Un nouveau groupe armé fait son apparition au Niger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. jyb dit :

    C’est de l’excellente communication, douce aux oreilles occidentales ( anti terroriste, anti chinoise, écologique…)
    je relativiserai cette menace :
    1 les toubous du niger sont très peu nombreux et nomadisent sur de larges espaces. Ceux sédentarisés dans les quelques centres urbains sont assez peu concernés par ces revendications.
    2 le message est avant tout à visée « intérieur ». le chef historique des toubous, barka wardougou vient de mourir. il y a donc une lutte de leadership.
    3 il serait etonnant que a.t koudigan s’attaque à l’état nigérien alors que dans sa zone d’influence en pays toudou, Il a fort à faire ave ses adversaires « ancestraux » touaregs et arabes ouled souleimane.
    Je ne sais pas de quelle tibu toudou est koudigan mais ça peut aussi avoir son importance.
    Coincidence avec le post sur l’A400. MADAMA se trouve en plein pays toudou. Donc ce serait une bonne chose de rester en bon terme avec les toudous d’autant qu’ils ont eu un role crucial dans la chute du khadafisme dans le Fezzan!

    • jyb dit :

      Je me fais rire tout seul.
      Les TOUBOUS et non les TOUDOUX. c’est assez dur…de s’y retrouver d’autant que la grande tribu des TouBous sont les tédas.
      pour ceux qui ont des lettres c’est un peu comme : chez les papous y a des papous papa, chez les papous y a des papous pas papa…

      • Franz dit :

        … sans oublier les Papous à poux et les Papous pas à poux ! et les poux papa et les poux pas papa…

    • Pathfinder dit :

      Ha ben ca alors… ils ont des ToutDoux en Afrique, et nous en Europe des Bisounours. Si avec ca on ne trouve pas un terrain d’entente 🙂

    • Pathfinder dit :

      Une chose que j’apprécie dans votre approche, est que vous prenez le temps de présenter les références locales avant de passer à ce qui apparaît en surface. Cette démarche, trop lente pour certains, est nécessaire pour saisir les rouages d’une solution aux problèmes présentés.
      .
      Quel que soit le domaine…
      .
      Il y a 2 semaines, on m’a offert le livre « N’Djaména, Tchad » (CreaphisEditions), via la famille de l’auteur. Un recueil de photos, de réflexions et de poèmes. Je ne suis pas très réceptif à ces derniers, mais ce plongeon dans un autre quotidien est formidable. Voir avec les yeux d’un autre, pouvoir discerner leurs valeurs, etc.
      Ce qui nous pousse à replacer l’utilisation de la Force dans le contexte qui est le nôtre aujourd’hui. Les yeux et les oreilles; sans eux, les coups partent dans le vide! Auquel je veux ajouter le respect des cultures locales, sans quoi ce mêmes coups dans le vide… vous reviennent sur le groin.

  2. tartempion dit :

    On se demande parfois si nos gouvernants socialistes n’attachent pas trop d’importance envers ce patchwork de tribus composées majoritairement d’analphabètes islamisés sur lesquelles ils entendent s’appuyer pour asseoir une légitimité à leur interventionnisme ?
    Il serait à mon sens plus efficace de s’affranchir de ces mondanités qui consistent à faire croire aux autochtones qu’ils sont des acteurs importants dans la résolution du conflit en les soumettant par la force si nécessaire pour lutter contre le terrorisme selon nos propres règles , en nous affranchissant une fois pour toutes des compromissions douteuses .

    • Yolo dit :

      Oui vous avez raison, ça a marché du tonnerre cette méthode en Afghanistan et au Mali…
      Non mais sérieusement, vous le faites exprès?
      Quant aux « analphabètes islamisés » manifestement vous ne connaissez rien a la réalité du terrain, la guerre ce n’est pas jouer au Risk..

    • Pathfinder dit :

      « Il serait à mon sens plus efficace de s’affranchir de ces mondanités qui consistent à faire croire aux autochtones qu’ils sont des acteurs importants dans la résolution du conflit en les soumettant par la force si nécessaire (…) »
      .
      Juste par curiosité… quels résultats attendriez-vous d’une tel laminage? Les Généraux Petraeus et Mc Chrystal, passés Maîtres en matière d’opérations complexes (et compliquées), nous ont toujours averti sur l’aspect légitime des interventions militaires. Et bien entendu, de ce qui est percu par l’adversaire, pas de nos propres convictions!
      Pour arriver à vos fins, il faudrait tuer tous les autochtones, jusqu’au dernier. Auquel cas, la résolution du conflit n’est plus, in fine, une nécessité 🙂
      .
      Et, dernière question, vous acceptez-vous à la même démarche de vos supérieurs au boulot, dans votre Commune, Région ou du gouvernement? … s’affranchir de ces mondanités qui consistent à faire croire aux administrés qu’ils ont une importance?

  3. Niko dit :

    Bof, vitrifions-les.

  4. delenne dit :

    Des guerres tribales en y a toujours eu et y en aura toujours ce qui faut c’est surtout leurs données des aides matériels agricoles et techniques pour qu’ils soient plus autonome sur le plans alimentaires mais tant qu’ils n’auront pas réglée leurs différent conflie territoriale ça sera le bordel comme toujours et un jour la France finira bien par en avoir marre et pliera bagages une bonne fois pour toutes en les laissant ce tapé dessus. Car ont n’est pas les gendarme de l’Afrique pour ça il y a l’U.A ex O.U.A .

  5. batgames dit :

    hé oui ,encore une flopée d’idiots utiles de chair à canons fanatisées ,c’est la mode …rappelez vous la mini jupe ,et ben là c’est pareil çà va proliférez …

  6. m.a.t dit :

    qu’allah nous aide