Archives mensuelles:: septembre 2016

Somalie : Les forces américaines auraient été trompées pour frapper une région rivale à celle du Puntland

En Somalie, les régions autoproclamées semi-autonome du Puntland et du Galmudug entretiennent des relations détestables, au point que, en novembre 2015, de violents combats entre leurs milices respectives ont éclaté en raison de la construction d’une nouvelle route. Si une paix relative a pu être rétablie depuis, il n’en reste pas moins que la méfiance

Le Pentagone a dépensé au moins 50 millions de dollars pour remettre en état la base d’Agadez, au Niger

En septembre 2014, le Washington Post évoquait le projet du Pentagone de remettre en état la piste de l’aéroport Mano Dayak d’Agadez, au centre du Niger, afin de pouvoir y déployer des drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper. Le choix d’Agadez s’explique en partie par la position géographique de cette

La DGA a commandé 750 nouveaux systèmes de mise à terre des chuteurs opérationnels

La Direction générale de l’armement a attendu la Saint Michel (fête des parachutistes) pour annoncer qu’elle avait notifié à Zodiac Aerosafety Systems, le 23 août, le marché portant sur la livraison de de 750 systèmes de mise à terre des chuteurs opérationnels (SMTC OPS) de type « Phantom Canopy ». Le montant du contrat serait d’environ 65

Le porte-avions Charles de Gaulle a commencé ses opérations contre l’EI

Pour son troisième déploiement en deux ans, le porte-avions Charles de Gaulle a commencé, ce 30 septembre, ses opérations contre l’État islamique (EI ou Daesh). Au moins 8 des 24 Rafale M de son groupe aérien embarqué (GAé) ont en effet été catapultés depuis son pont d’envol pour des missions qui n’ont pas été précisées

Lockheed-Martin fournira le système de combat des sous-marins australiens construits par DCNS

En avril, le gouvernement australien avait annoncé être entré en négociations exclusives avec le groupe français DCNS pour la livraison de 12 sous-marins de type Shortfin Barracuda. Le montant total de cette opération est estimé à 38 milliards d’euros. Et, visiblement, l’affaire de la fuite de données sensibles concernant le programme « Scorpène », en Inde, n’a

Irak : Les canons français ont déjà fait feu à trois reprises

L’État-major des armées a confirmé, le 29 septembre, quelques informations concernant le déploiement d’un groupe tactique d’artillerie en Irak, dans le cadre de l’opération Chammal et donc, de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. Ainsi, ce détachement de l’armée de Terre compte « environ 150 soldats » qui mettent en oeuvre 4

Au moins une dizaine de cas de radicalisation au sein de la Gendarmerie

En janvier, une femme gendarme, compagne d’un proche d’Amédy Coulibaly, l’auteur, un an plus tôt, de la prise d’otages de l’Hyper Cacher et l’assassin de 4 personnes de confession juive et d’une policière municipale, a été condamnée à un an de prison avec sursis, assorti d’une mise à l’épreuve par le tribunal correctionnel de Paris

La Chine prévient le Japon de ne pas « jouer avec le feu »

En juillet, la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye a estimé que les renvendications territoriales chinoises en mer de Chine méridionale n’avaient « aucun fondement juridique ». Pour autant, cette décision n’a en rien changé l’attitude de Pékin, qui prétend administrer la quasi-totalité de cette région stratégique à plus d’un titre. Depuis plusieurs mois, Pékin aménage

Srebrenica : D’anciens Casques bleus néerlandais veulent attaquer leur gouvernement en justice

En juillet 2014, le tribunal de la Haye a déclaré l’État néerlandais civilement responsable de la mort de 300 personnes à Srebrenica pendant la guerre de Bosnie (1992-1995), estimant que le bataillon batave chargé de leur sécurité (Dutchbat III) n’auraient pas dû les évacuer de la base où elles s’étaient réfugiées. « L’État est responsable de

Des militaires français sont intervenus au « péril de leur vie » après l’accident d’un hélicoptère suisse

Il était environ 12H00, le 28 septembre, quand un hélicoptère Super Puma des forces aériennes suisses s’est écrasé dans le massif du Saint-Gothard, à moins de 200 mètres de la route du col et à une cinquantaine de mètres de l’Hospice du St-Gothard, après avoir y déposé, pour une mission d’inspection organisée dans le cadre