Chammal : 6 Rafale sont arrivés en Jordanie

Mission CAS (Gopro)

En juin, l’État-major des armées avait annoncé que des Rafale allaient relever les Mirage 2000D/N déployés sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie, dans le cadre de l’opération Chammal. Et cela afin de « rationaliser » le soutien logistique et économiser le potentiel des avions de combat de l’armée de l’Air.

Depuis cette annonce, les Rafale jusqu’alors engagés dans l’opération Barkhane, au Sahel, ont été remplacés, fin juillet, par 4 Mirage 2000D et C, désormais mis en oeuvre depuis Niamey (Niger).

Quant à l’opération Chammal, il aura fallu attendre le 22 août pour voir arriver les 4 premiers Rafale en Jordanie, ces derniers ayant été rejoints par deux appareils supplémentaires six jours plus tard. Tous ont été préparés pour effectuer leur première sortie en moins de 24 heures, « grâce au soutien d’une base aérienne projetée entièrement mobilisée à cet effet », a souligné l’EMA.

Cela étant, et pour le moment, ces 6 Rafale n’ont pas remplacé les 8 Mirage 2000D et N déployés en Jordanie. D’après le compte-rendu de l’EMA, les moyens aériens engagés dans l’opération Chammal comptent désormais 12 Rafale (dont 6 basés aux Émirats arabes unis), 4 Mirage 2000D et un avion de patrouille maritime Atlantique 2.

Ces moyens seront renforcés par l’arrivée prochaine du groupe aérien embarqué (Gaé) du porte-avions Charles de Gaulle, dont le déploiement a été confirmé par le président Hollande lors du 14-Juillet. Bientôt, l’opération Chammal pourra donc s’appuyer sur une trentaine de Rafale.

Dans son communiqué annonçant l’arrivée des Rafale en Jordanie, l’EMA souligne – et ce n’est pas commun – que, depuis 18 mois, l’armée de l’Air fournit « dans la durée et au profit des opérations extérieures, une vingtaine d’avions de chasse, nombre bien supérieur au contrat opérationnel défini par le Livre Blanc 2013, tout en respectant les engagements nationaux à l’égard de la coalition internationale luttant contre Daesh. »

Outre les opérations Chammal et Barkhane, l’armée de l’Air a aussi envoyé 4 Mirage 2000-5 dans les pays baltes (mission Baltic Air Policing de l’Otan) et dispose de 4 autres Mirage 2000 à Djibouti. En outre, il lui faut des appareils pour tenir l’alerte nucléaire, assurer la posture permanente de sûreté aérienne et entraîner ses équipages.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Clavier

    • de xavier

    • de Fluh

    • de chill

      • de Orion

    • de Alpha

      • de Clavier

        • de Alpha

    • de Dead_Zone

  2. de Maotchao

    • de Zayus

      • de Fralipolipi

      • de Dead_Zone

      • de Zayus

      • de wagdoox

        • de Fralipolipi

        • de Zayus

  3. de ivan

    • de Laurent Lagneau

    • de Elmin

  4. de philbeau

  5. de Leroy

    • de Marine

      • de Maotchao

      • de tschok

    • de Zayus

    • de v_atekor

    • de Frédéric Goudon

    • de Zayus

  6. de titi74

  7. de Expression libre

  8. de Dead_Zone

    • de Zayus

      • de wagdoox

        • de Zayus

  9. de Frédéric Goudon

  10. de jeff