Coalition anti-Daesh : Berlin envisage de retirer ses avions Tornado ECR de Turquie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Lulu dit :

    Comment peut-on encore nier le génocide arménien ? Cinglés de révisionnistes…

    • patrick dit :

      tout à fait espérons que celui des algériens soient aussi reconnus.

      • Marcel dit :

        Définition : le génocide est l’élimination systématique et planifiée (programmée) d’un groupe ethnique ou religieux. Le terme ne peut donc s’appliquer à l’Algérie. Les historiens et juristes internationaux sont unanimes sur ces 3 génocides perpétrés au XXe siècle : les arméniens, les juifs et les tutsis

        • patrick dit :

          st l’élimination systématique et planifiée (programmée) d’un groupe ethnique ou religieux.
          En clair 1.5 millions d’algériens « ethnie » musulmans « religieux » pour la planification les exactions avec un temps si court.

          • Zayus dit :

            @patrick:
            .
            Le chiffre de 1,5 millions algériens tués pendant la guerre d’Algérie n’est même plus défendu par la propagande algérienne.
            En fait ce chiffre jouait sur les centaines de milliers d’algériens déplacés par l’armée française lors de la guerre d’Algérie.
            .
            La fourchette du nombre de victimes civiles tuées en Algérie est de 250 000 à 400 000 suivants les sources scientifiques, sources algériennes actuelles comprises.
            Enfin, précisons que les algériens tués ou massacrés par le FLN et l’ALN sont systématiquement considérés par Alger comme des victimes (de fait indirectes) de la France.
            .
            Pour conclure, quel que soit le nombre de victimes civiles, il ne s’agit en aucun cas d’un génocide car « algérien » n’est pas la qualification d’une ethnie mais d’une nationalité, l’Algérie regroupant d’ailleurs plusieurs ethnies.
            Ces victimes civiles sont aussi bien à mettre sur le compte des forces coloniales françaises qui comptaient d’ailleurs de nombreux algériens, que sur les algériens indépendantistes.
            .
            Soutenir activement le FLN et l’ALN pour les uns ou l’ordre colonial établi pour les autres étaient les critères discriminants qui n’avaient donc rien à voir avec une notion d’ordre ethnique.
            .
            Comme Erdogan vous êtes plutôt hors-sujet et un peu à côté de la plaque sur la guerre d’Algérie mon cher patrick 🙂 …
            Alors évitez d’insister sur cette provocation stérile pour défendre la politique débile d’Erdogan, svp…

          • Logos dit :

            N’en avez vous pas assez de cette victimisation systématique de l’ensemble de la communauté musulmane? J’en veux pour preuve la dernière bétise des juges français, qui ont censuré les arrêtés municipaux en indiquant « que la mesure prise est disproportionnée, en l’absence d’atteinte à l’ordre public avéré ». C’est malin, ça? car en filigrane, la solution est : créons des troubles (des vrais) et les maires pourront légalement interdire le cachemochekini. Votre commentaire sans lien aucun avec le thème va dans le meme sens = une exacerbation d’une lame de fond (si, si) issue d’un ras le bol du besoin de reconnaissance de la « communauté ». Le vieillard Chenu a suggéré en sa qualité de président d’une fondation (digne d’une oeuvre coloniale, ok…) bref, il a recommandé aux musulmans d’être « discret », que ne respectez vous pas ce sage conseil !!

      • batgames dit :

        le génocide algérien ???vous délirez pas un peu non …et le génocide de napoléon …et celui de la bataille de Fontenoy pourquoi pas ,on fait tout dire aux mots …de nos jours ??
        et le génocide du chômage mondial organisé de main de maître par les forces du fric depuis 1929 et resservis aux nations depuis ….c’est d’ailleurs les mêmes fous de possessions qui ont amener à deux guerres mondiales . on les traduit quand pour crîmes contre l’humanité les rotchilds and goldman sachs ??……plus le bazar actuel .continue qui n’est que le prémisse d’une guerre mondiale.nouvelle méthode ,plus on perd du temps .

      • Jeb Stuart dit :

        Ils ont commis un génocide, les Algériens ?

      • Vince dit :

        Vous parlez des Harkis et des Pieds-Noirs ?

