriale qui n’est pas un hasard.
        .
         » (…) et dont certains, logiquement désespérés, se rebellent en adhérant à l’islamisme comme une revanche. » Je le constate aussi régulièrement, c’est sidérant. Mais les sentiments priment sur la réflexion.

        • Robert dit :

          Pathfinder,
          Echec flagrant de l’éducation nationale et de la prétention républicaine à intégrer des communautés en niant leurs particularismes.
          Société multiculturelle, société multiconflictuelle, nous sommes en plein dedans.
          Les journaux officiels donnent les noms parce que ces islamistes s’en prennent à leur utopie, mais ils continuent à penser qu’ils sont victimes de racisme de la société, du colonialisme, etc…
          L’éclipse de la raison a commencé il y a déjà longtemps et elle est loin d’être finie. Or, quand il y a une éclipse, tout le monde est à l’ombre.

      • Wolf pack dit :

        Et vous voulez faire la même chose qu’au Pakistan sans doute….. bravo…

  16. Duc d'Orléans dit :

    Une vieille question à laquelle je n’ai toujours pas eu de réponse. Le gouvernement repasse en boucle que des réseaux ont été démantelés. Très bien. Mais que fait-on des protagonistes ? On leur donne un café à l’arsenic ? Ce n’est pas le genre des bisounours qui nous gouvernent, ou bien on leur fait les gros yeux en leur disant que ce n’est pas bien de préparer des attentats ?
    J’aimerai bien qu’on m’éclaire sur ces déclarations tonitruantes de nos gouvernants.

  17. Thaurac dit :

    Ils se sont racaillisés, on a rien fait, ils se sont radicalisés, on a pas bougé, cherchez pas ailleurs les problèmes, il y a eu pour une certaine catégorie de personnes en France,une carte blanche teintée d’impunité, accordés à ces gens (par victimisation, méa culpa…) par tous les gouvernements successifs et le terrorisme n’est que la partie émergée de l’iceberg car depuis des dizaines d’années les français ont ras le bol de ces racailles, qui sont cause d’insécurité, et j’ai bien peur que le néttoyage des radicalisés ne changera rien à leur criminalité, on va encore une fois nous enfumer.

  18. Pathfinder dit :

    Où l’on retrouve l’ancienne rivalité entre Al-Zawahiri et Bin Laden sur la stratégie du Jihad d’Al-Qaeda. Le premier souhaitait commencer par déstabiliser les pays musulmans adverses (avec, pour sa part, une obsession pour l’Egypte), afin de créer une « zone franche ». Alors que le second préconisait l’attaque des pays supportant ces mêmes pays musulmans adverses, avant d’aborder l’ébauche du Califat.
    .
    Pour ce qui est de la défense du territoire, il y a encore des petits malins pour jouer avec le feu, et qui accordent aux islamistes ce qu’ils réclament. En espérant peut-être obtenir une grâce, ou un trône par la suite!? Le cachet « Inside Job » ne concerne pas uniquement la crise de 2008…
    .
    J’écoute régulièrement le discours des « jeunes en voie d’intégration », et ils admirent souvent Daesh. Il n’y a là rien de religieux, c’est uniquement symbolique: Daesh, c’est Robin des Bois, ou les rebelles de Star Wars. Daesh représente la réussite qu’ils n’ont jamais eu la vigueur de créer par eux-mêmes. Et cette sympathie se répand même parmi les non-croyants, les plus hésitants, qui y voient là un rapprochement avec l’Homme Fort. Les petites rivières font les grands fleuves!

  19. Wolf pack dit :

    A vous lire on a l’impression que vous vous chiez tous dessus, de trouille, en criant à mort les musulmans.
    Comme partout ils ont des cons comme les français ont leur lot de gros connards pouilleux…et bien chrétiens. …
    La saloperie n’est pas l’apanage des arabes, les culs blancs en ont fait pas mal.
    Vous allez tous dans les banlieues pour les écouter, et raconter ici votre haine, reciproque chez eux pour nous les culs blancs.
    Tout le monde se monte le bourichon et c’est à celui qui sortira la phrase la plus marrante ..
    C’est un concours ?
    Un conseil, faites bien la distinction entre islamistes et musulmans , entre intégristes et pratiquants normaux. Si vous ne la faites pas, demain de plus en plus de musulmans normaux deviendront des anormaux ou criminels