      • Zayus dit :

        @patrick:
        .
        Vous reprenez exactement la réthorique d’Erdogan contre la commémoration du génocide arménien par la France:
        http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/12/22/les-deputes-votent-le-texte-sur-la-negation-des-genocides_1621648_823448.html
        .
        Erdogan fut d’ailleurs suite à ce discourt longtemps idéalisé par RC (*) comme représentant l’avenir des mouvements politiques musulmans avec un AKP décrit comme l’équivalent turc comparable aux « chrétiens démocrates » allemands…
        On a vu ce que ça donne depuis 4 ans 🙂 …
        .
        – (*) RC qui s’est depuis rétracté au regard de l’hostilité nourrie par Erdogan contre Assad et du rapprochement militaire de la Turquie avec l’alliance sunnite saoudienne à laquelle participe aussi le Maroc…
        Mais la récente volteface d’Erdogan vis-à-vis d’Assad inscrite dans la « tradition Levantine » selon RC, pourrait refaire naitre une certaine admiration.
        Tournez manège…

        • Marcel dit :

          Merci Zayus, outre votre savoir distribué généreusement et sans arbitraire, vous avez une réelle envie de transmission historique.

      • Alpha dit :

        Ah ! Je vois que nous avons touché un nouveau troll…. Un de plus, hélas…

  2. mustard dit :

    Le plus simple serait de virer la Turquie de l’Otan.
    quand un pays membre de l’Otan refuse une telle visite de délé&gation officielle d’un autre pays membre de l’Otan c’est qu’il y a un soucis.
    On a bine vu que la Turquie se rapproche de la Russie et de l’Iran, et inversement s’élougnent des USA et de l’UE, donc je ne comprend plus l’interet d’une présence Turcs dans l’OTAN.
    Quand un allié n’est plus un allié il doit d’attendre à en subir les conséquences.

    • TontonCharlie dit :

      Exactement. Elle devient dangereuse cette Turquie et elle n’a pas froid aux yeux, si on la laisse faire ce qu’elle veut comme on a laissé Hitler faire ce qu’il veut, ça va pas être jolie jolie. Alors agissons et agissons maintenant.

    • patrick dit :

      je pense plutôt que ce sont les allemands qui en subissent les conséquences et si la Turquie quittait l’OTAN cela ferait un gros trou en effectifs et ce n’est surement pas les allemands qui vont le combler.

      • Will dit :

        Le probleme c’est pas le trou en effectif, l’otan n’a pas besoin de fantassins mais d’argent/equipement, ce qu’a la turquie

      • Jeb Stuart dit :

        @ Patrick,
        Un gros trou en effectifs, mais pour combattre qui ?
        Réveillez-vous, l’URSS et le pacte de Varsovie avec ses innombrables division, c’est fini depuis longtemps !

        • Nico St-Jean dit :

          La Russie est encore la, et elle annexe toujours 🙂 ..

        • patrick dit :

          on le voit bien que c’est fini mais que diable font ils à l’OTAN en Ukraine s’il n’y a plus aucun danger et pourquoi vouloir à tout prix l’intégration d’ex république soviétiques.
          Il faut dissoudre l’OTAN il n’y a plus aucun danger,et ces polonais qui veulent des armes et une protection militaire.

      • Caton dit :

        Effectivement, la Turquie représente une armée considérable. Mais en cas de problème grave Dieu (ou Allah) seul sait derrière qui elle se rangerait ! Elle n’est plus un allié fiable puisque son leader est devenu un dictateur islamiste imprévisible.
        J’imagine que le Pacte de Varsovie avait le même problème de fiabilité avec certaines de ses composantes, telle la Pologne.

    • Leroy dit :

      Le plus simple serait que la France retire la mise à disposition de ses armées de l’OTAN, et revienne à la situation antérieure.
      – Notre participation active ne nous a rien rapporté, même pas l’achat d’armement (la Lituanie achète des Boxer)
      – Notre participation nous oblige à accepter l’intervention terrestre turque en Syrie avec engagement contre les kurdes syriens
      – Notre participation nous impose de mettre à disposition notre porte-avions, le seul européen.
      L’OTAN, par l’engagement en Syrie et par le défaut de capacités de défense de l’Allemagne (au point de recommander à sa population de constituer des réserves), va se désagréger : autant la quitter avant.

      • Marcel dit :

        Bien d’accord. J’ajoute. Avant de rejoindre le commandement intégré officiel, nous avions les pieds non liés, étions libre d’exprimer une diplomatie annexe, mais depuis nous subissons les desiderata d’un seul alors que nous pourrions continuer à rayonner (même en mer de Chine) Mes aïeux, quelle erreur géopolitique pour la spécificité française qui faisait sa force ! ! (à se taper la tête contre le cabestan)

    • Vince dit :

      Pas c’est pas simple justement. Vous avez vu comment les US dorlotent Erdogan le jour où celui-ci a fait un gros bisou à Poutine ?

  3. philbeau dit :

    Exemple révélateur de la situation des pays européens à la diplomatie hésitante , partagée entre des intérêts nationaux qu’il faudrait défendre , et le piège qu’ils se sont tendus à eux-même en autorisant une immigration massive depuis trente ans . L’existence d’une communauté turque importante et active sur le sol de l’Allemagne a obligé ses dirigeants depuis toutes ces années , notamment sous la pression du politiquement correct , à avoir une relation timorée avec leurs homologues turcs , qui ne se sont pas privés , en particulier en déclarations souvent agressives ou arrogantes , de s’essuyer les pieds sur un pays où leurs nationaux représentaient , factuellement , une force de pression . Erdogan lui- même ne s’est pas privé de susciter auprès d’eux ce qui ressemblait fort à un état d’esprit de conquête lors de ses nombreuses allocutions à leur destination…Et que dire de Mme Merkel qui , devant la crise des migrants qu’elle a déclenchée toute seule comme une grande sans consulter ses voisins , ne trouve rien de mieux , réflexe oblige , que de se précipiter à Ankara mendier de l’aide auprès de la Turquie , comme si l’Europe (où est-elle encore) n’était pas assez grande pour prendre à bras le corps la maîtrise de ses frontières ( les pays membres ont été obligés de prendre en urgence le relais de cette armée mexicaine de fonctionnaires inutiles en l’état qui peuplent les couloirs du Berlaimont ) .
    Dans ces conditions , on souhaite bien du plaisir aux Allemands pour la suite des évènements , avec un horizon diplomatique totalement brouillé.

    • patrick dit :

      vous rigolez ce sont les allemands qui ont profiter d’une main d’œuvre qu’ils n’avaient pas,maintenant que les départs vers la Turquie est supérieur à l’arrivée de migrants turcs les allemands montrent leurs visages.La Turquie leurs a servis de bouclier pendant des décennies contre l’URSS.

      • Jeb Stuart dit :

        @ Patrick,
        Vous écrivez « La Turquie leurs a servis de bouclier pendant des décennies contre l’URSS. »
        C’est vrai que la Turquie, c’est sur le chemin de Berlin quand on vient de l’Est…. Y’a pas plus direct 🙂

        • patrick dit :

          vous êtes le seul à ne pas comprendre a quoi servait les bombes B61 sur la base d’incirlik en Turquie de quoi renvoyer l’Urss à l’âge de pierre si un conflit éclatait,en tout cas ça calmait les russes et cela les enrageait puisque des missiles étaient dirigés en direction de la Turquie.

          • Zayus dit :

            Il y a les mêmes bombes en Belgique, et cela autoriserait-il à qualifier la Belgique de bouclier contre l’URSS ?
            .
            S’il vous plait arrêtez patrick, car vous vous enfoncez au fil des polémiques que vous posez sur ce fil…

      • Zayus dit :

        @patrick:
        .
        Non, la Turquie n’a jamais servi (ou même pu servir…) de bouclier aux allemands ou plutôt à la RFA contre l’URSS…
        Le principal intérêt de la Turquie était alors d’ordre géographique permettant d’interdire à la marine soviétique l’accès à la Méditerranée.

      • Zayus dit :

        @patrick:
        .
        « vous rigolez ce sont les allemands qui ont profiter d’une main d’œuvre qu’ils n’avaient pas,… »
        .
        C’est l’argument classique pour valoriser les populations immigrées économiques…
        Mais observez que c’est l’Allemagne qui a créé les emplois, les conditions de salaire pour attirer cette main d’oeuvre turque qui aura bien profité des conditions que lui aura créé l’Allemagne, sinon elle ne serait pas venue…
        .
        Dans un second temps c’est la Turquie qui aura profité du retour de devises au pays venant de sa main d’oeuvre émigrée en Allemagne. Une main d’oeuvre turque qui alimente donc l’économie turque.
        .
        Et dans un troisième temps, le retour en Turquie d’une seconde (voire même une troisième) génération turque éduquée et née en Allemagne, profite encore totalement à la Turquie.
        .
        La Turquie ferait mieux d’être reconnaissante à l’Allemagne de sa générosité qui aura représenté un atout indéniable pour l’évolution de ce pays qui aujourd’hui s’isole dans son replis identitaire islamiste.

    • batgames dit :

      ce qui prouve que la Merkel n’est pas une madame tatcher …la tatcher ne se serait jamais pris les pieds dans le tapis comme la pacifiste merkel

  4. Romulus dit :

    Pauvres Allemands. Obligés de supporter ces humiliations à répétition car ils sont sous pression de la communauté Turque en Allemagne.
    Et globalement l’Europe est vraiment trop gentille avec Erdogan. Pourtant on l’a vu dans la crise diplomatique Turquie/Russie, avec ce type de personnage ce n’est pas la gentillesse qui paye.

    • Zayus dit :

      « Et globalement l’Europe est vraiment trop gentille avec Erdogan. »
      Mais l’Europe est justement aux ordres de Berlin pour servir les intérêts de l’Allemagne incarnés par les orientations politiques et diplomatiques de Merkel.

    • patrick dit :

      L’Europe ne fait pas plier Assad c’est pas à Erdogan et aux turcs qu’ils vont faire peur,il y a pas si longtemps l’Iran était la bête noire et tenait tête aux USA ,comme la Corée du Nord,la peur de la guerre c’est en Europe.

      • Zayus dit :

        @patrick:
        .
        Tout comme Bülent Ecevit en juillet 1974, Erdogan profite surtout de la situation d’une Turquie membre de l’OTAN, rien d’autre.
        Le reste de votre commentaire n’est que littérature de billevesées.

  5. Pinkdwarf dit :

    Quelqu’un peut-il me dire quels sont les liens qui existent entre les Kurdes irakiens et les FDS/YPG ?

    Je pense en particulier aux transferts d’armes fournies aux Kurdes irakiens par l’Allemagne, ce sont en effet des avions entiers de matériel roulant, munitions, panzerfaust, G36 qui ont été livrés jusqu’ici.

    • Gracchus_ dit :

      D’après ce que je lis chez les kurdes de Syrie ils auraient de très mauvaises relations avec Barzani (leader du parti PDK) qu’ils considèrent comme soumis aux turcs. En revanche ils s’entendent avec Talabani (leader du parti UPK) qui leur aurait envoyé des forces lors de la bataille de Kobané. Il a des liens historiques avec le PKK.
      En gros les deux partis se partagent le pouvoir au Kurdistan irakien mais le PDK est plus puissant. Je ne sais pas par contre comment sont contrôlés les peshmergas et entre les mains de qui sont les armes que vous citez. Vraisemblablement l’occident doit plus s’appuyer sur le PDK.

  6. Thaurac dit :

    J’espère qu’il n’y aura pas encore un timbré au parlement européens pour nous parler d’un avenir des turcs dans l’europe, même berlin qui était chaud a changé d’avis

  7. fraisedesbois dit :

    Toujours aussi crades les empennages des Tornado allemands.
    Un coup de poliche c’est rien, et ça fait plaisir:
    https://www.youtube.com/watch?v=zCGBivrCO2A

  8. jag dit :

    Marrante leur camo barbecue 🙂 ! Ça m’étonne, ça ne fait pas tellement allemand ça….
    Explications possibles:
    1) C’est un moteur WW?
    2) Un nouveau camouflage pour environnement pollué?

    • Emil' dit :

      C’est le principe de la poussée inversée des Tornado.
      http://s137.photobucket.com/user/aircav14/media/a_Tornado-Turbine_1.jpg.html

      Deux « écoutilles » se déploient pour obstruer l’éjection des gaz vers l’arrière et les rabattre vers l’avant pour freiner l’avion. D’où les marques de gaz brûlés.

    • v_atekor dit :

      Il fait plus sombre à Hambourg et sur la Baltique qu’à Alep…

    • Nenel dit :

      Si la dérive des tornado est toujours noire de suie c’est dû au fait que les moteurs sont conçus avec un inverseur de poussée pouvant ainsi réduire la distance d’atterrissage.

      • jag dit :

        Pour vos réponses: Bord….l!! Je ne savais pas ça!!! Et pourtant je m’y suis intéressé à ce fer à repasser (dixit nos pilotes) il y’a déjà….. quelques dizaines d’années………(on avait tout sauf le raf’ en escadron).. Merci!
        Les barbecues, on les faisait au sol et entre nous….. en se camouflant un peu aussi 🙂 .
        De l’autre coté, on avait des chiffons, un produit magique, et aussi des appelés en renfort….

  9. Specht dit :

    Comme ces Tornado ne volent pas très souvent, cela ne fera aucune différence sur les théâtres d’opération.